Printer Friendly

La consommation des Tunisiens explose au mois de Ramadan.

Le comportement alimentaire des Tunisiens change au mois de Ramadan. Ils semblent faire fi des conseils des nutritionnistes pendant ce mois du jeune, oo la consommation explose et des produits phares restent les memes chaque annee. Selon des statistiques de l'Institut National de la Consommation (INC), qui a effectue une comparaison entre la consommation moyenne au courant de l'annee et celle du mois saint, c'est la consommation du sucre et sucreries qui atteint un pic de 60% au mois de ramadan, avec tout le lot de maladies qui en decoulent.

Tarek Ben Jazia, directeur general de l'INC a indique, dans un entretien accorde a l'Agence TAP, que le Tunisien revient, pourtant, a des mets traditionnels plus sains a l'instar de la Bsisa (+51%) et s'oriente vers certains produits plutot que d'autres, compte tenu de la degradation de son pouvoir d'achat. Il a evoque, dans ce contexte, la campagne lancee, depuis le 29 mai par l'INC pour inciter a consommer tunisien, sachant que 7% seulement des citoyens savent que le code a barre des produits nationaux est de 619. La campagne de l'INC se poursuivra jusqu'au debut du mois de Ramadan.

36 oeufs par personne par mois

Les Tunisiens tentent, au cours de ce mois, de satisfaire leurs besoins alimentaires avec un cout moindre, parfois sans se soucier ni de la qualite ni des apports en calories. Par exemple, pour couvrir ses besoins en proteines, le Tunisien consomme plus d'oeufs. Sa consommation de ce produit, habituellement d'une moyenne de 14 oeufs par mois, grimpe a 36 oeufs/per au mois de Ramadan, selon les statistiques de l'INC relatifs a Ramadan 2015. L'institut pointe egalement une importante progression de la consommation du foie de volaille de 140% et aussi du foie de veau qui reste moins cher que la viande.

Il est aussi un grand consommateur de viandes blanches, avec une progression de 41% de viande de volaille et 32% de l'escalope. Pour Tarek Ben Jazia, la consommation des viandes blanches s'explique entre autres par le rencherissement de la viande ovine de Ramadan 2010 a Ramadan 2015, facteur qui a fait baisser la consommation de cette viande de 11%. L'annee derniere le kg de viande ovine s'elevait a 23 et 24 dinars. Toutefois, la consommation moyenne de cette viande augmente de 24%, au cours du mois saint, puisque le citoyen lambda passe de 0,76 kilogramme (Kg) en temps normal a 1 kg au mois de Ramadan. Pour ce qui est de la viande bovine, la consommation a augmente de 47%.

Pendant le mois du jeune, les Tunisiens consomment aussi davantage de produits laitiers. A titre d'exemple, la consommation de yaourt passe d'une moyenne habituelle de 7 yaourts par mois par personne a 17 par mois/per au cours du mois de Ramadan. Si le tunisien boit 7,9 litres (L) de lait par mois en temps normal, sa consommation s'accroit a 9 L au cours du mois saint .C'est surtout le lait frais non sterilise et ses derives Raib et Lben (lait caille) qui interessent les tunisiens (+120% de consommation).

Pour ce qui est de la Malsouka, 80% de la consommation de ce produit se fait au cours du mois saint. Le Tunisien consomme 25 feuilles de Malsouka au courant du mois de Ramadan. Entre 2010 et 2015, l'utilisation de la Malsouka a grimpe 45%.

Augmentation de 420% de la consommation du thon

La consommation du thon et des poissons en conserve explose litteralement au cours du mois de Ramadan par rapport aux autres mois de l'annee. Cette consommation a augmente, selon l'INC, de 420%, ce qui fait que chaque individu mange 215 grammes au cours du mois saint.

Il y a egalement, d'apres les analyses de l'INC, un engouement special pour la baguette et les pains speciaux. La consommation augmente de 35% au mois de Ramadan alors que la consommation du gros pain n'augmente que de 20%. Ben Jazia rappelle, a cet effet, le gaspillage du pain qui engendre une perte quotidienne pour le pays estimee a de 300 mille dinars par jour.

En general, le gaspillage alimentaire est estime au tiers de tout ce qui est achete, conserve, cuit et consomme en Tunisie. Ben Jazia cite, a ce niveau l'exemple des gens qui achetent une boite de thon en conserve d'un kilo au debut du mois de Ramadan pour jeter ensuite la boite entamee parce que le thon commence a pourrir.

Copyright - AFRICAN MANAGER - 2016 - All Rights Reserved Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2016 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2016 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:African Manager (French)
Date:May 30, 2016
Words:763
Previous Article:Tunis : Petit benefice et grosse remuneration a l'ABC Banque.
Next Article:Les caisses sociales au centre d'une reunion entre le chef du gouvernement et le ministre des affaires sociales.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters