Printer Friendly

La Syrie en quete d'une issue au conflit !

Le mediateur international Lakhdar Brahimi a entame en Arabie saoudite une nouvelle tournee regionale pour tenter de trouver une issue au conflit en Syrie, au lendemain du rejet par Damas d'un cessez-le-feu unilateral reclame par le chef de l'ONU.

Sur le terrain, l'aviation bombardait les derniers quartiers rebelles de Homs (centre); tandis que l'artillerie concentrait ses tirs sur Mret al-Noomane, une ville strategique --car situee sur la route entre Damas et Alep-- controlee par les insurges, a indique l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans le meme temps, la tension entre Ankara et Damas, tres vive depuis une semaine, a connu un nouveau regain, l'aviation turque ayant contraint mercredi un avion de ligne syrien, soupconne de transporter des armes, a atterrir a Ankara pour y etre fouille.

Charge par la Ligue arabe et l'ONU d'aider a trouver une issue au conflit en Syrie, Lakhdar Brahimi est arrive avant-hier mercredi a Jeddah, dans l'ouest de l'Arabie saoudite, oE le roi Abdallah et la plupart des responsables saoudiens se trouvent actuellement.

"M. Brahimi abordera l'ensemble des aspects du dossier syrien avec les responsables saoudiens", a declare a l'AFP son porte-parole, Ahmed Fawzi. Selon l'ONU, Jeddah est la "premiere etape de (la) deuxieme tournee regionale" de M. Brahimi. M. Fawzi a precise qu'il se rendrait "probablement au Caire" ulterieurement, sans autre precision. M. Brahimi s'etait rendu une premiere fois au Proche-Orient a la mi-septembre, notamment a Damas oE il avait rencontre le president Bachar al-Assad. Il n'avait toutefois pas pu obtenir aucune concession de sa part.

198 morts mercredi Dans un entretien exclusif a l'AFP mardi dernier, le Secretaire general de l'ONU Ban Ki-moon a annonce que M. Brahimi "allait se rendre a Damas bientot", evoquant la possibilite d'un deplacement la semaine prochaine si les consultations dans la region etaient productives.

Cette nouvelle offensive diplomatique survient alors que Damas a rejete avant-hier mercredi la demande de cessez-le-feu unilateral de M. Ban, exigeant en prealable un arret des violences du cote rebelle.

"Nous avons dit a Ban Ki-moon d'envoyer des emissaires vers les Etats qui ont de l'influence sur les groupes armes pour que ces derniers mettent un terme a la violence", a indique dans un communique le porte-parole du ministere syrien des Affaires etrangeres, Jihad Makdissi.

Le cycle de violence ne faiblit pas sur le terrain, oE pour la seule journee de mercredi, 198 personnes, dont 79 civils, ont peri, d'apres l'OSDH.

Copyright Eltahir House 2012

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2012 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2012 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Oct 12, 2012
Words:412
Previous Article:Les manifs des Freres musulmans, tactiques ou ripostes contre le verdict ?
Next Article:Au coeur de la France, une eglise bientot un lieu de culte musulman ?

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters |