Printer Friendly

La SDE innove.

Une campagne de sensibilisation sur les dangers d'une mauvaise utilisation du gaz butane, produit fortement consomme en periode hivernale, a ete lancee comme chaque annee par la societe de distribution de l'electricite et du gaz de l'Est (la SDE), qui chapeaute des operations dans 16 wilayas de l'est du pays.

La nouveaute cette annee pour cette campagne de sensibilisation contre les dangers du gaz butane est que cette campagne de la SDE qui d'habitude s'acheve avec l'arrivee du printemps et du beau temps, sera maintenue durant toute l'annee en raison notamment de son bilan positif et de son impact sur la population, comme nous l'explique M.Abdelhamid Bellagha, assistant de communication au sein de cette filiale du groupe Sonelgaz: [beaucoup moins que]Ces cinq dernieres annees, le nombre annuel de deces par asphyxie au monoxyde de carbone pour la region Est a varie entre 9 et 12, ce qui constitue une baisse significative. Bien sur, nous continuerons a tout mettre en oeuvre pour eradiquer ce fleau de maniere definitive. Nous avons decide de maintenir la campagne durant toute l'annee et ne plus la restreindre a la periode comprise entre les mois d'octobre et mai, comme nous le faisions precedemment. Cela est du au constat que nous avons etabli concernant les operations de relogement dans la wilaya de Constantine, lesquelles s'effectuaient le plus souvent au printemps et en ete.

En parallele, d'autres actions sont menees: journees portes ouvertes dans des lieux publics, conferences dans des residences universitaires, caravanes de sensibilisation, spots pour la radio et la television, etc.[beaucoup plus grand que]. L'utilisation du gaz de ville dans les foyers est l'une des priorites des agents de la SDE, notamment pour les appareils de chauffage et leur raccordement. M.Bellagha estime que les habitants des bidonvilles sont les plus vulnerables dans ces cas, car passer du gaz butane au gaz de ville est une transition delicate qui requiert un certain savoir: [beaucoup moins que]Au niveau de la SDE, nous avons depuis quelques annees pris l'habitude de mettre sur pied une campagne d'initiation a la bonne utilisation du gaz naturel; la creation de villes nouvelles, a l'image de celles de Ali Mendjeli et Massinissa a Constantine, ayant entraine un grand transfert de populations issues de quartiers defavorises et de bidonvilles non raccordes au reseau de gaz naturel, vers des cites qui en sont pourvues. Ces derniers se retrouvaient donc a manipuler une energie dont ils ignoraient presque tout.[beaucoup plus grand que]

Un travail de proximite C'est ce qui explique cet engagement de la part de la SDE dans sa politique de sensibilisation dont les objectifs sont de reduire les accidents et les intoxications au monoxyde de carbone et aussi transmettre les consignes a suivre. M.Bellagha nous declare a ce sujet: [beaucoup moins que]Notre approche est basee sur le travail de proximite: des equipes pluridisciplinaires comptant chacune un charge de communication, un ingenieur en gaz, un specialiste en electricite et un commercial, font du porte-a-porte au niveau des sites nouvellement habites. Nos agents initient ainsi les locataires a l'usage du gaz naturel tout en les sensibilisant sur les risques lies au non-respect des consignes de prudence et de securite.[beaucoup plus grand que] Pour de nombreux habitants des anciens bidonvilles donc, il s'agit de s'adapter a un nouveau mode de vie, mais compte tenu de la defectuosite et des anomalies dans l'installation des reseaux de gaz dans certains logements recemment livres, et aussi du comportement irresponsable de certaines familles, la SDE est dans l'obligation de faire un travail de terrain:[beaucoup moins que]Nous avons ete surpris par l'inexistence de conduits pour l'evacuation des gaz brules au niveau d'habitations flambant neuves! Parfois, ce sont les nouveaux occupants des lieux qui, par meconnaissance du danger, les ont carrement obtures. Il y a aussi des citoyens, qui, par souci d'economie, ont opte pour des equipements de chauffage de pietre qualite ou contrefaits. Face a pareils cas, la procedure consiste a ne pas alimenter le foyer concerne en energie jusqu'a ce que l'installation soit conforme[beaucoup plus grand que], nous explique M.Bellagha. Une situation qui amene parfois la SDE a employer certains procedes pour le moins etonnants: [beaucoup moins que]Pour les zones difficile d'acces, a l'exemple de certaines localites reculees des wilayas de Khenchela et de Bordj Bou Arreridj, nous avons fait appel a un "goual" de souk. De meme que nous avons sollicite recemment des imams pour sensibiliser les gens dans les mosquees.Par ailleurs, nous avons aussi la volonte de relancer le metier de ramoneur qui tend a disparaEtre. EC titre d'exemple, l'APC de Skikda dispose d'une equipe de ramonage avec qui nous travaillons en collaboration. L'ideal serait de generaliser l'experience aux autres wilayas.[beaucoup plus grand que]

K. B.

Copyright 2013 Horizons Provided by Syndigate.info , an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:Dec 28, 2013
Words:803
Previous Article:Constantine.
Next Article:une Epic pour l'eclairage public.
Topics:

Terms of use | Copyright © 2017 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters