Printer Friendly

La Libye a realise 14,5 milliards de dollars de recettes petrolieres au cours des 8 premiers mois de cette annee 2019.

La Libye a realise des recettes petrolieres d'environ 20,2 milliards de dinars, soit environ 14,53 milliards de dollars, au cours des huit premiers mois de cette annee 2019, les depenses totales du gouvernement pour la meme periode s'elevant a 24,9 milliards de dinars, soit 17,91 milliards de dollars, a annonce la Banque centrale de Libye (BCL).

Dans un communique publie mardi sur les indicateurs economiques relatifs a la periode ecoulee, la BCL precise que les recettes fiscales ont enregistre 571 millions de dinars, tandis que la Banque a realise des benefices de 125 millions de dinars au cours de la meme periode, les redevances sur les achats du dollar atteignant 14,9 milliards de dinars.

Le Gouvernement d'union nationale, siegeant a Tripoli et reconnu par la communaute internationale, a decide d'imposer des taxes sur les operations de change pour reduire l'ecart entre le taux de change officiel de la monnaie et le prix du marche noir, rappelle-t-on.

Dans son rapport publie mardi, la Banque centrale en Libye indique que la masse salariale des employes du gouvernement s'est elevee a 13,8 milliards de dinars a la fin du mois de juillet, alors que les recettes fiscales estimees sont de 800 millions de dinars, tandis que les recettes effectives ont atteint a 571 millions de dinars, avec un deficit de 229 millions de dinars.

La BCL souligne que les recettes douanieres estimees a 533 millions de dinars, n'ont realise que 110 millions de dinars soit un deficit de 390 millions de dinars.

Le rapport de la BCL indique que les revenus de la vente d'hydrocarbures sur le marche local estimes a 533 millions de dinars, ont atteint reellement a 125 millions de dinars avec un deficit de 408 millions.

Pays riche en ressources petrolieres, la Libye produit actuellement 1,3 million de barils de petrole par jour, alors que les capacites reelles atteignent 1,8 million de b/j en temps normal.

Le chaos securitaire qui secoue le pays depuis de 8 annees influe negativement sur la production petroliere qui a ete marquee ces dernieres annees par une courbe en dents de scie.

COPYRIGHT 2019 Infos Plus Gabon
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2019 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Infos Plus Gabon
Date:Sep 10, 2019
Words:412
Previous Article:Le nouveau president mauritanien aux reunions du G5 Sahel et de la CEDEAO a Ouagadougou.
Next Article:La production de sucre de la Tanzanie en hausse.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters