Printer Friendly

La Declaration de politique generale devant l'APN: les manifestations de rue accaparent les debats.

Les debats sur la declaration politique du gouvernement se sont poursuivis, hier, dans un hemicycle a moitie vide. Les interventions se sont articulees pour l'essentiel autour de trois themes. Outre les preoccupations strictement locales, la marche du 22 fevrier contre un cinquieme mandat et le contenu de la declaration se sont taille la part du lion. Halima Zidane, du Front El Mostakbal, a insiste sur la mise en place de reformes profondes a tous les niveaux avant de regretter le manque de coordination en matiere de mise en oeuvre des politiques sectorielles. Fadhela Alla, du MPA, a soutenu que le contenu de la declaration est riche en projets que personne ne peut remettre en cause. Evoquant les marches de vendredi dernier, elle a deplore que certains slogans soient de nature a caractere regionaliste. N'empeche, pour Houari Tagharsi, du FLN, [beaucoup moins que]il faut etre a l'ecoute du peuple qui a tenu a faire entendre sa voix, au-dela des appartenances politiques[beaucoup plus grand que]. Il a estime, par ailleurs, que le gouvernement n'a pas reussi a construire une veritable strategie economique ni mettre en place une politique sociale fiable et equitable. [beaucoup moins que]Nous sommes ici alors que la majorite de nos universites sont a l'arret. On ne sait pas de quoi demain sera fait[beaucoup plus grand que], s'est-il emporte. Un autre depute de la meme formation politique, Achour Zaghouani, a salue l'esprit de responsabilite du peuple et sa prise de conscience politique. Il n'a pas omis de mettre en exergue le professionnalisme des forces de l'ordre dans la gestion des manifestations. Rappelant que des reformes multiformes ont ete engagees par le president de la Republique, il a exhorte le gouvernement a frapper d'une main de fer tous les responsables qui entravent la mise en oeuvre du programme presidentiel. Pour le depute du RND, Seddik Bouchacha, le veritable changement est celui des idees. [beaucoup moins que]La rue ne menera a rien si ce n'est a l'anarchie[beaucoup plus grand que], s'est-il exclame. Kamel Bounagua, du FLN, a precise que le peuple a investi la rue pour exprimer son courroux a l'egard de ministres nonchalants et non contre le president de la Republique. Fatehi Kouchi, du PT, a indique que les chiffres du Premier ministre sont faux. Selon lui, le peuple ne veut pas d'un gouvernement qui ne prend pas en consideration ses preoccupations. [beaucoup moins que]La presentation a ce moment precis de la declaration de politique generale est une maniere de se mettre a l'heure electorale[beaucoup plus grand que], a-t-il soutenu. Yahia Benine (MSP) a reproche au gouvernement [beaucoup moins que]sa maitrise approximative de la majorite des dossiers[beaucoup plus grand que]. Il citera notamment l'emigration clandestine, le chomage, l'informel, la proliferation de la drogue, la marginalisation des cadres et le manque de transparence dans la prise de decision.

Amokrane H.

[c] 2019 Sud-Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2019 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2019 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:Feb 26, 2019
Words:488
Previous Article:Gaid Salah reitere l'engagement de l'ANP pour la tenue de la presidentielle dans la quietude.
Next Article:Sellal: Bouteflika presentera son dossier de candidature le 3 mars prochain.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters