Printer Friendly

La Coordination des travailleurs de la sante arrache des acquis.

Le dialogue entre le ministere de la Sante, de la Population et de la Reforme hospitaliere et le partenaire social a abouti a la satisfaction de certaines revendications. Le president de la Coordination nationale des travailleurs de la sante, Ammar Lakhal, a souligne, hier, lors d'une conference de presse animee au siege du Snapap, a Alger, que [beaucoup moins que] la reunion de jeudi dernier avec les directeurs centraux a permis de conclure des accords relatifs a des revendications exprimees par la corporation. Il s'agit de la revision de quelques textes du statut particulier des corps communs avant la fin de l'annee en cours, avec notamment la creation du poste d'aide-ingenieur et de comptable principal [beaucoup plus grand que]. L'autre acquis concerne le paiement des rappels de janvier 2008 a 2012 dans certains etablissements pour les travailleurs ayant obtenu des postes superieurs. Ainsi que la titularisation des aides-soignants en contrat CDI avec un passage du temps partiel a un horaire total. [beaucoup moins que] Le paiement des rappels concerne egalement les travailleurs nommes en avril 2016 dans le cadre du glissement categorial. Cet acquis concerne 50.000 paramedicaux [beaucoup plus grand que], a-t-il indique. Profitant de cette occasion de rencontre avec la presse, Ammar Lakhal a tenu a saluer la nouvelle loi sanitaire qui [beaucoup moins que] englobe des points longtemps revendiques, principalement la creation des conseils de l'ordre et de deontologie pour chaque corps. Car chaque categorie professionnelle a ses specificites [beaucoup plus grand que]. Auparavant, il n'existait que deux conseils de l'ordre. Celui des medecins et celui des pharmaciens qui regroupe l'ensemble des corps comme les anesthesistes, les sages-femmes et les paramedicaux. L'autre point souleve par le conferencier a trait a la securite dans les etablissements de sante. Dans ce sens, la Coordination a demande le renforcement de la securite avec le concours de la DGSN et du ministere de l'Interieur, notamment pour les services de gynecologie-obstetrique et les urgences. Comme elle a demande l'instauration obligatoire de la formation continue pour le personnel et en faire une priorite afin d'etre au diapason des nouvelles techniques et des technologies les plus recentes. La Coordination a tenu a exprimer son mecontentement quant a l'entrave a l'exercice syndical. Ammar Lakhal a evoque le cas de l'etablissement de sante El-Okbi de Guelma qui a vu la reintegration des syndicalistes ecartes avec paiement de trois mois de salaire. Ainsi que ceux de Saida et Setif. Ces acquis, pour le president de la Coordination [beaucoup moins que] annonce d'autres resultats probants lors des prochaines rencontres avec la tutelle, puisque le dialogue et la concertation sont de mise [beaucoup plus grand que].

Souhila Habib

Copyright 2016 Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2016 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2016 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:Oct 14, 2016
Words:449
Previous Article:Certaines revendications sont illogiques.
Next Article:Le ministere de la Sante, de la Population et...

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2020 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters