Printer Friendly

La CSMD aurait deja atteint le stade de la construction d'un modele inclusif et prospectif.

Apres sa designation le 19 novembre et le demarrage de ses travaux le 16 decembre derniers, la Commission speciale sur le modele de developpement (CSMD) aurait deja atteint le stade de la construction du nouveau modele de developpement apres la phase du diagnostic, qui se poursuit quand meme a differents niveaux pour en confirmer l'exactitude, d'apres le president de la commission Chakib Benmoussa, relaye par d'autres membres de cette derniere.

Plus de 40 rencontres d'ecoute

S'exprimant mardi a Rabat lors d'une conference depresse, qui >, le president, entoure d'autres membres de la commission (AhmedReda Chami, Hakima Hummich, Driss Ksikes et Mohamed Tozy) parmi les 35 benevoles qu'elle compte, arappele que la CSMD, a organise durant les derniers 50 jours de son existence plusde 40 rencontres d'ecoute des Partispolitiques, des syndicats, des Chambres professionnelles, des institutions dela gouvernance et de divers autres acteurs.

Des visites de terrain qui n'ont rien de populistes

Outre ces rencontres d'ecoute, la commission aprocede a 6 visites > terrain, a mis en place une plateforme interactivepublique, a procede a 2 auditions officielles et a un appel a contributionconcernant des acteurs officiels et des forces vives de la nation, dans lecadre d'une demarche et ses outputs pour une co-construction de solutions.

Dans le but de parvenir a une implication la pluslarge possible d'institutions et d'associations de la societe civile etd'explorer des themes varies et avec des sensibilites plurielles et nourrirl'echange avec la CSMD, cette derniere prevoit des rencontres >, des consultations publiques dans le cadre del'ouverture sur le citoyen, de la discussion des problematiques regionales, del'identification des pistes de solutions et de la participation de groupesciblees dans une demarche inclusive.

Des rencontres focus solutions et du sourcing ettest de propositions concretes sont egalement prevus a travers d'ateliers deCrowd-Solving et panels cibles.

La Commission a prevu aussi des visites > terrain pour la decouverte de bonnes pratiques et desolutions emergentes loin de tout populisme, a-t-il dit, rappelant que lacommission a mis sur pied un certain nombre de groupes a savoir : le groupe vision et conduite du changement,le groupe consultations et contributions et 4 groupes thematiques : --capital humain, -- institutions, capital social et egalite homme-femme --economie et creation de richesse et -- territoires et durabilite.

Il a egalement expose en detail les horaires et leprogrammes de travail de la commission (tous les lundis une reunion au siege del'Academie du Royaume et deux reunions a la fin de tous les mois).

Il a fait etat aussi de la logistique dont disposela commission, appelee a degager un modele de developpement d'ici le 30 juinprochain, un modele devant servir de plateforme a un nouveau contrat social eta un nouveau projet social, un modele comportant une vision strategique, unmodele global, inclusif et prospectif pour les 10 a 15 annees a venir, a-t-il explique.

Selon lui, le modele de developpement recherche sedoit de mettre le citoyen au coeur de toute l'oeuvre de developpement. C'estpourquoi, il est imperatif d'associer les forces vives du pays et les forcesrepresentatives des citoyens dans cette action de prospection, d'ecoute et dediagnostic, rappelant que les partis politiques ont effectivement remis a lacommission des memorandums et d'autres propositions.

Reda Chami : l'action de la CSMD vise a aider al'appropriation de la vision du nouveau modele

Apres avoir fait remarquer qu'il s'agit d'un modelede developpement et non de croissance, qui n'en est en fait que le moyen decreer de la richesse, il est revenu lui aussi sur la perte de confiance quimine de nombreuses spheres de la societe, deficit qui ne peut etre comble qu'atravers une nouvelle impulsion a donner en clarifiant les regles du jeu, enluttant contre l'economie de rente et les dysfonctionnements del'Administration et en procedant au bon redeploiement des ressources humaines aformer et a qualifier pour mettre fin a la fuite des cerveaux.

Mais ce qui est aussi capital c'est de profiter del'opportunite de ce debat pour rehabiliter les differents acteurs etinstitutions du pays, car c'est a eux que revient en dernier ressort le devoir demettre en oeuvre le nouveau modele de developpement a construire, a-t-ilsouligne.

Mais encore faut-il faire creer en toute urgence unclimat de confiance entre tous, a-t-il ajoute.

Tozy : plus les habitants vivent dans des conditionsdifficiles, plus leurs attentes sont realistes

Pour sa part, Pr Mohamed Tozy a estime que lesdeplacements des membres de la commission loin de Rabat, leur ont permis desaisir l'ampleur des attentes des citoyens partout dans le pays.

Mais ce qui est paradoxal, a-t-il dit, c'est queplus les habitants vivent dans des conditions difficiles, plus leurs attentessont realistes. Tout ce qu'ils demandent n'a trait qu'a la sante et al'education des enfants.

Il a egalement souligne le bien fonde des visitesprogrammees par la Commission qui n'ont rien de populistes.

Car enfin de compte, a-t-il souligne, la CSMD operedans un environnement national mine par la defiance a l'egard de tout(institutions, politique, societe, etc...).

Pour la Commission, il importe de souligner qu'elleest en train de se construire sa propre credibilite, a l'aide du serieux de sesmembres, mais surtout de leur honnetete et de leur acceptation de faire cetravail de maniere benevole, sans lesiner sur les moyens, dans le but de servirle pays et de degager un modele de developpement a meme de mieux canaliser leschangements ineluctables qu'il connait.

Le pays a besoin de restaurer la confiance de lasociete en elle-meme, dans la politique, les politiques, mais egalement dansles institutions pour aller de l'avant et repondre aux attentes de tous, selonlui.

Ksikes : la restauration de la confiance une urgence

Au dela du modele de developpement a construire, ilest urgent de retablir la confiance perdue en tout, a travers l'emergence deregles du jeu plus claires pour les operateurs economiques et non economiques,mettre fin a la prevarication, a la corruption, aux conflits d'interets et ausysteme de la rente.

Il est egalement temps de rehabiliter lesinstitutions pour en faire des garants du bon fonctionnement et de la bonnegouvernance de tout ce qui a trait au nouveau modele a construire, sachant queles perceptions font aussi partie de la realite.

C'est pourquoi, la CSMD se doit non pas de prescrireun modele de developpement, mais de le reveler, a-t-il explique

Himmich :la langue, le plus grand handicap, cite par les etudiants

A Ben Guerir comme a El Jadida et Ifrane, lesetudiants ont souligne que la langue d'enseignement est leur plus grand handicap. Au sortir du Lycee, nombreux ont indiquequ'ils ne maitrisaient aucune langue. Ni le Francais, ni l'Arabe, ni l'Anglais.

Nombreux ontexplique que les etudes universitaires ne jouent plus le role d'ascenseursocial, d'autres se plaignent de la corruption et de l'inegalite des chances etdes opportunites.

Presque tous les etudiants qui se sont d'ailleursexprime a coeur ouvert n'ont pas cache leur mefiance a l'egard de la politiqueet ont denonce le manque de libertes individuelles en rapport avec la familleet la societe ainsi que le deficit dans leurs regions en structures d'accueildes jeunes et de divertissement.

M'Barek Tafsi

Copyright Casanet 2020. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2020 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2020 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Geographic Code:6MORO
Date:Feb 6, 2020
Words:1143
Previous Article:Questions de transition?
Next Article:Les consequences du Brexit sur la culture britannique...

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2020 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters