Printer Friendly

L'opposition s'entend sur une feuille de route.

Des opposants au president Bachar el-Assad commenceront, aujourd'hui, leur formation militaire sur une base turque. [beaucoup moins que] Conformement a l'accord signe le 19 fevrier par le sous-secretaire au ministere des Affaires etrangeres turc, Feridun Sinirlioglu, et l'ambassadeur des Etats-Unis a Ankara, John Bass [beaucoup plus grand que], explique Tanju Bilgic, le porte-parole du ministere turc des Affaires etrangeres, cite par l'agence de presse gouvernementale, Anatolie.

Ankara, qui a fait du president Assad sa bete noire, souhaite que ces rebelles, qui pourraient etre operationnels d'ici la fin de l'annee, soient entraines pour combattre et le regime de Damas et Daech qui controle de larges zones en Irak et en Syrie. Washington, qui a entame en septembre des attaques ciblees contre des positions de l'organisation terroriste, aimerait que ces rebelles soient verses surtout dans la lutte contre Daech. Selon le Pentagone, plus de 5.000 opposants au regime syrien vont beneficier de ces entrainements militaires des sa premiere annee. 48 heures avant le debut de cette formation, des representants de la coalition nationale syrienne en exil et du comite de coordination nationale pour les forces du changement democratique (CCND), principal regroupement de l'interieur, ont reussi a s'entendre a Paris a l'issue de deux jours de discussions sur une feuille de route qui mettrait, selon eux, fin au conflit qui ravage leur pays depuis presque cinq ans. [beaucoup moins que] C'est la premiere fois que nous aboutissons a un accord avec la coalition [beaucoup plus grand que], affirme Khalaf Dahowd, membre du bureau executif du CCND, qui a presente, hier a Damas, ce texte a ses camarades. [beaucoup moins que] Ce fut une rencontre syro-syrienne, sans l'implication de puissances etrangeres, et cela s'est tres bien passe [beaucoup plus grand que] precise Dahowd. [beaucoup moins que] Si nous trouvons que l'accord est compatible avec la politique du CCND, nous l'approuverons [beaucoup plus grand que], conclut-il. [beaucoup moins que] La majeure partie de l'opposition est, aujourd'hui, convaincue qu'il n'existe qu'une option politique et nous allons essayer de sauver ce qui reste du pays [beaucoup plus grand que], indique Mounzer Khaddam, porte-parole de l'opposition interieure avant de [beaucoup moins que] detailler [beaucoup plus grand que] cet accord [beaucoup moins que] base sur les resolutions du Conseil de securite de l'ONU, du communique du groupe d'action pour la Syrie redige a Geneve le 30 juin 2012 et de documents presentes par les deux parties [beaucoup plus grand que]. Selon la coalition, qui insiste sur la [beaucoup moins que] necessite d'un consensus regional et international pour faire aboutir les negociations [beaucoup plus grand que], la feuille de route [beaucoup moins que] specifie que le premier objectif des negociations avec le regime d'Assad est d'etablir un systeme pluraliste, democratique et civil qui assure des droits et des devoirs egaux a tous les Syriens [beaucoup plus grand que]. Seul sujet de polemique, l'avenir du president El-Assad. Le CCND n'a pas une position aussi tranchee que la coalition qui pose, comme prealable a toute discussion, son depart. Selon Khaddam, le regime fait partie de la solution. [beaucoup moins que] Lors des negociations (avec le regime) nous pourrons discuter non seulement des problemes de la presidence, mais aussi d'autres dossiers. Tout est ouvert et celui qui fixe des conditions prealables ne veut pas de solutions [beaucoup plus grand que], dit-il. En attendant la suite qui sera donnee a cet accord par les autres parties, les Etats-Unis s'en felicitent. [beaucoup moins que] Les efforts refletent la volonte de l'opposition moderee d'aboutir, a travers un processus negocie base sur le communique de Geneve, a une Syrie democratique, pluraliste et unifiee qui respecte l'Etat de droit et les droits des citoyens [beaucoup plus grand que], declare la porte-parole du departement d'Etat, Jen Psaki. Bachar el-Assad, qui a consolide sa position sur le champ de bataille, fait partie de la solution en Syrie, indique le mediateur de l'ONU, Staffan de Mistura, convaincu que [beaucoup moins que] la seule solution a la crise syrienne est une solution politique [beaucoup plus grand que] et que faute d'accord, [beaucoup moins que] le seul a profiter de la situation [beaucoup plus grand que] est Daech qui est [beaucoup moins que] comme un monstre qui attend que le conflit se poursuive [beaucoup plus grand que] pour etendre ses tentacules. L'Occident va-t-il demander a l'opposition de reprendre contact avec El-Assad pour contrer Daech ? La question est deja sur la table dans certaines capitales occidentales. Comme a Paris depuis le retour de Syrie des quatre parlementaires.

Djamel Boukrine

Copyright 2015 Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:Feb 28, 2015
Words:756
Previous Article:Quintescope - Quadrio B.
Next Article:Le combat africain contre Boko Haram.

Terms of use | Copyright © 2017 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters