Printer Friendly

L'intervention de plus en plus souvent.

Eecrit par Ouardirhi Abdelaziz Du nouveau pour soigner votre dos Depuis quelques annees un mal nouveau s'installe et resserre chaque jour un peu plus son emprise sur de nombreux citoyens hommes et femmes tout le monde est concerne meme les jeunes.De quoi s'agit-il ? Il s'agit du mal de dos et plus particulierement de ce qui est couramment appele lombalgie.Zoom sur les causes, les risques et la prevention des problemes lombaires. Lombalgie : 80 % des personnes souffriront un jour ou l'autre Tout d'abord, je dois vous faire une confidence. Ce qui m'a motive pour ecrire cet article, c'est les douleurs lombaires quotidiennes qu'endure un camarade depuis quelques jours. Il n'a pas attendu pour consulte, il a ete chez des medecins specialistes. Apres examens, scanner, bilan, et tout le reste, son medecin traitant lui a dit qu'il presentait une hernie discale, et, que de ce fait il faut qu'il soit opere.Mon camarade a demande au specialiste un temps de reflexion.Entre temps, il a ete voir un autre specialiste qui a vu le scanner et tout le reste. Son avis fut diametralement oppose a celui du premier medecin : il n'est pas question d'operation pour le moment, vous allez prendre le traitement que je vais vous prescrire et tout rentrera dans l'ordre. Mon camarade ne sait plus ou donner de la tete, ni qui croire. Voila, vous avez tour compris, Tout d'abord qu'est ce que la lombalgie ? La lombalgie est le terme medical qui designe les douleurs au bas du dos, aux vertebres lombaires C'est une affection tres courante et le plus souvent sans gravite. Plus de 80% des personnes souffriront un jour ou l'autre de lombalgie et la prevalence de ce mal ne cesse d'augmenter. Elle peut survenir a tous les ages, avec des pics d'apparition a l'adolescence et autour de 45 ans.Surtout les adultes jeunes Les douleurs lombaires causees pas une hernie discale touchent surtout les adultes jeunes. En effet, plus que d'un probleme d'usure, il s'agit souvent des consequences d'une mauvaise utilisation du dos. Porter un jeune enfant, monter en voiture ou soulever une valise exige chaque jour de notre colonne vertebrale une grande souplesse, qui est rendue possible par la presence de disques servant d'amortisseur entre les vertebres. Cependant, lorsque la colonne est trop sollicitee, que le parallelisme existant naturellement entre ces vertebres n'est plus respecte, celles-ci finissent par comprimer le disque et par provoquer des lombalgiques chroniques.La colonne lombaire La colonne lombaire est constituee de 5 vertebres : de petits os cylindriques superposes et vides en leur centre .La moelle epiniere passe dans cette cavite. La moelle est constituee d'un faisceau de fibres nerveuses motrices, sensitives et associatives. Entre chaque vertebre se trouve un disque intervertebral compose de tissu souple renfermant un [beaucoup moins que]gel[beaucoup plus grand que]. La fonction des disques intervertebraux est de permettre la mobilite des vertebres et d'amortir les chocs. L'ensemble est entoure de muscles, de tendons et de ligaments qui assurent la stabilite et la mobilite des delicates articulations de la colonne. Toutes ces structures peuvent etre responsables de douleurs lombaires. Ces douleurs peuvent etre aigues, subaiguE1/2s ou chroniques Douleur aiguE1/2 : une douleur qui peut durer jusqu'a environ 4 semaines (on l'appelle alors lumbago ou tour de reins). Bien qu'elle soit de courte duree, la douleur lombaire aiguE1/2 peut occasionner beaucoup d'inconfort, imposer un arret de travail pendant quelques jours et gener considerablement les activites quotidiennes. Plus de 90% des lombalgies aiguE1/2s disparaissent d'elles-memes en 4 semaines ou moins.Douleur subaiguE1/2 : une douleur qui persiste generalement de 4 semaines a 3 mois, de maniere plus ou moins constante. Une douleur subaiguE1/2 peut devenir chronique : il faut donc s'assurer de bien la prendre en charge.Douleur chronique : une douleur constante qui dure plus de 3 mois. Les causes de la douleur lombaire chronique sont parfois difficiles a determiner. Les personnes qui en souffrent doivent souvent envisager d'apporter des modifications importantes a leur mode de vie. Environ 5% a 8% des lombalgies deviennent chroniques.Les causes La lombalgieLa lombalgie n'est qu'un symptome dont les causes sont tres variees. Dans pres de 90% des cas, la lombalgie est benigne, ou non specifique. Cela signifie qu'il n'y a pas de lesion majeure pouvant expliquer les douleurs. Celles-ci peuvent alors etre liees aux disques intervertebraux, aux vertebres, aux muscles, un tendon ou un ligament. Elle peut provenir d'un effort, d'une torsion inhabituelle ou de l'accumulation de microlesions causees par des mouvements repetitifs. Les personnes en mauvaise forme physique ou exercant des metiers physiques (construction, port de lourdes charges...) sont les plus a risque.La degenerescence discale Avec le vieillissement, les disques intervertebraux perdent de leur elasticite. On remarque une degenerescence discale chez presque toutes les personnes de plus de 60 ans. Certains sportifs vivent aussi ce probleme autour de la quarantaine, surtout ceux qui pratiquent une activite entraEnant une pression sur la colonne vertebrale. Cette degenerescence n'est pas toujours associee a des douleurs, mais elle peut etre en cause dans certaines lombalgies.Une hernie discale Elle se produit lorsqu'une partie du gel contenu dans le disque intervertebral fait saillie vers l'exterieur et comprime les racines nerveuses. De mauvaises postures, le surplus de poids, la grossesse et la degenerescence discale sont les principales causes de l'hernie discale sciatique.La hernie vient comprimer la racine du nerf sciatique a sa sortie de la moelle epiniere. Une douleur apparaEt alors le long de la cuisse et du mollet, parfois jusqu'au gros orteil.Les symptomes de la hernie discale Habituellement, la hernie discale se manifeste d'abord par une douleur dans le bas du dos (lombalgie). Celle-ci evolue de maniere plus ou moins brutale pour se prolonger ou se transformer en une douleur qui descend le long de la jambe : une sciatique, qui touche la face posterieure de la cuisse ou de la jambe et du pied, plus rarement une cruralgie, situee sur la face anterieure de la cuisse.La sciatiqueLa sciatique represente la douleur de la jambe la plus frequemment rencontree. Il s'agit d'une douleur localisee le long du trajet d'un nerf rachidien, la racine du nerf sciatique, en rapport avec la compression realisee par la hernie discale ; cette douleur peut s'accompagner d'une raideur.Cette douleur touche le membre inferieur : face posterieure de la cuisse et du mollet, talon et plante du pied (bord externe) pour la racine S1 et face postero-externe de cuisse et de jambe, en avant de la malleole externe et dos du pied (gros orteil) pour la racine L5.Moins frequemment, la hernie comprime la racine de L4 et provoque une douleur se situant sur le trajet d'un autre nerf rachidien : le nerf crural. La douleur se situe alors sur la face anterieure de la cuisse : il s'agit d'une cruralgieLes caracteristiques de la douleurTout effort qui augmente la pression abdominale (et donc la pression sur le disque), toux, eternuement, defecation augmente l'intensite de la douleur et peut reproduire son trajet qu'il s'agisse d'une sciatique ou d'une cruralgie. Ces signes sont tres evocateurs de l'origine discale de la lombosciatique. D'une maniere generale, la douleur a tendance a s'exacerber des qu'on sollicite les muscles du dos : lorsqu'on se penche vers l'avant, qu'on eternue ou qu'on deploie un effort.Les douleurs sont parfois tres invalidantes : elles peuvent en effet etre tres intenses, persistantes et entraEner des repercussions importantes sur la vie quotidienne (chez certaines personnes, la douleur ne peut etre calmee que par le repos .Une position en chien de fusil qui permet de detendre le nerf de la jambe. Neanmoins, grace aux tests d'imagerie medicale, on sait maintenant que deux personnes qui ont un probleme de hernie identique n'auront pas necessairement les memes symptomes ; chez certaines personnes la hernie passe inapercue, tandis que chez d'autres elle est terriblement douloureuse. Du nouveau pour soigner votre dos Des traitements moins longs et plus ciblesVous avez deja eu mal au dos, mais cette fois, la douleur est plus forte, et surtout plus handicapante : il ne faut pas vous soigner seule. L'examen clinique permet au medecin de distinguer une simple lombalgie d'une sciatique, mais pas d'affirmer qu'il s'agit d'une hernie. Si les symptomes sont marques et que l'augmentation de la pression abdominale (toux, eternuement...) vous fait palir, c'est sans doute le cas.Mais ne vous inquietez pas : soit le traitement vous soulage et on en reste la. Soit les douleurs persistent et le medecin vous demandera eventuellement de passer une radio, un scanner ou une IRM pour confirmer la hernie. Ce qui n'est pas un synonyme de chirurgie ! Si vos douleurs recidivent, il vous orientera vers un rhumatologue ou un centre antidouleur. La plupart des sciatiques guerissent avec des medicaments Tres souvent, le repos associe a la prise d'antalgiques et d'anti-inflammatoires vient a bout des sciatiques d'origine discale. La litterature montre que 95 % des sciatiques vont guerir dans un delai d'un an et le plus souvent apres six semaines de traitement medical serieux, avance le Pr Jean-Marc Feron, chef de service de chirurgie orthopedique et traumalogique a l'hopital Saint-Antoine (Paris).Mais si la douleur persiste au-dela de six semaines d'un traitement medical bien conduit, mais sans effet, la majorite des chirurgiens estiment qu'il faut envisager une intervention. On evite l'intervention de plus en plus souvent A la suite d'un effort particulierement violent, le disque risque meme de se fissurer et de laisser echapper une partie de son contenu : c'est la hernie discale. Comme cette excroissance se produit souvent en face de la racine du nerf sciatique, celui-ci est irrite et fait mal la jambe : c'est la sciatique. Dans les deux cas, les medecins ont appris a mieux soulager la douleur. Ce qui permet de plus en plus d'eviter l'operation.Vous avez mal uniquement dans le dos La hernie discale est dite simple, car elle n'affecte aucune racine nerveuse. Les douleurs lombaires sont fortes, mais pas trop invalidantes. Le medecin va vous prescrire pendant quelques jours des antalgiques dits de paliers 1 (anti-inflammatoires non steroidiens) et/ou palier 2, c'est a lui et lui seul que revient le droit de vous prescrire ce qui vous convient le mieux.Si bien entendu il est indispensable de se reposer, plus question de garder le lit pendant un mois comme on l'a longtemps fait. Les medecins recommandent de reprendre progressivement la marche des le troisieme jour, car le mouvement soulage les disques et diminue la raideur musculaire. A condition toutefois d'avoir des chaussures a talons plats, de faire de petites enjambees et, bien sur, de ne porter aucun poids.Vous avez mal aussi dans la jambe La hernie comprime une racine nerveuse. La douleur est beaucoup plus intense et descend dans la jambe : c'est la sciatique. Les examens demandes par le medecin montrent clairement la zone atteinte. Le traitement passe par la prise d'anti-inflammatoires et d'antalgiques, pouvant inclure la morphine. Dans les formes les plus severes, des infiltrations de corticoides sont parfois necessaires. Des que la douleur diminue, il faut essayer de bouger. Pour mettre le dos au repos, les medecins associent generalement a la marche le port d'un lombostat (corset leger en resine moule), durant quatre a six semaines. Il est conseille parfois de perdre du poids, notamment si l'excedent se situe au niveau de l'abdomen.La kinesitherapie et la Physiotherapie Si la douleur est presente, la consultation d'un kinesitherapeute ou d'un physiotherapeute est recommandee pour obtenir un soulagement. Des appareils d'electrostimulation (la stimulation electrique transcutanee ou TENS) a domicile peuvent aussi vous permettent de passer le cap douloureux. Des exercices et etirements pour ameliorer la posture et la souplesse sont indiques. Le renforcement des muscles du dos et la pratique des etirements sont preconises. Pour etre efficaces, les exercices doivent etre pratiques de facon reguliere. Les traitements avec les courants antalgiques peuvent aussi etre associes a des massages de detente ou de la balneotherapie, en periode non inflammatoire la chaleur peut avoir un effet sedatif sur les muscles lombaires. La Chirurgie Si les douleurs persistent trop longtemps ou de facon recurrentes, En cas perte de controle des mouvements des pieds ou bien jambe qui se derobe. L'indication chirurgicale peut etre posee. La chirurgie permettra de faire disparaitre la pression sur le disque.D'enormes progres sont realises dans le domaine de la chirurgie de l'hernie discale. Des techniques mini-invasives peu traumatisantes pour les muscles sont utilisees pour plus de securite pour le malade. Le plus souvent, il s'agit d'une incision de quelques centimetres qui est pratiquee en face du disque malade de facon a ouvrir le canal rachidien pour retirer la hernie ou le fragment de disque en s'aidant d'un microscope. En general les resultats sont satisfaisants.Le plus important c'est de bien choisir un praticien competant, specialise dans le rachis. L'ideal est de privilegier une clinique specialisee oE des equipes composees de neurochirurgiens et orthopedistes travaillent en etroite collaboration.

Copyright Casanet 2013. All rights reserved. Provided by Syndigate.info , an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Dec 3, 2013
Words:2138
Previous Article:[beaucoup moins que]Le professeur[beaucoup plus grand que] : un regard sur l'epoque du regime de Ben Ali.
Next Article:Le Maroc degringole au 91 e rang mondial.

Terms of use | Copyright © 2017 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters