Printer Friendly

L'autre face des manifestations...

Dire que les malheurs des uns font le bonheur des autres, tombe bien la. Alors que la manne economique est en train de tarir, suite a ces periodes de troubles qui frappent le pays, de facon quasi-continue, et que le monde des affaires ternit, d'autres types de business- jusque-la stagnants- sont en plein boom. Rapide apercu.

Par Nevine Ahmed Rares sont desormais, les grandes rues de la capitale ou des autres villes principales, oE vous ne croiserez pas des barbeles. Ces fils sont souvent utilises lors des manifestations- notamment en cas d'accrochages- pour separer les deux clans opposes. Le plus couramment connu, est que les forces de l'ordre ont cet apanage. Donc ce sont les autorites qui dressent les barbeles, pour repousser les contestataires. Ce qui est nouveau a present, est la tendance des manifestants, a acheter, eux-memes, les barbeles, et ainsi les dresser, pour se proteger contre les opposants et les assaillants, pouvant les attaquer. Ils installent donc les barbeles pour separer les lieux oE ils font leur sit-in, des autres lieux des alentours.

Le monde brouillant [beaucoup moins que]d'Al-Sabtia[beaucoup plus grand que] En fouillant dans les quartiers, il etait interessant de savoir oE trouver les barbeles ? OE sont-ils fabriques ? Quels sont les prix, et sont-ils disponibles pour tous ou interdits ? La zone d'Al-Sabtia, tout un monde brouillant. Des deux cotes d'une longue rue, longent les ateliers oE l'on fabrique et vend du meme coup, les fils barbeles. Connaissant un essor remarquable, comme reconnaissent leurs vendeurs, les barbeles ont connu aussi le monde des trottoirs.

On y vend de tous les types et a tous les prix. Ahmed Salem, est le plus fameux dans ce monde, a Al-Sabtia. Il avoue : [beaucoup moins que] Souvent les manifestants ont besoin d'un rempart pour se defendre des assauts de leurs opposants, qui sont souvent, les forces de l'ordre, c'est alors que notre business connaEt une floraison, vraiment sans precedent, depuis l'eclatement des manifs, apres la revolution.[beaucoup plus grand que] Dedoublement des chiffres d'affaires Le commercant, qui imprevisiblement, a double ses chiffres d'affaires, notamment au cours de l'annee derniere, explique qu'il existe plusieurs types de barbeles. [beaucoup moins que] Les prix des fils egyptiens varient entre 6 et 8 LE. selon le volume et la qualite, alors que les barbeles importes sont vendus entre 13 et 15 LE. le petit ballot et le grand entre 17 et 19 LE. [beaucoup plus grand que], revele Ahmed Salem.

Un peu plus loin, Achraf Salem etale des barbeles sur le trottoir. Ils ne sont pas d'une moindre qualite, mais il avoue que tout le monde est entre dans ce business devenu lucratif, alors qu'il etait depuis peu, relativement stagnant.

[beaucoup moins que] D'habitude, il n'y avait pas assez de vente de barbeles, les temps passes, car leur utilisation etait trop restreinte, mais depuis l'eclatement des evenements dans le pays, ce monde a connu un boom fort remarquable [beaucoup plus grand que], avance-t-il. Les gains allechants ont pousse plusieurs a envahir le domaine. Achraf Salem confirme que la vente des barbeles n'est pas interdite, puisqu'on les vend aisement sur le trottoir.

Jeter l'ancre pres des manifs Une amie m'a dit que la oE il y a de la foule, tout un monde de vendeurs a la sauvette se fonde. Tres vrai, puisque ces jours-ci, les barbeles ne sont pas le seul article en vogue. Les drapeaux, les T-shirts et les accessoires [beaucoup moins que] de la revolution [beaucoup plus grand que] ont aussi connu de la prosperite et ont leur clientele. [beaucoup moins que]Les T-shirts sur lesquels on a ecrit : non a la Constitution, sont les plus vendus [beaucoup plus grand que], affirme Ahmed Eid, un vendeur ambulant, qui se deplace entre la Place Tahrir et le palais presidentiel, Al-Ittihadiya, selon le cours des evenements.

[beaucoup moins que]Si les manifs frappent a Tahrir, donc on s'y installe, si les protestations se dirigent vers Al-Ittihadiya, c'est la, oE l'on jette l'ancre[beaucoup plus grand que], fait-il savoir. Eid revele que ces T-shirts se vendent entre 25 et 30 LE. l'un, alors que les prix des drapeaux varient aussi (de 5 a 30 LE.) Un business [beaucoup moins que]halal[beaucoup plus grand que] Les vendeurs de the, de sandwichs, de jus, et de galette de pain ont aussi leur part et connaissent leurs plus beaux jours. Ahmed Chehata, sur un ton decisif qui ne flechit pas, confirme ne jamais ceder a cette poule aux oeufs d'or qu'il vient de decouvrir. [beaucoup moins que] C'est un business 'halal', pourquoi donc le lacher (...) c'est devenu notre gagne-pain. On nous traite de vagabonds et de sauvages, peu importe, l'essentiel, c'est qu'on puisse gagner de l'argent dans ces temps durs [beaucoup plus grand que], tempete-t-il.

L'essentiel est le [beaucoup moins que]fric[beaucoup plus grand que] Dans un coin d'une rue a Heliopolis, un des quartiers huppes de la capitale, un garcon de 9 ans fouille dans les poubelles. Il en fait sortir toutes les bouteilles en verre et en plastique. [beaucoup moins que] C'est tres en vogue de nos jours. [beaucoup plus grand que] Sami est son nom. [beaucoup moins que] Je prends ces bouteilles et je les revends a d'autres personnes qui s'en servent pour y mettre le cocktail Molotov, pour se preparer aux manifestations [beaucoup plus grand que], revele Sami. [beaucoup moins que] L'essentiel c'est le fric [beaucoup plus grand que], confie-t-il.

Avec l'annonce d'une manifestation, c'est le temps de hululer pour ces nouveaux businessmen, ayant arbore le monde des affaires. [beaucoup moins que] Ce sont nos plus beaux jours, on gagnera beaucoup... [beaucoup plus grand que], avancent-ils, eux qui voient l'autre face de la monnaie, ou plutot des manifestations.

Copyright Eltahir House 2013

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 
Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Feb 6, 2013
Words:958
Previous Article:[beaucoup moins que]La femme a une voix[beaucoup plus grand que] au 1er Forum arabe sur les medias et le developpement.
Next Article:Keira Knightley, fiancee a James Righton.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters