Printer Friendly

L'appel anti-violence d'Eucalan, un tournant pour les Kurdes au P-O.

L'appel du chef kurde Abdullah Eucalan a abandonner la violence pourrait marquer un tournant dans l'histoire tourmentee des Kurdes, dont certains ont pris les armes pour faire valoir leur revendication independantiste.

Dans un message lu jeudi par un depute du Parti pour la paix et la democratie (BDP), Eucalan, emprisonne, invite les militants armes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a deposer les armes et a quitter la Turquie. Pour la premiere fois en trois decennies d'un conflit qui a coute la vie a 45.000 personnes, un espoir durable de paix semble s'esquisser. Mais la question reste tres epineuse de par la repartition geographique du peuple kurde, etabli en Iran, en Irak, en Syrie et en Turquie.

L'appel d'Eucalan "va totalement changer la donne pour tous les mouvements kurdes de la region", estime Jane Kinninmont, chercheuse au centre de reflexion Chatham House base a Londres. Mais, note-t-elle, "il y a un conflit entre l'ideal qu'incarnent les reves (d'un Etat kurde) et le realisme propre aux dirigeants du Proche-Orient, a la tete d'Etats-nation oE cohabitent plusieurs groupes de population et plusieurs religions, et qui vivent dans la peur constante d'une implosion de leur pays".

Copyright Eltahir House 2013

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Mar 23, 2013
Words:207
Previous Article:Des matches qui comptent double.
Next Article:Tournoi de Miami : Bartoli eliminee d'entree et deboussolee.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters