Printer Friendly

L'amazighite est un chantier qui interpelle toutes les composantes du pays.

Regions Eecrit par Saoudi El Amalki

Mustapha Addichane a Agadir

[beaucoup moins que] L e discours historique d'Ajdir du Souverain, couronne par la fondation de l'Institut Royal de la culture amazighe (IRCAM) a constitue une etape avancee dans le parcours du rehaussement des cultures et des langues amazighes, de leur integration dans l'enseignement et la communication publics, et de l'instauration de l'alphabet Tifinagh, en tant qu'outil d'ecriture de la langue amazighe, dans un contexte du consensus historique[beaucoup plus grand que]. C'est en ces termes que Mustapha Addichane, membre du bureau politique du PPS, a entame son expose, vendredi dernier a la salle l'Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) d'Agadir, lors de la rencontre organisee par le secteur des etudiants relevant de la section locale du PPS d'Agadir.

A cet egard, l'intervenant a mis en exergue la primaute du PPS par rapport a cette question nationale, tres tot dans le sillage de son combat progressiste et democratique pour le relevement des aspects culturels de notre pays, au sein d'une approche globale et integree des droits de l'homme. Pour ce faire, il passa en revue les principales etapes du parti, depuis sa creation en 1943, en tant que Parti communiste marocain (PCM), puis, Parti de liberation et du socialisme (PLS), en 1969, ensuite ses congres nationaux, en 1975, jusqu'aux dernieres assises nationales, en 2014. Cet itineraire historique a constamment marque, precise-t-il, par une volonte farouche de mettre en avant les droits legitimes de la langue et la culture amazighes, en particulier lors du premier congres national du PPS, en 1975 ou il avait convenu, sans ambages, a travers un document des travaux du congres, que la culture et la langue amazighe constituent une composante indissociable de l'identite linguistique et culturelle nationale. Cette position claire et nette, poursuit-il, a ete reprise, lors du programme de son second congres, en 1979, sous le theme [beaucoup moins que]Analyses, finalites et taches[beaucoup plus grand que], au sujet duquel le parti avait appele a s'interesser des aspects culturels du pays qui regorgent de richesses et de potentialites et a faire en sorte qu'ils soient integres dans le quotidien national, dans l'unite, la stabilite, la symbiose et la reconnaissance de la pluralite et de l'authenticite des cultures et des expressions nationales.

Dans le meme ordre d'idees, le dirigeant national du PPS s'est arrete au sixieme congres du parti ou la these consacree a cet evenement politique d'envergure s'est egalement focalisee sur la question des culture et langue amazighes, dans une vison globalisante du Maroc culturel, ancre dans sa civilisation et son histoire plurielles, dans le cadre de l'unite au coeur de la diversite, tout en insistant sur le fait que la promotion de la cause amazighe reside en l'approfondissement du parametre institutionnel, a travers la refonte de l'enseignement de la langue amazighe dans les ecoles et les instituts, dans le cadre de l'union nationale et la revision du traitement de l'information nationale vis-a- vis a l'amazighite.

Dans un autre registre, Mustapha Addichane a relate le contenu pionnier et audacieux du fameux document du parti intitule[beaucoup moins que]Les langues et les cultures amazighes, une constituante indissociable du patrimoine national[beaucoup plus grand que], ainsi que les recommandations de l'importante [beaucoup moins que]Conference nationale[beaucoup plus grand que], tenue par le PPS en 2008, ou il avait consacre un passage exhaustif sur la necessite de prendre en compte les droits de la langue et la culture amazighes, dans une conception de la pluralite nationale, avec la langue arabe. A ce propos, le PPS avait aussitot, lors de son huitieme congres et a travers ses theses, appele a la constitutionnalisation de la langue amazighe et, sitot, procede, avant l'adoption de la constitution en 2011, a la mise en oeuvre d'une approche participative avec les diverses composantes et competences du mouvement amazighe afin de declencher une recherche concertee sur les meilleurs moyens de mettre en application l'officialisation de la langue amazighe.

Par ailleurs, l'intervenant a rappele les motivations qui ont conduit le parti a rallier le gouvernement, dictees par sa volonte de poursuivre les reformes enclenchees depuis l'ere de l'alternance consensuelle, en 1998, et non pas sur un fondement ideologique. Cette meme vision nationale se poursuit encore dans le combat constant pour l'ancrage des valeurs de la democratie, de la justice sociale, ainsi que la mise en oeuvre des lois organiques de l'amazighite.

Copyright Casanet 2015. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Geographic Code:6MORO
Date:Apr 6, 2015
Words:742
Previous Article:Pourquoi l'integration africaine tant defendue tarde-t-elle ?
Next Article:Representations croisees a Marrakech.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters