Printer Friendly

L'accident vasculaire cerebral AVC.

L'accident vasculaire cerebral peut survenir subitement a tout moment de la vie.

Par Dr Mohamed Nasr Il s'agit soit du developpement d'un infarctus du cerveau soit d'une hemorragie d'une des arteres cerebrales.

L'infarctus du cerveau est toujours lie a l'obstruction d'une artere cerebrale soit par une embolie provenant du coeur, soit par le developpement dun caillot de sang dans une des arteres. Ce qu'on appelle en jargon medical, thrombose arterielle. L'embolie est par definition l'arrivee d'un tissu provenant du coeur essentiellement, qui obstrue l'artere cerebrale. La zone vascularisee par cette artere subit donc en consequence une necrose qu'on appelle infarctus cerebral. L'embolie peut etre un caillot sanguin provenant du coeur suite a un trouble du rythme de type fibrillation auriculaire. Ce trouble de rythme provoque une stase sanguine a l'interieur de l'oreillette qui finit par former un caillot sanguin. Avec la contraction cardiaque le caillot peut se deloger, quitter le coeur et partir avec la circulation soit pour obstruer une artere peripherique ou une artere cerebrale. L'infarctus cerebral produit par une embolie est en general limite. Les maladies guerissent et recuperent assez rapidement dans quelques semaines. L'embolie peut egalement etre un morceau de calcium detache d'une valve cardiaque malade, comme il peut etre des vegetations de bacteries entourees de caillots provenant egalement d'une valve cardiaque ayant subi une infection appelee endocardite bacterienne. Plus rarement, l'embolie peut provenir d'une tumeur cardiaque. La tumeur la plus frequente est le myxome de l'oreillette gauche. La thrombose d'une artere cerebrale est plus grave. Elle atteint en general une plus grande zone cerebrale. Les sequelles sont plus graves. Mais le diagnostic precoce pendant les quatre premieres heures qui suivent l'AVC permet a l'equipe medicale de perfuser au patient une enzyme, la streptokinase qui dissout la thrombose ou l'embolie. Ce qui permet de revasculariser la zone vascularisee par l'artere en question. Les sequelles de l'infarctus cerebral dependent de l'extension de l'infarctus et de sa localisation. Une atteinte du cote motrice gauche paralyse le cote droit. L'atteinte du lobe frontal peut atteindre le comportement de la personne ou de ses emotions. De meme l'atteinte des zones posterieures du cerveau peut atteindre soit la vision soit la coordination des mouvements. Mais le cerveau a une grande capacite de recuperation. Apres un certain moment, les parties non atteintes du cerveau prennent la releve et permettent a la personne de reccuperer totalement. Reste un certain nombre de patients qui gardent des sequelles qui peuvent etre importantes. Quant a l'accident vasculaire hemorragique, il provient de la rupture d'une artere suite a une poussee d'hypertension arterielle ou d'un anevrysme cerebral present genetiquement. L'anevrysme est une perte du parallelisme d'un vaisseau. L'artere se gonfle et finit par se rupturer. Mais avant la rupture, il passe par une periode de fissurisation qui fait sointer quelques gouttes de sang provoquant un mal de tete severe. De nos jours les radiologues et les neurologues arrivent a arreter le saignement par catheterisme en injectant de la colle biologique qui arrete l'hemorragie.

E mail:nasssr@link.net

Copyright Eltahir House 2012

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2012 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2012 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Oct 14, 2012
Words:511
Previous Article:Les eleves du PND.
Next Article:Les Partis politiques redistribuent les cartes.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters