Printer Friendly

L'UdeS presente les premiers ingenieurs biotechnologiques.

Une nouvelle profession prend d'assaut le marche du travail : l'ingenieur biotechnologique. A la fin decembre, la 1re cohorte de 35 finissantes et finissants en genie biotechnologique de l'Universite de Sherbrooke (UdeS) etait prete a offrir ses services a l'industrie.

Le baccalaureat en genie biotechnologique, seule formation du genre au Quebec, est offert conjointement par le Departement de genie chimique de la Faculte de genie et le Departement de biologie de la Faculte des sciences. Plusieurs secteurs d'activite en pleine croissance peuvent accueillir les ingenieurs biotechnologiques: la sante, l'environnement, l'agriculture et l'agroalimentaire. Ces ingenieurs interviennent par exemple dans la production d'antibiotiques, d'organes artificiels, de vaccins, d'essences << vertes >> comine l'ethanol, de pesticides microbiens, de meme que dans le recyclage des residus.

<< Ce qui distingue particulierement nos diplomes par rapport aux professions similaires, ce sont leurs competences pour concevoir des procedes biotechnologiques industriels, explique le professeur en genie biotechnologique Joel Sirois, MCIC. Nos etudiants ont acquis une connaissance approfondie des organismes vivants, ce qui leur permet de developper des procedes pour une production a grande echelle. Voila pourquoi ils sont tres attendus sur le marche du travail. >>

Par definition, les ingenieurs biotechnologiques developpent, dirigent et coordonnent les operations de transformation ou de fabrication de bioproduits au sein de l'industrie. Ils font la conception, la mise en marche, l'operation et le controle des procedes qui generent des bioproduits provenant d'organismes vivants. Les etudiantes et etudianis acquierent notamment des connaissances recherchees en biologie. << Nous avons les connaissances et les competences pour developper un procede en respectant les contraintes liees au vivant. Ces connaissances nous permettent aussi d'etre impliques meme a l'etape de la recherche et du developpement, parce que nous comprenons ce qui se passe au niveau des mecanismes cellulaires >>, conclui une etudiante finissante, Corinne Gagnon-Poirier, ACIC.

Universite de Sherbrooke, Journal Liaison
COPYRIGHT 2008 Chemical Institute of Canada
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2008 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Title Annotation:NEWS/NOUVELLES; la 1re cohorte de 35 finissantes et finissants en genie biotechnologique de l'Universite de Sherbrooke
Publication:Canadian Chemical News
Geographic Code:1CQUE
Date:Mar 1, 2008
Words:297
Previous Article:Suncor approves $20.6 billion operation.
Next Article:Stress relief for plants.
Topics:


Related Articles
CSChE Honourable Mention Given to Universite de Sherbrooke.
La promotion et la vulgarisation des sciences, au coeur meme de la mission du CRSNG.
Ingenieur de genie..., ou ingenieur... ? "Genie" ou "ingenierie" ?
Bonjour a tous. (Student News).
Xenotransplantation : le brevet sur l'animal.
National Undergraduate Chemistry Conference/Conference nationale de chimie des etudiants de premier cycle.
La nouvelle economie; Ou, Quoi? Comment?
CSChE 2005 Student Award winners.
The 56th Canadian Chemical Engineering Conference/Le 56e Congres canadien de genie chimique.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters