Printer Friendly

Krysinska, Marie. Poemes choisis suivis d'Etudes critiques.

Krysinska, Marie. Poemes choisis suivis d'Etudes critiques. Ed. Seth Whidden. Saint-Etienne: Publications de l'Universite de Saint-Etienne, coll. "Des deux sexes et autres," 2013. Pp. 309. ISBN: 978-2-86272-626-7

Il existe malheureusement tres peu d'editions des oeuvres litteraires de Marie Krysinska (1857-1908), femme poete, musicienne, et romanciere majeure de la fin du dix-neuvieme siecle, injustement oubliee, ou seulement mentionnee pour le role quelle joua dans la fameuse "Querelle du vers libre." Dans Poemes choisis suivis d'Etudes critiques, Seth Whidden, qui a precedemment publie une excellente edition critique de Rythmes pittoresques (2003), continue son important travail de rehabilitation de l'oeuvre de la poetesse. Le livre propose une selection de poemes tires des trois recueils de Marie Krysinska, Rythmes pittoresques (1890), Joies errantes. Nouveaux rythmes pittoresques (1894), et Intermedes. Nouveaux rythmes pittoresques (1904), ainsi qu'une collection d'ecrits critiques et theoriques (1891-1904) quelle a publies comme prefaces a ses recueils et romans ou bien comme articles dans la presse de l'epoque. Toute selection implique un classement et des rejets, et, meme si nous pouvons regretter que certains poemes, tels que "Effet de soir" ou "Berceuse macabre" ne figurent pas dans le livre, ou que seulement dix-sept poemes d'Intermedes y soient inclus alors que ce dernier recueil est le plus long (79 poemes), nous nous rejouissons que la selection effectuee par Seth Whidden puisse offrir un panorama de la diversite d'inspirations de Marie Krysinska et donner une idee de sa puissance creative.

Apres avoir brievement evoque la vie de Krysinska, la preface de l'anthologie explique clairement les criteres de selection. La demarche est double: d'une part, Whidden reunit dans un meme ouvrage une selection de poemes et de textes theoriques disperses de Marie Krysinska, ce qui n'a jamais ete fait auparavant et implique un travail de chercheur et de detective assidu; et d'autre part, il privilegie les textes, a la fois poetiques et theoriques, qui evoquent le mieux l'originalite des rythmes ("pittoresques") et le feminisme de l'auteure.

Suivant ce double (ou triple) fil conducteur, Seth Whidden s'acquitte brillamment de la tache parfois ardue qui est celle d'avoir a choisir certains textes et d'en laisser tomber d'autres. Bien que le livre presente les oeuvres creatrices et les etudes critiques de Krysinska dans deux sections separees, le lecteur peut aisement etablir des correspondances entre les deux. La publication originale des poemes et des textes theoriques a ete plus ou moins simultanee (de 1890 a 1904), et les premiers semblent avoir ete la mise en pratique des seconds, ce qui signifie que, pour Krysinska, le travail de creation et celui de reflexion sur un art poetique nouveau se nourrissaient l'un l'autre en toute reciprocite, et evoluaient ensemble au fil du temps. Ainsi, des poemes impressionnistes aux rythmes tres differents, tels que "Pleine Mer," "Symphonie en gris," "Horizons," "Le Hibou," "Soir," "Sur l'eau," "Fin d'hiver," "Sur les greves," ou d'autres, meme s'ils meritent notre attention par eux-memes, refletent aussi la conception de la poetesse d'une poesie qui se veut miroir de la musique interieure. En incorporant theses et creations dans son livre, cette edition propose une lecture plus riche de l'oeuvre de Marie Krysinska et montre la coherence de son projet poetique.

Le meme principe de reciprocite entre creation et analyse determine le choix des poemes parlant des femmes. Marie Krysinska, une des rares femmes presentes dans les cafes litteraires fin de siecle, etait feministe dans ses choix de vie emancipee, dans ses etudes critiques et dans les nombreux poemes ou elle a dresse le portrait de ses contemporaines ou invoque des visions de femmes historiques. Ils traduisent une volonte de reinventer les mythes et refletent la complexite de la position ambigue de la femme--a la fois muse et creatrice, vulnerable et independante--a travers l'histoire et a l'epoque ou vivait la poetesse. Certains des articles critiques de Krysinska selectionnes denoncent la misogynie de son epoque et temoignent de sa conscience aigue du risque de marginalisation de la femme poete innovatrice. C'est donc un geste feministe que Whidden entreprend quand il choisit ces textes, car il retablit la contribution litteraire et feministe de cette auteure. Il lui redonne sa place legitime dans le contexte artistique de son epoque et montre l'importance de son oeuvre dans l'evolution de l'histoire litteraire moderne.

Le merite de cette edition est aussi de nous entrainer dans un voyage ou la beaute des images impressionnistes de Krysinska, la musicalite de ses vers liberes et son evocation des correspondances entre les arts, s'accompagnent de l'echo de la voix assuree de la theoricienne.

Florence Goulesque, Albuquerque Academy
COPYRIGHT 2014 University of Nebraska Press
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:Goulesque, Florence
Publication:Nineteenth-Century French Studies
Article Type:Book review
Date:Mar 22, 2014
Words:748
Previous Article:Mariette-Clot, Catherine and Damien Zanone, eds. La Tradition des romans de femmes. XVIIT-XIXe siecles.
Next Article:Datta, Venita. Heroes and Legends of Fin-de-siecle France: Gender, Politics, and National Identity.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters