Printer Friendly

Huit thoniers decrochent leur permis.

Les armateurs algeriens des huit navires thoniers ont obtenu, mercredi dernier, leur permis de peche pour 243 tonnes de thon rouge, a indique, hier, le ministere de la Peche et des Ressources halieutiques. Les armateurs algeriens ont satisfait toutes les exigences reglementaires et fiscales. Ils [beaucoup moins que]s'appretent a entamer la campagne de 2014[beaucoup plus grand que], qui debutera demain et se cloturera le 24 juin prochain, selon le ministere. Ils devront capturer 243 tonnes de thon rouge, qui representent le quota de l'Algerie fixe par la Commission internationale pour la conservation des thonides de l'Atlantique (ICCAT). L'ICCAT reunit l'Union europeenne, les Etats-Unis, le Canada, le Japon, le Mexique, la Norvege, l'Islande et le Bresil et plusieurs pays mediterraneens, dont l'Algerie, le Maroc, la Tunisie, l'Egypte et la Syrie. Ainsi et depuis 2010, l'Algerie va pour la quatrieme annee consecutive pecher son thon avec ses propres navires apres avoir fait appel durant des annees a des thoniers turcs et japonais. Le ministere a organise, il y a 20 jours, une formation de 7 jours au profit d'une vingtaine de professionnels du secteur, a savoir les armateurs, les controleurs des Forces navales et des inspecteurs sur la peche au thon rouge a l'Institut national superieur de la peche. [beaucoup moins que]Cette peche necessite des connaissances particulieres et repond a des normes specifiques[beaucoup plus grand que], precise Yasmine Khazem, chargee de la communication au ministere de tutelle. La majorite des armateurs sont d'Alger et de Tipasa, a-t-elle precise. Ces normes techniques des thoniers algeriens sont entrees en vigueur en vertu d'un arrete ministeriel publie dans le Journal officiel no 21. Les nouvelles mesures soulignent aussi que [beaucoup moins que]le capitaine du navire est tenu d'embarquer les prises de thon rouge mort dans les ports designes a cet effet, a savoir les ports d'Alger, d'Annaba, de Bejaia, de Cherchell, d'Oran et de Tenes[beaucoup plus grand que]. Ainsi, la peche au thon rouge est autorisee pour les palangriers de plus de 24 m du 1er janvier au 31 mai, alors que pour les senneurs,elle est autorisee entre le 26 mai et le 24 juin. Ils paient une redevance de 6,5 millions de dinars pour obtenir l'autorisation de peche du thon rouge, comme le stipule la loi de finances complementaire pour 2009. Pour rappel, l'an dernier, il n'etait que quatre thoniers algeriens. Le quota de peche au thon rouge alloue a l'Algerie a augmente en novembre 2012 lors de la reunion de l'ICCAT a Agadir (Maroc) pour passer de 138 a 243 tonnes. Ce quota pourrait eventuellement augmenter si les armateurs algeriens arrivent a pecher tout le quota fixe pour cette campagne, selon la regle de l'ICCAT.

Fella Midjek

Copyright 2014 Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2014 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:May 24, 2014
Words:462
Previous Article:Une tendance baissiere enregistree.
Next Article:Cessez-le-feu a Kidal.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters