Printer Friendly

Hand -- Mondial-2017 -- 4e journee (Groupe B): Tunisie -- Slovenie (28-28): les declarations.

Hafedh Zouabi, entraineur de la selection tunisienne de handball, qui a fait match nul mardi soir avec son homologue slovene (28-28), en match comptant pour la 4e journee du groupe B du Mondial 2017, a souligne que le sept national a livre "un grand match".

Il a estime que son equipe avait "droit a six passes dans les 30 ultimes secondes", mais l'arbitre a siffle la fin, "rappelant le scenario des Jeux Olympiques de Rio".

"Mais notre sort etait entre nos mains plus que dans les mains de l'arbitre mais nous avons laisse echapper la victoire et nous allons desormais attendre le resultat de la derniere journee entre la Macedoine et l'Islande pour esperer arracher la qualification pour les huitiemes de final", a-t-il declare.

Zouabi a releve que le sept tunisien "aurait du, apres avoir mene avec un ecart de 5 buts en fin de rencontre, monopoliser le ballon, notamment lors de 35 dernieres secondes et jouer avec sang froid pour eviter les expulsions, mais les joueurs n'ont pas applique les consignes".

"Nous conservons malgre tout une chance de qualification a condition que la Macedoine batte l'Islande ou meme fait match nul" lors de la derniere journee, a-t-il espere.

De son cote, le gardien Makrem Missaoui, a souligne que le sept tunisien a livre de bonnes prestations jusqu'ici et laisse de bonnes impressions.

"Nous controlions la rencontre, nous menions avec 5 buts d'ecart, mais nous avons accorde un cadeau a la Slovenie qui a pu egaliser en fin de compte", a-t-il ajoute.

Le joueur remplacant Iskander Zayed, a indique lors de la conference de presse, que le sept tunisien "a livre une grande prestation mais la grande pression en fin de rencontre a pese sur les joueurs alors que l'arbitrage ne nous pas epargnes".

"Nous devons desormais battre l'Angola jeudi pour entretenir l'espoir tout en attendant l'issue de la rencontre Macedoine-Islande", a-t-il conclu.

Laasaad Helaim, president de la commission tunisienne d'arbitrage, a estime pour sa part que "l'arbitrage lituanien a lese la selection tunisienne face a son homologue slovene".

"Le carton rouge inflige a Marouene Tej par la paire arbitrale Mindaugas Gatelis et Vaidas Mazelka n'etait pas justifie car il defendait de l'avant, non sur les cotes et n'a pas tire son adversaire ou l'a jete par terre, ce qui constitue une opposition individuelle normale. Ce qu'il pouvait redouter de pire etait une expulsion pour deux minutes", a-t-il considere.

Il a estime que le duo arbitral "a commis pas mal de 6 a 7 erreurs en premiere mi-temps, notamment des tirages de maillot des deux cotes, mais la Tunisie a ete la plus lesee", a son avis.

De son cote, l'entraineur de la selection slovene Urof Mohorich a felicite la selection tunisienne "pour sa belle prestation".

"Le sept tunisien a fait jeu egal en premiere mi-temps, mais la selection slovene a pu grace a l'experience de ses joueurs de refaire son retard en seconde periode pour arracher l'egalisation", a-t-il resume la physionomie du match.

Copyright - AFRICAN MANAGER - 2016 - All Rights Reserved Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2017 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2017 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:African Manager (French)
Date:Jan 18, 2017
Words:557
Previous Article:Tunisie : Hamadi Jebali s'en prend au gouvernement de Chahed.
Next Article:Meteo : Un temps froid avec pluies et orages isoles, ce mercredi.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters