Printer Friendly

Focus sur l'investissement agricole et ses contraintes.

La volonte des pouvoirs publics de promouvoir l'investissement agricole sur toute la chaine des valeurs a rencontre un accueil des plus favorables aupres des agriculteurs et des porteurs de projets.L'agriculture, notamment dans son volet investissement, a ete au centre de la rencontre, jeudi dernier, entre les autorites de la wilaya et les differents acteurs de ce secteur d'activite que l'Algerie veut davantage developper pour reduire sa facture d'importation, mais egalement valoriser sur les marches exterieurs ses produits du terroir dans le cadre de la diversification de son economie. Bejaia, dans cette optique, dispose d'atouts indeniables, comme devait le souligner le directeur des services agricoles, avec un pole oleicole des plus importants du pays, un pole figuicole s'appuyant sur une renommee de qualite bien etablie, un bassin laitier fort aujourd'hui de 18.000 bovins, outre les potentialites qu'elle recele dans la production d'agrumes, de produits maraichers, dans l'apiculture, les productions halieutique et sylvicole.Cette volonte des pouvoirs publics de promouvoir l'investissement agricole, sur toute la chaine des valeurs, a rencontre un accueil des plus favorables aupres des agriculteurs et des porteurs de projets. Toutefois, au regard des interventions enregistrees, ces derniers rencontrent des ecueils. La disponibilite du foncier en est la contrainte majeure, connaissant la configuration geographique du territoire de la wilaya et du morcellement des proprietes. De nombreux projets, exposes par leurs promoteurs, sont ainsi soit abandonnes, a l'arret ou butent dans leur realisation, surtout quand la bureaucratie ambiante et l'accaparement illicite ou le detournement de la vocation, viennent ajouter une couche a la difficulte. Elevage de caprins, transformation du caroube, production d'huiles essentielles, d'aliments de betail, de lait, valorisation des grignons d'olives, des cones de pins d'Alep ou de fiente de volaille, les projets ne manquent pas. Quelquefois, les contraintes ont trait a la non-disponibilite de l'electricite, d'une piste agricole, la pollution de l'eau, un conflit de voisinage, un probleme de cadastre, une formule de credit bancaire rigide, une reglementation en decalage avec la realite du terrain-Le wali, lors de cette rencontre, a tente de repondre a certaines doleances et rapprocher les agriculteurs et investisseurs de son administration, qui aura fort a faire pour niveler la voie a une dynamique d'investissement profitable tout aussi bien aux promoteurs, a la population locale qu'aux finances du pays. C'est un premier pas, mais qui en appelle d'autres et surtout de la perseverance dans cette demarche pour gagner une confiance indispensable a la reussite de cette initiative. O. M.

Copyright 2016 Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2016 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2016 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:May 7, 2016
Words:417
Previous Article:L'EPTB se dote d'une zone logistique extra-portuaire.
Next Article:Une association sur tous les fronts.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters