Printer Friendly

Escapade estivale : M'diq, une ville qui vaut le detour.

Parmi les destinations les plus prisees pour passer leurs vacances, les Casablancais choisissent souvent Tanger, mais aussi Tetouan ainsi que M'diq et bien entendu Martil. A bien y regarder c'est un choix judicieux pour de multiples raisons parmi lesquelles, il convient de signaler les paysages pittoresques, splendides des montagnes du rif, laflore unique en son genre oE existent des essences rares, la faune n'est pas en reste puisqu'on trouve uniquement dans cette region du nord du royaume des oiseaux et nulle part ailleurs, il en est de meme pour certains produits de la mer specifiques a la mediterranee.Personnellement, j'ai opte pour la ville de M'diq et ses environs immediats pour mes vacances.

Petit tour guide d'une ville qui offre une double image aux visiteurs oE se melent a la fois esthetique, beaute, proprete, hygiene et lumiere, mais aussi oE existent la laideur, la salete, les odeurs nauseabondes, l'habitat anarchique et insalubre.

Voir M'diq, son port, ses espaces verts, sa corniche, sa plage, son sable fin et l'eau cristalline de la mer est un emerveillement. Voir aussi ses petites ruelles, sa place rouge, ses nombreux cafes ou l'on vous sert un the a la menthe unique. M'diq c'est aussi les facades blanches de ses maisons et le bleu azur de ses fenetres et portes qui font l'objet de soins quotidiens de la part des habitants de cette petite ville.

M'diq c'est aussi un code de la route soucieux de la securite des pietons qui ont la priorite contrairement a ce qui se passe par exemple a Casablanca ou Rabat.

Autre avantage qu'offre la ville de M'diq, c'est que vous n'avez pas besoin de prendre des transports publics, car il est tres facile de se deplacer a pied pour profiter de la ville. Tout en vous promenant, vous trouverez de nombreuses raisons pour vous arreter et decouvrir le magnifique port entierement renove et modernise, les espaces verts oE des parterres de fleurs aux coloris multiples emerveillent le regard, d'anciens monuments telle l'eglise catholique ou d'anciennes demeures espagnoles qui ne laissent pas insensibles.

Et puis il y a la superbe corniche qui vous invite a la promenade et si l'envie vous tente, vous pouvez deguster un bon cafe sur l'une des nombreuses terrasses des cafes tout en admirant les bateaux.

Si vous-etes amateur des produits de la mer, vous n'aurez que l'embarras du choix, il y a plusieurs restaurants mitoyens du port de M'diq qui proposent des plats de fruits de mer, toutes sortes de poissons (sardines- merlans- sards -- loups -- soles - raies-espadon- thon...) de la paella, le tout a des prix tres abordables. Sur le boulevard principal front de mer, il y a la aussi des restaurants qui rivalisent dans les specialites des produits de la mer.

Mais M'diq, c'est aussi l'autre face de la medaille, une face sombre, noire, triste, un veritable paradoxe au regard de la salete, des ordures qui s'entassent dans des coins de rue, des odeurs nauseabondes, une architecture anarchique, des espaces squattes par des vendeurs ambulants peu soucieux des regles d'hygiene. C'est ca M'diq, en un meme lieu , en un meme endroit votre regard peut a la fois capter une belle image qui vous fait rever et vous fait penser a ces belles capitales europeennes reputees pour leurs proprete de leurs arteres , et quelques dizaines de metres plus loin, au detour d'une rue, vous vous retrouvez en face d'un autre paysage, d'un autre M'diq.

A l'evidence le concepteur, l'artisan ou l'architecte de cette belle maquette a vu grand puisqu'on est sidere par les grands changements qui se sont operes, surtout a Martil, M'diq et meme Fnideq, il suffit de voir les nouvelles voies et routes, les lumieres qui vont avec pour comprendre que la realisation de tous ces changements a necessite de grands travaux, des moyens financiers enormes. Malheureusement notre grand architecte a oublie de faire profiter toutes les zones des differents quartiers de ces progres, de ces merveilleux lampadaires, de ce bitume de nylon, des espaces verts, des fleurs... Mais quoi que l'on dise, quoi que l'on pense, il faut reconnaitre que de tres belles choses ont ete realisees, il s'agit de continuer sur la meme lancee, realiser encore et encore d'autres projets tout aussi merveilleux que ceux qui aujourd'hui font la fierte de' cette region et pourquoi pas que ce modele puisse servir aux autres regions et villes du royaume.

Copyright Casanet 2012. All rights reserved.

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2012 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2012 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Sep 28, 2012
Words:739
Previous Article:Civisme : Passage pieton !!!
Next Article:Nouvelle : A la sante du diable!

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters