Printer Friendly

Entretien aven l'ecrivaine evelyne Accad--une activiste, une femme de la paix.

Les femmes n'ont pas tort du tout quand elles refusent les regles de vie qui sont introduites au monde, d'autant que ce sont les hommes qui les ont faites sans elles.

Montaigne, Essais, III, 5.

Femme engagee, ecrivaine reputee, ecrivaine sans frontieres, Evelyne Accad est une Voix haute a l'ere de la Mondialisation. Elle oeuvre, elle enseigne, elle milite, au risque de sa vie et dans des conditions souvent difficiles, pour la Femme et les droits de la femme, dans le Monde Arabe et MoyenOriental, et au-dela de frontieres, pour la femme d'aujourd'hui et de demain. A l'occasion de la Journee de la Femme, le 8 Mars 2013, cet Entretien se veut un hommage oblige a cette femme d'exception, a cette Femme de la Paix en pays de guerre.

Evelyne Accad met sa plume et sa Voix au service de l'Humanite. Polyvalente et multiculturelle, dynamique et militante, femme de combat et du terrain, Accad a consacre sa vie entiere au service de l'humanite. Sa vie, son oeuvre, ses recherches portent sur la condition des femmes, d'abord dans son pays le Liban, puis dans le Golfe Arabe, l'Egypte, la Tunisie, le Maghreb, et recemment l'Asie. Avec des armes simples, des armes de la Paix, l'auteure milite contre la Guerre et ses mefaits sur la femme arabe et musulmane.

Figure du Feminisme, Accad est avant tout une Voix dans le Monde de l'absurde et de la Guerre qui a verse dans le sang le Liban et le Proche-Orient dans la deuxieme moitie du XXe siecle. Accad incarne la Voix de la liberte d'une femme enchainee en periode de guerre.

Ses deux moyens d'expression sont des moyens pacifiques. Avec sa plume et sa guitare, Evelyne se met au service de l'humanite pour denoncer l'injustice faite aux femmes dans les societes Arabo-Musulmanes. Son ecriture couteau fustige le malaise socio-carceral et civilisationniste qui domine dans le Monde Arabe. Ses chants, sa musique et ses paroles regorgent d'emotion et font verser des larmes dans ce Monde injuste ou tout est mis en oeuvre pour bafouer la femme, sa situation, son existence. Sa voix haute et forte, caracterisee par le rythme oriental qui a berce son enfance, touche tout public, masculin et feminin, rappoche les gens et rapporte les valeurs universelles qui sont les siennes, d'un Continent a l'autre, au dela de toutes frontieres.

Femme du Monde, Femme universelle, Accad milite avec tout ce que l'humain peut disposer pour faire valoir les droits bafoues de la femme Moyen-Orientale, la Justice, la Sante, la therapie et la psychotherapie. La guitare dans la main, Accad emporte le public et le transporte dans des strates Autres, dans des strates hautes, celles de la Justice humaine, de l'Egalite, de la Fratenite.

L'entretien qui suit a ete realise dans les bureaux de la Sorbonne (Paris IV), Maison de la Recherche, le 8 mars 2013, journee de la femme.

Efstratia Oktapoda: Evelyne, vous etes tres connue au grand public, et partout dans le Monde -en Europe, aux Etats-Unis, au Moyen et ProcheOrient, en Afrique du Nord-, comme femme engagee, comme ecrivaine, comme poete, comme Professeure.

Evelyne Accad: Merci Efstratia de me donner la parole en ce jour exceptionnel de la Journee de la Femme, j'en suis tres touchee et je vous en remercie. Je ne sais pas si je suis femme "universelle," j'en suis honoree, ce n'est pas mon but. Je suis tout simplement femme. Je suis nee a Beyrouth et je partage ma vie entre mon pays le Liban, la France ou je reside, et les Etats-Unis ou j'ai travaille pendant plus trente ans.

Efstratia Oktapoda: Evelyne, vous etes litteralement une Citoyenne du Monde! Vous etes aussi une femme d'exception. Deja de par vos origines, vous etes nee pour traverser, si je puisse dire, le Monde, peut-etre vous etiez destinee pour par-courir et militer. Vous etes nee libanaise, tout en ayant des origines egyptiennes et suisses, vous me corrigez si je me trompe. On va parler aujourd'hui de vous, de votre personnalite multiple et multiculturelle. Evelyne, femme de combat, est aussi Professeure.

Evelyne Accad: J'ai ete Professeure de Litterature Comparee Francophone et Arabophone et d'Etudes Africaines et Feministes aux Etats-Unis, a Illinois University de 1973 a 2004, et a la Lebanese American University de Beyrouth ou j'ai souvent enseigne grce a des bourses Fulbright ou durant mes sabbatiques.

Efstratia Oktapoda: A cote de cela, comme si c'etait peu, vous etes une grande ecrivaine. Une ecrivaine en tout cas, qui ecrit beaucoup, tous les genres, essais, romans, nouvelles, en anglais et en francais, traduits ensuite dans plusieurs langues. Et comme cela ne vous suffisait pas, vous etes aussi poete, chanteuse et compositrice. Mais combien de vies vous avez Evelyne? Vous etes vraiment extraordinaire. Parlez-nous un peu de votre oeuvre, de cette oeuvre multiple.

Evelyne Accad: Si vous voulez, je commencerai par L'Excisee, qui est un roman, un peu ancien, paru d'abord chez L'Harmattan en 1982 [deuxieme edition 1992] et recemment reapparu chez L'Harmattan en edition bilingue sous le titre L'Excisee/The Excised, traduit par Cynthia Hahn (2009). Je continue avec le recueil de nouvelles Femmes du Crepuscule publie egalement chez L'Harmattan (2008), avec une edition bilingue chez Alfabarre, 2011). Autre roman, Blessures des Mots: Journal de Tunisie (Paris, Cote femmes, 1993). Un roman que j'aime et qui a fait l'objet de plusieurs etudes c'est Coquelicot du massacre (Paris, L'Harmattan, 1988). Et un autre plus ancien, Montjoie Palestine! or Last Year in Jerusalem, une edition bilingue avec une traduction du poeme dramatique de Noureddine Aba, introduction et notes (Paris, L'Harmattan, 1980). Pour les essais, je voulais signaler Voyages en Cancer avec une Preface de Yves Velan (Paris, L'Harmattan, Tunis, Aloes, Beirut, An-Nahar, 2000) et Des femmes, des hommes et la guerre: Fiction et realite au Proche-Orient, une etude parue aux edictions Cote femmes a Paris (1993).

Efstratia Oktapoda: Et a moi d'ajouter que vos oeuvres sont recompensees de nombreux prix comme le prix Phenix 2001 pour Voyages en Cancer, le prix France-Liban de l'ADELF en 1994 pour votre livre Des femmes, des hommes et la guerre: Fiction et Realite au Proche-Orient, le Delta Kappa Gamma International Educators Award, etc.

Evelyne, vous etes une femme qui diffuse l'Amour et l'Amitie, toute le monde vous admire beaucoup Madame Accad, et vous aspirez beaucoup de respect et d'amiration pour tout ce que vous faites. Vous etes engagee aussi dans les Associations pour les Femmes. Vous faites des oeuvres charitatives et humanitaires et une oeuvre sociale avant tout. Parlez-nous de votre oeuvre "sociale".

Evelyne Accad: Le combat c'est ma vie. J'aime etre utile et agir en faveur des faibles, des malades et des femmes torturees, handicapees, traumatisees. C'est naturel pour moi. Je suis Femme et Orientale et je connais les enjeux. Depuis 2008, je suis Co-Fondatrice avec Dr Jacqueline Hajjar de Beit-elHanane, un abri pour femmes battues a Beyrouth-Liban. Je suis aussi CoFondatrice de CSBRMS: Coalition for Sexual and Bodily Rights in Muslim Societies appele aussi Women for Women's Rights New Ways, qui a commence a Istanbul en 1993. Je dirige des ateliers d'ecriture sur des themes differents sur "sexualite et guerre" pour the Coalition for Sexual and Bodily Rights in Muslim Societies, CSBR Institute on Health and Rights, Sisters in Islam, Aug 16-23, Cyberjaya, KL, Malaysie, au Qatar et au Liban.

Efstratia Oktapoda: Ce qui est formidable chez vous Madame Accad : vous etes une femme sans frontieres et une Ambassadrice de la Paix. Peu de personnes ont consacre leur vie durant a se battre pour les Droits de la Femme et dans d'autant d'Associations. Ce sont des gens de fer, comme vous Madame Accad qui n'hesitent devant rien au risque de leur vie. En vous lisant, en vous parlant, on se rend compte qu'il y a des medecins sans fronteres et il y a des ecrivains sans frontieres. Il y a des hommes (ou femmes) politiques, et il y a des Professeurs militants et des ecrivains engages qui mettent leur plume au service de l'humanite. C'est votre cas.

Evelyne, vous faites aussi de la musique. La musique est indissociable de votre personnalite et est, me semble-t-il, partie integrante de vous et de votre combat.

Evelyne Accad: Le chant, la musique font partie de ma creation et de mon engagement, j'aime melanger les deux genres. Ma mere avait une tres belle voix dont j'ai herite, elle chantait toute la journee dans la maison en faisant son travail et aussi s'accompagnait au piano apres son travail. C'est son frere, mon oncle Suisse qui m'a appris a jouer a la guitare a l'ge de 12 ans. Deja a l'ge de cinq ans, ma mere m'a raconte que j'aimais chanter devant un public, j'inventais deja des chansons que je chantais sans timidite. Je me suis demandee pourquoi et comment j'avais tellement change avec le temps car adolescente j'etais devenue tres timide, puis cela s'est ammeliore petit a petit. J'utilise souvent la musique dans mes conferences pour ajouter une note melodieuse a ce que je dis et apporter un element emotionnel a ce que je dis et reussir a mieux convaincre mon auditoire.

Efstratia Oktapoda: Il est certain qu'avec la musique on peut exprimer des choses qu'on ne peut pas enoncer avec la parole. C'est un moyen complemetaire et en meme temps principal. Ce qui peut expliquer aussi votre timitide d'adolescente.

Evelyne Accad: J'ai commence a composer des chants, paroles et musique, quand la guerre a eclate au Liban, j'eprouvais un tel desespoir que ma detresse est sortie en musique. Elle m'a permis d'exprimer ma profonde tristesse et de depasser ce qui me faisait si mal. J'etais a l'etranger et c'etait difficile d'entendre et de gerer ce qui se passait au pays et d'apprendre la mort d'etres chers ainsi que la destruction d'un pays que je cherissais. Lorsque j'ai vu l'effet de ma musique et de mes chants sur les auditoires a l'etranger, mais aussi au Liban ou je faisais des sejours pour soutenir ceux qui restaient malgre tout pour que le pays puisse retrouver son visage sans guerres, violence et destruction, j'ai constate le pouvoir de la musique et je me suis dit que si la musique avait un tel pouvoir, je devais l'incorporer dans ce que je disais pour reussir a transformer les choses avant qu'il ne soit trop tard. La musique a un effet therapeutique, l'ecriture aussi mais pas de la meme maniere car la musique est sentimentale et le melange de paroles (ecriture poetique) a la melodie, lorsqu'il est reussi, provoque de grandes emotions. La musique a un language universel qui transcende les frontieres et les langues et peut reussir a unir les peuples.

Efstratia Oktapoda: Evelyne, parlez nous de la femme engagee en details, aux Etats-Unis, au Liban, votre presence et votre combat partout dans le monde pour les faibles et les femmes en detresse.

Evelyne Accad: Mon engagement pour la cause des femmes de ces quarante dernieres annees m'a entrainee dans des voyages de recherche et d'ecriture. J'ai interviewe un nombre important de femmes dans tous les pays du Maghreb et du Machrek et j'ai aussi analyse le role des femmes dans la litterature de ces pays. J'ai assiste et participe a des conferences majeures dans les mondes arabes et musulmans avec des femmes a la tete de nombreux mouvements d'emancipation des femmes, dans des societes ou les femmes sont sujettes a tant de lois et coutumes qui entravent leurs libertes les plus elementaires. Et bien sur il y a les Associations qui occupent depuis deux ans la plus grande partie de ma vie.

Efstratia Oktapoda: Quelques mots sur votre engagement actuel concret?

Evelyne Accad: Ayant fait carriere dans le monde academique mele a la pratique de l'ecriture creatrice, ainsi qu'un engagement pour les causes dans lesquelles je croyais et pour lesquelles souvent j'ecrivais, j'ai ressenti le besoin, durant ces dernieres annees, de m'engager davantage directement pour des causes humanitaires, particulierement dans mon pays d'origine, le Liban, en proie a tant de conflits mondiaux. J'ai donc aide a fonder des ONG auxquelles je me suis associee, j'aimerais brievement rapporter ici le travail qui s'y fait.

Efstratia Oktapoda: Evelyne, vous presidez, seule ou avec d'autres personnes, plusieurs Associations. Parlez-nous de ces Associations, c'est une oeuvre tres importante, et en plein temps, me semble-t-il.

Evelyne Accad: On a ouvert ma soeur et moi Beit el Hanane, abri pour femmes abusees, au Liban, en 2010. Beit el Hanane (Maison de la Tendresse) est une organisation charitable a but non lucratif, sans attache confessionnelle, non discriminatoire, qui a pour vocation de s'occuper des femmes victimes de la violence au Liban. Elle contribue a sensibiliser la communaute pour briser un cycle de violence et d'abus, et offre un environnement d'encouragement, de compassion, et de soutien pour toutes celles qui sont confrontees a ces abus, grce a un reseau de professionnels et de volontaires.

Les femmes victimes d'abus trouvent non seulement une place et une solution pour leur probleme immediat mais egalement des opportunites qui touchent leur bien-etre et leurs familles sous forme d'ateliers, de counseling, d'education et d'emplois. Nous avons eu deja plusieurs ateliers de travail sur les traumatismes de toutes sortes et de la therapie individuelle et de groupe avec des specialistes venus de differents pays.

Il y a aussi Tahaddi clinique et ecole ouvertes dans les camps de Sabra et Chatila depuis une dizaine d'annees que je visite regulierement. C'est une Clinique medicale commencee par une femme francaise medecin dans un camion deambulant dans les camps, maintenant clinique ouverte a l'entree du camp de Sabra associee a une ecole.

Et il y a Nabaa al Hayet, Spring of Life (Source de Vie): C'est un Centre ouvert par l'une de mes nieces et son mari qui accueille les refugies iraquiens et syriens, surtout les enfants pour les scolariser et leur offrir un repas chaud par jour. Ces refugies venus des pays alentours en guerre ne sont pas pris en charge par le gouvernement, les enfants ne peuvent pas aller a l'ecole car elles sont trop cheres et l'ecole publique ne leur est pas ouverte car ils ne sont pas libanais. Ils sont donc lches dans la rue par leurs parents et souvent forces a la mendicite et a la prostitution.

Efstratia Oktapoda: Evelyne, un mot a present sur la Francophonie. La Ministre de la Culture en France, Aurelie Filippetti inaugurera dans quelques jours, le 13 mars 2013, a Paris, la semaine de la Francophonie que nous celebrons d'ailleurs chaque annee. En tant qu'ecrivaine, vous ecrivez votre oeuvre, nouvelles et romans, en francais. Est-ce que la Francophonie est importante pour vous?

Evelyne Accad: J'ai enseigne la litterature francophone pendant des annees a l'Universite de l'Illinois aux Etats-Unis et je l'ai definie comme Francais en dehors de la France, aussi bien l'Afrique que les pays du Machrek et du Maghreb, certains pays europeens, le Canada et l'Asie. C'est donc un aspect important de la thematique d'aujourd'hui et de ce que le francais represente encore dans notre monde globalise.

Efstratia Oktapoda: Parlons de votre oeuvre, de votre ecriture et de la specificite de votre ecriture en tant que femme. Vous avez une ecriture singuliere et denonciatrice. Est-ce que en tant que femme ecrivain vous elabores des thematiques particulierement feminines? modernes? D'actualite? se referent-elles pour la plupart au Liban, le pays du coeur?

Evelyne Accad: Je suis une revoltee et la revolte m'a aidee a me liberer et a prendre conscience de la condition de la femme dans le monde et dans ma region du monde en particulier. J'ai quitte le Liban a l'ge de 19 ans pour fuire les mariages arranges, et la condition d'oppression des femmes que je remarquais autour de moi. Je voulais etre libre et decouvrir qui j'etais loin des carcans de la tradition. Je suis donc partie tres loin aux Etats-Unis pour me decouvrir et pour etudier. Mes etudes m'ont amenee a la realisation que la condition de la femme dans les pays arabes etait bien pire que ce que j'avais quitte, cette realisation fut le debut de mon engagement a la cause de la liberation des femmes et le centre du developpement de toute ma carriere academique et de femme activiste. C'est donc normal que mon ecriture soit denonciatrice et pousse des cris d'allarme face a la montee des encerclements, integrismes et oppressions de toutes sortes, surtout celles liees a la condition des femmes dont je fais partie.

Efstratia Oktapoda: Concernant le style et la narration de vos oeuvres : Est-ce que c'est la thematique qui est plus importante dans vos recits ou bien la stylistique? Vous defendez les femmes, et vous denoncez des situations dans les pays en guerre et dans les pays de l'Orient et du Moyen-Orient. On trouve chez vous des thematiques profondement feminines qui saisissent toute femme sans parole, sans voix, sans droits. Une litterature tres engagee, vous etes defenseur des droits de femmes.

Vous etes une femme engagee, une personnalite engagee et une ecrivaine engagee. Une combattante et une militante a part entiere et vous deployez tous les modes de "voix" qui existent pour vous faire entendre. La chanson, la musique, la guitare sont vos armes. Des armes de la paix.

Evelyne Accad: Je melange les genres dans mon ecriture. Par example j'utilise la prose et la poesie entre-coupes, je ne savais pas que c'etait une longue tradition arabe nommee zajal. Cela fait aussi partie de l'ecriture feministe de melanger les genres. Ainsi dans mon livre sur le cancer, j'ai meme incorpore les lettres d'amis, des citations de livres que je lisais sur la question, des chants et des poems. Les editeurs classiques n'aiment pas trop car ils ne savent pas comment publier un livre avec une histoire circulaire plutot que lineaire. Mon premier roman l'Excisee a fait face a ce genre de critique et des editeurs classiques m'ont meme dit qu'ils le publieraient si je reecrivais l'histoire de maniere lineaire en enlevant les elements differents qui perturbaient la deroulement de l'intrigue, mais je n'etais pas prete a exciser l'Excisee, je ne l'ai donc pas fait et ai trouve un editeur qui a bien voulu le publier tel quel. Quant a mon livre sur le cancer qui melange encore plus les genres, les citations, et les poemes, j'eus beaucoup de peine a faire faire un formattage du texte refletant la polyphonie des voix.

Efstratia Oktapoda: On peut lier votre oeuvre a la politique, au social, et au therapeutique. C'est singulier et unique, c'est une caracteristique de vous et de votre oeuvre.

Evelyne Accad: Oui cette analyse est tres juste et reflete bien les cotes politiques, sociaux et therapeutiques de mon oeuvre.

Efstratia Oktapoda: Votre engagement, votre combat, votre oeuvre touchent tous les grands de la planete. Vous oeuvrez pour les femmes et pour les enfants, pour les malades et pour les faibles, et pour une societe plus juste, plus equilibree, plus fraternelle. Vous etes une Femme de la Paix et vous avez encore beaucoup d'oeuvre devant vous. On vous remercie beaucoup.

Paris, 8 mars 2013

Websites d'Evelyne Accad:

www.french.uiuc.edu/People/faculty/Accad.html

www.harmattan.fr/minisites/index.asp?no=25

www.peuplesmonde.com/ spip.php?rubrique6

http://www.bopint.org/

http://www.beitelhanane.org/

www.beitelhanane.com

EFSTRATIA OKTAPODA

efstratia.oktapoda@paris-sorbonne.fr

Universite de Paris IV-Sorbonne
COPYRIGHT 2013 Addleton Academic Publishers
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:Oktapoda, Efstratia
Publication:Journal of Research in Gender Studies
Date:Jan 1, 2013
Words:3187
Previous Article:Advancing gender equality in research and innovation in Europe and beyond: COST Network genderSTE.
Next Article:Why Internet Porn Matters.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters