Printer Friendly

Empire et metissages. Indiens et Francais dans le Pays d'en Haut 1660-1715.

Empire et metissages. Indiens et Francais dans le Pays d'en Haut 1660-1715. Gilles Havard. Quebec/Paris: Septentrion/Presses de L'Universite de Paris/ Sorbonne, 2003. 858 pp. $49.95 sc.

Gilles Havard est historien, membre du Centre de Recherches sur l'Histoire des Etats-Unis et du Canada (CRHEU) de Paris. Il a deja publie The Great Peace of Montreal of 1701 : French-Native Diplomacy in the Seventeenth Century (Kingston/Montreal, McGill-Queen's University Press) en 2001. Il a egalement cosigne l'ouvrage Histoire de l'Ameriquefrancaise (Paris, Flarnmarion) en 2003. Bref, il s'agit d'un chercheur avise en matiere d'histoire du Canada et tout particulierement en ce qui concerne la Nouvelle-France.

Empire et metissages, Indiens et Francais dans le Pays d'en Haut 1660-1715 est un ouvrage monumental de tout pres de 900 pages. Ce travail, tres serieux, se nourrit d'un nombre incommensurable de sources et s'abreuve tout autant a l'histoire qu'a l'anthropologie ou a la geographie. C'est en quelque sorte une tentative pour concilier l'historiographie quebecoise et celle des historiens francais. En effet, a l'instar des travaux quebecois et contrairement a ceux de bien des historiens de France, la Nouvelle-France est presentee ici moins comme une societe morte que comme le debut d'une aventure qui se continue dans le Quebec contemporain, une aventure qui se vit sous le signe du metissage.

L'auteur a divise son livre en trois grandes parties et en douze chapitres. A travers ceux-ci, il nous fait revivre la rencontre de deux societes : celle des colons Francais (des coureurs des bois, des missionnaires, des militaires) et celle des multiples peuples autochtones. Au fil de ces contacts, s'est tout un systeme d'echanges qui s'est mis en place. Ce systeme a favorise l'acculturation mutuelle, le metissage, l'interdependance des deux societes. Havard met remarquablement en scene les relations des Francais et des Autochtones durant les 55 annees qui vont de 1660 a 1715, epoque ou la Nouvelle-France est en plein essor et s'etend de plus en plus au dela de la vallee du Saint-Laurent jusqu'au Grands Lacs et au Mississippi.

L'auteur realise une analyse fort interessante de << l'indianisation >> des Francais tout en presentant les changements que vivent les Autoehtones devenus sujets de l'Empire. Cette analyse depasse les idees recues qui presentent trop souvent les acteurs historiques d'une maniere caricaturale. Havard nous laisse plutot entrevoir un monde complexe fait de rapports, certes parfois conflictuels ou ambigues, ou tous et chacun--europeens comme autochtones--sont appeles a vivre des transformations profondes. Ce contexte historique est donc place sous le signe du metissage. Ainsi, plutot que d'etre presentee comme etant le resultat de l'asservissement d'une societe (autochtone) par une autre (francaise), la Nouvelle-France y apparait comme le fruit de la rencontre de deux mondes. En somme, Empire et metissages. Indiens et Francais dans le Pays d'en Haut 1660-1715 est un excellent livre qui saura repondre aux attentes de tous ceux qui s'interessent a la genese de notre pays.

Stephane Martineau, (CRIFPE)

Universite du Quebec a Trois-Rivieres

Courriel: stephane_martineau@uqtr.ca
COPYRIGHT 2004 Canadian Ethnic Studies Association
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2004 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:Martineau, Stephanie
Publication:Canadian Ethnic Studies Journal
Article Type:Book Review
Date:Mar 22, 2004
Words:489
Previous Article:En partenariat avec l'Etat : Les experiences de cogestion des Autochtones du Canada.
Next Article:My First Years in the Fur Trade: the Journals of 1802-1804.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters