Printer Friendly

Editorial: Rollande Deslandes.

Chers lecteurs,

Les quatre contributions francophones de ce numero rapportent des resultats d'etude qui refletent des postures differentes visant a eclairer diverses problematiques de l'heure en education.

Dans le premier article, Tremblay, Dumoulin, Gagnon et Giroux abordent la collaboration entre l'ecole, la famille et la communaute (CEFC) dans le contexte de stages en enseignement en milieu a risque. Prenant appui sur les types de participation parentale de Joyce Epstein, les auteurs ont collige des donnees provenant de rapports ecrits et d'entrevues de groupe menees aupres de stagiaires et d'enseignants associes. Leurs resultats revelent que les stagiaires proposent des projets plutot traditionnels et relies surtout au volontariat et a la communication. Tremblay et al. rappellent qu'au final, la CEFC doit viser a susciter une relation plus etroite avec les parents afin que ceux-ci soient davantage outilles dans l'exercice de leur role a la maison et a l'ecole.

Dans le second texte, Landry et Basque nous invitent a reflechir sur l'etat de la situation de l'education aux medias en sol quebecois tant au regard du Programme de formation de l'ecole quebecoise (PFEQ) que de la formation des enseignants dans les universites. Suite a leur analyse des documents curriculaires, des programmes de premier cycle pour chacune des universites quebecoises, et des quatre entrevues de groupes menees aupres d'enseignants du primaire et du secondaire, les auteurs mettent en lumiere un paradoxe actuel entre l'evolution rapide des enjeux relies a l'education aux medias et le faible support institutionnel par le systeme scolaire de meme que l'absence d'une formation adequate et une penurie de ressources.

Dans le troisieme article, Monfette et Grenier se penchent sur les pratiques evaluatives dans le domaine de l'education physique et a la sante (EPS) au regard de l'evaluation authentique. Suite a l'analyse de donnees provenant d'un questionnaire administre a 327 enseignants d'EPS du primaire, les chercheures concluent que les pratiques evaluatives des participants correspondent a l'evaluation authentique relativement a la caracteristique liee aux criteres d'evaluation. Toutefois, elles insistent sur un meilleur arrimage entre la tache d'evaluation et la pratique d'activite physique de la vie courante des eleves et une plus grande implication de ces derniers dans les taches d'evaluation.

Le quatrieme article, ecrit par Vincent, Grenon et Dezutter, pose un regard original sur l'efficience d'approches pedagogiques afin d'optimiser l'apprentissage du complement du nom par des eleves de premiere secondaire. Pour comparer l'approche inductive et l'approche deductive dans l'enseignement d'un objet de savoir grammatical, Vincent et ses collegues ont procede a des tests de connaissances aupres de 269 eleves repartis entre quatre groupes ayant vecu une approche inductive et quatre groupes ayant vecu une approche deductive. En conclusion, les chercheurs constatent qu'aucune approche n'est superieure a une autre. Ils indiquent l'importance de prendre egalement en consideration, autre que l'approche pedagogique, l'effet-enseignant, voire l'intervention educative qui implique un enseignement explicite des savoirs grammaticaux a l'etude.

Bonne lecture,

Rollande Deslandes, Redactrice francophone

COPYRIGHT 2015 Canadian Society for the Study of Education
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:Deslandes, Rollande
Publication:Canadian Journal of Education
Article Type:Editorial
Date:Oct 1, 2015
Words:478
Previous Article:L'Ethique et culture religieuse en question: Reflexions critiques et prospectives.
Next Article:Editorial: Erika Hasebe-Ludt.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters