Printer Friendly

Droits d'auteur: grand debat sur un chantier epineux.

BMDA: une nouvelle plateforme digitale aux normes internationales

L e Bureau marocain du droit d'auteur (BMDA) entre desormais dans l'ere de la nouvelle technologie. Une nouvelle plate-forme digitale aux normes internationales vient d'etre installee au sein du bureau, et sera devoilee a la presse prochainement.

[beaucoup moins que]On ne peut travailler maintenant dans l'aleatoire et l'abstrait, etant donne que nous avons maintenant comme la plupart des pays qui se respectent une plate-forme digitale dans laquelle tout le monde peut apparaitre[beaucoup plus grand que], nous confie Ismail Menkari, directeur du Bureau marocain du droit d'auteurs (BMDA), dans une interview accordee au journal.

Cet appareil va detecter les passages des artistes et des auteurs sur les radios et les televisions non seulement au niveau local, mais aussi mondial. [beaucoup moins que]Si j'ai besoin par exemple de savoir quelles sont les oeuvres sur les radios marocaines, j'ai seulement a aller sur cette plate-forme et consulter ces radios qui enregistrent 24/24 a la seconde pres toutes les oeuvres de nos programmes televisons, radios pour voir les auteurs passes, selon les passages qu'ils ont effectues... et puis, nous aurons un releve de programmes pour les auteurs [beaucoup plus grand que], a-t-il explique.

Donc, cette plate-forme, explique le directeur BMDA, calcule les passages selon la remuneration recue de ces plateformes radiophoniques et televisuelles que le bureau reverse par la suite a la plate-forme digitale, selon des criteres que le BMDA a elabores et qui sont en phase avec les pratiques a l'echelle mondiale.

Ce nouveau systeme de travail entrera en vigueur dans deux semaines. [beaucoup moins que]Nous allons faire venir la presse pour visiter notre plate-forme digitale desormais mondiale parce que nous recevons tout a travers cette plate-forme. Nous avons tous les codes des oeuvres mondialement connues. C'est un travail colossal, c'est le meilleur bilan que nous ayons realise depuis deux ans et demi que je suis ici[beaucoup plus grand que], se rejouit-il. Ce que les gens ont fait en 20 ans, le BMDA l'a fait en deux ans.

Mohamed Nait Youssef

***

La question des droits d'auteurs est sur les devant de la scene. Entre les querelles infondees et les grandes affaires portees devant la justice, les questions de fond se perdent. Dans le dossier que nous vous proposons dans ce numero, nous avons essaye de faire le tour de la question en donnant la parole aux decideurs et aux professionnels pour mieux cerner les contours de cette question.

Par ailleurs, le Bureau marocain du droit d'auteur (BMDA) vient de rendre public le bilan de son action sur les deux dernieres annees. Il en ressort ainsi une augmentation significative entre 2017 et 2018 dans les trois categories concernees (musique, theatre et litterature), indique un communique du ministere de la Culture et de la Communication. Le montant global distribue est ainsi passe de plus de 1,133 million de dirhams (MDH) au profit de 1.541 auteurs en 2017, a plus de 8,845 MDH au profit de 5.456 auteurs au titre de l'annee 2018, precise le communique.

Le ministere explique cette hausse par son plan d'action visant a proteger les droits d'auteur et droits voisins, et par son souci de promouvoir la creativite et de proteger les droits des createurs en adoptant les criteres de transparence et d'equite dans la repartition des droits de recouvrement de l'exploitation d'oeuvres protegees, outre la modernisation des mecanismes de recouvrement conformement aux dispositions relatives aux droits de la copie privee.

Dans la branche musique, le montant global distribue s'est eleve a environ 6,39 MDH et a beneficie a 5.259 artistes en 2018, contre 166.335 DH (1.446 beneficiaires) en 2017, fait savoir la meme source.

Quant a la branche theatre, le financement global accorde a atteint pres de 1,519 MDH (83 beneficiaires) durant la meme annee, contre 583.529 DH (40 dramaturges) en 2017, releve le communique, ajoutant que dans la categorie litterature, la valeur globale s'est elevee a 935.536 DH (114 beneficiaires) en 2018, au lieu de 383.170 DH (55 beneficiaires) en 2017.

Le processus de repartition s'effectue via un nouveau systeme informatique (Wipocos), dans le but d'offrir un maximum de transparence et de garantir les droits de tous les auteurs.

L'article Droits d'auteur: grand debat sur un chantier epineux est apparu en premier sur ALBAYANE .

Copyright Casanet 2019. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2019 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2019 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Jan 20, 2019
Words:733
Previous Article:Preserver la peinture qui s'exprime.
Next Article:Candidature tripartie pour le Mondial 2030.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters |