Printer Friendly

Driss Ibn Kalb le [beaucoup moins que]chien[beaucoup plus grand que] qui questionnait son nom.

Actualites Eecrit par Mohamed Nait Youssef [beaucoup moins que] Nom d'un chien[beaucoup plus grand que], deuxieme roman d'Abdellah Baida paru aux editions Marsam, relate l'histoire de Driss Ibn Kalb et son epouse Linda qui attendaient depuis un moment un garcon. La bonne nouvelle est finalement annoncee par le medecin. Des lors, le choix d'un prenom pour le bebe emaille toutes les reflexions du couple. Ibn Kalb ou [beaucoup moins que]fils de chien[beaucoup plus grand que] sonne mal et demange la membrane tympanique de la famille. Ce nom pese lourd sur les epaules de Driss vu la connotation negative que lui attribue la societe. Il ne l'avait pas choisi. Il le tient de ses ancetres qui ne l'avaient peut etre pas eux aussi, choisi. Ibn Kalb est une insulte, une fatalite et un fardeau que le protagoniste porte depuis des annees. Le protagoniste veut sortir de ce cercle infernal en se debarrassant de ce nom de famille qui importune sa vie et celle de son futur enfant. C'est une question ontologique, voire existentielle pour le personnage. Tres vite, Driss passe a l'action. Il entame une longue quete du sens de ce nom de famille, notamment dans les races canines. A vrai dire, son voyage dans les differentes villes, en l'occurrence Rabat, Madrid a la recherche des representations du chien dans les autres cultures et arts finiront par changer sa vision. Pour Driss, la question de son nom est un souci identitaire. Sa rencontre avec Stephanie lui demontrera par la suite qu'il y avait des gens qui appreciaient son nom de famille. [beaucoup moins que]Laissez tomber, dis-je en souriant, c'est probleme identitaire. Que signifie Ibn Kalb? C'est de l'arabe? [beaucoup plus grand que], interroge Stephanie. -Fils de chien ! [beaucoup plus grand que] (-) [beaucoup moins que]-C'est le sens de ton nom ? demande Jean-Luc. -Oui. -[beaucoup moins que]C'est mignon ! minaude Stephanie. [beaucoup plus grand que], p 133. En lisant le roman, on decouvre au fil des pages, une quete identitaire [beaucoup moins que]cynique[beaucoup plus grand que] qui commence des les premieres pages, dans la mesure ou Driss decide d'affronter son sort en changeant de lieux pour creuser davantage les origines de son nom. Heraclite ecrivait dans ce sens, dans fragment p 97: [beaucoup moins que]les chiens aboient contre tout ce qu'ils ne connaissent pas[beaucoup plus grand que]. [beaucoup moins que]Nom d'un chien[beaucoup plus grand que], ce titre si simple, mais etrange a la fois, ouvre des champs d'interpretation dans l'imaginaire du lecteur. Il interpelle. Mener une vie de chien revolte demeure une affaire si delicate, a savoir qu'[beaucoup moins que]Antisthene, qui passe pour le pere fondateur de l'ecole cynique, etait surnomme [beaucoup moins que]le Vrai chien[beaucoup plus grand que], racontait Michel Onfray dans son livre [beaucoup moins que]Cynismes[beaucoup plus grand que]. L'etymologie enterinera la parente de l'animal et de l'ecole et l'on trouvera dans le concept un mysterieux chien gambadant sous le soleil et les etoiles d'Athenes[beaucoup plus grand que], poursuit-il. Et d'ajouter : [beaucoup moins que](-) le cynique aime a se dire chien tout simplement parce qu'il goute particulierement les vertus de l'animal[beaucoup plus grand que]. En d'autres mots, c'est [beaucoup moins que]du chien, enfin, que le cynique possede la vertu de la fidelite et le souci de preserver, de garder les proches. Un jour que Diogene se faisait traiter de chien, Polyxene le dialecticien s'emut et fit part de son troupe au sage : [beaucoup moins que]mais, toi aussi, lui dit-il, appelle-moi le chien : Diogene, pour moi, n'est qu'un surnom ; je suis en effet un chien, mais je fais partie des chiens de race, de ceux qui veillent sur leurs amis[beaucoup plus grand que], precise Onfray. Driss ne se situe pas dans cette figure [beaucoup moins que]emblematique du chien[beaucoup plus grand que] dont parle Onfray dans son livre. Il est plutot en proie a des questionnements sur son identite et sa confirmation du soi dans le monde. Dans un cimetiere que le protagoniste visita avec sa femme, [beaucoup moins que]il trouva des chiens de differents noms meme en arabe, dont Omar. [beaucoup moins que]Que fait un nom arabe dans un cimetiere canin iberique ? Omar est-il vraiment de cette race ou c'est juste qu'il a mene une vie de chien ou qu'il est mort comme un chien ? On se demande pourquoi son maitre lui a attribue ce nom[beaucoup plus grand que], se demande t-il. Pourtant, Driss Ibn Kalb n'a pas mene une vie de chien, ni celle d'un cynique, mais son periple lui a appris comment mener une vie [beaucoup moins que]esthetique[beaucoup plus grand que], chercher le bonheur dans les petits details de la vie et trouver de la beaute dans la laideur de son nom de famille.

Copyright Casanet 2016. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2016 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2016 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Apr 4, 2016
Words:816
Previous Article:Acima cedee a un operateur local.
Next Article:Residences Dar Saada s'en sort bien !

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters