Printer Friendly

Des romans a decouvrir et a savourer.

Actualites Eecrit par Omri Ezrati

Cette semaine, Omri Ezrati, journaliste et editeur parisien, continue a faire decouvrir aux lecteurs d'Al Bayane les romans parus a l'occasion de la rentree litteraire 2014.

Je vous propose de decouvrir le roman de Philippe Bordas, Chant furieux, paru chez Gallimard. Photographe, Memos est contacte par un editeur pour suivre Zinedine Zidane jour et nuit, pendant trois mois, afin de realiser un livre sur le champion en pleine gloire. Une connivence immediate s'etablit entre les deux hommes. Issus des quartiers difficiles, ils parlent la meme langue. Par-dela le tourbillon de la vie de Zidane, prince des stades et idole mediatique, le roman raconte surtout la quete de Memos, venu du parler rudimentaire et rageur des cites, parti a la conquete de la haute langue de Chretien de Troyes, Rabelais, Saint-Simon et Celine. Tisse a l'intention d'un ami aveugle admirateur de Zinedine, qui n'a jamais vu son visage ni ses dribbles virtuoses, le recit de Memos prend une dimension epique et flamboyante, pour devenir une chanson de geste moderne. Faisant revivre la bande de gamins depenailles debarquant jadis a la gare du Nord comme des barbares, il ne se contente pas de rendre hommage a ces etres que personne ne defend, il leur offre une existence de pleine lumiere et invente pour eux un francais riche et vivant, reconciliant la langue d'en bas et celle d'en haut, autour de la figure mythologique et solaire de Zinedine Zidane. Philippe Bordas signe ici une oeuvre litteraire d'une puissance exceptionnelle.

C'est egalement avec gourmandise que nous nous plongerons dans la lecture du dernier roman de Benoit Duteurtre, paru chez Gallimard: L'ordinateur du Paradis. Arrive aux portes du paradis, un nouvel elu, fraichement decede, decouvre les normes d'hygiene et de securite desormais fixees pour la vie eternelle. Au meme moment, sur terre, un projet de penalisation des images pornographiques perturbe la tranquillite de Simon Laroche, haut fonctionnaire bon teint qui redoute de se voir demasque pour ses escapades sur Internet. Pourtant, c'est une simple phrase, filmee a son insu, qui va le precipiter dans un engrenage cauchemardesque.

Tres attendu et surtout tres prometteur (selectionne notamment pour le Prix litteraire que decernera le journal Le Monde le 9 septembre prochain), Le Royaume d'Emmanuel Carrere, paru chez P.O.L. est un evenement de la rentree. Un extrait de ce roman vaut mieux qu'un long discours: [beaucoup moins que]A un moment de ma vie, j'ai ete chretien. Cela a dure trois ans, c'est passe. Affaire classee alors? Il faut qu'elle ne le soit pas tout a fait pour que, vingt ans plus tard, j'aie eprouve le besoin d'y revenir. Ces chemins du Nouveau Testament que j'ai autrefois parcourus en croyant, je les parcours aujourd'hui - en romancier? En historien? Disons en enqueteur[beaucoup plus grand que].

Au rayon des tres belles initiatives litteraires de cette rentree, on trouve Le monstre: tapuscrit original et inedit de Serge Doubriovsky paru chez Grasset. Ce "roman" est, par son contenu, son volume et sa forme, un ouvrage si extravagant, si unique en on genre, qu'il convient d'en rappeler brievement la genealogie. Au debut des annees 1970, Serge Doubrovsky commenca la redaction d'un ouvrage monumental qui, selon son auteur, devait jeter les bases theoriques de ce qui sera plus tard defini comme [beaucoup moins que] autofiction [beaucoup plus grand que]. Une fois acheve, ce manuscrit comptait pres de 3000 pages et aucun editeur ne consentit a le publier en l'etat. Une partie, reamenagee, reduite a 450 pages, de ce livre parut neanmoins en 1977, sous le titre de Fils, apres quoi son auteur dispersa aux quatre coins du monde le manuscrit non publie. Isabelle Grell, chercheuse et specialiste de l'oeuvre de Serge Doubrovsky, entreprit de rassembler pieusement ces pages, de recomposer le tapuscrit originel qui, augmente d'une double preface, est publie ici. L'aspect torrentueux de ce "texte retrouve" rendait delicate une publication classique: Grasset a donc choisi de reproduire ce manuscrit, tel quel, et ce parti-pris editorial a semble d'autant plus legitime qu'il est en affinite avec le projet litteraire de Serge Doubrovsky. Voici donc, a l'etat brut, un texte crache, originel, vehement - rigoureusement fidele aux strategies de l'autofiction

Copyright Casanet 2014. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2014 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Sep 1, 2014
Words:705
Previous Article:Histoire, historicisme...
Next Article:Boudnib et Talsint a l'heure des festivites.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters