Printer Friendly

Des Algeriens retrouvent les chemins de la campagne.

En quittant leurs villages ou leurs localites qui s'etendent dans tous les sens et perdent de leur charme, les ruraux croient fuir une condition execrable. Elle finit pourtant par les rattraper.

L'Algerie n'echappe pas a un phenomene qui touche tous les pays du monde. Les chiffres valent mieux que toute demonstration. Il y a encore un siecle, pres de 70% des habitants de la Terre, y compris en Amerique du Nord et en Europe dont le developpement industriel s'etait accompagne d'un depeuplement des campagnes, etaient des ruraux. En 2015, ces derniers n'en constituent plus que 30%. En 2030, cinq milliards d'etres humains vivront dans des villes de plus en plus gigantesques. Dans un pays comme la France, la proportion des agriculteurs est deja tombee a moins de 5%. Bientot, selon les previsions et projections des statisticiens, sept Algeriens sur 10 seront des citadins. Nous assistons a un changement considerable. La population algerienne dans son immense majorite habitait les campagnes meme apres l'independance. Ne dit-on pas souvent que la revolution algerienne fut celle de la paysannerie ? La nature de la colonisation avait conduit les victimes d'expropriations massives et de la pauperisation a rejoindre les villes ou a emprunter les chemins de l'emigration. C'est une veritable revolution qui s'est enclenchee sous nos yeux. Les implications sont d'ordre social, economique, voire anthropologique, touchant a la condition meme de l'homme. Deja, la perte de pans entiers de la culture orale, des metiers traditionnels a pour origine cette ruee vers les villes qui secretent d'autres pratiques et d'autres mythes. Rachid Mimouni dans son roman [beaucoup moins que] L'Honneur de la tribu [beaucoup plus grand que] avait su decrire les dechirements qu'entraine cette evolution qui parait ineluctable. Mostefa Lacheraf, qui a connu cette ruralite dure et coloree dans le Hodna, avait auparavant forge le concept de [beaucoup moins que] rurbain [beaucoup plus grand que] pour evoquer cette deruralisation qui ne s'accompagnait pas, faute d'une veritable insertion et d'une acceptation de nouveaux codes culturels, d'une veritable urbanisation. Dans beaucoup de films algeriens dans les annees 60 marquees par cette ruee vers les villes, on retrouve le personnage du bon bougre. Celui-ci est ecartele entre la nostalgie de son patelin et les mirages de sa nouvelle condition. La ville etait toujours, durant de longues annees, percue dans les representations culturelles comme un espace de perdition.

[beaucoup moins que] Neo-ruraux [beaucoup plus grand que] Les responsables, dans tous les pays ne se sont pas contentes de constater les degats. Freiner l'exode rural en Algerie fut un theme de mobilisation. Durant les decennies qui ont suivi l'independance, en signe de reconnaissance pour les populations qui ont supporte le poids de la guerre, on a multiplie les programmes speciaux (Kabylie, Aures, Saida-) qui ont permis de relever le niveau de vie des habitants. Ce souci de justice sociale et d'equilibre dans la repartition du revenu national reste l'un des plus grands succes de l'Algerie independante. Ce n'est pas dans tous les pays du tiers-monde qu'on trouve des villages de montagne, perdus au fin fond du desert, avec des infrastructures de sante, d'education et d'activites sportives. Meme si des ecarts flagrants continuent de persister ca et la. Les inegalites qui ont surgi a la faveur de la liberalisation de l'economie n'ont pas abouti au reniement ou a l'abandon de la dimension sociale dans la politique economique du pays. La decennie noire avait apporte un brutal coup d'arret a cette politique, et les choses se sont quelque peu inversees. Sous la pression des groupes terroristes et pour fuir leurs exactions, des milliers de familles avaient de nouveau succombe a l'attrait des villes. Le besoin de securite a prime sur le reste. Beaucoup d'entre elles se sont retrouvees ceinturees de bidonvilles. Le retour progressif de la paix aux quatre coins du pays a coincide avec l'apparition d'un nouveau concept, celui du [beaucoup moins que] renouveau rural [beaucoup plus grand que]. Nous manquons, helas, d'etudes pour definir les types de personnes concernees et l'ampleur du phenomene. Les pouvoirs publics ont eu pour ambition de rendre attractifs les territoires ruraux en y injectant des [beaucoup moins que] doses de modernite [beaucoup plus grand que]. Il ne s'agit pas seulement de construire des villages, dotes comme ceux du temps de la revolution agraire, de toutes les commodites. Il s'agit desormais de revaloriser toutes les potentialites de l'arriere- pays, de hisser le niveau de vie en integrant les parametres de la modernite. Cela s'est traduit par un ambitieux programme de raccordement au gaz naturel, des aides substantielles a la construction de logements ruraux et a la generalisation de l'internet. Cette nouvelle technologie s'avere comme un allie de taille pour cette population de [beaucoup moins que] neo-ruraux [beaucoup plus grand que] qui retrouvent le chemin des campagnes pour y vivre. Ces personnes fuyant le surpeuplement des villes et la degradation de la qualite de vie dans les quartiers populaires ressentent moins l'isolement. L'image du rural eloigne et demuni de tout tend a disparaitre, a devenir un cliche ecule. En quittant leurs villages ou leurs localites qui s'etendent dans tous les sens et perdent de leur charme, les ruraux croient fuir une condition execrable. Elle finit pourtant par les rattraper. En perdant beaucoup de ses traits, en adoptant un nouveau mode de vie, la campagne tend a ressembler aux villes. Avec la tranquillite en plus. R. Hammoudi

Copyright 2015 Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Geographic Code:7IRAN
Date:Nov 25, 2015
Words:897
Previous Article:Des voleurs de betail arretes.
Next Article:Le president de l'association des mandataires appelle a plus de controle.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters