Printer Friendly

Deces de la militante communiste soudanaise Fatima Ahmed Ibrahim.

Elle fut la premiAaAaAeA?re femme dans le monde arabe AaAaAeA AaAaAeA tre AaAaAeA@lue parlem Militante jusqu'AaAaAeA la moelle, Fatima Ahmed Ibrahim vient de tirer rAaAaAeA@vAaAaAeA@rence AaAaAeA l'AaAaAeAcge de 85 ans, samedi 12 aoAaAaAeA}t 2017, AaAaAeA Lo Soudanaise pleinement acquise aux principes du communisme, a consacrAaAa sa vie AaAaAeA la dAaAaAeA@fense des droits des femmes dans son pays. D'aille son rAaAaAeA le fut indAaAaAeA@niable dans l'adoption de plusieurs lois consac la position de la femme dans la sociAaAaAeA@tAaAaAeA@ soudanaise et ce, depuis 1 notamment l'AaAaAeA@galitAaAaAeA@ des salaires, le congAaAaAeA@ de maternitAaAaAeA@, le la retraite, l'accAaAaAeA?s aux postes de la justice et de la police, ent autres.

Pour la petite histoire, Fatima Ibrahim a vu le jour dans une famille cultivAaAaAeA@e. Une situation qui lui a permis d'AaAaAeA tre socialisAaAaAeA@e aux v du progrAaAaAeA?s et de la modernitAaAaAeA@. L'AaAaAeAcge de maturitAaAaAeA@ atteint, les q d'ordre existentiel commenAaAaAeAoaient AaAaAeA effleurer son esprit. Autre dit, la militante soudanaise n'apprAaAaAeA@ciait guAaAaAeA?re l'existence d'une sociAa rAaAaAeA@gie par une culture patriarcale oAaAaAeA la domination masculine fu mot d'ordre.

Dans son entourage le plus proche, la dAaAaAeA@funte critiquait acerbeme cet AaAaAeA@tat des choses et a dAaAaAeA@cidAaAaAeA@ enfin d'agir pour un demain mei Son engagement en faveur de la gent fAaAaAeA@minine fut concrAaAaAeA@tisAaAaAeA@ e en procAaAaAeA@dant AaAaAeA la crAaAaAeA@ation de l'Organisation des femmes du S Son objectif AaAaAeA@tant de propulser la femme au rang qu'elle mAaAaAeA@rite. lui a valu les menaces les plus terrifiantes, la prison, puis l'exil AaAaAeA Londres, mais n'a entamAaAaAeA@ en rien sa dAaAaAeA@termin

Il faut dire que Fatima voyait d'un mauvais oeil l'instrumentalisation de la religion pour des considAaAaAeA@rations purement dogmatiques. Pour ell l'Islam n'a rien AaAaAeA avoir avec l'exploitation de la femme comme le prAaAaAeA@ten certains milieux intAaAaAeA@gristes, loin s'en faut. D'ailleurs, Fatima dAaAaAeA@cidAaAaAeA@ d'AaAaAeA@tudier la religion musulmane pour falsifier les thAaAa les assertions infondAaAaAeA@es des hermAaAaAeA@neutes dont le rAaAaAeA le principal co AaAaAeA consacrer l'hAaAaAeA@gAaAaAeA@monie du pouvoir en

[beaucoup moins que]Notre premiAaAaAeA?re revendication a AaAaAeA@tAaAaAeA@ de de des droits politiques pour la femme car nous pensions -- avec raison -- que tout dAaAaAeA@coulerait de lAaAaAeA . Au nom du Coran, on nous les refus Alors, on a dAaAaAeA@cidAaAaAeA@ d'apprendre l'Islam pour montrer aux fondamentali que cette religion ne contenait pas l'exploitation de la femme[beaucoup plus grand que], comme elle l'a dAaAaAeA@clarAaAaAeA@ au journal franAaAaAeAoais [be moins que]L'humanitAaAaAeA@[beaucoup plus grand que

Soncombat fut couronnAaAaAeA@ par l'obtention du Prix des droits de l'Hom des Nations unies en 1993 et d'un doctorat honorifique qui lui AaAaAeA@ta dAaAaAeA@cernAaAaAeA@ par l'UniversitAaAaAeA@ de Californie en

Jalal El Omari

L'article DAaAaAeA@cAaAaAeA?s de la militante communiste soudanaise Fatima A Ibrahim est apparu en premier sur ALBAYANE .

Copyright Casane

COPYRIGHT 2017 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2017 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Aug 15, 2017
Words:482
Previous Article:Agadir: une agression dangereuse a la Commune d'Aourir.
Next Article:La pollution fait rage.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters