Printer Friendly

Continuite de la croissance economique et developpement humain.

La loi de finances pour 2014 s'inscrit dans la continuite du programme de soutien a la croissance economique et de la mise a niveau des indicateurs sociaux et humains. Ainsi, la consolidation de la croissance est projetee a un taux de 4,5% et 5,4% hors hydrocarbures permettant de poursuivre la resorption du taux de chomage qui a evolue de 30% en 1999 a 10% en 2012, indique une note du ministere des Finances. De meme, le taux d'inflation stabilise a 3,5% permet de conforter le pouvoir d'achat des menages, qui, au vu des enquetes de l'ONS, s'est traduit sur 5 ans par une multiplication par 3 des revenus et un doublement de la consommation, de renforcer les transferts sociaux a la population par pres de 9% du PIB, tout en maintenant une politique de soutien des prix des produits alimentaires du logement, de l'energie et en assurant la gratuite des soins et de l'enseignement. L'action de confortement des revenus des menages se lit aussi dans la croissance des regimes indemnitaires avec une masse salariale qui represente pres de 50% des depenses de fonctionnement de l'Etat, souligne la note. Le soutien de l'Etat s'apprecie egalement dans le confortement des dispositifs de solidarite representant pres de 50 milliards DA en 2014. Les dispositifs en faveur de la sante beneficieront de la reception de 74 nouvelles structures en 2014 et des moyens financiers afferents ainsi que d'une enveloppe affectee au seul traitement anticancereux. Tout en maintenant un niveau de depenses d'equipement necessaires pour conforter les realisations au titre des 3 programmes quinquennaux precedents, le loi de finances pour 2014 prone la securisation des equilibres financiers internes et externes de l'Algerie. Dans cette optique, les depenses vont croEtre de 11%, les recettes fiscales de 10,4%, alors que l'epargne publique devrait s'etablir a 30% du PIB.

Soutien a l'investissement Outre les mesures de soutiens financiers alloues au titre des investissements, cette loi de finances accord plus de soutien a l'acte d'investissement. Ainsi, aucune decision ne sera requise pou beneficier des avantages offerts jusqu'a un seuil de 7,5 milliards DA (soit 3 fois qu'auparavant). De meme, aucun agrement ne sera requis pour les investissements seuls ou en partenariat, alors que les avantages au titre de la realisation de l'investissement ne seront plus plafonnes dans la duree, explique-t-on. Des avantages additionnels seront accordes aux productions assurant un taux d'integration superieur a 60%. Ces mesures, entre autres, se completent avec une necessaire plus grande implantation des banques sur tous les points du territoire. Pour ce faire, une disposition donnera a la Banque d'Algerie le pouvoir de soumettre les banques de la place a cette obligation. Ce cadre de facilitation qu'offre la LF 2014 s'appreciera ainsi au plan de la tresorerie des operateurs qui ne seront plus soumis qu'a un depot de 25% entre les mains de notaire sur toutes transactions, et leur financement sera renforce pour l'acces aux marches financiers qui beneficiera d'exoneration fiscale. [beaucoup moins que]Dans ce cadre general, la place du jeune est fondamentale. Il doit trouver sa place dans le schema de production, et pour ce faire, outre l'amelioration de l'activite globale et les divers soutiens fiscaux[beaucoup plus grand que], souligne, par ailleurs, le document. [beaucoup moins que]Les dispositifs d'emploi beneficieront des mesures de soutiens complementaires, telle la bonification a 100% des interets de credit, l'allongement et l'approfondissement des avantages fiscaux au titre de l'IRG, la TAP et l'IBS[beaucoup plus grand que], a-t-on precise. [beaucoup moins que]Le role regulateur de l'Etat necessite qu'il anticipe des evenements pouvant destructurer un marche, induire des hausses de prix, favoriser des pertes de concurrence ou casser des industries naissantes[beaucoup plus grand que], souligne la meme source. Ainsi des avantages fiscaux seront accordes sur differents produits de consommation finale ou intermediaire. D'autre part, le monde de la culture et du savoir beneficiera d'une exoneration sur les cachets des artistes, un taux reduit du TVA sur les livres diffuses par voie electronique

Copyright 2013 Horizons Provided by Syndigate.info , an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:Dec 30, 2013
Words:673
Previous Article:La loi de finances pour 2014 par les chiffres.
Next Article:Repartition du budget de fonctionnement par departements ministeriels.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters