Printer Friendly

Colloque international sur la memoire populaire.

Ce travail academique, etaye par des etudes et des exemples concrets, tentera de reunir les conditions scientifiques idoines pour proteger et vulgariser ce legs.

Comment preserver la memoire populaire a l'aune des mutations que connait la societe algerienne et face aux defis qu'impose la revolution numerique vectrice de l'hegemonie culturelle d'ordre mondial ? Telle est la problematique axiale que soulevent les participants a la rencontre internationale sur la memoire populaire et les defis actuels qu'organise, depuis mardi dernier, et ce sur deux jours, a la salle de conferences de la wilaya de Tipasa, l'institut de la litterature arabe relevant du centre universitaire de Tipasa. Ainsi, les terminologies et les definitions des concepts sous-jacents, adjacents et intrinsequement lies aux specificites structurant et distinguant le patrimoine national oral seront passees en revue au cours d'un cycle d'une dizaine de conferences animees par des universitaires algeriens et etrangers, venus notamment du Liban, d'Egypte, du Soudan et du Maroc. Ce travail academique etaye par des etudes et des exemples concrets, tentera, selon ses organisateurs, a reunir les conditions scientifiques idoines pour non seulement proteger ce legs, mais aussi le vulgariser en ayant recours aux canaux qu'offrent les nouvelles technologies de l'information et de communication. Selon le docteur Ali Bezzi venu du Liban pour assister a cette rencontre, la memoire populaire est le receptacle par excellence du patrimoine immateriel culturel, anthropologique et societal. Le travail de sa preservation suppose une approche scientifique s'appuyant sur une analyse et des etudes objectives. [beaucoup moins que] Le danger qui peut nuire a la preservation du patrimoine oral est le chauvinisme qui avantage plus la subjectivite [beaucoup plus grand que], affirme-t-il. Selon lui, les avancees technologiques actuelles sont une opportunite pour non seulement consigner la memoire populaire, mais surtout la rendre plus visible et a la portee de la societe. Le professeur Abdelhamid Bouraya, le president de la rencontre, a mis, pour sa part, en exergue les dangers qui guettent la memoire populaire qui de par sa richesse est le giron par excellence du patrimoine historique, culturel, voire identitaire d'une nation. Le role de la memoire populaire est plus que jamais, selon lui, primordial pour faire face a l'invasion culturelle favorisee par les TIC. [beaucoup moins que] La memoire est une source intarissable des specificites caracterisant et formant les liens qui assurent la perennite de la cohesion d'une nation. Le travail de sa preservation est un devoir qui incombe a tout un chacun. Le role de la memoire, particulierement la consignation des temoignages des acteurs de la revolution nationale, est determinant dans l'ecriture de l'histoire moderne de notre pays [beaucoup plus grand que], souligne-t-il. Amirouche Lebbal

Copyright 2015 Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:Oct 28, 2015
Words:446
Previous Article:Ouattara elu des le 1er tour sur un score ecrasant.
Next Article:Le village touristiquede Ain Fezza acheve dans 6 mois.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters