Printer Friendly

Claude Gravel, Raymond Gravel : entre le doute et l'espoir.

Claude Gravel, Raymond Gravel : entre le doute et l'espoir, Montreal, Libre Expression, 2015, 261 pages.

Claude Gravel a ecrit un recit lucide, sincere et interessant de la vie de Raymond Gravel, pretre. Cette biographie arrive au bon moment : c'est que, meme si Gravel est devenu un personnage bien connu et a remue beaucoup de monde tout au long de sa vie et a particulierement fait de grandes vagues une fois devenu pretre, il n'etait qu'un homme de son temps. Ce n'est en rien evident qu'on se souviendra de lui dans une prochaine generation. Il etait un homme de son temps, intelligent, bien eduque, profond et intense, tout a fait capable de commettre des erreurs et autant capable de demander pardon.

Quatrieme d'une famille de six enfants (ne en 1952 a Saint-Damiende-Brandon), il a ete un des premiers a quitter la maison familiale a 16 ans, ce qu'il a profondement regrette surtout apres avoir appris tres tard que son pere l'aimait. Il a reussi a survivre avec des jobines, mais elles lui ont aussi permis de se procurer des drogues qui etaient son fleau pour les dix annees suivantes. Il s'est finalement deplace de Joliette a Montreal oo il a ete embauche par une succursale de la Banque Nationale. Il a alors mene une existence plus stable, dans la mesure oo il ne se trouvait plus en situation de precarite en depit de sa consommation de drogues. Neanmoins, il a progresse dans son emploi en demontrant de nouveau ses veritables capacites d'apprendre (meme l'anglais).

Une fois demenage a Montreal, il a rejoint des amis de Joliette, et sa vie a continue a se desagreger. Pour apaiser son besoin de drogues, il est devenu une escorte male a l'age de vingt ans. Mais malgre tout, et tout au long de cette periode, il parle dans son journal du combat qu'il menait avec lui-meme, tout en en plaidant avec Dieu pour la lumiere. C'est a l'age de 26 ans que sa vie a pris sa tournure definitive ; il a choisi de suivre son desir de devenir pretre <<dans le monde d'aujourd'hui >>. Le premier signe de cette tournure, survenu huit ans plutot, venait de se concretiser.

Pas moins de 10 ans s'ecouleront avant qu'il ne soit ordonne pretre, une periode beaucoup plus longue que d'ordinaire, en partie a cause de son passe librement declare a son eveque de Joliette Mgr Rene Audet. Ce delai s'explique aussi par le fait qu'il ne cadrait pas avec le profil typique des seminaristes de l'epoque. Il a alors decide de commencer ses etudes a l'Universite de Montreal plutot qu'au Grand Seminaire de Montreal, parce que celui-ci <<lui apparaissait presenter tous les inconvenients d'une serre chaude>>. Il faut rappeler que ce n'est que tres recemment que le pape Francois a fortement encourage les responsables de revoir en profondeur la formation qui se donnait alors dans les seminaires. Il a termine ses etudes preliminaires avec l'obtention, en trois ans, du baccalaureat en theologie. Par la suite, il a encore connu plusieurs annees tres difficiles avant d'etre ordonne pretre le 29 juin 1986.

Au cours des 28 annees suivantes, il partagera avec le Quebec tous les bouleversements majeurs qui l'ont ebranle. En quelque sorte, il vivra dans sa personne, tous les mouvements, toutes les angoisses que les Quebecois et les Quebecoises ont du vivre.

D'abord, ce fut le declin de l'empire catholique romain dans l'Eglise du Quebec, illustre par les eglises qui se vidaient et les paroisses qui se fermaient. En revanche, les eglises oo oeuvrait Gravel etaient pleines. II savait comment parler au monde. Des le debut, il avait ete un pequiste et eventuellement il est devenu membre du parlement pour le Bloc Quebecois. Il a aussi ete un critique de la teneur des declarations de Jean-Paul II oo il denoncait les actes homosexuels ne tenant pas compte de la dignite des personnes homosexuelles. Il en etait de meme pour les femmes enceintes qui cherchaient un avortement. Les critiques publiques de Gravel portaient davantage sur le fait que ces personnes se trouvaient en pratique delaissees dans le cadre des limites de ces declarations. Peut-etre le plus difficile pour Gravel etait-il la trop breve ouverture des fenetres de l'Eglise avant leur re-fermeture a la suite du concile Vatican II. Chez nous, au Quebec, ceci a simplement contribue a ce que les eglises se vident.

Alors que penser de cette vie ? Quelqu'un a propose que cette biographie n'apportait rien de plus qu'une hagiographie, oo le biographe aurait manque de recul en l'ecrivant. Pourtant, ce n'est pas le cas. Dans la mesure oo Raymond Gravel etait un homme passionne, avoir ecrit son histoire autrement aurait ete nettement mensonger.

Q. Hugh J. Gwyn

Doctorant

Centre d'etudes du religieux contemporain--CERC

Universite de Sherbrooke
COPYRIGHT 2017 The Canadian Catholic Historical Assn.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2017 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:Gwyn, Q. Hugh J.
Publication:Etudes d'histoire religieuse
Date:Mar 22, 2017
Words:871
Previous Article:Henri Goulet, Histoire des pensionnats indiens catholiques au Quebec. Le role determinant des peres oblats.
Next Article:Dominique Laperle, Entre Concile et Revolution tranquille. Les religieuses au Quebec : une fidelite creatrice.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters