Printer Friendly

CAN-2013 : Quel impact sur la Ligue 1 de France ?

La Coupe d'Afrique des nations (19 janvier-10 fevrier en Afrique du Sud) va, comme a chaque edition, mettre a mal plusieurs clubs de L1, delestes de 43 joueurs au total, un chiffre toutefois en baisse par rapport a l'annee precedente (50) et qui concerne essentiellement des equipes de bas de tableau.

L'impact de cette hemorragie devrait donc etre logiquement circonscrit, les principaux cadors du championnat n'etant pas concernes par la CAN. Au sein du trio de tete (Paris-Lyon-Marseille), quasiment aucun titulaire ne manquera ainsi a l'appel, hormis le Marseillais Kabore.

Le richissime champion d'automne parisien ne sera nullement penalise par les convocations de l'Ivoirien Siaka Tiene, abonne a la tribune depuis le debut de saison, et du Malien Mohamed Sissoko, les deux joueurs etant sur le depart.

Son dauphin lyonnais verra Bakary Kone rejoindre le Burkina-Faso, mais le febrile defenseur est loin de faire partie des premiers choix de Remi Garde. A Marseille, les tensions entre la fratrie Ayew et la selection ghaneenne ainsi que la non-qualification du Cameroun de Nkoulou arrangent bien le staff olympien.

Elie Baup ne deplorera que l'absence du milieu burkinabe Charles Kabore, devenu un element de base du onze marseillais, et de la recrue algerienne Foued Kadir (ex-Valenciennes), qui attendra son retour d'Afrique du Sud pour etrenner ses nouvelles couleurs. Parmi les poursuivants, Lille, qui ne brille pas particulierement en attaque, verra en revanche son potentiel offensif encore amoindri sans Salomon Kalou (Cote d'Ivoire) et Ryan Mendes (Cap Vert) alors que Bordeaux, champion des matches nuls, ne sera ampute que du geant malien Cheick Diabate. Sa participation a la CAN ne devrait pas avoir de grosses consequences sur le rendement des Girondins, l'attaquant n'ayant ete aligne d'entree qu'a 3 reprises en championnat pour un maigre total de 2 buts.

Le Burkina Faso joue aussi un mauvais tour a Rennes et Lorient, obliges de se passer des services de deux precieux talents offensifs, Jonathan Pitroipa et Alain Traore.

Si la lutte pour les premieres places ne sera pas bouleversee par le tournoi africain, la bataille pour le maintien pourrait au contraire etre fortement influencee par cette CAN-2013.

Copyright Eltahir House 2012

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Jan 14, 2013
Words:363
Previous Article:L'Etat a la recherche de sa grandeur.
Next Article:Al-Ittihadiyya : incidents sporadiques ou premedites ?

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters