Printer Friendly

Blanche a la naissance, elle cache son identite.

Actualites Eecrit par Anne-Emilie Arnault

Elle ment sur son identite

Le 5 juin dernier, une enieme violence policiere envers une personne afro-americaine faisait surface dans une video (Etats-Unis). Une adolescente de 14 ans se retrouvait face contre terre avec un policier assis sur son dos, pendant qu'un autre agent pointait son arme sur d'autres jeunes.

La fete avait lieu dans un quartier residentiel, autour d'une piscine, et il faisait encore jour au moment des faits. A ce jour, les autorites ignorent encore la raison de l'intervention des forces de l'ordre. Meme si le fautif a par la suite demissionne, ce fait est venu s'ajouter a une longue liste de tensions entre les policiers et les minorites. C'est dans ce contexte peu pacifique qu'a emerge le recit de Rachel Dolezal, une militante et enseignante de 37 ans. La semaine derniere, interrogee par un journaliste d'une television locale sur son ethnicite, elle affirmait que son pere etait noir. Le journaliste lui posait alors la question de but en blanc : [beaucoup moins que] Etes-vous afro-americaine ? [beaucoup plus grand que], ce qui a pousse l'activiste a quitter les lieux brusquement, sans repondre. Si Rachel Dolezal a reagi ainsi, c'est parce qu'elle s'est soudainement retrouvee confrontee a une verite qu'elle niait depuis de longues annees. Nee de parents blancs, sœurs de quatre enfants adoptes noirs, Rachel Dolezal a toujours ete blanche. Depuis une decennie cependant, elle se pretendait noire. Elle se frisait les cheveux ou portait des extensions et autres perruques. Elle se faisait bronzer autant que possible et utilisait probablement, bien qu'elle ne l'ait pas declare, du maquillage.

Revenons en arriere. En 2002, elle recevait un diplome de master de l'universite Howard, historiquement frequentee par une population noire. La meme annee, elle portait plainte contre l'etablissement pour discrimination sexuelle et raciale car a l'epoque, elle se decrivait comme blanche. En 2005, l'affaire etait definitivement rejetee. Apres ses etudes, en 2008, elle demenageait de l'autre cote des Etats-Unis. Cette nouvelle domiciliation s'accompagnait d'une nouvelle identite : dorenavant, elle serait noire. Ainsi, sur des fiches de candidature pour un emploi, elle cochait la case [beaucoup moins que] partiellement noire [beaucoup plus grand que]. Elle postait une photo avec elle et son petit frere, l'appelant son fils. Elle admettait a un autre de ses freres qu'elle ne considerait pas ses parents biologiques comme ses parents et encourageait son interlocuteur a faire comme elle, c'est-a-dire a appeler le pere et la mere par leur prenom. Elle se mettait a donner cours dans le departement d'etudes afro-americaines de l'universite de Washington-Est. Elle poursuivait, par ailleurs, ses engagements dans la defense des droits des minorites, notamment en joignant le comite local de l'association nationale pour la promotion des gens de couleur (NAACP) et en en devenant presidente. Elle postulait egalement pour des mandats locaux, avec succes. Une enquete est d'ailleurs en cours pour determiner si elle avait falsifie son ethnicite pour obtenir son siege de representante locale.

La semaine derniere, les doutes instilles par le travail du journaliste se voyaient rapidement confirmes par les parents de la militante. [beaucoup moins que] L'efficacite de notre fille dans la defense des gens de couleur aurait ete bien plus grande si Rachel avait ete honnete avec tout le monde [beaucoup plus grand que], confiait sa mere lors d'une interview. [beaucoup moins que] Par ses actions, Rachel Dolezal fait perdre de la credibilite a la cause qui lui tient a cœur [beaucoup plus grand que], ecrivait l'editorialiste de Washington Post. L'activiste qui poursuit desormais ses parents biologiques en justice a demissionne de la fonction qu'elle occupait dans le comite locale de l'ONG NAACP, sans exprimer de remord et sans proferer d'excuse, ajoutant meme que sa situation venait offrir une plateforme d'expression pour d'autres personnes qui n'osent pas s'exprimer. Interrogee a de multiples reprises sur la controverse, elle a notamment assure qu'elle s'identifiait comme [beaucoup moins que] culturellement noire [beaucoup plus grand que] et qu'elle se considerait [beaucoup moins que] transraciale [beaucoup plus grand que]. NAACP, a tenu a soutenir le travail realise par l'activiste au fil des annees, declarant qu'il ne fallait pas necessairement faire partie d'une minorite pour defendre la cause de celle-ci.

Copyright Casanet 2015. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Oct 31, 2015
Words:706
Previous Article:La vie de Anne.
Next Article:L'exces alimentaire, ce grand paradoxe du jeune.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters