Printer Friendly

Belgique : Un nouveau gouvernement arrive, les problemes de fond restent.

Summary: La Belgique a fini sous la pression exterieure par surmonter une crise d'une duree record, sans regler pour autant les problemes de fond entre francophones et neerlandophones ainsi que le montre la progression continue des independantistes flamands dans les sondages.

Nommes hier soir par le roi Albert II, le nouveau Premier ministre, le socialiste Elio Di Rupo, ses 12 ministres et ses 6 secretaires d'Etat devaient preter serment dans l'apres-midi, 541 jours apres les elections legislatives du 13 juillet 2010. Du jamais vu dans un pays pourtant habitue aux tensions politiques.

Cette entree en fonction rejouira le souverain belge, qui s'etait dit en juillet dernier "afflige par la plus longue duree, de memoire d'homme, de formation d'un gouvernement". Un triste record mondial ravi par la Belgique a l'Irak.

Pour autant, l'arrivee du premier chef de gouvernement socialiste et francophone depuis 38 ans, due en grande partie aux pressions des marches financiers et de l'Union europeenne, ne souleve qu'un enthousiasme modere dans le pays.

Cela s'explique tout d'abord par la duree meme de la crise, dont les multiples episodes - demissions en chaEne des personnalites chargees de former le gouvernement, querelles byzantines sur la reforme des institutions du royaume, tractations d'apothicaires sur les postes ministeriels - ont lasse la population, confrontee comme partout en Europe a des difficultes economiques croissantes et inquiete des coupes dans les depenses et des nouvelles taxes annoncees. Le nouveau gouvernement est aussi cense donner un nouveau souffle alors qu'il est la copie quasi-identique de l'equipe sortante d'Yves Leterme qui a gere les affaires courantes depuis avril 2010.

Seule difference notable, les socialistes flamands rejoignent dans la coalition les socialistes francophones et les liberaux et democrates-chretiens, tant flamands que francophones. Les Verts et les nationalistes flamands restent dans l'opposition. Si Yves Leterme rejoindra des jeudi l'OCDE a Paris, les autres principales figures de son gouvernement restent aux commandes, parfois avec des changements de portefeuilles.

Copyright Eltahir House 2011

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2011 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2011 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Dec 7, 2011
Words:328
Previous Article:Afghanistan : Au moins 58 morts dans deux attentats, l'un visant des chiites.
Next Article:Recul des reserves en devises a la BC.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters