Printer Friendly

Bains, Christopher. De l'esthetisme au modernisme. Theophile Gautier, Ezra Pound.

Bains, Christopher. De l'esthetisme au modernisme. Theophile Gautier, Ezra Pound. Paris: Editions Honore Champion, 2012. Pp. 344. ISBN: 9782745323286

Cette etude se propose de demeler les rapports de filiation entre Theophile Gautier et Ezra Pound grace a une lecture de leur oeuvre poetique et de leurs textes de "seuil." Bains offre une analyse limpide de l'ascendant du "poete impeccable" sur quelques ecrivains anglais et americains ayant admire chez lui le perfectionnisme et l'autonomie du "positionnement." L'absence notable de ce terme bourdieusien, faisant pendant a un soupcon plus ou moins explicite a l'egard des theories d'Harold Bloom, revele pour le reste un certain rejet de la part de l'auteur d'une "approche conflictuelle de l'influence" (124).

La premiere partie de l'ouvrage retrace tout en nuances le primat de la perfection formelle chez Gautier et Pound, leur role dans la promulgation des logiques esthetique et moderniste par le biais de leur activite critique, ainsi que leur mepris partage pour la culture de masse. Selon l'auteur, l'omnipresence chez Gautier et Pound de la metaphore de la pierre explicite de facon "hyperbolique" ce qu'il nomme une "poetique de l'exteriorite." Ainsi Bains relie-t-il les deux poetes par leur "transposition" de l'art plastique a la litterature, leur souci commun pour la precision linguistique et la maitrise technique, et leur desir de faire apparaitre le reel sans filtre autre que celui de l'Art. Une analyse des Cantos permet a l'auteur de signaler le revirement de la poetique de Pound dans les annees 1920 suite a sa prise de conscience des limites du "cothurne etroit" et son adoption de formes moins organiques. Le travail de Bains nourrit substantiellement, quoique de facon tacite, la discussion engagee par des auteurs tels que Kristeva, Kahler, Blanchot, ou Barthes sur la cloture du texte, le discours et la texture, l'organique et le decousu, l'unite et la pluralite.

La deuxieme partie du volume clarifie davantage les rapports entre l'esthetisme et le modernisme en regardant de plus pres l'engagement politique et la conception de l'image des deux poetes. Bains demontre avec brio que l'autonomie est paradoxalement ce qui affilie l'art pour l'art a l'avant-garde. Sans trop s'attarder sur la composante antihumaniste et conservatrice d'un tel desengagement, l'auteur analyse l'esthetisation de la guerre par Gautier et Pound et voit dans leurs poetiques des mouvements de "resistance" pour le salut de l'Art. Retracer la valeur contestataire du dandysme--de l'esthetisme au modernisme en passant par le decadentisme--permet a Bains d'entreprendre une admirable demonstration des signes precurseurs de l'avant-garde dans l'esthetisme. Le reste de la section, qui ne manquera pas d'exciter le debat, est consacre a une analyse de la nature et de la fonction de l'image. Si Bains distingue les deux poetes de par leur utilisation de la description et leur exploitation du topos de la Chine, il offre en revanche un expose incontournable sur leur interet commun pour le mouvement et la condensation, rapprochant par exemple "Symphonie en blanc majeur" et l'ideogramme rouge du poete americain. Bains suggere que la suspicion de Pound envers toute metaphore obscurcissant les qualites materielles de l'objet deriverait en partie de l'usage "parcimonieux" du trope chez Gautier. La conclusion de ce chapitre semblera peut-etre prematuree a ceux qui aimeraient voir ici une etude approfondie de l'image de la medaille dans "L'Art" ou dans le titre du recueil Emaux et Camees. Une telle analyse ferait echo aux comptes rendus, par ailleurs excellents, sur la metaphore de la pierre, le "Paideuma" et le microcosme.

La derniere partie s'attache a la signification de Venise et Paris chez Gautier et Pound. Bains decrit les recits de voyage a Venise que font Gautier dans Italia et Pound dans les Cantos comme des experiences avant tout esthetiques. L'analyse de la repugnance de Gautier envers la population juive faisant tache dans sa Venise ideale renverra probablement les lecteurs aux textes de David Scott qui, dans Semiologies of Travel, fait de voyageurs tels que Gautier, Nerval, Barthes, ou Baudrillard des lecteurs de signes et du voyage l'application d'un "simulacre" au reel. Pour designer la Venise de Gautier, Bains prefere parler de "fantasme" et, pour qualifier le Paris de Pound, d'"utopie archeologique" (et non pas d'"utopie realisee" pour l'Amerique de Baudrillard). Selon Bains, Paris symbolise chez Pound le passage de l'esthetisme au modernisme et son depart de la ville manifeste la radicalisation de son positionnement.

Cet ambitieux projet d'etude comparee permettra au lecteur de reconsiderer avec l'auteur plusieurs questions fondamentales de l'histoire de la litterature moderne, notamment la place de l'art pour l'art et du modernisme dans l'avenement des avantgardes poetiques.

Violaine White, Saint Louis University
COPYRIGHT 2014 University of Nebraska Press
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:White, Violaine
Publication:Nineteenth-Century French Studies
Article Type:Book review
Date:Mar 22, 2014
Words:757
Previous Article:Albert, Nicole G. and Brigitte Rollet, eds. Renee Vivien, une femme de lettres entre deux siecles (1877-1909).
Next Article:Lavaud, Martine and Corinne Saminadayar-Perrin, eds. Theophile Gautier: Une ecriture paradoxale de l'histoire.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters