Printer Friendly

Attentats en serie avant les legislatives de la discorde.

La journee commemorative du 11e anniversaire de la chute de Bagdad lors de l'invasion americaine de mars 2003, qui a mis fin au regime de Saddam Hussein, a ete particulierement sanglante dans ce qui fut le [beaucoup moins que]modele[beaucoup plus grand que] de liberte et de democratie vante par les promoteurs et les adeptes du Grand Moyen-Orient. Dans le quartier symbolique d'El Qadhimya et en plusieurs autres tout aussi sensibles de la capitale, comme le fief chiite de Sadr City, la violence a durement sevi. Six attentats a la voiture piegee ont provoque, hier, la mort de 7 personnes et fait 30 blesses. La main vengeresse de l'EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant), tronant sur les sanctuaires de Felloujah (60 km a l'Ouest de Baghdad) et des poches de la sunnite Al Anbar, impose une guerre aux portes de Baghdad pour tenter d'alleger le siege de Felloujah, frontaliere de la Syrie. Aux prises depuis une semaine avec les forces de securite irakiennes dans les villages de Zoba et Zeidan, pres d'Abou Ghraib, situe a une vingtaine de kilometres de la capitale, ces [beaucoup moins que]insurges[beaucoup plus grand que] ont lance une attaque contre la base militaire de Youssoufia. Le defi de l'EIIL est reel. Il se traduit, comme l'a declare, lors d'une conference de presse a Baghdad, le responsable de la commission electorale independante, Mokdad Al-Sharifi, par l'annonce de l'annulation du scrutin dans la province d'Al Anbar, notamment dans les localites de Ramadi et Felloujah, et le deplacement en [beaucoup moins que]zones sures[beaucoup plus grand que] des familles dans les 12 a 14 provinces du pays pour leur permettre de voter dans les 13 bureaux securises. Mais, il n'est nullement question d'un report des legislatives, categoriquement rejete par le Premier ministre Nouri El Maliki partant pour un 3e mandat dans le role de favori en puissance. Dans cette election, la premiere du genre depuis le retrait americain, l'entree en lice de 9.040 candidats pour les 328 sieges faconne le paysage politique domine par l'Alliance de l'Etat de droit de Maliki face aux challengers du Bloc des citoyens et du parti Ahrar de l'influent Moqtada Sadr en retrait de la vie politique. Au Nord et a l'Ouest, le vivier sunnite est convoite par plusieurs coalitions, alors que, dans le Kurdistan autonome, la progression d'une nouvelle formation menace le duo historique de Jalal Talabani et de Barzani. Face au defi securitaire (600 morts en mars et 2.200 depuis le debut de l'annee), les legislatives de toutes les divisions, redoutees par l'envoye special de l'ONU, Nickolay Mladenov, se caracterisent par la resurgence des tensions entre le Kurdistan et l'Etat federal, alimentees par le desaccord petrolier et l'approfondissement des antagonismes tribaux eriges en ligne de conduite electorale au detriment des [beaucoup moins que]vraies questions[beaucoup plus grand que] sociales et economiques.

Larbi Chbouni

Copyright 2014 Horizons Provided by Syndigate.info , an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2014 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Geographic Code:7IRAQ
Date:Apr 9, 2014
Words:491
Previous Article:Moscou met en garde Kiev.
Next Article:Un accord avant le 20 juillet?

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters