Printer Friendly

Arrestation de l'architecte et des responsables de la direction des plans et du controle de la commune d'Anfa.

Actualites Eecrit par FM

Poursuite de l'enquete sur l'effondrement de trois immeubles au quartier Bourgogne

L'enquete sur le drame cause par l'effondrement de trois immeubles au quartier Bourgogne a Casablanca durant le mois de Ramadan dernier poursuit son bonhomme de chemin. La vague d'arrestations des responsables et complices de la construction anarchique qui a cause la mort de 23 personnes et plus d'une cinquantaine de blesses se poursuit egalement.

Le juge d'instruction relevant du tribunal de premiere instance de Casablanca vient d'ordonner la mise sous les verrous de nombreux responsables de la commune urbaine d'Anfa et de l'architecte ayant valide les plans pour la construction des quatrieme et cinquieme etages de l'immeuble ayant cause le sinistre. Le juge a egalement donne ses instructions pour placer les deux presidents (sortant et actuel) de la direction des plans relevant de la commune d'Anfa sous controle judicaire. Ces derniers sont interdits de quitter les frontieres et sont contraints de payer des cautions.

Selon les informations relatees par la presse, les investigations de la police judiciaire ont confirme l'implication directe de l'architecte de la non-conformite des plans et des attestations de fin de travaux. Les controles posterieurs effectues par la commission chargee de delivrer les autorisations conformes a l'habitation ont reveles de graves anomalies par rapport aux plans et pratiques en vigueur. Pire encore, les expertises realisees au lendemain du drame ont montre aussi les manquements graves aux conditions minimums de securite et des issues de secours exigees dans le code de l'urbanisation.

L'affaire du drame de Bourgogne est derriere l'arrestation d'autres fonctionnaires de la meme commune d'Anfa a savoir l'adjoint du chef de service des plans et du controle et le controleur charge de verifier la conformite ou non des differentes constructions dans le perimetre de la commune. Les premieres investigations ont permis d'arreter le Caid de l'arrondissement qui se trouve toujours en etat d'arrestation provisoire et des proprietaires de l'immeuble qui sont a l'origine des travaux de constructions causant l'effondrement des trois immeubles de bourgogne.

Ce n'est pas fini, l'enquete promet d'autres rebondissements et d'autres arrestations sont en vue. Le nombre des inculpes risque de grossir davantage. Mais le drame du quartier de Bourgogne est tellement honteux et scandaleux qu'il est aujourd'hui urgent de determiner les responsabilites et mettre fin a l'impunite, au laisser faire et laisser aller.

Copyright Casanet 2014. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2014 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 
Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Aug 31, 2014
Words:399
Previous Article:Dar Al Baida croule sous les detritus.
Next Article:A quand l'interdiction du perchlorethylene ?

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters