Printer Friendly

Approche quantitative des procedes de traduction.

La vraie dimension, la portee des procedes ne se voit que dans la pratique de la traduction, plus exactement dans les textes. C'est pourquoi nous avons envisage un travail sur des textes compacts. Ceux-ci montrent l'enchainement des procedes et leur frequence. Si pour le premier aspect il peut y avoir des considerations dans telle ou telle analyse, la frequence n'a pas ete abordee jusqu'ici, au moins d'apres nos informations.

Des le depart, nous nous sommes pose la question du traitement differencie des procedes en raison des types du discours de depart et de la contribution du traducteur.

Comme au niveau artisanal, celui dont nous disposons, on ne peut pas traiter des textes amples, mettons un volume entier (pour cela il faudrait une equipe fort competente qui travaille sur ordinateur), nous avons decide de recourir a des echantillons tires de trois auteurs roumains, chacun d'une page (2000 signes).

Ce sont des echantillons raisonnes, autrement dit, choisis pour illustrer d'une facon significative les particularites du discours en question.

Nous les avons etudies minutieusement sans aboutir pour autant a des analyses statistiques sophistiquees et a des interpretations en termes de probabilites, pour lesquelles il faudrait recourir a des specialistes de ces domaines. Nous nous contenterons a relever les differences en pourcentages entre les procedes et entre les textes, avec certaines graphiques a l'appui.

Nous nous sommes limites au theme (traduction du roumain en francais), mais dans des recherches ulterieures on pourrait aborder aussi la version.

Il va sans dire qu'on s'est limite a la prose puisqu'elle traite les procedes de traduction a l'etat naturel, pour ainsi dire. Nous avons choisi trois auteurs roumains: Liviu Rebreanu avec le roman Rascoala, traduit en francais par Valentin Lipatti, Vasile Voiculescu avec le recueil Povestiri, traduites par Irina Badescu et Ion Creanga avec le conte Soacra cu trei nurori, dans la traduction de Yves Auge.

Pour ce qui est de la traduction, nous avons segmente les trois textes en unites minimales de traduction. Celles-ci presentent un micro-contexte qui determine l'emploi de tel ou tel procede de traduction: propositions simples oU l'un l'autre des elements est soumis a un procede de traduction, syntagmes nominales ou verbales, unites lexicales meme, lorsqu'elles sont soumises en tant que telles a une technique de traduction. Autrement dit, la segmentation ne se fait pas en termes syntaxiques strictes, mais en raison de la presence d'un procede de traduction.

Nous avons donc segmente ces trois textes par sequences de traduction. A cote, nous avons mentionne quel procede de traduction on y identifie. Les symboles ont la signification suivante:

* L--traduction litterale

* T--transposition

* E--equivalence

* M-- modulation

* A--adaptation

Par consequent, dans les trois textes etudies on a entre 85 et 128 procedes, donc, en moyenne environ 113. Si chaque texte renferme dans les 30 lignes dactylographiees, on aura donc presque 4 procedes par ligne de texte. Cela nous amene a determiner un rythme analogue a la vitesse du recit (voir G. Genette, 1994 :141-143).

Mais les procedes de traduction n'ont pas la meme structure et la meme difficulte. On peut etablir un indice de complexite de chacun d'entre eux, qui correspond a la numeration dans la liste ci-dessus. Si l'on prend la premiere phrase traduite dans le fragment de Rascoala: Grigore luga s 'agitait dans son lit sans parvenir a s'endormir, on a la succession M-T-E, soit en indices de complexite 4+2+3=9. Cela revient a dire que pour trois sequences de traduction, on a 5 degres de complexite, autrement dit, la vitesse de traduction est en raison inverse par rapport aux degres de complexite. Cela on l'a toujours su par la pratique, mais cette fois-ci on a une vision exacte du processus. En meme temps, il existe un rythme qui marque graphiquement le passage de la plus grande complexite--4 suivie du moyen--2, aupres lequel, on revient au degre 3, soit:

Voici maintenant la traduction par sequences du
fragment de Rascoala:

       Roumain                                   Procede

1.     Grigore Iuga se perpelea                  M
2.     in pat                                    T
3.     fara somn.                                E
4.     Rasfoise                                  M
5.     gazetele de seara                         L
6.     si nu retinuse nimic.                     M
7.     Gandurile                                 T
8.     ii rataceau                               T
9.     tulburi.                                  L
10.    neostoite,                                M
11.    rascolind                                 M
12.    amintiri,                                 T
13.    amaraciuni,                               E
14.    planuri,                                  L
15.    sperante                                  L
16.    si izgonind mereu linictea sufletului.    M
17.    Stinsese                                  L
18.    becul de pe noptiera                      M
19.    de cateva ori                             L
20.    si tot de atatea ori                      L
21.    il reaprinsese,                           L
22.    ba sa refaca                              L
23.    un calcul                                 L
24.    salvator,                                 T
25.    ba sa controleze                          L
26.    un prec al zilei,                         L
27.    ba sa observe                             T
28.    un amanunt                                T
29.    pe fotografia Nadinei,                    L
30.    care, din perete                          T
31.    deasupra patului,                         L
32.    il urmarea                                M
33.    cu ochi galeci.                           T
34.    Pravalita,                                L
35.    trei sferturi goala,                      L
36.    pe o blana de urs,                        L
37.    cu bratul razimat                         L
38.    pe capul fiarei,                          L
39.    sanii ei mici                             L
40.    pareau incremenici                        L
41.    intr-un spasm voluptos,                   L
42.    iar soldurile-i calde                     L
43.    se alintau cu indemnuri,                  M
44.    in vreme ce intreaga-i figura             L
45.    suradea                                   T
46.    cu o candoare                             L
47.    virginala                                 L
48.    si prefacuta.                             M
49.    in rama grea                              L
50.    fotografia                                L
51.    marita aproape natural                    T
52.    era un cadou                              L
53.    de ziua lui                               L
54.    din partea ei.                            T
55.    Atunci, cu trei ani in urma               T
56.    si numai un an dupa cununie               T
57.    a minuit                                  T
58.    ca-l bucura                               M
59.    cadoul ei,                                T
60.    i-a multumit                              T
61.    si a imbracisat-o                         T
62.    dar in sineci                             T
63.    a fost intristat                          T
64.    si deceptionat.                           L
65.    Avea pretentia,                           L
66.    nemarturisita,                            L
67.    sa-i apartie                              M
68.    exclusiv lui                              T
69.    macar goliciunea                          L
70.    ei trupeasca.                             T
71.    il indigna inchipuirea                    M
72.    ca sosia lui, dragostea lui cea mare,     T
73.    s-a putut                                 T
74.    arata astfel                              L
75.    unui barbat strain,                       T
76.    fie el chiar fotograful.                  T
77.    Sosise                                    T
78.    in Bucurecti                              L
79.    plin de incredere                         L
80.    ca toate                                  T
81.    vor merge struna.                         E
82.    A incasa rata a doua                      T
83.    si ultima                                 T
84.    din pretul graului                        T
85.    vandut si livrat,                         T
86.    a aranja cu Dumescu,                      M
87.    la Banca Romana,                          L
88.    polira                                    T
89.    care ajunge luni la scadenta              T
90.    erau treburi ce se puteau lichida         M
91.    in doua ore.                              T
92.    Dupa ce va ispravi afacerile,             T
93.    proiectase sa mai stea                    M
94.    vreo doua-trei zile,                      T
95.    sa se intalneasca                         T
96.    cu prietenii,                             T
97.    sa le reaminteasca                        L
98.    prin prezenta                             L
99.    ca traiecte.                              T
100.   Pe urma, inapoi la Amara                  T
101.   cu restul de bani                         T
102.   care va fi suficient                      T
103.   pentru nevoile curente                    L
104.   pana la valorificarea porumbului.         T
105.   Era                                       T
106.   ordonat                                   L
107.   si meticulos.                             L
108.   Cu atata se alesese                       M
109.   din cei doi ani petrecuti                 L
110.   in Germania.                              L
111.   lsi intocmise                             L
112.   programul                                 L
113.   de acasa                                  T
114.   in toate amanuntele.                      T
115.   Polira                                    L
116.   cerealistului                             T
117.   o avea in buzunar                         M
118.   cu scadenta                               T
119.   pentru maine.                             T
120.   O considera aur curat.                    M
121.   Semnatura                                 L
122.   celei mai importante                      L
123.   firme de export                           L
124.   de cereale                                L
125.   din Romania                               L
126.   se bucura de respect                      M
127.   in toata Europa.                          L

       Francais

1.     Grigore Iuga s'agitait
2.     dans son lit
3.     sans parvenir a s'endormir.
4.     Il avait parcouru
5.     les journaux du soir
6.     mais rien ne l'avait interesse.
7.     Ses pensees
8.     erraient
9.     troubles
10.    inquietes
11.    traversees
12.    de vieux souvenirs
13.    de rancoeurs passees,
14.    de projets,
15.    d'esperances
16.    et son coeur ne trouvait pas de la paix.
17.    Il avait eteint
18.    la lampe de chevet
19.    plusieurs fois
20.    mais chaque fois
21.    il l'avait rallumee
22.    soit pour refaire
23.    un calcul
24.    qui devait lui etre salutaire,
25.    soit pour controler
26.    un prix du jour,
27.    soit encore pour observer
28.    un detail quelconque
29.    de la photographie de Nadine,
30.    qui accrochee au mur
31.    au-dessus du lit
32.    ne le quittait pas
33.    de ses yeux langoureux.
34.    etendue,
35.    au trois quarts deshabillee,
36.    sur une fourrure d'ours,
37.    le bras appuye
38.    sur la tete de l'animal,
39.    ses seins menus
40.    semblaient petrifies
41.    en un spasme voluptueux,
42.    et ses hanches tiedes
43.    etaient un langoureux appel,
44.    cependant que sa figure
45.    souriait toute,
46.    avec une candeur
47.    virginale
48.    et artificielle.
49.    Dans le cadre lourd,
50.    la photo,
51.    presque grandeur nature,
52.    etait un cadeau
53.    pour son anniversaire
54.    qu'elle lui avait fait.
55.    Alors, il y avait trois ans de cela,
56.    un an apres leur mariage,
57.    il avait mentit, disant
58.    lui plaisait.
59.    que le cadeau
60.    il avait remercie
61.    et embrasse sa femme,
62.    mais au fond de lui-meme,
63.    il etait triste
64.    et decu.
65.    Il avait la pretention,
66.    inavouee,
67.    de garder
68.    pour lui seul
69.    au moins la nudite
70.    de sa femme.
71.    Il etait indigne a l'idee
72.    elle, son grand amour
73.    qu'elle avait pu,
74.    se montrer ainsi
75.    a un etranger,
76.    fut-ce a un photographe.
77.    Iuga etait revenu
78.    a Bucarest
79.    plein de confiance,
80.    certain que tout
81.    irait a merveille.
82.    Toucher la seconde
83.    et derniere somme qui lui etait due
84.    sur la vente du ble
85.    qu'il avait deja livre,
86.    se mettre d'accord avec Dumesco
87.    a la Banque Roumaine,
88.    au sujet de la traite
89.    arrivee a l'echeance
90.    tout cela pouvait etre termine
91.    en une heure ou deux.
92.    Ses affaires finies,
93.    Il voulait rester
94.    encore quelques jours a Bucarest
95.    y rencontrer
96.    des amis,
97.    leur rappeler
98.    par sa presence
99.    qu'il vivait toujours.
100.   Ensuite, retour a Amara
101.   ou le reste de l'argent
102.   suffirait a couvrir
103.   les besoins courants
104.   ou il pourrait faire valoir son mais.
105.   C'etait un homme
106.   ordonne
107.   et meticuleux.
108.   C'est tout ce qui lui etait reste
109.   de deux annees passees
110.   en Allemagne.
111.   Il avait etabli
112.   son programme
113.   avant de partir de la campagne,
114.   jusque dans les moindres details.
115.   Le billet a ordre
116.   du negociant en grains
117.   etait dans sa poche
118.   et venait a l'echeance
119.   le lendemain.
120.   C'etait comme de l'or.
121.   La signature
122.   de la plus importante
123.   maison d'exportation
124.   de cereales
125.   de Roumanie
126.   etait respecte
127.   dans toute l'Europe.


Globalement, la frequence des procedes est la suivante, par ordre decroissant:

Procede   Occurrence   Pourcentage

L             54         42,51%
T             50         30,21%
M             20         15,74%
E             3           2,36%
Total:        27         99,82%


Il est bien evident que la traduction litterale l'emporte: 54 procedes, donc presque la moitie, soit plus exactement--42,51%, ce qui s'explique par le rapprochement genealogique et typologique entre les deux langues en question. Le procede suivant, par ordre decroissant c'est la transposition du type nu refinuse nimic--rien ne l'avait interesse, ou encore rascolind amintiri--traversees de vieux souvenirs. Ces transpositions s'expliquent par les differences entre les structures en question, mais aussi par l'option du traducteur.

La modulation intervient en troisieme position; on s'y attendait, etant donne que le discours de Liviu Rebreanu est moins marque stylistiquement et la moitie du texte renferme de la narration simple. On a des exemples, du type: izgonind mereu linistea sufletului--son coeur ne trouvait pas la paix.

Si l'on applique l'indice de difficultes, etabli ci-dessus, on aura un autre tableau, soit :

* T--50X2 = 100

* M--20X4= 80

* L--54 X 1=54

* E--3X3= 9

Par consequent, la transposition se situe la premiere comme indice de difficultes--100; suit la modulation qui l'emporte avec 80 degres de difficulte, suivie par la traduction litterale--54 et l'equivalence--9.

Autrement dit, meme si les modulations sont plus rares dans un texte, etant donne leur niveau de difficulte, elles peuvent monter en premiere position comme nombre total de degres de difficulte.

Par ce qui est de la succession syntagmatique des degres de difficulte, on a le deroulement suivant, dans lequel pour chaque sequence, marquee par tel ou tel niveau de difficulte, nous avons note le chiffre qui y correspond, ce qui donne le rythme suivant:

On peut facilement s'imaginer la courbe qui demarre par un niveau maximum -1,suivie par une descente a sa moitie--2:la troisieme unite remonte d'un degre, alors que la quatrieme monte aussi progressivement au maximum et ainsi de suite. A remarquer le calme de la suite--1-1-1-1-1 ou encore les neuf 1-1-1-1-1-1-1-1-1 d'affilee.

Dans l'ensemble il y a 12 changements brusques de rythme--entre 1 et 4 ce qui represente assez peu de modifications radicales.

En revanche on rencontre 11 groupes compacts de 3 unites et plus. Cela montre que Liviu Rebreanu offre un rythme equilibre de degres de difficulte releves aussi par la quasi parite de structures.

Voici maintenant la traduction de Creanga:

              Roumain            Procede           Francais

1.    Era odata                  L         Il etait une fois

2.    o baba,                    L         une vieille

3.    care avea                  L         qui avait

4.    trei feciori               L         trois fils

5.    inalti ca niste brazi      M         tous hauts comme chene

6.    si tari de virtute,        M         vigoureux de corps,

7.    dar slabi de minte.        M         mais faibles d'esprit.

8.    O razasie destul de        T         Quelques terres,
      mare,

9.    casa batraneasca           M         la maison paternelle

10.   cu toata pojijia ei,       M         avec tous ses meubles

11.   o vie                      L         un vignoble,

12.   cu livada frumoasa,        L         un beau verger,

13.   vite                       L         des bestiaux

14.   si multe paseri            L         et nombre de volailles

15.   alcatuiau                  L         composaient

16.   gospodaria                 M         le bien

17.   babei.                     L         de la vieille.

18.   Pe langa acestea mai       T         Il avait amasse aussi
      avea stranse

19.   si paraluce albe pentru    E         pas mal de sous pour les
      zile negre;                          mauvais jours

20.   caci lega paraua cu zece   A         car elle etait chiche et
      noduri si tremura dupa               tremblait pour son magot.
      ban.

21.   Pentru a nu razleti        T         Afin de ne pas perdre de
      feciorii de langa sine,              vue ses fils,

22.   mai dura inca doua case    T         elle avait eleve deux
      alature,                             maisons:

23.   una la dreapta             L         l'une a droite,

24.   si alta de-a stanga        L         l'autre a gauche

25.   celei batranecti.          M         de la maison paternelle

26.   Dar tot atunci lua         T         tout en prenant

27.   hotararea                  L         la decision

28.   nestramutata               M         irrevocable

29.   a cinea                    L         de garder

30.   feciorii si viitoarele     L         ses fils et ses futures
      nurori                               belles-filles,

31.   pe langa sine--in casa     T         aupres d'elle
      batraneasca

32.   si a nu orandui nimic      T         et de ne pas partager ses
      pentru imparceala                    biens

33.   pana aproape de moartea    T         qu'a la veille de sa
      sa.                                  mort.

34.   Asa facu;                  T         D'avoir agi ainsi

35.   si-i radea inima           M         lui remplissait le coeur
      (babei), de bucurie,                 d'aise,

36.   cand gandea numai          T         car elle ne cessait de
                                           penser

37.   cat de fericita are sa     L         combien elle serait
      fie,                                 heureuse,

38.   ajutata de feciori         L         aidee par ses fils

39.   si mangaiata de            T         et choyee par ses brus.
      viitoarele nurori.

40.   Ba de multe ori            L         Souvent,

41.   zicea in sine:             E         elle se disait tout bas:

42.   voi priveghea nurorile,    M         <<J'aurai l'oeil sur mes
                                           belles-filles>>,

43.   le-oi pune la lucru,       T         je les ferai travailler,

44.   le-oi struni               M         je leur tiendrai la bride
                                           haute,

45.   si nu le-oi lasa nici      M         je leur interdirai de
      pas a iesi din casa,                 sortir

46.   in lipsa feciorilor mei.   T         en l'absence de leurs
                                           maris.

47.   Soacra-mea--               T         C'est ainsi que par ma
                                           belle-mere--

48.   fie-i jarana ucoara!--     M         Dieu ait son ame !--

49.   asa a facut cu mine.       T         s'y est prise avec moi.

50.   si barbatu-meu             L         Aussi mon mari

51.   --Dumnezeu sa mi-l         L         --Dieu lui pardonne !--
      ierte!--

52.   nu s-a putut plange        M         N'a-t-il pas eu a se
                                           plaindre

53.   ca l-am incelat ...        T         d'avoir ete trompe,

54.   sau i-am rasipit casa--    M         ni d'avoir eu sa fortune
                                           gaspillee ...

55.   desi cateodata erau        T         Il est vrai qu'il a bien
      banuieli ...                         eu, par-ci, par-la,
                                           quelques petits soupcons

56.   si ma probozea ...         M         et qu'il m'a semoncee
                                           parfois ...

57.   dar acum s-au trecut       M         mais tout cela est bien
      toate!                               loin>>.

58.   Tustrei feciorii babei     L         Les trois fils de la
                                           vieille

59.   umblau in caraucie         T         etaient rouliers

60.   si castigau                L         et gagnaient

61.   multi bani.                T         tout plein d'argent.

62.   Celui mai mare             T         Lorsque l'aine

63.   ii veni vremea de          M         fut en age de se marier,
      insurat,

64.   si baba simtind asta,      E         la vieille, s'en rendant
                                           compte

65.   umbla val-vartej           E         se mit fievreusement

66.   sa-i gaseasca mireasa;     L         a lui chercher femme.

67.   si in cinci-sese sate,     M         Apres avoir fouille cinq
                                           ou six villages,

68.   abie-abie putu nimeri      T         elle en trouva enfin une
      una

69.   dupa placul ei:            L         a son gout:

70.   nu prea tanara,            T         et point tres jeune,

71.   inalta                     M         une perche

72.   si uscativa                L         decharnee

73.   insa robace                M         mais bucheuse

74.   si supusa.                 L         et soumise.

75.   Feciorul                   M         Le jeune homme

76.   nu iesi din hotararea      M         obeit aveuglement a sa
      maica-sa,                            mere,

77.   nunta se facu              M         le mariage se fit,

78.   si baba                    L         et la vieille

79.   isi lua camaca             M         endossa sa chemise

80.   de soacra;                 L         de belle-mere,

81.   ba inca netaiata la        L         chemise a l'encolure non
      gura:                                decoupee,

82.   care insemneaza            T         ceci signifiant

83.   ca soacra nu trebuie sa    T         qu'elle ne devait etre
      fie

84.   cu gura mare               M         ni tracassiere,

85.   si sa tot cartesca de      M         ni chicaneuse.
      toate cele.


On se trouve en presence d'un autre type de discours par rapport a celui de Rebreanu, plus nettement marque par la densite stylistique, realisee par des elements provenant en grande partie de la langue parlee, modulee ici sous forme de recit voisin du conte fantastique.

La situation globale des procedes est la suivante:

Procede   Occurrence   Pourcentage

L             29         34,12%
M             27         31,76%
T             24         25,23%
E             4           7,75%
A             1           1,17%
Total         85         98,03%


Par rapport a Rebreanu la traduction litterale passe de 54 a 29 (de 42,51% a 34,12%); elle represente ici le tiers des procedes, ce que l'on pouvait deviner intuitivement, mais maintenant on a la mesure exacte. En deuxieme position figure la modulation et en troisieme--la transposition. Pour la premiere, on a des exemples comme: inalti ca niste brazi--tout hauts comme chene, alors que pour la seconde o razasie destul de mare--quelques terres. On constate que chez Creanga on a la moitie du nombre de transpositions--24 que chez Rebreanu--50. Mais, c'est la modulation qui monte significativement de 20 a 27.

L'equivalence ne differe pas essentiellement (3/4).

Apparait en plus l'adaptation dans la sequence: caci lega paraua cu zece noduri si tremura dupa ban--car elle etait chiche et tremblait pour son magot. Avec les indices de difficulte, c'est la modulation qui monte tres nettement:

* M 27 X 4 = 108

* T 24X2 = 48

* L 29 X 1 = 29

* E 4X3 = 12

* A 1X5 = 5

Par rapport a la traduction litterale (29/27), la modulation remonte vertigineusement comme degres de difficulte, arrivant a un nombre extraordinaire (108/29), (le premier des parentheses represente Rebreanu et le second Creanga).

Elle represente le sommet de la courbe de distribution, qui se rapproche de celle de Gauss, le celebre chapeau du gendarme:

Quand on affirme qu'il est difficile a traduire, il faut donc se rapporter a la domination tres nette de la modulation, accompagnee de part et d'autre par la traduction litterale et la transposition.

Celles-ci montrent pourtant que Creanga n'est pas un cas pathologique de la traduction puisque la traduction litterale y est assez frequente et avec la transposition (indice 2), elles ne depassent pas ensemble (29+48=77) la modulation (108/77). Donc, la modulation, le plus frequent des procedes difficiles est une fois et demie plus grande que les deux procedes les plus simples, mis ensemble.

Voici maintenantla succession rythmique des procedes:

On voit que le premier groupe (1-4) est stationnaire; il est suivi de trois unites au maximum, avec une descente de deux degres et une remontee maximum de deux unites. Des chutes et des montees brusques se manifestent aux points: 5, 9,16, 20, 26, 28, 35, 51,57, 67, 73, 79. Il y a donc une vingtaine de changements brutaux de degres de difficulte. Cela alterne avec une dizaine de successions calames, qui renferment plus de deux unites successives ayant le meme degre de difficulte.

Apres avoir analyse les proportions des procedes de traductions ainsi que la succession rythmique de leurs degres de difficulte chez Rebreanu et Creanga, nous donnons maintenant la situation de ce phenomene chez Voiculescu qui va offrir certaines surprises.

Voici le dernier texte, la traduction de Voiculescu:

Roumain                       Procede   Francais

1.    Lacul                   L         Le lac
2.    cu ape tragice          L         aux ondes tragiques,
3.    sta                     L         demeurait
4.    posomorat,              L         sombre,
5.    adancit                 M         plonge
6.    in el insuci,           L         en lui-meme,
7.    inclectat               M         crispe
8.    asupra prizii           L         sur la proie
9.    pe care de trei zile    T         depuis trois jours,
10.   o Cinea                 T         a retenir
11.   cu indaratnicie         M         qu'il s'acharnait
12.   la fund.                M         en ses trefonds.
13.   In ciuda                L         En depit
14.   cruntei                 M         du terrible
15.   mutenii                 L         mutisme
16.   a apelor,               L         des eaux,
17.   malurile                L         les berges
18.   spuzite                 M         fourmillaient
19.   de lume                 L         de monde,
20.   larmuiau                M         resonnaient
21.   de strigate             L         de cris
22.   si tanguiri.            M         et de gemissements.
23.   Oamenii                 L         Des hommes
24.   pe jumatate             L         a moitie
25.   despuiati,              M         nus,
26.   alergau                 L         courraient
27.   de colo-c010            L         de ci de la
28.   prin rogozul            L         parmi les laiches
29.   pana la brau:           M         pousses jusqu'a mi-corps :
30.   femei                   L         des femmes
31.   ratacite                M         affolees
32.   isi frangeau            M         se tordaient
33.   mainile                 L         les mains
34.   si o forfota            E         et un va-et-vient
35.   de copii                L         d'enfants
36.   se isea                 M         se tressait
37.   necontenit,             L         sans arret,
38.   dara de stafete         M         porteurs de messages
39.   intre satul             L         entre le village
40.   ascuns                  M         blotti
41.   de damburi              T         parmi les collines
42.   si lacul                L         et le lac
43.   ce umplea               L         qui remplissait
44.   oibul                   M         creux
45.   urias                   L         l'immense
46.   al vaii.                L         de la vallee.
47.   L-a gasit?              L         On l'a retrouve ?
48.   As, nu ...              T         Que non  ...
49.   si iramantul,           M         Et le fourmillement,
50.   daca se mai ostoia      T         un instant apaise,
        o clipa,
51.   se pornea din nou,      E         reprenait de plus belle,
52.   starnit                 M         aiguillonne
53.   de mama                 L         par la mere,
54.   inecatului,             L         du noye,
55.   care cutreierand        L         laquelle parcourant
56.   soborul,                M         la foule,
57.   scula,                  M         poussait,
58.   indemna, indemna        M         excitait
59.   multimea ostoita,       M         les gens las a partir,
60.   la un nou               L         d'une nouvelle
61.   ropot de jelanie,       M         vague de lamentations,
62.   cu bocetele ei          M         par ses rauques sanglots.
        ragusite.
63.   Aoleu,                  L         Helas, helas,
64.   Gheorghies, maica,      M         Gheorgies, mon fils,
65.   lumina zilelor mele,    L         lumiere de mes jours,
66.   urla femeia             M         clamait-elle,
67.   cu gura arsa            T         la gorge brulee par les cris
68.   spre cer,               M         et prenant le ciel a temoin,
69.   cum s-a indurat         M         ce lac sans pitie
        iezerul
70.   sa te inghita,          T         qui t'a englouti, maudit
                                        soit-il,
71.   usca-i-ar Dumnezeu      A         Dieu fasse que soit a jamais
                                        tarie
72.   radacinile apelor ...   M         la souche de ses eaux.
73.   si sfasiindu-Ci         M         Et, labourant
74.   pieptul                 L         sa poitrine
75.   secat                   M         creuse
76.   cu unghiile,            T         de ses ongles,
77.   ridica                  M         elle appelait
78.   blesteme                L         des maledictions
79.   si mai cumplite,        L         encore plus terrifiantes,
80.   asupra lacului,         L         sur le lac,
81.   care neclintit          T         immobile,
82.   in prevazul diminepi    M         dans l'embrasure de l'aube
83.   nu se sinchisea,        E         n'en avait cure,
84.   turnat in cositor.      M         l'on l'aurait dit coule en
                                        etain.
85.   Bantuit                 L         Hante
86.   de duhuri               L         par des esprits
87.   si vartejuri            M         et des gouffres
88.   launtrice,              L         interieurs,
89.   lacul                   L         le lac
90.   se stia                 E         on le savait bien,
91.   ca e iara fund,         T         n'avait pas de fond,
92.   lac rau:                T         le vrai lac mauvais :
93.   inhata--si ce apuca     T         se dont il s'empare
94.   nu mai da drumul.       E         il ne le lache plus jamais.
95.   La fata                 T         La face
96.   se arata                T         s'en montrait
97.   curat                   L         pure
98.   si ademinitor.          M         et engageante.
99.   Dar numai la            M         Mais a quelques doigts
        cateva palme                    seulement
100.  dedesubt                T         de profondeur,
101.  misuna                  T         grouillait
102.  o plasa vie             M         un lacis vivant
103.  de bradis lacom,        E         d'algues voraces,
104.  rasfirat                M         deploye
105.  ca o neslarcita         L         comme infinie
106.  caracatita,             L         une pieuvre,
107.  care te prinde          M         qui vous happait
108.  si te incalceste        M         et vous entortillait
109.  iara putinta de         T         sans retour.
        scapare.
110.  In cateva clipe,        L         En quelques instants,
111.  iezerul                 M         le lac
112.  te trage                L         vous entrainait
113.  intr-unul din           L         en un des innombrables
        nenumaratele
114.  puturi                  M         gouffres
115.  si cotloane             M         ou recoins
116.  care-l captusesc        L         qui le redoublaient
117.  unde te inchide         M         et vous y emprisonnait
118.  ca intr-o punga.        M         comme dans un sac.
119.  Lacul rau               L         Le lac mauvais
120.  isi avea                T         avait
121.  tainele lui             T         ses mysteres a lui,
122.  venite                  M         legues
123.  din vechi veleaturi,    E         par les siecles,
124.  pravile                 E         ses lois
125.  pe care pescarii        L         que les pecheurs
126.  le Cineau               M         respectaient
127.  din mosi-stramosi       E         de pere en fils
128.  cu smerenie.            M         sans jamais faillir.


En grand, la frequence des procedes peut etre envisagee de la sorte:

Procede   Occurrence   Pourcentage

L             49         38,28%
M             49         38,28%
T             20         15,62%
E             9           7,03%
A             1           0,78%
Total        128         99,99%


On voit bien que la traduction litterale chez Voiculescu se manifeste, d'ailleurs comme chez Rebreanu et Creanga parmi les procedes de traduction directe (heteronimique) les plus repandus (49 occurrences, c'esta-dire 38,28%). C'est presque la moitie du texte. Mais on constate d'une facon surprenante le degre croissant de la modulation: 49 occurrences. Etant donne que son style est plus marque que celui de Rebreanu, la modulation est double par rapport aux autres procedes de traduction (T--20, E--9, A--1). On a des exemples qui elucident ce fait: pana la brau--pousses jusqu' a mi-corps; dara de [section]tafete--porteurs de messages, ascuns--blotti, etc.

Ce n'est pas par hasard que nous avons segmente les unites de traduction a partit des lexemes nominaux, verbaux, adjectivaux, accompagnes de determinations, puisque la modulation se manifeste non seulement dans l'unite simple, mais aussi et surtout dans les assossiations des mots.

Le procede suivant, par son ordre decroissant, c'est la transposition, illustre par des exemples comme: lacul cu ape tragice--le lac aux ondes tragiques; se mai ostoia o clipa--un instant apaise. hes options pour ces transpositions appartiennent au traducteur, car on peut bien se rendre compte de divergences structurelles des deux langues comparees.

En ce qui concerne l'equivalence, son nombre de realisations est un peu plus grand--9 par rapport aux autres deux textes analyses, c'est-a-dire--8,41% du total.

On rencontre aussi l'adaptation dans un seul cas: usca-i-a Dumnezeu radacinile apelor--Dieu fasse que soit a jamais tarie la souche de ses eaux.

Le degre de difficulte apparait nettement montant pour la modulation:

* M--49X4 = 196

* L--49 X 1 = 49

* T--20X2 = 40

* E--9 X 3 = 27

* A--1 X 5= 5

Donc, la modulation attestee dans le discours de Voiculescu est quatre fois plus grande que la traduction litterale (196/49), si on fait une comparaison entre les procedes de traduction directe et oblique. Elle monte en premiere position comme nombre total de degres de difficulte.

On va essayer maintenant de presenter graphiquement la succession syntagmatique des degres de difficulte des procedes et leur rythme:

On voit tres bien que la courbe est uniforme au debut (1-4), puis elle monte et descend brusquement. En ce qui concerne les modifications brusques, elles sont bien frequentes : 4, 5, 6, 7, 8, 9,13,14,15,17,18,19, 20, 21,22, 23, 24, 25, 26, 28, 29, 30, 32, 33, 36, 37, 38, 39, 40, 43, 44, 45, 53, 54, 55, 56, 59, 60, 61,63, 64, 65, 66, 75, 76, 78, 79, 84, 85, 86, 87, 88, 89, 97, 98,104, 105, 108,11,113, 114, 115, 116, 117, 118,119 = 66.

C'est le rythme le plus contrastant, car presque la morne de passages se fait entre les points extremes de difficulte. Les intervalles calmes sont plus rares, 8 au total. Cela revele la maitrise de style de l'original et du traducteur a la fois.

L'approche quantitative des procedes de traduction met donc en evidence deux concepts fondamentaux :la densite stylistique et la hierarchie des difficultes de traduction. Elles sont tres fertiles pour aborder d'une facon inedite le rapport traduction-synonymie. En meme temps elles sont le fruit d'une strategie du discours, adoptee par l'auteur et transposee d'une facon plus ou moins adequate par le traducteur.

REFERENCES

Ceban, T. (2002), S;ynonymie et traduction, Bucharest: Editura Fundatiei Romania de Maine.

Gerard, G. (1994), Figures I, II, III, Paris: Seuil.

Creanga I. (1963), Opere (CEuvres), Bucharest: Meridiane, traduit en francais par Yves Auge.

Rebreanu L. (1967), Rascoala, Bucharest: Editura pentru literatura, traduit en francais par V. Lipatti, Editions en langues etrangere, 1958, Bucarest.

Voiculescu V. (1988), Capul de zimbru, Craiova: Scrisul Romanesc, traduit en francais par I.Badescu, 1984, Ed. Minerva.

TAMARA CEBAN

tamara_ceban@yahoo.fr

Universite Spiru Haret
COPYRIGHT 2014 Addleton Academic Publishers
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:Ceban, Tamara
Publication:Linguistic and Philosophical Investigations
Article Type:Report
Geographic Code:4EXRO
Date:Jan 1, 2014
Words:5029
Previous Article:Translating cultural references.
Next Article:Translating T. S. Eliot in communist Romania.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters