Printer Friendly

Amnesty : Politique de la terre brulee de l'armee soudanaise au Nil bleu.

L'armee soudanaise a brule et tue des civils, adoptant une strategie de la terre brulee pour lutter contre la rebellion au Nil bleu, dans le district natal d'un chef rebelle, a deplore hier mardi Amnesty international.

Des images satellitaires ont confirme que des attaques ont vise dans la premiere moitie de 2012 le district des Monts Ingessana, au Nil Bleu, oE est ne le dirigeant de la rebellion Malik Agar, a indique l'organisation de defense des droits de l'Homme dans un rapport de 74 pages.

L'armee soudanaise nie avoir mene de telles attaques, et denonce des accusations montees de toutes pieces.

Ces attaques ont eu lieu dans le cadre de ce qui semblait etre "une tentative concertee" de faire fuir les civils des zones tenues par le SPLM-N d'Agar, et de punir les habitants, consideres comme partisans de ces rebelles, selon Amnesty.

La zone d'Ingessana, au sud-ouest du chef-lieu provincial d'Ed-Damazin, a ete particulierement touchee, rapporte Amnesty, dont des membres ont visite les zones controlees par les rebelles et parle a des refugies.

Copyright Eltahir House 2013

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Jun 12, 2013
Words:185
Previous Article:Nouvelle-Zelande - Tournee: le XV de France domine sans briller les Auckland Blues.
Next Article:Alzheimer : Les cellules souches, un nouvel espoir.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters |