Printer Friendly

Alice Kaplan presente [beaucoup moins que] En quete de l'etranger [beaucoup plus grand que]:Sur les traces de Camus.

Alice Kaplan est une ecrivaine americaine, historienne, titulaire d'un Phd en langue francaise, qu'elle enseigne actuellement a l'universite de Yale aux Etats-Unis. Elle est specialiste de litterature francaise du XXe siecle et consideree comme la specialiste d'Albert Camus. Et c'est de Camus et de son oeuvre [beaucoup moins que] L'etranger [beaucoup plus grand que] qu'elle est venue parler dimanche dernier, a l'institut francais d'Alger.

[beaucoup moins que] Si un auteur peut mourir, son oeuvre reste en vie et traverse les siecles, et on peut parler de naissance d'un livre, de sa gestation, de sa formation et son accomplissement et meme de ses enfants [beaucoup plus grand que] estime l'universitaire, soutenant que [beaucoup moins que] L'etranger [beaucoup plus grand que] est le livre dont la vie a le plus compte dans la sienne. Elle decide donc d'ecrire une biographie, non de Camus mais de son roman [beaucoup moins que] l'etranger [beaucoup plus grand que].

[beaucoup moins que] Comme si je racontais l'histoire de mon meilleur ami [beaucoup plus grand que] confie-t-elle. Voulant se rapprocher autant que possible de Camus, de son travail et de son etat d'esprit lors qu'il redigeat son roman, elle se lance alors un defit [beaucoup moins que] Pourrais-je lire L'etranger comme si je le decouvrais pour la premiere fois [beaucoup plus grand que], confie-t-elle. C'est la, dit-elle que l'Algerie est devenue l'element central de son enquete. [beaucoup moins que] L'Algerie est restee longtemps la piece manquante de ce qu'on m'a appris de L'etranger, elle est reste absente de ma connaissance de l'oeuvre [beaucoup plus grand que] affirme Kaplan.

[beaucoup moins que] Je me suis rendu compte, dit-elle, que ce qui separait Camus de De Beauvoir et Sartre etait sa naissance en Algerie dans un milieu pauvre, son education et sa relation avec la nature [beaucoup plus grand que] affirme l'universitaire

Alice Kaplan a voulu restituer quelques elements de ses promenades en Algerie qui lui ont permis de lire [beaucoup moins que] L'etranger [beaucoup plus grand que] autrement. Son livre dit-elle, [beaucoup moins que] est tisse de balades, de fouilles les journaux dans les carnets de Camus et ses manuscrits. C'est donc une topographie de l'oeuvre que j'ai realise [beaucoup plus grand que].

Kaplan declare [beaucoup moins que] je ne voudrais pas debattre de la position de Camus par rapport a l'Algerie, ce debat est satur [beaucoup plus grand que] et meme mine. Je m'interesse a lieu generateur de fiction et j'entends la notion d'influence algerienne de facon tres concrete non ideologique [beaucoup plus grand que]. Camus, dit-elle, a vecu l'Algerie comme une fontaine pour tout son travail.

L'oeuvre decortiquee

Cinq elements principaux ont fait l'objet de la conference d'Alice Kaplan, des elements cles, dit-elle, dans la naissance et le cheminement de l'oeuvre de Camus.

Le premier element est la maison de Camus a Telemely, qu'il nomme [beaucoup moins que] La maison devant le monde [beaucoup plus grand que]. Cette maison fut d'abord le lieu d'un echec litteraire pour Camus, son premier livre [beaucoup moins que] La mort heureuse [beaucoup plus grand que], dont il n'etait pas satisfait et qu'il avait mis dans un tiroir, [beaucoup moins que] Le frere aine de L'etranger [beaucoup plus grand que] dit-elle. Kaplan va a la recherche de cette maison. [beaucoup moins que] Imaginez ma joie presque enfantine lors que moi aussi j'ai grave cette colline qui mene vers la maison de Camus[beaucoup plus grand que]. [beaucoup moins que] Cette montee m'a appris quelque chose d'essentiel sur Camus. J'avais imagine le jeune demuni de Belcourt, vivant dans le silence et la misere. J'ai decouverts l'homme ambitieux, l'homme de theatre dont les meilleures amies sont des heritieres oranaises [beaucoup plus grand que]. Lors de son ecriture de son premier roman [beaucoup moins que] La mort heureuse [beaucoup plus grand que], surgit dans ses notes une autre histoire, celle d'un homme condamne a mort ; celui qui deviendra Meursault et il habite Belcourt, declare Kaplan.

Le second element de sa quete est [beaucoup moins que] Alger Republicain [beaucoup plus grand que], journal ou Camus ecrivait. [beaucoup moins que] C'est en travaillant come journaliste qu'il devient l'ecrivain qu'il etait [beaucoup plus grand que]. A Alger Republicain, il ecrivait sur des proces auxquels il assistait et c'est un de ces proces qui fera l'objet de son roman, celui du Cheikh El Okbi, equivalent, dit-elle, de l'affaire Dreyfus. Camus passe des heures au tribunal d'assises a ecouter les temoignages. Il s'inspire des personnages pour ecrire [beaucoup moins que] L'etranger [beaucoup plus grand que].

Un troisieme element evoque par Alice Kaplan, qui inspire egalement Camus, est le film [beaucoup moins que] Le Schpountz [beaucoup plus grand que] de Visconti, interprete par Fernandel. C'est ce film dit-elle qui donne l'intrigue principale de [beaucoup moins que] L'etranger [beaucoup plus grand que]. Ce film, dit-elle, constituait une detente pour Camus, dans ce metier harassant de journaliste, ou se reconnaissait-il dans le personnage de Fernandel

Le quatrieme element est Paris. Camus est banni en 1940, par le gouvernement francais d'Algerie [beaucoup moins que] Pour ses ecrits anticoloniaux et pacifistes a Alger Republicain [beaucoup plus grand que]. Paris est aussi le lieu ou il termine d'ecrire [beaucoup moins que] L'etranger [beaucoup plus grand que]. Kaplan enumere les differents lieux ou Camus avait reside, son travail a [beaucoup moins que] France Soir [beaucoup plus grand que], [beaucoup moins que] Un travail qu'il detestait [beaucoup plus grand que] affirme-t-elle. Sa vie a Paris, sa solitude, sa nostalgie de l'Algerie, lui inspirent egalement quelques passages du roman.

En fin la plage de Bouisseville, pres d'Ain Turc a Oran ou Camus a passe le mois de juillet 1939 avant de partir a Paris. C'est aussi le lieu ou se produit un fait divers qui inspire le meurtre commis par Meursault dans le roman. Kaplan va a la rencontre de la famille de la victime, qui n'est pas morte en realite. Elle epluche les journaux de l'epoque pour retracer ce fait divers et decouvre que [beaucoup moins que] l'Arabe [beaucoup plus grand que] qui ne porte pas de nom dans le roman, est Kaddour Betouil et que l'auteur du forfait est Bensoussan.

Alice Kaplan declare aussi que lors de ses recherches dans les manuscrits de Camus le personnage est transcrit [beaucoup moins que] Mersault [beaucoup plus grand que] et non [beaucoup moins que] Meursault [beaucoup plus grand que], et ajoute [beaucoup moins que] la question qui reste pour moi non elucidee est [beaucoup moins que] Qui a ajoute le [beaucoup moins que] U [beaucoup plus grand que] a Meursault ?

L'histoire d'une quete

Alice Kaplan raconte l'histoire d'une des oeuvres d'Albert Camus les plus lues et les plus traduites dans le monde. Subjuguee par l'oeuvre et sa reussite ainsi que l'interet qu'elle suscite de generation en generation, elle se lance sur les traces et sur la genese de la premiere oeuvre de Camus. De cette quete nait un livre, [beaucoup moins que] En quete de L'etranger [beaucoup plus grand que] qu'elle signe aux editions francaises Gallimard. Ouvrage recemment reedite en Algerie par Barzakh.

Kaplan decouvre le roman de Camus a l'age de 15 ans. Il lui est offert en livre de poche. Comme beaucoup d'eleves de francais dit-elle, [beaucoup moins que] j'apprends l'imparfait et le plus que parfait, grace a des phrases de [beaucoup moins que] L'etranger [beaucoup plus grand que] recopiees au tableau [beaucoup plus grand que]. EC l'universite elle etudie Camus en meme temps que De Beauvoir et Sartre. Elle apprend dit-elle [beaucoup moins que] que l'existence precede les sens, Que la mauvaise foi est un formidable moteur pour la fiction et que les copains de Sartres sont deux manifestations de l'absurde [beaucoup plus grand que]. On m'apprend, ajoute-t-elle, [beaucoup moins que] qu'une oeuvre litteraire ne doit etre lue, ni par rapport a la vie de son auteur, ni par rapport au engagement de celui-ci, car ce qui compte c'est le langage, la rhetorique et le style [beaucoup plus grand que].

Hakim Metref

[c] 2019 Sud-Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2019 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2019 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:Jun 12, 2019
Words:1326
Previous Article:Feuille de route de la societe civile: Nabni revele les grandes lignes.
Next Article:JSK :Velud arrive, Ait-Tahar s'en va.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters |