Printer Friendly

ANFGOU: Espace de la memoire amazighe.

Eecrit par Moha Moukhlis Le temoignage de l'aede amazigh est edifiant et fournit une base au sens etymologique de cette bourgade enclavee du Maroc central : Id afgu ar ad utgh, mid ism nnes as ra neghr i wesmun ad iffgh ixamen Devrais-je [beaucoup moins que]siffler[beaucoup plus grand que] ou l'appeler par son nom, pour que mon bien-aime sorte des tentes ? ANFGOU est donc synonyme de [beaucoup moins que]sifflement[beaucoup plus grand que], moyen de communication et de dialogue entre amants. Et l'expression figee confirme : Da ikkat afgou : il [beaucoup moins que]siffle[beaucoup plus grand que]. Sifflement utilise par les [beaucoup moins que]trappeurs[beaucoup plus grand que] pour imiter le cri de la chouette qui mobilise les levriers, objets de la chasse. Afgou serait donc le sifflement et ANFGOU, [beaucoup moins que]lieu qui siffle ou de sifflement[beaucoup plus grand que] car, situe a l'entree d'une vallee ou le vent [beaucoup moins que]siffle[beaucoup plus grand que] regulierement. Voici donc l'etymologie de la bourgade amazighe. Mais l'aede nous apporte des temoignages et des documents qui nous replongent dans les [beaucoup moins que]temps heroiques[beaucoup plus grand que] (Cf. : Michael Peyron, poesie de l'epoque heroique) de la resistance amazighe. Il edifie notre memoire et notre histoire. Histoire ignoree par les scribes de la Qaraouinie. Par sa position geostrategique, ANFGOU ne sera [beaucoup moins que]pacifie[beaucoup plus grand que] qu'au prix de batailles tragiques et de resistances suicidaires. La machine de guerre coloniale, qui commit des crimes contre l'humanite par les massacres qu'elle a perpetres dans la montagne amazighe au debut du XXe siecle avant d'acceder a ANFGOU, affronta la resistance a Tounfiyt, Aghbala et livra la bataille historique de Tazizawt. La poesie amazighe de la resistance le temoigne. Elle nous offre des images d'ANFGOU, theatre de batailles acharnees. En guise d'exemple : 1- Djawen tadunt a yuccen n UNFGU Eareq i ymeksawen ha iEnrrimen g umerdul Rassasie-toi de graisse, o chacal d'ANFGOU Les cadavres des jeunes berberes s'amoncellent dans la steppe, laisse en paix les bergers. L'aviation et l'artillerie francaise ont fait des massacres. Des dizaines de cadavres de resistants amazighs sont dechiquetes. Les chacals peuvent se rassasier et laisser les bergers paitre leurs troupeaux. 2- Issubber Wassif Melloul a YANFGOU Issubber Sidi Lmekki ca wer t igi L'Assif Melloul vient de se soumettre o ANFGOU Sidi Lmekki, impuissant, en a fait autant. L'aede interpelle ANFGOU pour lui signifier l'inutilite de sa resistance. La vallee d'Assif Melloul des Ait Hdiddou est soumise et le Chef des Imhiwach, Sidi Lmekki a agi de meme. Il faut donc accepter la defaite. 3- Seggwis dregh s ANFGOU a yul inw ayd agh tgid amazir Yuf agh ifri anecti d ittghiman mind i Depuis que je suis descendu a ANFGOU, mon coeur est desole Je regrette ma grotte-cachette, face a ce spectacle ecœurant. 4- A YANFGOU butmeghriwin ayd tgid Ulin nn Imazighen ad ac gen ahidus ANFGOU, tu es la contree des noces Voici que les Berberes montent vers toi pour t'offrir un ahidous. 5- Mec agh icib ighf is iwigh anezwum seg may ssaragh timizar UNFGOU Si ma tete a blanchi, c'est a cause des soucis Qui m'ont accable pendant mes marches dans la bourgade d'ANFGOU. 6- Seggwis rran Ayt Ndir ad ANFGOU Awwa illa digs lbibu lla ibna C'est depuis que les Ait Ndir ont emporte ANFGOU Que les Francais ont pu y construire leur bureau de commandement. Ces vers de poesie de la resistance amazighe constituent des [beaucoup moins que]documents authentiques[beaucoup plus grand que], des temoignages edifiants qui aident a reecrire notre histoire et a rehabiliter un pan essentiel de notre memoire collective. Il serait interessant de croiser ces vers avec les rapports des militaires et officiers francais. Tout un chantier a realiser.

Copyright Casanet 2016. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2016 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2016 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Apr 6, 2016
Words:645
Previous Article:Arazi, cheville ouvriere du GP Hassan II.
Next Article:Parlement : une session marathonienne en vue.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters