Printer Friendly

68-eme Assemblee generale de l'ONU: La communaute internationale plus que jamais appelee a faire front commun face a la collusion averee entre terrorisme et separatisme en Afrique.

L'attaque terroriste ignoble ayant vise samedi le centre commercial de Westgate dans la capitale kenyane Nairobi, avec son lot tragique en vies humaines, tout comme les sevices perpetres, il y a tout juste quelques mois dans le nord du Mali, par Al-Qaida dans le Maghreb Islamique (AQMI), qui fait desormais cause commune avec les mouvements separatistes de la region et en Afrique en general, sonnent comme une mise en garde a une communaute internationale plus que jamais appelee a faire front commun contre ces groupes transnationaux.

L'engagement pointe du doigt, en son temps, par plusieurs medias et experts internationaux, de membres du polisario aux cotes des milices de Kadhafi dans ce qui s'apparentait a un reflexe pavlovien aux cotes d'un "bienfaiteur" de la premiere heure, et le sac des arsenaux de l'ancien regime libyen par AQMI ont fini par convaincre la communaute internationale qu'on est en face d'une alliance pragmatique qui veut semer le chaos dans la region.

Le kidnapping en plein coeur de Tindouf, en 2011, de trois travailleurs humanitaires europeens est une parfaite illustration de cette conjonction d'interet qui s'exprime desormais au grand jour.

Les auteurs d'un rapport americain intitule: "Les consequences du terrorisme: Mise a jour des menaces d'Al-Qaeda au Sahel et dans le Maghreb", realise par le Centre International pour les Etudes sur le Terrorisme (ICTS), qui releve du Potomac Institute, un think tank base a Washington, mettent en garde contre ce qu'ils qualifient d'"Arc d'instabilite", dans une zone geographique qui s'etend de la mer rouge jusqu'a l'Atlantique.

Dans cette configuration, le "Polisario" s'est mue en "force d'appoint" de la guerre declaree contre les interets de la communaute internationale par AQMI et le "Mouvement pour l'Unicite et le Jihad en Afrique de l'Ouest" (MUJAO), a averti Yonah Alexander, Directeur de l'ICTS.

Au moment oE la communaute internationale a "les yeux rives sur le conflit syrien, AQMI et le Mujao ont declare la guerre contre l'Occident avec le polisario comme partenaire", souligne M. Alexander, auteur de plusieurs essais de reference sur le terrorisme en Afrique du Nord et dans la region du Sahel.

"La communaute internationale ne peut tout simplement pas se permettre de rester les bras croises alors que prosperent dans cette region des forces extremistes qui promettent feu et sang a cette partie du monde".

D'autres experts notent qu'"il s'agit d'un contexte oE convergent des separatistes militairement entraines et les militants extremistes d'AQMI, les deux etant mus par des considerations pragmatiques pour arriver a leurs propres fins.

Cette situation, estime a ce propos le directeur de l'Africa Center au sein de l'Atlantic Council, Peter Pham, a pour corollaire l'exacerbation de la situation humanitaire et des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf, au mepris des conventions internationales pertinentes "tant est si bien qu'aujourd'hui on peut parler de misere generationnelle au sud-ouest de l'Algerie, sans la moindre opportunite economique ou politique".

"Nous avons la les ingredients d'une situation potentiellement explosive pour la region", a mis en garde M. Pham, qui est souvent sollicite par le Congres des Etats-Unis dans le cadre d'auditions sur la securite en Afrique en general et dans le Maghreb et le Sahel en particulier.

"Les separatistes pensent qu'ils peuvent utiliser les extremistes pour arriver a leurs propres fins, mais finissent, en fin de compte, par leur servir de laquais comme en temoigne la tournure qu'a pris l'alliance de circonstance entre les Touaregs et les islamistes radicaux dans le nord du Mali", releve-t-il par ailleurs.

Un nouvel ouvrage intitule Perilous Desert: Insecurity in the Sahara (Desert perilleux: Instabilite au Sahara), edite par le prestigieux think tank, Carnegie Endowment, et cosigne par Frederic Wehrey et Anouar Boukhars, deux experts de l'Afrique du Nord et des questions de securite, leve le voile sur "l'implication a grande echelle" d'AQMI et ses allies dans les activites terroristes et le trafic de tout genre dans la region sahelo-saharienne y compris en Libye, Mali, Mauritanie et dans les camps de Tindouf, au sud-ouest de l'Algerie, qualifies de "poudriere prete a exploser".

Les auteurs de ce livre notent qu'"au moment oE l'attention de la Communaute internationale etait focalisee sur les evenements de grande ampleur qui secouaient la Tunisie, l'Egypte et la Libye dans le sillage du Printemps arabe, les Etats de la sous-region subissaient des transformations aux implications majeures sur la securite internationale".

L'ouvrage fait observer que les attaques terroristes hyper-mediatisees y compris celle ayant pris pour cible l'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, Chris Stevens, ainsi que l'intervention militaire francaise au Mali, suivie de l'operation de prise d'otages dans le complexe gazier d'In Amenas, au sud de l'Algerie, renseignent sur "l'ouverture d'un nouveau front de lutte contre Al-Qaida, que certains avaient qualifie "d'arc d'instabilite couvrant un ensemble geographique allant du Sahara a la Somalie en passant par le nord de l'Afrique jusqu'au Sinai".

L'operation de prise d'otages et le carnage de Westgate a Nairobi vient rappeler la menace terroriste persistance et insidieuse qui guette la communaute internationale.

2013 Maghreb Arabe Presse. Tous droits reserves.

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Agence Maghreb Arabe Presse (MAP)
Geographic Code:6MALI
Date:Sep 23, 2013
Words:836
Previous Article:Previsions meteorologiques pour la journee du lundi 23 septembre.
Next Article:Plus de 130 Chefs d'Etat et de gouvernement a la 68-eme Assemblee generale de l'ONU.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters |