Printer Friendly

31-01-2014 : BCE lorgne le scrutin presidentiel et les alliances y attachees.

Juridiquement presidentiable depuis l'adoption de la Constitution , Beji Caid Essebsi (BCE) annonce que le principe de sa candidature aux presidentielles semble acquis , mais seules les modalites et les formes restent a determiner : "c'est effectivement un projet, mais il faut attendre que la date precise du scrutin soit fixee et le vote de la loi electorale soit fait , a-t-il repondu a la question "Vous portez-vous candidat ?", posee par les deux journalistes du site francais Lepoint.fr QUENTIN RAVERDY ET ARMIN AREFI. Exprimant l'espoir de voir les elections se tenir d'ici octobre 2014, il estime que les presidentielles doivent preceder les legislatives, et rappelle que c'est l'ISIE qui se charge de l'organisation des prochains scrutins. Conforte par les resultats des sondages qui le placent en tete des presidentiables et son parti Nid Tounes ,cree depuis un an et demi , comme la premiere formation du paysage politique , BCE est aussi grise par le succes de sa strategie annoncee, le 26 janvier 2012, un mois jour pour jour apres l'investiture du gouvernement d'Ennahdha , et egalement par l'effort consenti pour convaincre Rached Ghannouchi d'adherer au Dialogue National et epargner au pays un bain de sang . BCE a , dans un premier temps ,demande a Ennahdha et ses allies de se conformer a la feuille de route de l'epoque , consistant a elaborer la Constitution en un an et a preparer les elections pour la fin 2012 a l'echeance de leur legitimite electorale .Mais, apres avoir senti la determination de la troika a utiliser le mandat pour gouverner et changer le modele de societe tunisien , il a decide de former son propre parti, Nid Tounes (en juin 2012 ) et rassembler un large front democratique anti-troika . L'assassinat de Lotfi Nagadh lui donne une legitimite qui lui manquait cruellement, et les deux assassinats de Chokri Belaid et de Mohamed Brahmi finiront par avoir raison de celle de ses contradicteurs de la troika toujours insensibles aux doleances de l'opposition et de l'opinion publique, et appuyes par des Ligues de la Protection de Revolution (LPR ) qui se croyaient au-dessus de la loi . Les developpements de la situation en Egypte a partir de fin juin 2013 donnent une idee sur ce qui peut arriver a Ennahdha, et fournissent un argument a BCE pour convaincre Rached Ghannouchi, qui s'est deplace en catastrophe pour le voir a Paris un certain 15 aout 2013, que le moment du choix est venu. BCE revendique ainsi un role cle dans l'adhesion du parti islamiste au Dialogue National [beaucoup moins que] J'ai moi-meme convaincu Ennahdha de participer au Dialogue National et lui ai dit que, s'il ne cooperait pas, son parti serait degage par la force [beaucoup plus grand que],avant de commenter : Ennahda a quitte le pouvoir, c'est une premiere, car, generalement, les Freres musulmans, lorsqu'ils y accedent , ne le quittent que par la violence. Les premieres fuites et declarations au sujet de la rencontre de Paris laissaient transparaEtre a l'epoque une atmosphere conviviale, mais avec ce que vient de reveler BCE dans l'interview au site Lepoint.fr , on apprend que Rached Ghannouchi etait carrement mis au pied du mur , et menace meme d'etre deloge de force s'il ne cede pas le pouvoir a un gouvernement de competences. BCE a eu, dans quelques passages de l'interview, la dent dure envers les islamistes, surtout lorsqu'il affirme qu'Ennahda et les djihadistes sont issus d'une meme famille, et leur but est de changer le projet social du pays. "Ils veulent une societe islamisee avec la charia comme reference juridique dans la Constitution, mais leur projet a echoue, car la societe civile existe desormais, et elle a reagi, notamment les femmes tunisiennes, a l'avant-garde de ce combat, contre cette tentative d'islamisation des institutions". Il reproche a Ennahdha son laxisme face aux violences des salafistes, et le retard pris pour classer Ansar Chariaa comme organisation terroriste, ce qui explique, a ses yeux, les meurtres politiques et l'attaque contre l'ambassade americaine .Il conclut en disant : [beaucoup moins que] Nous avons certes connu une rupture de deux ans pour resorber cette nebuleuse, mais j'espere que ce n'etait qu'un accident". Mais on a l'impression qu'il se ressaisit dans d'autres passages en parlant de specificite tunisienne dont Ennahdha n'est pas exclu . Les nahdaouis sont tout de meme bien differents des Freres musulmans egyptiens. Ils sont beaucoup plus civilises. La Tunisie a toujours ete un pays modere. L'islam tunisien, sunnite et malekite, est une religion d'ouverture par rapport au wahhabisme , note-t-il au passage . Les nahdaouis qui ne seront plus un parti dominant comme durant ces deux dernieres annees, font toujours partie du paysage politique tunisien, finit-il par reconnaEtre. Cette nuance semble accrediter l'idee d'une specificite tunisienne, [beaucoup moins que] la Tunisie est le seul pays du Printemps arabe a relativement bien s'en sortir, du fait qu'il est un pays civilise, grace a Bourguiba, qui a donne acces a l'education au plus grand nombre de Tunisiens. La femme y est libre depuis cinquante ans, et le pays a vu emerger une classe moyenne assez large. Insistant sur cette specificite, il affirme que" le peuple tunisien est different des autres et pas facile a convertir [beaucoup plus grand que]. Cette nuance est peut-etre introduite a dessein par BCE pour mettre en valeur l'apport de Bourguiba, son maEtre et inspirateur , ou pour se mettre lui-meme en valeur depuis le succes de son initiative lancee, fin janvier 2012 , ou bien menage-t-il l'avenir pour garder toujours un terrain d'entente avec cet islamisme tunisien qu'il qualifie de [beaucoup moins que] modere [beaucoup plus grand que] et avec lequel il aura peut-etre , apres les prochaines elections , un chemin a parcourir . Aboussaoud Hmidi

Copyright - AFRICAN MANAGER - 2014 - All Rights Reserved Provided by Syndigate.info , an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2014 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:African Manager
Date:Jan 31, 2014
Words:942
Previous Article:31-01-2014 : Le FMI desserre l'etau autour de la Tunisie.
Next Article:31-01-2014 : Tunis : L'UGTT desavoue deja le gouvernement du Quartet.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters