Printer Friendly

2013, une annee sous le signe du changement.

Actualites Eecrit par Malika Moujahid Fiscalisation de l'agriculture et indexation du carburant La reforme de la compensation par un retour a l'indexation et le debut de la fiscalisation du secteur agricole sont parmi les evenements majeurs qui ont marque la scene economique nationale en 2013. Exonere d'impots depuis pres de 30 ans, un consensus se degage, lors des deuxiemes assises nationales sur la fiscalite, pour que l'agriculture integre le systeme fiscal mais de maniere progressive afin de sauvegarder les interets des petits agriculteurs.La reintroduction du systeme d'indexation des prix petroliers, premiere phase d'une vaste reforme de la Caisse de compensation, s'imposait de maniere urgente afin de juguler la hausse des charges de cette caisse et limiter l'impact des fluctuations des cours internationaux sur le budget."L'indexation constitue une solution financiere, dans une perspective progressive, des desequilibres financiers lies a la croissance du cout de la Caisse de compensation", selon l'universitaire, Omar Kettani, dans une declaration a la MAP.M. Kettani a qualifie cette mesure de courageuse, mais elle n'est qu'une alternative a la reforme, estimant qu'elle aura des repercussions positives sur le plan financier mais negatives sur le plan economique et social.Pour sa part, le professeur universitaire, Idriss Abbassi, a note que l'introduction de l'indexation constitue un pas vers la reforme", mettant en relief le caractere pedagogique de cette mesure afin que le citoyen marocain s'approprie les lois de marche. "On est en train d'eduquer le citoyen marocain sur une eventuelle hausse ou baisse des prix des matieres premieres", a estime M. Abbassi, ajoutant que l'indexation permettrait au gouvernement de prendre des mesures plus audacieuses sans deranger enormement le consommateur marocain.Sur un autre registre, M. Abbassi a mis en relief la decision de la fiscalisation du secteur agricole pour un besoin d'equite de plus en plus pressant afin de contribuer a l'effort de l'Etat des depenses publiques.Pour sa part, le chef du departement Moyen-orient et Asie centrale du Fonds monetaire international (FMI), Jean-Francois Dauphin, a estime que durant l'annee 2013, les desequilibres economiques commencent a se retablir. Moderniser le cadre budgetaire "La croissance de l' marocaine, estimee a environ 4 %, a ete tiraillee entre une recolte cerealiere abondante et une deceleration des activites agricoles, expliquee par l'effet decale de la crise internationale", a declare a la MAP M. Dauphin.Il a precise que l' marocaine a beneficie d'un environnement interieur de stabilite au niveau politique, qui a donne plus de visibilite aux pouvoirs publics et un environnement international en perpetuelle amelioration.Le FMI table sur une croissance au Maroc d'environ 4 % et un deficit budgetaire de 4,9 % en 2014, sur la base d'une acceleration de la croissance du secteur non agricole et d'une recolte moyenne de 70 millions de quintaux.L'objectif de 4,9 % du deficit budgetaire est approprie, a condition de reduire les exonerations fiscales agricoles et les charges de compensation, preserver la viabilite des finances publiques et moderniser le cadre budgetaire, a travers la mise en place de la Loi organique des finances.Ce constat n'est pas toutefois partage par M. Abbassi qui estime que l'annee 2014 va etre moins bonne que l'annee 2013 en terme de croissance vu les aleas climatiques.

Copyright Casanet 2013. All rights reserved. Provided by Syndigate.info , an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2014 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Jan 2, 2014
Words:543
Previous Article:Le PLF 2014 n'est pas un budget d'austerite.
Next Article:Net satisfecit du Fonds monetaire international.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters