Printer Friendly

13e edition du Festival arabe de Djemila : le Sraoui a l'honneur.

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi a donne, jeudi dernier en soiree, le coup d'envoi de la 13e edition du Festival arabe de Djemila et ce, en presence du wali de Setif, du P/APW et du directeur de l'Office national de la culture et de l'information (ONCI). Pour huit jours jusqu'au 27juillet, la cite romaine, illuminee de mille feux, sortira de sa torpeur habituelle, pour ceder la place, le temps d'un festival, aux sons et aux rythmes du chant et de la musique arabes. Apres la ceremonie d'ouverture, a tout seigneur, tout honneur, la primaute sur scene pour cette soiree inaugurale a ete reservee au chant du terroir le sraoui et du folklore authentique setifiens, interpretes par la troupe Diwan Amer. Leur repertoire a ete tire des vieilles chansons du terroir en y associant des instruments modernes appropries. Chante par des femmes en duo dans les ''srayas'', sortes de verandas, lors des fetes, pour etre entendus par le voisinage, le sraoui qui a traverse des decennies, a toujours garde son ame et son authenticite. Malgre l'introduction d'instruments modernes, il garde de sa tonalite et de sa splendeur surtout avec la zorna et le bendir. La troupe Diwan Amer a su montrer la beaute du genre et hausser le niveau avec les chansons '' Arouah, Aroueh'', '' Setif Sadah'', '' Banat Chadjaratou'', '' Rah Laziz aliya oua khalani ouahdi'', '' Salah, Salah''. L'autre clou de la soiree, c'est cette choregraphie de la danse folklorique decoulant du patrimoine et du terroir setifien ou les femmes habillees de la ''malaya'' (voile noir traditionnel de l'Est algerien), du burnous et du cheche pour les hommes. La deuxieme partie de la soiree a ete animee par le syrien Hussein Al Deek qui a interprete un bouquet de ses chansons les plus en vogue. Il a entame son repertoire par la chanson '' Lima Badhamet ala sadri'', dansante et tres rythmee, qui n' a pas laisse insensible les jeunes pour l'accompagner avec de la danse. La soiree a ete cloturee par le tour de chant de la vedette setifienne cheb Arres qui interpreta quelques uns de ses succes tels que '' Hakada dima yasserli'', ''Rabi yakhlaf aliya'', ''Tayer elhour'' etc. Au programme ce soir, ce sera le tour d'Abdallah El Mannai, Fares Staifi et Saber Rebai (Tunisie) de monter sur scene. Azzedine Tiouri

[c] 2017 Sud-Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2017 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2017 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:Jul 21, 2017
Words:392
Previous Article:Bouteflika felicite le president du Gouvernement Espagnol.
Next Article:Les experts exigent la revision de la tarification de l'eau.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2020 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters