Printer Friendly
The Free Library
22,728,043 articles and books

Le renouveau des contes du Lagle Naaba a la Television Nationale du Burkina.



Le renouveau des contes du Lagle Naaba a la Television Nationale du Burkina

Grace a l'action du Lagle naab a Abga, les soirees de contes au village ont pu trouver une nouvelle jeunesse sur les ondes de la radiodiffusion nationale du Burkina depuis les annees 60. Son petit-fils, le Lagle naab a Tigre, en collaboration avec Henriette Ilboudo (animatrice en langue langue  
n.
Language viewed as a system including vocabulary, grammar, and pronunciation of a particular community.



[French, from Old French; see language.]
 moore a la Television nationale du Burkina) a initie les soirees de contes sur le petit ecran. L'introduction du conte a la television s'inscrit dans la volonte politique de valorisation The valorization of capital is a concept created by Karl Marx in his critique of political economy. The German original term is "Verwertung" (specifically Kapitalverwertung  du patrimoine culturel national et d'integration regionale. La forte diaspora burkinabe et moorephone qui continue a garder des attaches avec le Burkina est a l'ecoute des produits culturels nationaux. Mais le fait d'utiliser un medium comme la television pour diffuser le conte impose la violation de certains tabous (temps de la narration, duree de la performance et espace de la television). Contrairement aux soirees de contes au village, les emissions qui sont enregistrees le jour et diffusees la nuit ont une plus grande capacite d'entrer dans les foyers qui possedent un televiseur, aussi bien au Burkina que partout dans le monde n. 1. The world; a globe as an ensign of royalty.
Le beau monde
fashionable society. See Beau monde.
Demi monde
See Demimonde.
, grace aux satellites. Les participants a la soiree soi·ree also soi·rée  
n.
An evening party or reception.



[French soirée, from Old French seree, from seir, evening, from Latin
 de contes arborent generalement des vetements du terroir Terroir (/tεʀwaʀ/ in French) was originally a French term in wine and coffee used to denote the special characteristics that geography bestowed upon them.  et veillent a utiliser avec une certaine maitrise la langue moore en evitant les emprunts lexicaux du francais et la presence d'objets de la modernite. Les soirees de contes sont une ecole ou l'on fait l'apologie des valeurs morales tout en fustigeant les comportements deviants afin de construire une societe de paix et de justice. Mots cles: conte, tradition, langue, media et culture.

**********

La television nationale du Burkina a initie dans les annees 90, sous la houlette du directeur de l'epoque, en l'occurrence Mahamoudou Ouedraogo, une serie de nouvelles emissions consacrees aux contes en langues nationales (moore, jula, fulfulde, bisa). (1) Une telle initiative trouve son fondement dans la volonte des autorites politiques de voir les realites culturelles nationales occuper une place importante dans les medias publics. La Radio nationale a donne l'exemple depuis les annees 60 en accordant des plages horaires aux realites culturelles nationales. (2) Depuis lors, les contes en moore, sous la conduite du regrette Lagl naab a Abga, ont constitue une des emissions vedettes de la Radio Nationale de la Haute-Volta. (3) De sa voix grave, ce ministre de l'empereur des Moose, retenait l'attention des millions de ses compatriotes aussi bien a l'interieur qu'a l'exterieur de la Haute-Volta de l'epoque. La ferveur avec laquelle il etait ecoute n'a rien a envier a l'actuel engouement de la population citadine vis-a-vis des telenovas bresiliennes. Malgre les critiques, le Lagle Naaba a su faire de ses soirees de contes des moments de bonheur et des espaces d'education, d'informations et de civisme. En effet, il etait reproche au Lagle le fait de ne pas honorer son rang social : le conte etant considere comme une activite mineure qui ne pouvait etre exercee publiquement par un homme de son rang. La passion de l'homme et sa grande connaissance des traditions eurent raison des critiques. Mieux, il sut inculquer le gout gout, condition that manifests itself as recurrent attacks of acute arthritis, which may become chronic and deforming. It results from deposits of uric acid crystals in connective tissue or joints.  du conte a son public et a sa descendance.

A sa mort en juillet 1982, son emission, apres quelques moments de flottement, reprit avec ses anciens compagnons et son fils le Lagle naab a Belem-Wende qui lui succeda au trone. Le regne de celui-ci, qui fut de courte duree, ne lui laissa pas le temps de remplacer son pere dans l'esprit des Burkinabe. A sa disparition, son fils lui succeda au trone et prit pour nom de regne le Lagle Naab a Tigre, extrait de l'une de ses devises ainsi formulees << tigr yamb zaka ti kom-bi laad moagna, ti nikeem soseg lebg noogo >> (En periode d'abondance, les enfants sont heureux et les vieux ont la conversation facile). S'inscrivant resolument dans la lignee de son grand-pere, il entreprit de faire de la culture son violon d'Ingres. En depit de sa jeunesse, il se mit a l'ecole des anciens et sut acquerir rapidement une stature et un rayonnement tant sur le plan national qu'international. Alliant la tradition a la modernite, il decida d'ouvrir les valeurs traditionnelles des Moose a la modernite. (4) Il reprit avec beaucoup beau·coup   also boo·coo or boo·koo Chiefly Southern U.S.
adj.
Many; much: beaucoup money.

n. pl.
 de bonheur les soirees de contes du Lagle a la radio nationale du Burkina et ses interventions sont appreciees du grand public.

C'est alors que la Television Nationale du Burkina lui fit appel ap·pel  
n. Sports
A quick stamp of the foot used in fencing as a feint to produce an opening.



[French, from appeler, to call, from Old French apeler, to appeal; see
 pour co-animer sa nouvelle emission intitulee au depart << Contes en moore >> pour devenir << Contes et legendes en moore >> diffusee tous les derniers mercredis de mois, en compagnie de l'animatrice Henriette Ilboudo. A l'instar de son grand-pere qui sut allier les charges de la Cour a celles d'agent de la mairie, le Lagle Naab a Tigre est egalement un homme de la vie publique burkinabe : il fut agent de banque et est en ce moment depute de·pute  
tr.v. de·put·ed, de·put·ing, de·putes
1. To appoint or authorize as an agent or a representative.

2. To assign (authority or duties) to another; delegate.
 a l'assemblee nationale.

L'oralite traditionnelle africaine est en pleine transformation avec l'apparition des nouveaux medias. Aussi sommes-nous interesse de savoir comment la television repercute le conte burkinabe. Un tel changement comporte necessairement un certain nombre de reajustements tant au niveau des acteurs que de la performance. Il s'agit de savoir si la television constitue une alliee ou au contraire un danger pour la survie du conte burkinabe et du conte africain. Pour mener a bien la recherche, nous avons eu a visionner les emissions du conte a la television et un entretien avec l'animatrice principale.

Le conte a la television : l'expression d'une volonte politique

Les autorites politiques burkinabe n'ont eu de cesse de faire en sorte que les medias soient decolonises. L'on se souvient que le Festival pan-Africain du Cinema (FESPA-CO) est ne au lendemain de la decision prise par les autorites de nationaliser les salles de cinema de la Haute-Volta. Depuis cette periode heroique, le pays n'a cesse de mener de multiples combats pour la valorisation de la culture africaine ; parmi les evenements culturels qu'abrite le Burkina, l'on peut citer le Salon International de l'Artisanat de Ouagadougou (SIAO SIAO Senior Information Assurance Official ), la Semaine Nationale de la Culture (SNC SNC St Norbert College (De Pere, Wisconsin)
SNC Sistema Nervioso Central
SNC Société en Nom Collectif (French: Partnership)
SNC Système Nerveux Central (French: central nervous system) 
), le Festival International du Theatre et des marionnettes (FITMO), le Festival International du Theatre de Developpement (FITD FITD Foot in the Door
FITD FORSCOM Intelligence Training Detachment
FITD Force Integration Training Division
FITD Far Infrared Target Detector
FITD Forget It, That'll Do (polite form) 
), les Nuits atypiques de Koudougou (NAK (Negative AcKnowledgement) A communications code used to indicate that a message was not received, or that a terminal does not wish to transmit. Contrast with ACK.

NAK - Negative Acknowledgement
), et les nombreux festivals a caractere regional. Si la radiodiffusion nationale du Burkina a dans sa grille de programme de nombreuses productions nationales, il faut reconnaitre que la television reste un media encore tourne vers les produits culturels exterieurs (films, jeux, sports, grands reportages, musique, etc.), en depit de certains efforts fournis consistant en la diffusion de films africains, d'emissions culturelles relatives a des rites et pratiques traditionnelles burkinabe.

L'option prise dans les annees 90 de creer des espaces pour le conte a la television participe d'une volonte politique de voir la Television nationale refleter les valeurs culturelles endogenes, tout en s'ouvrant sur l'exterieur. Le choix du conte n'est pas fortuit, car il s'agit du genre le plus populaire de l'oralite et le plus largement repandu au Burkina. L'operation, loin loin (loin) the part of the back between the thorax and pelvis.

loin
n.
The part of the body on either side of the spinal column between the ribs and the pelvis.
 d'etre une rupture, s'inscrit dans la continuite. En effet, la radiodiffusion nationale, depuis les annees 60, diffuse les mardis soirs l'emission de contes en moore. (5) La Television Nationale du Burkina a opte pour une emission mensuelle (les derniers mercredis de chaque mois) a partir de 17 heures. Une telle programmation permet aux auditeurs de la radio et aux telespectateurs de la Television (qui se trouvent par moments etre les memes) de suivre les deux emissions. Certaines precautions sont prises neanmoins pour eviter que les memes contes se retrouvent a la radio et a la television, etant entendu que c'est la troupe du Lagle Naaba qui assure l'animation des deux emissions, avec souvent les memes acteurs, a quelques exceptions pres.

Au-dela de la necessite de permettre aux telespectateurs burkinabe d'assister aux contes, grace a la television, les autorites ambitionnaient d'inscrire leur action dans le cadre de l'integration regionale. Le Burkina connait une emigration structurelle depuis la periode coloniale qui s'est poursuivie apres les independances et jusque de nos jours, avec pour consequence la presence dans les pays limitrophes d'une diaspora forte de plus de sept millions d'individus. La diaspora burkinabe en Cote d'Ivoire est estimee a huit (8) millions de personnes qui, pour la majorite, continuent de garder des liens avec le pays. Se fondant fon·dant  
n.
1. A sweet creamy sugar paste used in candies and icings.

2. A candy containing this paste.



[French, from present participle of fondre, to melt
 sur le succes des emissions de contes moore aupres de la diaspora burkinabe en Cote d'Ivoire, les autorites ont voulu, par la creation de l'emission de contes a la television nationale, construire un partenariat avec la television ivoirienne qui, depuis plusieurs annees, avait une plage plage (pläzh): see chromosphere.  reservee a la langue moore. (6) Il s'agissait de mettre a la disposition de la diaspora burkinabe des productions de contes de leur terroir afin de les familiariser avec l'image des principaux animateurs dont ils ont l'habitude d'entendre les voix sur les ondes de la radiodiffusion burkinabe. Malheureusement le declenchement de la crise ivoirienne en 2002, qui s'est traduite par la deterioration du climat politique entre les deux pays, a eu pour consequence la mise en veilleuse d'une telle initiative.

Le plateau de la television ou l'espace villageois au cceur de la modernite

Pour qui se rappelle les soirees de contes dans les villages, l'on ne peut manquer de voir les grands changements qu'impose la production de contes a la television. En milieu traditionnel, les contes se deroulent en direct le soir, souvent au clair de lune clair de lune  
n.
1. A pale, grayish-blue glaze applied to various kinds of Chinese porcelain.

2. The color of such a glaze.
, dans la cour ou dans la case. Il est meme strictement interdit de conter le jour sous peine d'attirer sur soi et sur les siens les pires calamites. L'on peut citer les malheurs qui sont censes s'abattre sur tous ceux qui violent un tel interdit : cecite, maladie, epidemie, tarissement du lait des femmes et des vaches, inondation, secheresse, famine, deces des beaux-parents et des grands-parents, etc. En outre ou·tré  
adj.
Highly unconventional; eccentric or bizarre: "outré and affected stage antics" Michael Heaton.
, le conte est une production de la nuit ; le jour etant reserve aux activites serieuses de production et de construction. Les contes sont consideres comme des productions des genies (kinkirsi) qui habitent les fourres, loin des agglomerations. Le monde des genies etant cense etre l'inverse de celui des humains, les contes des genies se font uniquement le jour. Les mythes racontent que les contes ont ete derobes aux genies un jour par un humain pour etre introduits dans le village. Afin d'eviter des represailles de la part des genies, les hommes ont convenu de ne conter que la nuit, au moment ou les genies sont censes vaquer a leurs occupations en brousse. C'est du reste ce qui justifie le fait que lorsqu'ils se retrouvent contraints de conter le jour, les Moose se livrent a un rituel propitiatoire qui consiste a declamer la formule suivante << kiims soalem yung t'm soalem wintoogo >>. (7) Par une telle formule, l'on cherche a jeter un trouble dans l'esprit des genies, le temps necessaire au conteur resquilleur de produire et d'achever sa performance.

Le plateau de la television nationale du Burkina sert de cadre pour la troupe du Lagle Naaba composee de musiciens, de chansonniers, (8) de conteurs et de danseurs. Le studio d'enregistrement est un espace reduit et ferme avec d'enormes projecteurs et trois ou quatre cameras. Quatre fauteuils sont reserves aux animateurs principaux, tandis que la troupe d'animation est installee sur un tapis place a meme le plancher. Aux flancs gauche et droite ont ete amenages deux strapontins pour les invites. L'enregistrement se fait les avant-derniers mercredis du mois a partir de 15 heures. Ceci revient donc a dire que les conteurs violent deliberement l'interdit de conter le jour. Mais comment faire autrement si l'on ne peut utiliser le direct ? Selon l'animatrice, le fait d'effectuer l'enregistrement en studio, sous les feux des projecteurs, donne l'illusion de la nuit et permet ainsi de conter en toute securite, a l'abri des represailles des genies detenteurs de la paternite des contes. Interroge sur la question, le Lagle Naab a Tigre explique que l'interdiction de conter le jour est lie au contexte de la societe traditionnelle ou la vie etait rythmee par la succession du jour et de la nuit. Aux jours etaient consacrees les activites productrices (travaux champetres, elevage, artisanat, construction de maisons, etc.) tandis que les nuits sont reservees a la detente dé·tente  
n.
1. A relaxing or easing, as of tension between rivals.

2. A policy toward a rival nation or bloc characterized by increased diplomatic, commercial, and cultural contact and a desire to reduce tensions, as through
 et au sommeil. Dans ces conditions, les melanges de genres pouvaient etre des sources de grandes nuisances sociales. De nos jours, le rythme de la vie n'est plus intimement lie a la succession du jour et de la nuit, car l'electricite a aboli l'obscurite prejudiciable a la conduite de certaines activites de production ou de detente. En definitive, l'interdiction de conter le jour se revele etre une precaution prise par les anciens pour eviter que les jeunes ne confondent temps du travail TRAVAIL. The act of child-bearing.
     2. A woman is said to be in her travail from the time the pains of child-bearing commence until her delivery. 5 Pick. 63; 6 Greenl. R. 460.
     3.
 productif et temps de la distraction improductive.

L'on remarque re·marque  
n.
1. A small mark or sketch engraved in the margin of a plate to indicate its stage of development prior to completion.

2. A print or proof from a plate carrying such a mark.
 que le studio d'enregistrement est un espace clos et specialement amenage par des techniciens et des specialistes du decor. A la difference de l'espace villageois, le plateau n'est pas extensible et offre, par consequent, une marge de manceuvre reduite aux acteurs dont le nombre est limite a une dizaine d'individus. La liberte d'aller et de venir des conteurs et du public que l'on retrouve dans les seances de contes en milieu villageois constituerait une nuisance dans le cas du conte a la television. Dans l'espace traditionnel, l'espace physique du conte est ouvert dans la mesure ou des acteurs et des spectateurs nouveaux peuvent faire leur apparition apparition, spiritualistic manifestation of a person or object in which a form not actually present is seen with such intensity that belief in its reality is created.  ou au contraire des acteurs peuvent choisir de quitter quit·ter  
n.
One who gives up easily.

Noun 1. quitter - a person who gives up too easily
individual, mortal, person, somebody, someone, soul - a human being; "there was too much for one person to do"
 la scene sans que cela ne cree du desordre de nature a rompre le cours normal de la performance des acteurs. C'est donc dire que l'espace traditionnel du conte est un espace integrateur qui reste ouvert a la vie sociale telle qu'elle se deroule en dehors DEHORS. Out of; without. By this word is understood something out of the record, agreement, will, or other thing spoken of; something foreign to the matter in question.  de l'espace cree pour le conte.

Le plateau de la television est un cadre rigide qui se refuse aux intrusions et aux imprevus. Les acteurs occupent des places fixes; seuls les danseurs, pour leurs prestations, sont appeles a quitter leurs emplacements, situes juste a l'arriere des conteurs, pour rejoindre l'avant-plan. La rigidite du cadre de la television tient aux exigences de la manipulation des cameras et des microphones.

Les cameras, par leur cadrage, delimitent un champ au-dela duquel les acteurs ne sont plus visibles et accessibles. La disposition du plateau a pour effet d'eviter que certains acteurs ne soient hors-champ, ce qui les mettrait du coup hors-jeu. Il en est de meme pour les microphones. Qu'il s'agisse des micros-cravates (des animateurs) ou du micro baladeur avec fil (des invites) que l'on se passe pas·sé  
adj.
1. No longer current or in fashion; out-of-date.

2. Past the prime; faded or aged.



[French, past participle of passer, to pass, from Old French; see
 a tour de role, lorsqu'on n'a pas de micro, on n'a pas droit [French, Justice, right, law.] A term denoting the abstract concept of law or a right.

Droit is as variable a phrase as the English right or the Latin jus. It signifies the entire body of law or a right in terms of a duty or obligation.
 a la parole utile! Toute prise de parole en ce moment devient parfaitement inutile. L'acces au micro conditionne par consequent le droit a la parole.

Cependant, en depit de l'espace non integrateur du plateau de la television, l'on s'apercoit qu'il se revele neanmoins ouvert sur des espaces larges et un public plus important. Si au moment de l'enregistrement, les acteurs se confondent au public (abstraction faite des techniciens de la television charges de l'enregistrement), au moment de la diffusion, des espaces nouveaux se creent. A travers toute l'etendue du territoire, les postes de television creent et demultiplient les espaces du conte, permettant ainsi aux acteurs de se faire voir et entendre par des millions de telespectateurs. Le grand avantage de la television sur la radio est sa capacite de reveler l'image des acteurs, de leur donner un visage et de les rendre familiers aux telespectateurs. Les salons des maisons, les cours, les boutiques, les bars, les hotels, les rues, etc. se transforment en des espaces de contes ouverts. En effet, a travers la television, le public va aux contes sans contraintes et peut tout aussi decider de mettre fin au spectacle en interrompant la diffusion ou en changeant simplement de chaine.

Le temps de la narration

Les seances de contes au village durent en moyenne quatre a cinq heures et constituent l'anti-chambre du sommeil pour les enfants. Elles debutent apres le repas du soir pour se terminer au moment ou le sommeil commence a envahir les paupieres des conteurs. Le temps villageois caracterise par son elasticite ne semble pas convenir a la television qui fonctionne a partir d'une grille de programme et qui alloue des plages horaires aux differentes emissions qu'il faut strictement respecter. Pour la soiree de contes a la television, il a ete alloue cinquante-cinq (55) minutes. Pourquoi le temps du conte a la television est-il reduit a moins d'une heure, quand on sait que la parole du conte se libere precisement au bout d'une heure, apres le developpement des soalem-koeese (9) qui sont un genre mineur introduisant les contes (soalem-wogdo), consideres comme un genre majeur ? Pour les Moose, la devise est un conte court, tandis que le conte est qualifie de conte long. Les soalem-koeese, qui sont des joutes verbales, preparent l'auditoire a entrer dans l'univers feerique des contes. Mais les contraintes de temps et certaines autres considerations d'ordre ethique obligent l'emission de contes a la television a ne pas prendre en compte les soalem-koeese.

La duree de l'emission est un temps castrateur pour plusieurs raisons. Il faut rappeler que le conte, en tant que production d'un groupe ethnique (Moose), s'exprime dans la langue du groupe (moore) tout acquis a sa cause. Ainsi le conte en moore s'adressant a des Moose ou a des moorephones se trouve dans son environnement culturel. Dans ces conditions, le temps ne compte plus. Mais dans un contexte comme celui du Burkina qui ne se reduit pas au Moogo, (10) il y a lieu de tenir compte des nombreux autres groupes linguistiques (une soixantaine) qui sont presents dans le pays.

Ainsi, pour une television nationale dont l'une des missions est d'assurer la cohesion sociale et culturelle, et qui de ce fait s'adresse a des millions d'individus appartenant a des cultures differentes, il n'est pas souhaitable de prendre le risque ris·qué  
adj.
Suggestive of or bordering on indelicacy or impropriety.



[French, from past participle of risquer, to risk, from risque, risk; see risk.]

Adj.
 de voir une moitie des telespectateurs contrainte d'eteindre les postes de televiseurs pour une question d'incompetence linguistique en moore. Un proverbe en moore stipule que lorsque la tante change d'epoux, il est bienseant pour le neveu de changer de relation a plaisanterie (pugdb sa n teem teem 1  
v. teemed, teem·ing, teems

v.intr.
1. To be full of things; abound or swarm: A drop of water teems with microorganisms.

2.
 sida, bi f teem rakiire). Le Burkina contient le Moogo, mais le Moogo aujourd'hui deborde le cadre du Burkina, au regard de la forte presence d'une diaspora moorephone dans les pays limitrophes (Ghana, Cote d'Ivoire et Mali).

Mais le conte en moore, en changeant de cadre, se doit de s'adapter pour survivre dans un contexte urbain multiethnique; et comme aimait a le repeter le regrette Lagle Naab a Abga << lorsque le cours de la riviere ri·vière  
n.
A necklace of precious stones, generally set in one strand.



[French rivière (de diamants), river (of diamonds), from Old French rivere, from Vulgar Latin
 est pleine de sinuosites, il est du devoir DEVOIR. Duty. It is used in the statute of 2 Ric. II., c. 3, in the sense of duties or customs.  du crocodile de s'y conformer en effectuant des contorsions >>. (11) En outre, les milieux urbains offrent de nombreuses distractions et des divertissements qui ne permettent pas de mobiliser l'attention du public durant plusieurs heures.

Si dans le passe, apres les seances de contes venait le temps du sommeil, de nos jours, apres les seances de contes a la television, la soiree se poursuit avec d'autres formes d'activites et de distractions. Ceci est d'autant plus vrai que la diffusion de l'emission de 17H 30 a 18H 25 ne coincide pas avec le temps du sommeil. Les heures qui separen l'heure de cette diffusion du temps du sommeil sont mises a contribution pour la distraction (musique, lecture, film, ecriture, etc.), achever les activites de la journee ou preparer les taches du lendemain. En effet une telle programmation ne tient pas compte des horaires de travail des agents de la Fonction publique et du secteur prive. (12) Le jour de passage de l'emission (mercredi) ne coincide pas avec les periodes libres des eleves et etudiants. C'eut ete les jeudis, un tel public aurait pu etre cible.

Les animateurs (Lagl-Naab a Tigre et Henriette Ilboudo), abordant la question des interdits lies au moment d'enregistrement de l'emission, ont montre la raison subjective d'un tel interdit pour l'un et le subterfuge sub·ter·fuge  
n.
A deceptive stratagem or device: "the paltry subterfuge of an anonymous signature" Robert Smith Surtees.
 utilise pour creer la nuit, pour l'autre. S'agissant du subterfuge, l'on constate que le fait de diffuser l'emission a partir de 17H30 ne permet pas de faire des soirees de contes cette ecole de la nuit de la tradition ou encore le << mensonge d'un soir >> 13 qui plonge les individus dans les temps mythiques ou les hommes, les animaux, les vegetaux, les mineraux et les concepts avaient la faculte de parler.

Les acteurs et le public du conte a la television

Les principaux acteurs des seances de contes a la television sont constituees de : Henriette Ilboudo (animatrice), la troupe musicale mu·si·cale  
n.
A program of music performed at a party or social gathering.



[French, from (soirée) musicale, musical (evening), feminine of musical, from musique,
 du Lagle, le Lagle Naaba (ministre du Moog-Naaba et chef traditionnel du quartier Lagle) et une partie de sa Cour, parmi laquelle on peut citer le Kasiri Naaba et l'oncle du Lagle, en l'occurrence monsieur Anatole Tiendrebeogo, dont la presence marque la continuite depuis le grand-pere, le regrette Lagle Naab a Abga, createur de la troupe du Lagle (qui porte son nom) et initiateur des contes moore a la radio nationale. L'emission etant concue comme une vitrine des contes moore, il est fait appel a tout moorephone ayant la capacite de faire du contage de qualite. Pour les conteurs qui ne sont pas membres de la troupe du Lagle, il est demande une prestation, avant enregistrement, chez chez  
prep.
At the home of; at or by.



[French, from Old French, from Latin casa, cottage, hut.]

chez
prep

at the home of [French]
 le Lagle Naaba. Il s'agit d'une precaution qui vise a s'assurer des competences linguistiques et de la qualite des textes des conteurs. Il revient alors au Lagle Naaba de juger de la pertinence de la performance, en fonction d'un certain nombre de criteres qui tiennent a la decence et a la qualite de la langue. Un tel test permet d'inviter sur le plateau de la television seules les personnes dont les contes ont ete selectionnes.

Le public reel (au moment de l'enregistrement) qui comprend une vingtaine de jeunes, de femmes et de personnes agees, est constitue, sur le plateau, par chacun des acteurs. En effet, au moment ou l'un des acteurs narre un conte, tous les autres deviennent le public actif dont les interventions ponctuent la prestation du narrateur principal. A tour de role, les conteurs se relayent et prennent le micro pour narrer leurs contes, sous les applaudissements et les eclats de rires de l'assistance. En plus du Lagle Naaba, de son oncle, de l'animatrice, les autres membres presents sont autorises a dire leurs contes en s'appropriant le micro, apres autorisation du Lagle Naaba qui assure la fonction de passeur de paroles.

Le public, present sur le plateau de l'enregistrement, est limite et fini. Mais le caractere magique de la television reside dans le fait que ce public n'est pas le veritable public auquel les messages sont destines (destinataires). Il s'agit d'un pre-public, ou plutot d'acteurs jouant pour un public virtuel constitue par les millions de telespectateurs. L'on pourrait penser que la non-re-transmission en direct de l'emission a une certaine incidence sur la qualite de la receptivite du public, comme c'est par exemple le cas pour les matches de football. Mais il n'en est rien, car les telespectateurs sont pris dans la fiction du conte ; le petit ecran du televiseur apparait comme la lucarne lu·carne  
n.
A dormer window.



[French, from Old French, alteration (influenced by luiserne, light) of Old Provençal lucana, possibly of Germanic origin .]
 qui ouvre sur le monde de l'invisible et du charme. Le public de l'emission de contes se recrute dans toutes les spheres de la societe burkinabe. Les principaux animateurs de l'emission affirment etre interpelles et felicites pour la qualite des messages par des autorites administratives et politiques, des diplomates, des educateurs, des eleves, des etudiants et des citoyens ordinaires. La periodicite de l'emission a cree une fidelisation des telespectateurs qui attendent avec beaucoup d'impatience les derniers mercredis du mois pour renouer avec les charmes du conte du terroir. Lorsque l'emission ne parait pas, pour cause de diffusion de matches de football de la Coupe d'Afrique des Nations, de la Champion's league ou du Mondial Mondial can refer to:
  • Mondial (amusement ride manufacturer), a Dutch manufacturer of amusement rides.
  • Mondial (motorcyle manufacturer), an Italian motorcycle manufacturer.
, Madame Henriette Ilboudo dit DIT

di-iodotyrosine.
 qu'elle fait l'objet d'interpellation de la part du public : << Le mois ou l'emission ne passe pas, je suis interpellee. Je ne peux meme plus passer au marche [...] les gens gens (jĕnz), ancient Roman kinship group. It was the counterpart of what is known in other societies as a patrilineal clan or sib, and the word has been used in social science as a generic term for such groupings.  me posent des questions dans les marches < Ha, ed ka le w ?md soalema ye ! Ha, ed ka le wvmd soalema ye ! Naab togame la ? > >>. (14) (Ouedraogo 2005)

Une telle interpellation In`ter`pel`la´tion

n. 1.
1. The act of interpelling or interrupting; interruption.
2. The act of interposing or interceding; intercession.
Accepted by his interpellation and intercession.
 est une indication du public-cible de l'emission et de son impact. Une analyse de la societe burkinabe permet de montrer que la population qui est a plus de 80% analphabete s'exprime principalement dans les langues nationales. Si la majorite de la population analphabete se recrute en zones rurales, il faut signaler que dans les zones urbaines (par le fait surtout Sur`tout´

n. 1. A man's coat to be worn over his other garments; an overcoat, especially when long, and fitting closely like a body coat.

Noun 1.
 de l'exode rural et des lotissements qui transforment les villages en nouveaux quartiers des villes en construction), la population analphabete, qui est numeriquement la plus importante, s'investit dans le secteur informel en exercant le commerce et l'artisanat. Le temps de diffusion de l'emission ne constitue pas une gene pour ce type de public qui n'a pas les contraintes horaires des employes de l'administration. En outre les marches et les yaars (15) sont frequentes par un public de femmes (menageres ou evoluant dans le secteur informel) qui sont le plus souvent devant leurs petits ecrans aux heures de passage de l'emission de contes, dans la mesure ou elles ne sont pas des salariees.

Le public des soirees de contes en moore a la television, pendant de nombreuses annees, se recrutait a l'interieur des frontieres nationales. Mais grace a la reproduction de copies de l'emission sur support cassette video, un autre public hors des frontieres nationales a ete cible : << Des gens qui sont dans les ambassades, dans le systeme des Nations Unies (New York) qui a chaque fois qu'ils viennent ici (Burkina), ils me font faire des copies. Ils disent qu'ils animent des soirees a New York qui sont consacrees au Lagle. Ce jour, tout Burkinabe et des amis qui ne sont pas burkinabe y sont invites >> (Ouedraogo 2005).

Il faut neanmoins deplorer le fait que la couverture Noun 1. couverture - chocolate that contains at least 32 percent cocoa butter
chocolate - a food made from roasted ground cacao beans
 televisuelle n'est pas encore une realite dans toutes les localites du Burkina. (16) Heureusement que depuis la mise de la TNB TNB Tenaga Nasional Berhad (electric power utility in Malaysia)
TNB Tacoma Narrows Bridge
TNB Thomas and Betts
TNB Trinitrobenzene
TNB Télévision Nationale du Burkina (Burkina Faso) 
 sur satellite, (17) une telle insuffisance se trouve desormais resorbee en partie. (18) Ainsi, le public virtuel est-il constitue de tous les moorephones de la diaspora burkinabe estimee a quatre millions d'individus. (19)

Mais a la difference du public present lors de l'enregistrement, le public-cible n'a pas la possibilite d'interferer dans le deroulement de la narration. Ceci ne l'empeche pas de reagir certes, mais sa reaction n'a pas de signifiance dans la performance des acteurs. Ainsi, le public des soirees de contes de la television assume un role de telespectateur et non d'acteur : il assiste de loin a un spectacle qui a fini d'exister au moment ou il le regarde. Seuls son enthousiasme et sa ferveur donnent encore une actualite a ce qui, par essence, est ephemere.

Le deroulement des contes (la performance)

Dans les seances traditionnelles de contes, il est courant Cou`rant´   

a. 1. (Her.) Represented as running; - said of a beast borne in a coat of arms.
n. 1. A piece of music in triple time; also, a lively dance; a coranto.
2.
 de commencer par des devinettes ou contes courts "soalem-koeese" qui sont en fait des joutes oratoires qui permettent a deux adversaires de se defier et de s'affronter sur le plan intellectuel. Les soalemkoeese permettent, a travers le jeu de question-reponse, de tester les connaissances du partenaire qui, en cas d'ignorance, se met dans une position de recevoir la reponse sous une forme forme (form) pl. formes   [Fr.] form.

forme fruste  (froost) pl. formes frustes   an atypical, especially a mild or incomplete, form, as of a disease.
 qui peut se reveler impertinente, sinon humiliante. L'utilisation des saolem-koeese se justifiait dans la mesure ou les contes regroupaient des personnes partageant le meme statut social. Ainsi, des individus de la meme classe d'age, de la meme generation ou entretenant des relations a plaisanterie sont autorisees a user de soalem-koesse, sans aucune restriction. Il est par consequent deconseille a un jeune ou a une personne de condition sociale inferieure d'humilier une autre personne censee lui etre superieure par l'age ou la naissance. Les soirees du Lagle Naaba constituent une rupture par rapport a la tradition qui faisait interdiction aux chefs et aux personnes de conditions nobles de dire des contes en public. A l'analyse, les contes sont des paroles subversives que des gens de la terre (sans pouvoir) expriment aux gens du pouvoir (Izard Iz´ard

n. 1. (Zool.) A variety of the chamois found in the Pyrenees.
 1985). Ainsi, les differents personnages ne sont que des allegories qui permettent de critiquer des personnalites, sans courir le risque de subir leurs courroux ou represailles. (20) En effet, un proverbe moore ainsi libelle << ka pud m yvvr zabr yaa toogo >> stipule qu'il est malaise de se plaindre lorsqu'une critique ne vous nomme pas. C'est pourquoi, sous le couvert de personnages animaliers, les sans-pouvoirs s'octroient une parole subversive qui permet de fustiger les defauts et les abus des grands. Mais le Lagle Naab a Abga, en choisissant de faire de la narration de contes son violon d'Ingres, recupere politiquement la parole libre pour en faire une parole normative et respectueuse de l'ordre social. Au regard de l'intrusion de la chefferie dans la narration du conte, les soalem-koeese sont devenus des genres difficilement praticables du fait du respect et de la bienseance qui sont dus aux chefs. Dans la pratique pra·tique  
n.
Clearance granted to a ship to proceed into port after compliance with health regulations or quarantine.



[French, from Old French practique, from Medieval Latin
, lorsqu'un naaba (21) formule la premiere partie d'un soalem-koeega, le partenaire devrait se reserver de donner la reponse, meme s'il la connait, au cas ou elle constituerait un crime de lese-majeste. De meme, dans le cas ou le naaba serait dans l'impossibilite de donner la bonne n. 1. A female servant charged with the care of a young child.  reponse d'une devinette, le partenaire devrait se reserver de la formuler pour ne pas apparaitre comme un impertinent IMPERTINENT, practice, pleading. What does not appertain, or belong to; id est, qui ad rem non pertinet.
     2. Evidence of facts which do not belong to the matter in question, is impertinent and inadmissible.
. Toutes ces restrictions demontrent que le genre soalem-koeega, de par la licence verbale qu'il autorise, ne peut se deployer dans un milieu ou les differences sociales persistent. C'est ce qu'affirme Robert Pageard lorsque, parlant du Lagle Naab a Abga, il ecrit :
   L'autorite, plus morale que materielle, qu'il representait avait
   cette particularite de s'exprimer toujours dans le respect de
   l'interlocuteur, celui-ci fut-il le plus pauvre des passants ou la
   plus simple des paysannes. Ce respect - souvent
   silencieux - naissait d'un sens profond de la necessaire entraide
   humaine ; il emanait aussi de la foi en une justice secrete,
   etrangere a notre monde ; ces convictions ferventes expliquaient sa
   passion de conteur, de createur (Pageard 1976 : 7).


Aussi, en guise d'introduction a la soiree de contes, l'animatrice, apres avoir adresse ses salutations et remerciements au public, donne la parole au Lagle pour son mot introductif qui consiste, en regle generale, en une celebration des valeurs de la societe traditionnelle, ponctuee de formules proverbiales. La parole est ensuite donnee don·née  
n.
1. A set of literary or artistic principles or assumptions on which a creative work is based: "He worked outward from the donnée toward the expression of some general theme or idea" 
 par le Lagle a son oncle Anatole Tiendrebeogo pour dire un conte. A la fin du recit, la parole est redonnee au Lagle qui fait un commentaire du conte et introduit son propre conte ou redonne la parole a un autre conteur. L'animatrice peut des lors, faire intervenir la troupe pour un intermede musical. On y compte des batteurs de grandes calebasses, des joueurs de castagnettes, un joueur de kunde (guitare traditionnelle a trois cordes) et deux chansonniers (dont une femme). L'ensemble des danseuses, compose de quatre femmes, se produit pendant quelques minutes au son de la musique. L'animatrice remercie les musiciens pour ainsi signifier la fin de l'intermede et donne la parole au Lagle pour la suite des performances. Celui-ci peut alors dire un autre conte ou inviter un des conteurs presents sur le plateau a intervenir avec son recit. Pendant la narration, le public du plateau ne reste pas passif. Il intervient avec des commentaires pour apprecier l'action ou l'attitude des personnages des contes. Il est remarquable de constater qu'un certain consensus se degage dé·ga·gé  
adj.
Free and relaxed in manner; casual.



[French, past participle of dégager, to disengage, from Old French desgagier : des-, de- + gage,
 pour condamner certains defauts ou au contraire louer certaines qualites mis en exergue dans les narrations. La seance se poursuit ainsi avec les paroles de sagesse du Lagle qui invite le public a adopter les comportements positifs tels que prescrits par la tradition. Au moment de clore la soiree de contes, la troupe de musiciens est invitee An individual who enters another's premises as a result of an express or implied invitation of the owner or occupant for their mutual gain or benefit.

For example, a customer in a restaurant or a depositor entering a bank to cash a check are both invitees.
 a se reproduire une derniere fois. C'est dans une ambiance am·bi·ance also am·bi·ence  
n.
The special atmosphere or mood created by a particular environment: "The noir ambience is dominated by low-key lighting . . .
 de fete que l'animatrice remercie tous les invites et tous les telespectateurs et leur donne rendez-vous dans un mois.

Les contenus des contes a la television : entre ethique et esthetique

La troupe du Lagle est composee d'artistes talentueux dont d'eminents conteurs. Les soirees de contes sont considerees comme des moments de fete au cours desquels les individus, oubliant les soucis du quotidien, s'offrent un moment de reve et de bonheur. Aussi, une attention particuliere est portee a l'art vestimentaire. Le Lagle Naab a Tigre porte toujours des tenues de sortie qui inspirent le respect et l'admiration et arbore le bonnet de la chefferie. L'animatrice egalement porte un ensemble fait de cotonnade locale, porte un collier de perles rouges et un foulard fou·lard  
n.
1. A lightweight twill or plain-woven fabric of silk or silk and cotton, usually having a small printed design.

2. An article of clothing, especially a necktie or scarf, made of this fabric.
 denomme << luilipeende >>. (22) Le public se fait egalement le devoir de porter de la cotonnade (appelee faso dan fani) ou des boubous. Une telle exigence ex·i·gence  
n.
Exigency.
 est visible de la part des danseuses qui portent des pagnes courts assortis de ceintures de cauris ; leurs cheveux sont tresses selon l'usage traditionnel. Elles sont appelees a se produire les pieds nus.

Une telle exigence se retrouve au niveau langagier. La parole des contes etant une parole esthetique, il est recommande aux conteurs de faire montre d'une grande maitrise de la langue moore. Connaitre la langue moore ne fait certes pas d'un individu un conteur, mais la meconnaissance de cet outil linguistique constitue un handicap redhibitoire. Pour le Lagle Naaba, les soirees de contes sont egalement un pretexte pour la valorisation des langues nationales qui ont tendance a se retrouver a la peripherie de la vie officielle. Il est a ce sujet instructif de voir la categorisation des langues au Burkina ou l'on distingue dis·tin·gué  
adj.
Distinguished in appearance, manner, or bearing.



[French, past participle of distinguer, to distinguish, from Old French; see distinguish.]
 la langue officielle, qui est le francais, et les langues nationales. En d'autres termes, les langues nationales ne sont pas des langues officielles pourtant dans un pays ou << le francais n'est toujours parle en famille que par 0,01% des Burkinabe, donc une fraction peu importante de la population. Dans les echanges quotidiens, ce n'est guere mieux si l'on sait que les francophones confirmes du pays constituent moins de 2% de la population totale >> (Diallo 2004 : 21). Ce souci de promotion de la langue moore, en tant que vecteur des valeurs du terroir, est perceptible a l'audition des seances de contes. Le Lagle Naaba est un partisan de la purete linguistique qui n'admet pas la << batardise langagiere >> qui consiste a meler dans la narration du conte moore des mots et des expressions de la langue francaise. C'est par ailleurs l'une des raisons de l'audition prealable des conteurs effectuee par le Lagle Naaba avant les seances d'enregistrement. Mais si, en depit des precautions prises, de telles scories survenaient au cours de l'enregistrement, elles sont supprimees au moment du montage de l'emission. Pour une telle operation, l'avis des conteurs n'est plus requis, des l'instant ou tous ceux qui participent a l'emission ont pour souci la valorisation et la preservation de la culture moaaga et de la langue moore. Les expressions et mots francais dans la narration des contes moore sont, par consequent, assimiles a une contre-performance et a un manque man·qué  
adj.
Unfulfilled or frustrated in the realization of one's ambitions or capabilities: an artist manqué; a writer manqué.
 de maitrise de la langue moore par le conteur.

S'inscrivant dans l'orthodoxie des contes du Lagle Naab a Abga qui mettait l'accent sur les fables plutot que sur les contes de mceurs ou les contes merveilleux, le Lagle Naab a Tigre affectionne les contes ayant une grande teneur morale et educative ed·u·ca·tive  
adj.
Educational.

Adj. 1. educative - resulting in education; "an educative experience"
instructive, informative - serving to instruct or enlighten or inform
. Il considere les contes comme le patrimoine artistique qui doit etre preserve et legue en l'etat aux nouvelles generations, sans grande alteration. La parole des contes est une parole des morts a l'instar des proverbes que le Lagle Naaba manie avec un art et une aisance consommes. Par consequent, les contes comportant des objets de la modernite (avion, bateau ba·teau also bat·teau  
n. pl. ba·teaux Nautical
1. Canada & New England A long, light, flatbottom boat with a sharply pointed bow and stern.

2.
, ordinateur, telephone, cellulaire, radio, television, etc.) ne sont pas admis car consideres comme etant de facture fac·ture  
n.
The manner in which something, especially a work of art, is made: "the gummy surfaces, spectral smudges and woozy contours that . . .
 recente.

Conscient du taux d'ecoute de l'emission du conte en moore, le Lagle Naaba veille a ce que les contenus des contes s'inscrivent dans la promotion des valeurs positives et dans le politiquement correct. C'est ainsi que les pratiques coutumieres jugees retrogrades ou attentatoires aux droits humains ne sont pas celebrees. Ainsi par exemple, l'on n'a pas souvenance de contes a la television vantant les bienfaits de la pratique de l'excision! Les contes qui font l'apologie de la violence, de l'ingratitude, de la debauche ou de l'anarchie ne figurent pas dans les actes performanciels des conteurs du Lagle Naaba. En outre, la langue des conteurs, tout en etant plaisante, doit conserver une teneur de serieux. A l'instar du Lagle Naab a Abga dont la voix grave inspirait le respect, (23) le discours des conteurs ne doit pas sombrer dans le grivois, les plaisanteries de mauvais gout ou emprunter les voies des allusions perfides et irreverencieuses.

Conclusion

Le choix d'un medium telle que la television constitue une innovation qui merite d'etre saluee, car elle est de nature a assurer la survie du conte au Burkina. S'il est indeniable que dans les zones urbaines, la pratique du conte tend a disparaitre, il nous a ete donne de constater que dans les zones rurales, la situation n'est guere reluisante. Les jeunes preferent s'adonner a des activites plus modernes tel le visionnement de films a la television ou dans les salles de cinema ou de video, plutot que d'ecouter les contes que malheureusement les aines ne racontent plus. Aussi, nous semble-t-il, l'initiative du Lagle Naaba est une des reponses possibles a la deperdition des valeurs traditionnelles aussi bien dans les villes que dans les campagnes. L'heure de passage de l'emission devrait etre revue pour etre accessible a un plus large public et pour se rapprocher des soirees de contes d'antan. A l'attention des enfants scolarises, l'on peut programmer une diffusion mensuelle. Celle Celle (tsĕl`ə), city (1994 pop. 73,670), Lower Saxony, N Germany, on the Aller River. Its manufactures include food products, electronic components, chemicals, and textiles. Wax processing and horse breeding are important locally.  devrait intervenir le jeudi apres-midi (soit le lendemain de la diffusion du mercredi). Au-dela de la television, il y a lieu d'exploiter les possibilites qu'offrent les technologies de l'information et de la communication (TIC) pour faire des contes les supports de nouvelles creativites en direction de la jeunesse et des adultes. Les contes pour enfants sur support multimedia peuvent aider a une decolonisation n. 1. same as decolonization.

Noun 1. decolonisation - the action of changing from colonial to independent status
decolonization

group action - action taken by a group of people
 des ecrans televises burkinabe qui sont inondes de dessins animes made in Hollywood !

Bibliographie

Bruyere, Jean de la. 1973. Les caracteres ou les mceurs de ce siecle. Paris : Librairie generale francaise.

Diallo, Issa. 2004. Les langues nationales, outils de promotion du francais au Burkina Faso. Colloque developpement durable. Lecons et perspectives. Ouagadougou : AUF n. 1. A changeling or elf child, - that is, one left by fairies; a deformed or foolish child; a simpleton; an oaf. , 13-16.

Izard, Michel. 1985. Gens du pouvoir, gens de la terre. Les institutions politiques de l'ancien royaume du Yatenga (Bassin de la Volta blanche). Paris : Maison des Sciences de l'Homme.

--. 1992. L'Odyssee du pouvoir. Un royaume africain : Etat, societe, destin individuel. Paris : ed. Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales.

Ouedraogo, Albert. 1986. Poetique des chants de funerailles de chefs en pays moaaga. Limoges : U.E.R des Lettres et Sciences humaines (these de doctorat).

--. 2005. Interview enregistree aupres de Henriette Ilboudo. Ouagadougou, 23 decembre.

Pageard, Robert. 1976. Preface. P. Arozarena (ed.). Mogho! Terre d'Afrique. Contes, fables et anecdotes du pays mossi. Ouagadougou : Chez le Larhalle Naba, 7.

Paulme, Denise. 1986. La mere devorante : essai sur la morphologie des contes africains. Paris : Gallimard.

Propp, Vladimir. 1970. Morphologie du conte. Paris : Gallimard.

Tiendrebeogo Yamba. 1964. Contes du Larhalle. Ouagadougou : Chez le Larhalle Naba.

--. 1976. O Mogho! Terre d'Afrique. Contes, fables et anecdotes du pays mossi. Prepares et presentes par P. Arozarena (ed.). Ouagadougou : Chez le Larhalle Naba.

Tradition et modernite. Mensuel burkinabe de culture no 01 fevrier. 1996. Ouagadougou : Grande Imprimerie du Burkina.

Notes

(1.) Monsieur Mahamoudou Ouedraogo a occupe le portefeuille du ministere de la culture depuis 1996 sans discontinuite jusqu'en 2006, en depit de changements de denominations survenus au niveau du departement. En 1999, le departement de la Communication devint autonome et le ministere de la culture prit l'appellation de Ministere de la Culture et des Arts (MCA) de 1999 a 2000. De septembre 2000 a aout 2002, il devint Ministere des Arts et de la Culture (MAC). De septembre 2002 au 4 janvier 2006, il prit la denomination de Ministere de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT MCAT
abbr.
Medical College Admissions Test


MCAT Medical college admission test, pronounced, EM-cat A preadmission exam administered by the Psychological Corp., required in the US before entrance to medical school.
). Le Ministre Mahamoudou Ouedraogo fut designe en 2000 par Worldlink (magazine of world economic Forum) comme le meilleur ministre de la culture du monde. Il n'y a aucun lien de parente entre l'auteur du present et le ministre. Ouedraogo est un nom de famille tres commun au Burkina Faso, il est porte par des millions d'individus qui ne se reconnaissent pas toujours des liens de famille.

(2.) Selon les informations recueillies au niveau de la Radio rurale, les emissions de contes du Lagle Naab a Abga commencerent en 1967.

(3.) Ancienne appellation du Burkina.

(4.) Il dirigea durant quelques annees une revue mensuelle de culture (animee par des universitaires et des hommes de culture) denommee Tradition et modernite.

(5.) Sous le Lagle Naab a Abga, l'emission etait diffusee les mardis a partir de 21h et durait une heure. De nos jours, elle est diffusee de 19h45 a 20h30.

(6.) Le moore n'est pas une langue de tradition ivoirienne, mais au regard de l'importance de locuteurs moorephones, il est aujourd'hui judicieux de considerer une telle langue comme faisant partie du patrimoine linguistique ivoirien. C'est justement ce que semblaient avoir compris les autorites ivoiriennes avant 2002.

(7.) Trad imp. 1.

imp. os> of Tread.

Noun 1. trad - traditional jazz as revived in the 1950s
jazz - a genre of popular music that originated in New Orleans around 1900 and developed through increasingly complex styles
. << Les genies content la nuit pour me permettre de conter le jour >>.

(8.) L'equipe des chansonniers se compose de trois hommes et d'une femme.

(9.) L'expression se traduit litteralement par << contes courts >> ; mais il s'agit de devises.

(10.) Territoire traditionnel des royaumes moose.

(11.) En moore : << kuilg sa n golem, bi yebg tu n goleme >>.

(12.) Exception faite des cadres superieurs disposant de postes televiseurs dans leurs bureaux.

(13.) C'est l'intitule de l'emission de contes au niveau de la RTI RTI - Return from interrupt  (Television ivoirienne).

(14.) Trad. << Nous n'avons plus entendu les contes ! Nous n'avons plus entendu les contes ! Le chef a-t-il effectue un deplacement ? >>

(15.) Terme designant les petits marches peripheriques.

(16.) Le taux de couverture de la television nationale est estime a 90%.

(17.) La phase d'essai de mise de la TNB sur satellite a dure de novembre 2004 au 23 decembre 2005, date a laquelle est intervenue la reconnaissance de l'operation.

(18.) Les foyers du Burkina dont les localites ne sont pas couvertes par la TNB et qui ne disposent d'antennes paraboliques ne peuvent pas avoir acces aux emissions de la TNB.

(19.) Si l'on se refere a la distribution ethnique de la population burkinabe (les Moose representent un peu plus de 50%), l'on peut evaluer le public moorephone de la diaspora a plus de quatre millions. 20. Une telle technique se retrouve dans l'ecriture de la Bruyere dans Les caracteres.

(21.) Trad. Roi, chef ou autorite.

(22.) Le foulard aux oiseaux. Il s'agit d'un foulard qui etait en vogue durant la periode coloniale et qui, depuis 1983, est de nouveau prise par les jeunes filles et les femmes.

(23.) Dans la preface de l'ouvrage de Yamba Tiendreboogo, Pageard (1976 : 7) ecrivait fort justement : << La voix etait grave, lente, modulee, une voix d'acteur dont je devinais l'impact dans le discours more >>.

Albert Ouedraogo, Maitre de conferences de Lettres a l'Universite de Ouagadougou, Ouagadougou, Burkina Faso. Il enseigne la litterature orale africaine au Departement de Lettres. E-mail: albert.ouedraogo1@univ-ouaga.bf
COPYRIGHT 2007 Tydskrif vir Letterkunde
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2007 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 Reader Opinion

Title:

Comment:



 

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:Ouedraogo, Albert
Publication:Tydskrif vir Letterkunde
Geographic Code:6BURK
Date:Apr 1, 2007
Words:7157
Previous Article:Une nouvelle approche classificatoire des textes oraux africains.
Next Article:Litterature et masque : une etude comparee de leur fonctionnement comme institutions.

Terms of use | Copyright © 2014 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters