Printer Friendly
The Free Library
22,738,802 articles and books

Le developpement socio-economique de Montreal: la cite creative et la carriere artistique comme facteurs d'attraction?



Abstract

Some authors, including Richard Florida, believe that cities compete to attract talent and that the creative cities are the only ones with any real future. Our article aims at testing Richard Florida's hypothesis by which he argues that creative workers (artists but also professionals and other creative people) have a tendency to be attracted to and remain in cities that can be characterised as 'cool', where the population is open to multiculturalism and is tolerant. Based upon an exploratory survey of artists, we attempted to reveal the factors of attraction for this population and to test the hypothesis that the city, in order to attract and retain a high knowledge intensity, must be able to offer an urban climate that is favourable for attracting and retaining creative workers, offering a good quality of life and several options for career paths, notably in the artistic sector. The research allowed us to observe that the diversity and cultural environment in Montreal are advantages, as was the low cost of living, particularly in relation to the spaces of creativity.

Resume

Certains auteurs, dont Richard Florida, affirment que les villes se font concurrence CONCURRENCE, French law. The equality of rights, or privilege which several persons-have over the same thing; as, for example, the right which two judgment creditors, Whose judgments were rendered at the same time, have to be paid out of the proceeds of real estate bound by them. Dict. de Jur. h.t.  pour attirer les talents et que les cites creatives sont les seules qui ont vraiment de l'avenir. Notre article vise a tester l'hypothese soutenue par Richard Florida, selon laquelle les travailleurs creatifs (artistes mais aussi professionnels et autres creatifs) ont tendance a etre attires et a rester dans les villes qualifiees de 'cool', ou la population est ouverte au multiculturalisme et tolerante. A partir d'une enquete exploratoire aupres d'artistes, nous avons voulu connaitre les facteurs d'attraction de ces populations et tester l'hypothese selon laquelle la ville, pour attirer les talents et maintenir une forte intensite de savoir, doit etre en mesure d'offrir un climat urbain favorable pour attirer et retenir les travailleurs creatifs, offrir une bonne n. 1. A female servant charged with the care of a young child.  qualite de vie et plusieurs occasions de carriere, notamment dans le secteur artistique. La recherche La Recherche is a monthly French language popular science magazine covering recent scientific news. It is published by the Société d'éditions scientifiques (the Scientific Publishing Group), a subsidiary of Financière Tallandier.  a permis d'observer que la diversite et la vie culturelle de Montreal sont des atouts, tout Tout

To promote a security in order to attract buyers.


tout

To foster interest in a particular company or security. For example, a broker might tout a security to a client in the hope that the client will purchase the security.
 comme le faible cout des loyers, notamment pour les espaces de creation.

Introduction

L'economie du savoir a modifie les visions du developpement economique des villes et des regions. Le << savoir >> a remplace les ressources naturelles et le travail TRAVAIL. The act of child-bearing.
     2. A woman is said to be in her travail from the time the pains of child-bearing commence until her delivery. 5 Pick. 63; 6 Greenl. R. 460.
     3.
 physique physique /phy·sique/ (fi-zek´) the body organization, development, and structure.

phy·sique
n.
The body considered with reference to its proportions, muscular development, and appearance.
 comme outils de developpement economique et les villes cherchent comment attirer ce savoir, plus precisement les travailleurs qui le possedent. Certains auteurs, dont Richard Florida (2002), affirment que les villes se font concurrence pour attirer les talents et que les cites creatives sont les seules qui ont vraiment de l'avenir.

Dans une perspective apparentee, notre article repose ainsi sur l'hypothese que dans plusieurs secteurs de l'economie, la competitivite repose sur les avoir intangibles. On s'accorde generalement pour dire que le savoir et l'innovation sont des conditions majeures du developpent de la societe et des ressources critiques pour l'economie locale (Tremblay 2006). Ainsi, les pays qui possedent les stocks les plus importants de capital humain connaitraient des niveaux de vie superieurs (Romer
This page is about the cartographic mechanism called a "Romer" or "Roamer"; for people named Romer see Romer (surname)


A Romer or Roamer is a simple device for accurately plotting a grid reference on a map.
 1989).

L'argument mis de l'avant dans cet article s'inspire des theses de Florida (2002) comme de Romer (1989). Nous voulons tester l'hypothese selon laquelle la ville, pour attirer les talents et maintenir une forte intensite de savoir, doit etre en mesure d'offrir un climat urbain favorable pour attirer et retenir les travailleurs creatifs, offrir une bonne qualite de vie et plusieurs occasions de carriere, notamment dans le secteur artistique. Nous nous interessons aussi aux carrieres artistiques parce que certains travaux conduisent a penser que les carrieres artistiques seraient les precurseurs des carrieres de l'avenir, puisqu'il s'agit de carrieres en quelque sorte nomades ou parfois precaires, un type apparemment appele a se developper dans plusieurs autres secteurs (Menger 2002).

L'hypothese soutenue par Florida est, en gros, que les travailleurs creatifs (artistes mais aussi professionnels et autres creatifs) ont ainsi tendance a etre attires et a rester dans les villes qualifiees de cool, ou la population est ouverte au multiculturalisme et tolerante envers les gais et lesbiennes (Florida 2002). Ensuite, le succes avec lequel une region urbaine peut generer et retenir une activite de creation depend de la qualite du lieu et des facteurs qui favorisent le bon voisinage et la cohesion sociale au sein de la communaute.

Nous avons traite ailleurs en detail des critiques de ces theses de Florida, qui sont nombreuses (Pilati et Tremblay 2007); nous ne reprendrons pas cela ici, mais nous avons voulu tester la theorie de maniere empirique, sans vouloir pretendre que ce test serait definitif, ce qui serait excessif. Toutefois, nous considerons que si la theorie de Florida a ete souvent critiquee sur le plan theorique (voir notamment Shearmur 2006; Naud et Tremblay 2006, ou Tremblay et Pilati 2007), elle a ete peu testee et merite une confrontation avec la realite, en raison de sa grande diffusion et du niveau relativement limite des tests empiriques auxquels elle a donne lieu, selon nombre d'auteurs, dont Shearmur (2006) et Kotkin (2000) entre autres. Ainsi, Kotkin (2000) et Kotkin et Siegel (1999) affirment que les talents (les auteurs rejettent le concept de classe creative de Florida) se preoccupent d'abord et avant tout du cout de la vie urbaine, du temps de navettage entre le lieu Coordinates:  Le Lieu is a municipality in the canton of Vaud in Switzerland, located in the district of La Vallée de Joux.  de residence et le travail et de la variete de loisirs familiaux offerts par la ville et que la these de Florida ne tient donc pas. Il est donc interessant de determiner quels sont les facteurs determinants pour les artistes notamment, d'autres groupes devant etre analyses par la suite.

Dans cet article, nous allons d'abord faire une breve BREVE, practice. A writ in which the cause of action is briefly stated, hence its name. Fleta, lib. 2, c. 13, Sec. 25; Co. Lit. 73 b.
     2. Writs are distributed into several classes.
 presentation des theses qui ont inspire notre recherche re·cher·ché  
adj.
1. Uncommon; rare.

2. Exquisite; choice.

3. Overrefined; forced.

4. Pretentious; overblown.
, puis une presentation de Montreal et de la situation des artistes a Montreal et au Quebec, pour ensuite presenter notre methodologie et les resultats de la recherche.

La ville du savoir et la ville creative

La ville du savoir se definit generalement par une solide performance economique dans le secteur du haut savoir, la qualite du processus d'innovation, la disponibilite et le niveau de competences du capital humain et la richesse en termes de capital culturel et social (Tremblay et Rolland 2003; Tremblay et Tremblay 2006).

En plus, la notion de savoir dans une ville peut eter distinguee en fonction de son caractere << creatif >>. Ainsi, selon Sacco (2005), la creativite aurait un role fondamental a jouer dans la croissance economique et sociale d'un systeme territorial, puisqu'elle permet d' << obtenir un avantage competitif pour les entreprises, developper de nouvelles formes (language, music) Formes - An object-oriented language for music composition and synthesis, written in VLISP.

["Formes: Composition and Scheduling of Processes", X. Rodet & P. Cointe, Computer Music J 8(3):32-50 (Fall 1984)].
 sociales et aussi rentrer dans un processus social d'accumulation du savoir >>.

Selon Michaud (2003), il existe une relation entre le developpement du capital du savoir et la proportion de la population active d'une ville qui s'occupe a creer et inventer des connaissances et des produits nouveaux dans differents secteurs. A cet egard, dans son ouvrage The Rise of the Creative Class, Florida definit ces travailleurs du savoir comme la << classe creative >>, qui est composee d'un groupe tres diversifie et qui est present dans toutes les couches et tous les ages de la population. Pour developper le concept de << classe creative >>, Florida (2002) reprend certains elements d'une autre enquete realisee dans les annees 80 par Ray et Anderson aux Etats-Unis aupres d'environ 100 000 personnes. Dans leur livre li·vre  
n.
1. See Table at currency.

2. A money of account formerly used in France and originally worth a pound of silver.
 intitule in·tit·ule  
tr.v. in·tit·uled, in·tit·ul·ing, in·tit·ules Chiefly British
To give a designation or title to (a legislative act, for example).
 << L'emergence des creatifs culturels. Enquete sur les acteurs d'un changement de societe >>, Ray et Anderson (2001) presentent les resultats de cette etude e·tude  
n. Music
1. A piece composed for the development of a specific point of technique.

2. A composition featuring a point of technique but performed because of its artistic merit.
 qui identifie une evolution radicale et un profond changement de societe fonde sur la presence des creatifs du secteur culturel (Pilati et Tremblay 2007). Le bassin des travailleurs du savoir est compose par des individus qualifies, qui sont attires par des emplois valorisant leur carriere et leur capacite de creation, et les travailleurs du secteur culturel sont au nombre de ces travailleurs creatifs.

Florida (2002) affirme que les creatifs representeraient 30 % des travailleurs et seraient aujourd'hui environ 38 millions aux Etats-Unis. Ils se diviseraient en un noyau Noy`au´

n. 1. A cordial of brandy, etc., flavored with the kernel of the bitter almond, or of the peach stone, etc.
 << tres creatif >> d'une part et un groupe de creatifs << de profession >> d'autre part. Selon Florida toujours, le secteur creatif comprend quatre grandes grappes occupationnelles qui forment l'acronyme << TAPE >>; elles correspondent au secteur Technologique, aux activites des Arts et de la culture, aux activites Professionnelles et manageriales et aux activites d'Education. Il regroupe des individus travaillant dans les milieux de l'information et les sciences de la vie, dans le domaine informatique et mathematiques, mais aussi dans d'autres domaines tels que l'architecture, le design, les arts et le divertissement di·ver·tisse·ment  
n.
1. A short performance, typically a ballet, that is presented as an interlude in an opera or play.

2. Music See divertimento.

3. A diversion; an amusement.
. Ce groupe est caracterise par un fort capital culturel et un modus vivendi fonde sur des valeurs d'individualisme et de meritocratie; de plus, ces individus attribuent une importance capitale au travail competitif et ouvert, stimulant stimulant, any substance that causes an increase in activity in various parts of the nervous system or directly increases muscle activity. Cerebral, or psychic, stimulants act on the central nervous system and provide a temporary sense of alertness and well-being as  et flexible, dans un contexte que Florida a qualifie de cool space, plus proche du sensemaking et de l'interaction entre les individus (Pilati et Tremblay 2007).

Selon Menger (2002), << les arts sont un laboratoire de la flexibilite >>. Cela se confirmera dans nos donnees puisque nous verrons que les travailleurs artistiques interviewes ont souvent un emploi intermittent et doivent donc faire preuve de flexibilite contractuelle. De plus, le deroulement de l'activite d'un artiste se presente generalement comme une succession de periodes de travail et de periodes plus ou moins longues de precarite.

Il faut rappeler l'importance de la theorie des reseaux et des liens entre les differents individus (Granovetter 1985). La theorie des reseaux sociaux (Lin 1982 ; Granovetter 1985, 1994 ; Burt 1995) permet d'apprehender la structure d'interaction des acteurs sur le marche de l'art et son incidence sur la dynamique d'insertion des jeunes artistes, un des aspects qui nous interesse ici.

La << force des liens faibles >> represente une caracteristique marquante de ces individus. Cette notion de << force d'un lien >> est une combinaison de qualite de temps, intensite emotionnelle, intimite et services reciproques (Granovetter 1995). Selon Granovetter, les liens faibles sont importants pour le pouvoir social, car les individus peuvent y trouver des sources de puissance puis·sance  
n.
Power; might.



[Middle English, from Old French, from poissant, powerful, present participle of pooir, to be able; see power.
 ou de richesse. Ensuite, ils sont toujours plus importants que les liens forts lorsqu'il est question de trouver de l'emploi, de l'information ou des idees. Ils sont nombreux et forment des << ponts locaux >> qui creent des chemins plus courts et plus nombreux entre les individus dans le reseau ré·seau or re·seau  
n. pl. réseaus or réseaux
1. A net or mesh foundation for lace.

2. Astronomy
 >> (Granovetter 1995).

De toute evidence, les arts et la culture jouent un role de premier plan dans la construction de ce type d'environnement, de stimulation a la creation d'emplois et aussi de revitalisation Noun 1. revitalisation - bringing again into activity and prominence; "the revival of trade"; "a revival of a neglected play by Moliere"; "the Gothic revival in architecture"
resurgence, revitalization, revival, revivification
 economique. De plus, la question du potentiel de creation artistique qu'on attribue a une ville devient un facteur critique pour son positionnement metropolitain.

Selon plusieurs auteurs comme Markusen (2006) (1), les artistes contribuent a l'economie par une exportation directe de leur travail et de leurs services, par des travaux entrepris pour des entreprises de leur region et en stimulant l'innovation de la part de leurs fournisseurs, mais ils contribuent aussi a la vitalite, a l'inclusion et a la diversite de la culture urbaine.

Montreal, profil economique, politique et demographique

Avant de passer aux donnees sur les travailleurs creatifs a Montreal, voyons quelques donnees generales pour mieux situer les creatifs en contexte. En 2005, la Region metropolitaine de Montreal comptait environ 3 635 700 habitants Habitants is the name used to refer to both the French settlers and the America-born inhabitants of French origin who farmed the land along the two shores of the St. Lawrence waterway in what is the present-day Province of Quebec in Canada.  et 47 % des gens gens (jĕnz), ancient Roman kinship group. It was the counterpart of what is known in other societies as a patrilineal clan or sib, and the word has been used in social science as a generic term for such groupings.  habitant le Quebec. Entre 1996 et 2001, Montreal a connu une croissance demographique de 3 %, un pourcentage assez faible par rapport au 4 % du reste du Canada et au 9,8 % de Toronto et 8,5 % de Vancouver (Statistique Canada, recensement 1996-2001).

Sur le plan economique, Montreal est la deuxiemement ville en importance au Canada, apres Toronto. Son economie se demarque dans plusieurs secteurs, tels l'aerospatiale, les technologies de l'information et des communications (TIC), les sciences de la vie ([1.sup.er] rang au Canada pour les organisations de recherches a contrat, [8.sup.ieme] rang en Amerique du Nord pour le nombre d'emplois en biopharmaceutique), le design (en 2005 a la suite d'un appel ap·pel  
n. Sports
A quick stamp of the foot used in fencing as a feint to produce an opening.



[French, from appeler, to call, from Old French apeler, to appeal; see
 international, Montreal a ete designee des·ig·nee  
n.
A person who has been designated.
 comme ville UNESCO UNESCO: see United Nations Educational, Scientific, and Cultural Organization.
UNESCO
 in full United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization
 de design). Montreal est aussi un grand centre de mode (ce secteur couvre 48 000 emplois, ce qui represente 55 % de l'industrie canadienne du vetement, quoique tous ces emplois ne soient pas dans la mode, plusieurs etant dans la fabrication fabrication (fab´rikā´shn),
n the construction or making of a restoration.
). Tous ces secteurs reposent toutefois en partie sur la creativite, essentielle au developpement de ces secteurs tant a Montreal qu'ailleurs.

La ville se classe au [1.sup.er] rang du G7 pour ses couts de revient globaux, qui sont les plus bas des grandes villes au monde n. 1. The world; a globe as an ensign of royalty.
Le beau monde
fashionable society. See Beau monde.
Demi monde
See Demimonde.
. Selon une etude de KPMG KPMG Klynveld Peat Marwick Goerdeler (accounting firm)
KPMG Kaiser Permanente Medical Group
KPMG Keiner Prüft Mehr Genau (German)
KPMG Kommen Prüfen Meckern Gehen
 (2006), qui compare 128 villes sur le plan des couts, en ce qui a trait aux secteurs sur le savoir, Montreal profite d'un avantage d'environ 17 points sur Philadelphie; pour la biotechnologie, elle profite d'un avantage de 2 points sur New York New York, state, United States
New York, Middle Atlantic state of the United States. It is bordered by Vermont, Massachusetts, Connecticut, and the Atlantic Ocean (E), New Jersey and Pennsylvania (S), Lakes Erie and Ontario and the Canadian province of
. Montreal est designee dans cette etude comme etant tres attrayante pour les investisseurs, avec des couts inferieurs de 5,9 et 14,8 points de pourcentage sur Paris et Londres et de 8,5 points de pourcentage sur Philadelphie et 13 sur Boston.

La presence d'un milieu urbain avec un bassin important d'etablissements universitaires constitue un contexte favorable a la specialisation et au developpement du capital humain et ceci constitue un autre facteur d'attraction pour les artistes. Montreal est au [2.sup.ieme] rang en Amerique du Nord, apres Boston, pour le nombre d'etudiants universitaires au prorata de la population. De ce fait, elle renferme un important stock de capital humain specialise en differents domaines de recherches localisees en 200 etablissements actifs en R-D. Elle concentre Verb 1. concentre - bring into focus or alignment; to converge or cause to converge; of ideas or emotions
concenter, focalise, focalize, focus

align, aline, adjust, line up - place in a line or arrange so as to be parallel or straight; "align the car with
 4,17 % d'etudiants universitaires dans la region metropolitaine par rapport a 2,78 % pour Vancouver.

Pres de 40% de la population active de la region de Montreal possede un diplome de niveau collegial col·le·gi·al  
adj.
1.
a. Characterized by or having power and authority vested equally among colleagues: "He . . .
 ou universitaire. Cependant, seulement 20% de la population montrealaise possede un diplome universitaire par rapport a la moyenne de 28% pour les metropoles en Amerique du Nord. La proportion de diplomes du postsecondaire chez chez  
prep.
At the home of; at or by.



[French, from Old French, from Latin casa, cottage, hut.]

chez
prep

at the home of [French]
 les 25 ans et plus est inferieure aux autres grandes villes canadiennes (Michaud 2003 : 31).

La ville du savoir se definit generalement par une solide performance economique dans le secteur du haut savoir, la qualite du processus d'innovation, la disponibilite et le niveau de competences du capital humain et la richesse en termes de capital culturel et social. (Michaud 2003 : 5)

Montreal, profil d'une ville de creatifs

Selon l'etude de Florida (2005) la classe creative s'etablit au Canada dans trois grandes villes-regions urbaine : Montreal, Toronto et Vancouver. Selon cette etude ces villes se classent en tete des 24 villes en Amerique du Nord pour la concentration du noyau tres creatif. Cette classe aurait connu une impressionnante croissance dans les dernieres annees, aux Etats-Unis comme au Canada. Les creatifs seraient ainsi environ 4 350 000 au Canada et ils representeraient 28% de la population active. Ce serait le deuxieme secteur le plus important apres le secteur des services (49%), devancant le secteur ouvrier (21%). (2)

Dans la region montrealaise, selon les travaux de Stolarick et al (2005, cite dans Florida et al (2005)), les actifs du secteur creatif representent un ratio tres important compose d'environ 450 000 personnes, devancant ainsi le secteur des services, selon leur definition tout au moins. (3) Bien sur, certains ont pu contester les frontieres precises que ces auteurs donnent au concept de creatif, un concept assez large, qui sert leur these. Les donnees sont neanmoins interessantes, puisque l'on considere souvent le secteur des arts comme etant marginal, et il retrouve ici une plus grande importance, en conjonction avec d'autres secteurs creatifs evidemment.

Les donnees de l'etude canadienne sur les arts (Hill Strategies Recherche 2006) confirment que dans les tres grandes villes du Canada, on trouve des concentrations particulierement elevees d'artistes, un revenu moyen relativement eleve pour les artistes et une croissance particulierement forte des arts. Les trois villes (Montreal, Toronto et Vancouver), renferment le plus grand nombre absolu d'artistes, c'est-a-dire 38 400 artistes, soit 29% des 130 700 artistes du Canada. Les artistes du Quebec sont concentres surtout Sur`tout´

n. 1. A man's coat to be worn over his other garments; an overcoat, especially when long, and fitting closely like a body coat.

Noun 1.
 a Montreal (36% du volume de toute la province). Ainsi, Montreal est la troisieme ville au plan de la concentration d'artistes au Canada (1,9% sur une moyenne canadienne de 0,8 %). Montreal compte 10 075 artistes et sa concentration a augmente entre 1991 et 2001 de 24% ou pres de 2 000 personnes (Hill Strategies Recherche 2006).

Cependant, ce pourcentage est le plus faible des trois grandes villes au Canada (Vancouver 57% et Toronto 35%) et aussi par rapport au 29% du reste au Canada. Le pourcentage de croissance des artistes a Montreal serait toutefois le plus eleve des trois grandes villes (50% contre 23% pour Vancouver et 36% pour Toronto).

De plus, selon Hill Strategies Recherche (mars 2006) Montreal renferme le plus grand nombre d'artistes apres Toronto: d'abord les producteurs, realisateurs, chorographes et professions semblables, puis au deuxieme rang les musiciens et les chanteurs, puis les auteurs, redacteurs et les ecrivains et enfin les acteurs. Selon l'etude de Bellavance (2004) la pratique pra·tique  
n.
Clearance granted to a ship to proceed into port after compliance with health regulations or quarantine.



[French, from Old French practique, from Medieval Latin
 des arts est d'abord marquee par la croissance considerable du nombre d'artistes, au Quebec comme ailleurs au Canada ou en Occident. Dans cette etude, Bellavance soutient que cette croissance a ete particulierement forte entre 1970 et 1980, et correspond largement a l'entree des baby-boomers dans la carriere ou le metier. Ensuite cette croissance a ete egalement marquee par une feminisation Noun 1. feminisation - the process of becoming feminized; the development of female characteristics (loss of facial hair or breast enlargement) in a male because of hormonal disorders or castration
feminization
 du domaine (elles etaient 23% en 1971 contre 53% en 2001). Les hommes qui etaient sensiblement majoritaires en 1970, et encore au debut des annees 1980, sont largement minoritaires actuellement (42% d'hommes par rapport a 58% de femmes).

Le baby-boom et la feminisation, rappelle-t-il, << sont en effet deux dynamiques qui, tout en affectant de facon specialement forte les marches Les Marches is a commune situated south-east of Chambéry in the department of Savoie in the Rhône-Alpes region of France. See also
  • Communes of the Savoie department
 de travail artistique, ont eu un impact en profondeur sur l'ensemble des marches du travail >> (Bellavance 2004). Le secteur des arts vit donc la meme evolution que le marche du travail general sous cet angle. Bellavance ajoute que ce domaine a ete particulierement marque dans les dix dernieres annees par une << diversification des pratiques ainsi que par l'acceptation, sinon l'institutiolmalisation de l'art contemporain, esthetique devenue predominante sinon dominante >> (Bellavance 2004:2). Ainsi une diversification des competences disciplinaires plus proches des nouvelles technologies et meme celles des nouveaux arts se developpe dé·vel·op·pé  
n.
A ballet movement in which one leg is raised to the knee of the supporting leg and fully extended.



[French, from past participle of développer, to develop; see develop.]
. Bellavance note aussi que << cela s'est conjugue a une tolerance accrue sinon a une reconnaissance parfaite des valeurs de creativite et d'innovation, qui s'inscrit dans un mouvement de reconnaissance au moins institutionnelle de la legitimite de grands courants esthetiques de la modernite. Des beaux-arts au sens traditionnel (et disciplinaires) on est passe pas·sé  
adj.
1. No longer current or in fashion; out-of-date.

2. Past the prime; faded or aged.



[French, past participle of passer, to pass, from Old French; see
 aux arts visuels contemporains (et multidisciplinaires)>>.

Le cadre (company) CADRE - The US software engineering vendor which merged with Bachman Information Systems to form Cayenne Software in July 1996.  professionnel et organisationnel est marque cependant par un profond changement qui agit sur la pratique artistique : plus d'institutions, de musees et de galeries, de centres d'artistes, de revues, de centres creatifs etc. Ceci implique une recodification en profondeur du milieu professionnel et implique notamment la proliferation proliferation /pro·lif·er·a·tion/ (pro-lif?er-a´shun) the reproduction or multiplication of similar forms, especially of cells.prolif´erativeprolif´erous

pro·lif·er·a·tion
n.
 de metiers para-artistiques comme l'enseignement, la gestion, la production et la diffusion artistique (idem).

A l'echelle quebecoise, de 1991 a 2001, Montreal compte le plus grand nombre d'artistes au Quebec avec une croissance de 24%. On note aussi que LaSalle (47%), Verdun (33%) et Saint-Hubert (30%) ont enregistre une croissance considerable du milieu artistique.

Montreal enregistre aussi le revenu moyen le plus eleve des artistes dans les 21 villes au Quebec (Hill Strategies 2006 : 34). Cependant l'ecart de revenu (difference en pourcentage entre le revenu moyen des artistes et le revenu moyen de l'ensemble de la population active locale) est le moins eleve (7%) des villes de la province.

Passons maintenant a la methode utilisee pour notre recherche.

Methodologie

Notre recherche se veut exploratoire, visant un premier test des facteurs d'attraction pertinents pour la ville de Montreal. Pour ce faire, nous avons retenu une approche qualitative d'entretiens semi-structures. L'enquete porte sur les carrieres artistiques et les avantages de Montreal pour les artistes en arts visuels. Entre septembre 2005 et fevrier 2006 nous avons realise une enquete reposant sur une serie d'entrevues aupres d'une dizaine d'artistes en arts visuel, dont une partie (5) represente aussi des gestionnaires de centres d'artistes autogeres. (4) Afin de guider les entretiens semi structures, nous avons construit un guide elabore pour explorer les differentes dimensions liees a notre hypothese. Ce guide se compose de quatre parties : les 17 premieres questions s'interessent au parcours des travailleurs hautement qualifies et/ou creatifs (les antecedents, les attraits de la region montrealaise pour les artistes et sa capacite de retenir les individus talentueux); la deuxieme partie propose 7 questions qui traitent des forces et faiblesses de la ville, des aspects qui facilitent la creativite et des attraits de la ville qui favorisent la retention. Les troisieme et quatrieme parties comptent 13 questions et visent a preciser le role qu'assument les centres d'artistes autogeres dans le reseau des acteurs du territoire et le dialogue avec les differents organismes lies au developpement de la ville. Enfin, les dernieres questions concernent la cohesion sociale, les normes regionales et les valeurs pour les nouveaux residents et arrivants et visent a tester l'importance de ces valeurs et normes, en lien avec le << bohemian index >> de Florida, soit l'importance de ces valeurs et normes plus << ouvertes >> pour l'attraction et la retention de main-d'oeuvre.

A cet egard, dans son ouvrage The Flight of the Creative Class (2005) Florida affirme que l'immigration joue un role determinant dans l'attraction des meilleurs talents et cela apporterait un net avantage concurrentiel dans une ville-region. Florida cite notamment des villes d'Amerique du Nord pour demontrer qu'un flux d'immigrants d'origines les plus diverses est un elementeimportant de la capacite des villes a attirer le talent mondial Mondial can refer to:
  • Mondial (amusement ride manufacturer), a Dutch manufacturer of amusement rides.
  • Mondial (motorcyle manufacturer), an Italian motorcycle manufacturer.
. << Ce qui permet a ces villes de concurrencer leurs rivales americaines, c'est souvent, surtout dans le cas des villes canadiennes, la presence d'immigrants a la fois nombreux et de toutes provenances. Dans ces villes ou ne domine aucun groupe d'immigrants en particulier se retrouve une mosaique de groupes ethniques et raciaux tres diverse >> (traduction libre de Florida 2005). Donc, les politiques en matiere d'immigration doivent encourager l'entree des nouveaux arrivants car les immigrants nous apportent plus que leurs competences specialisees. Ils amenent avec leurs reseaux de contacts qui deviennent d'importants atouts sur les plans Les Plans is the name or part of the name of several communes in France:
  • Les Plans, in the Gard department
  • Les Plans, in the Hérault department
 de l'economie et de la creation. (5)

Dans le present article, nous allons prendre en consideration les premiere et deuxieme parties du questionnaire, c'est-a-dire les questions relatives aux fondements sociaux de l'attraction et de la retention des individus << creatifs >>, ainsi que les caracteristiques du marche du travail de la ville qui peuvent contribuer a minimiser le risque ris·qué  
adj.
Suggestive of or bordering on indelicacy or impropriety.



[French, from past participle of risquer, to risk, from risque, risk; see risk.]

Adj.
 associe a la perte d'emploi et qui influencent leurs parcours professionnel et leur carriere artistique.

Notre recherche s'est aussi penchee sur de nombreux travaux portant sur les artistes dans l'agglomeration montrealaise, dont ceux de Bellavance (2005), (6) ainsi qu'une autre recherche realisee par Sacco et al (2006) (7) et enfin une recherche sur la gestion des arts, la remuneration et l'emploi dans les organismes artistiques du Quebec, conduite par la firme Hill Strategies Recherche. (8)

Notre recherche nous a permis de constater en premier lieu que nos repondants presentent un profil semblable sem·bla·ble  
adj.
1. Having a resemblance; resembling or like: unfamiliar symbols semblable to religious icons.

2. Seeming; apparent.

n.
 a celui de l'ensemble des artistes en arts visuels sur les plans geographique, sociodemographique, disciplinaire, academique, professionnel et << para professionnel >>.

Profil geographique

Notre etude repose sur un echantillon d'artistes residant tous a Montreal. Nos donnees confirment que les artistes resident dans les secteurs consideres comme les plus creatifs : 38% des travailleurs hautement qualifiees et/ou creatifs habitent dans le Plateau, 30% dans le secteur voisin du Mile-End, puis a Rosemont (7%), dans le Sud-Ouest (7%), et enfin, 18% en dehors DEHORS. Out of; without. By this word is understood something out of the record, agreement, will, or other thing spoken of; something foreign to the matter in question.  de Montreal. (9) Selon l'etude de Bellavance (2004), 64,3% des artistes resident dans la grande region de l'Ile de Montreal et ses zones limitrophes. La majorite, soit 27,1%, se concentrent dans les quartiers dits << creatifs >>, 27,1% dans le secteur qui correspond au code postal H2, - le Plateau Mont-Royal et le Mile-End, puis 7,6% dans le secteur H3, notamment le Sud-Ouest.

Profil sociodemographique

Les artistes femmes sont plus nombreuses que les hommes chez nos repondants. L'etude de Bellavance (2004) compte 58% de femmes dans le secteur artistique, par rapport a 42% d'hommes.

La recherche de Sacco et al (2006) concernant le role des centres d'artistes autogeres a Montreal avait aussi fait etat d'une majorite de femmes artistes, notamment dans les centres d'artistes, souvent diriges par des femmes. Sur 17 centres dans la zone metropolitaine de Montreal, plus de la moitie ont des femmes qui occupent un poste de direction, de responsable a la programmation ou de coordination artistique.

Les artistes que nous avons interviewes sont ages de 35 a 45 ans et la plupart sont celibataires. Selon Bellavance (2004), 40% des artistes etaient ages de 40 a 50 ans, et 32% etaient ages de plus de 50 ans. Tous nos repondants parlent le francais et ils se considerent d'origine francophone. Selon Bellavance (2004), 93 % des artistes utilisent le francais contre le 7% qui sont de langue langue  
n.
Language viewed as a system including vocabulary, grammar, and pronunciation of a particular community.



[French, from Old French; see language.]
 anglaise.

Selon Bellavance (2004), la plupart des artistes sont nes au Quebec (78%); 14% sont nes a l'etranger et 7% viennent du reste du Canada. Dans notre enquete, ces pourcentages sont proches, quoique nous ayons davantage d'artistes nes a l'etranger : 50 % sont nes au Quebec, 17% au Canada, et 33 % a l'etranger. Pour les artistes qui sont nes a l'exterieur de Montreal, a l'age d'environ 20-25 ans, ils viennent pour la premiere fois a Montreal pour commencer leur carriere professionnelle.

Selon l'etude de Bellavance (2004), au Quebec la proportion des artistes formant for·mant  
n.
Any of several frequency regions of relatively great intensity in a sound spectrum, which together determine the characteristic quality of a vowel sound.
 un couple avec enfant et les celibataires sont presque aussi nombreux, 27 % contre 26%. Cependant, il remarque re·marque  
n.
1. A small mark or sketch engraved in the margin of a plate to indicate its stage of development prior to completion.

2. A print or proof from a plate carrying such a mark.
 que sur l'Ile de Montreal, la proportion de personnes celibataires est nettement plus elevee, soit 47%. Nos repondants sont aussi plus de 60% a etre celibataires, 40% etant en couple ou separes.

Profil disciplinaire

Les repondants a notre enquete sont tous des artistes professionnels en arts visuels, davantage dans le domaine de la photographie et de la peinture.

Bellavance (2004) confirme qu'a Montreal, la peinture occupe la premiere position avec 55,4% des artistes qui la pratiquent. La photographie occupe la quatrieme place (25,8%), apres le dessin (40,9%) et la sculpture (31,5%).

Profil academique, professionnel et (r) para professionnel

Dans notre etude, tous les artistes ont eu un parcours centre sur les arts. Toutefois, 50% des interviewes ont obtenu un baccalaureat, puis 33% ont une formation en Beaux-arts, et 16% sont des cas particulier (autodidacte). Bellavance (2004) fait etat d'une nette predominance pre·dom·i·nance   also pre·dom·i·nan·cy
n.
The state or quality of being predominant; preponderance.

Noun 1. predominance - the state of being predominant over others
predomination, prepotency
 (47%) des diplomes de baccalaureat ou d'ecoles des Beaux-arts; suivent la maitrise et le parcours autodidacte, qui presentent des pourcentages analogues et representent l'autre moitie des artistes.

Selon Throsby (1994) et Galenson (2005), la formation dispensee dans les ecoles d'art influence de maniere determinante l'insertion des artistes sur le marche de l'art.

La carriere des artistes: nos resultats de recherche

Nous avons voulu nous interesser aux carrieres artistiques, dans la suite des travaux de Menger (2002) et de Florida (2004a, 2004b, 2005) que nous avons evoque plus haut, puisque nous cherchions en quelque sorte a valider leurs theses par une etude de terrain.

L'insertion en emploi ou en carriere

Nous avons d'abord constate que les artistes cherchent surtout un travail stimulant et qui leur permette de se developper professionnellement. En debut de carriere, l'insertion professionnelle des artistes se realise par une suite de formules contractuelles, la plupart dans le milieu artistique. Au fur et a mesure que se deroule la carriere, en cas de changement volontaire d'emploi les artistes privilegient de rester dans le meme secteur artistique. Par contre, si le changement n'est pas volontaire, les artistes prennent en consideration d'autres activites qui sona connexes au milieu artistique, l'enseignement ou la gestion, comme cela s'observe dans le cas des centres d'artistes autogerees. (10) Cet aspect a ete pris en consideration par l'etude de Bellavance et al (2005), qui remarque en fait qu'un ensemble d'emplois connexes a la pratique des arts, dont l'enseignement, de meme que d'autres emplois non lies a cette pratique, tiennent une place importante dans la vie professionnelle des artistes et, surtout, leur revenu. En 2000, au moment de l'enquete (menee par Statistique Canada et analysee par Bellavance et al (2005), un artiste sur trois exercait ainsi soit des activites d'enseignement de l'art, soit des activites connexes a la pratique de l'art de nature surtout commerciale (photographie et dessin commercial et d'autres travaux de la meme nature).

En debut de carriere, le fait de s'etablir a Montreal represente l'etape la plus importante pour la majorite des artistes, car ils disent rechercher un contexte et une ambiance am·bi·ance also am·bi·ence  
n.
The special atmosphere or mood created by a particular environment: "The noir ambience is dominated by low-key lighting . . .
 caracterisee par un niveau d'ouverture a l'experimentation creative, ce qu'ils disent trouver a Montreal, selon nos entrevues.

Plusieurs facteurs rendent Montreal attrayante pour les artistes au niveau du marche du travail: un contexte dynamique en termes d'activites culturelles et artistiques a longueur lon·gueur  
n.
A tedious passage in a work of literature or performing art: "longueurs and passages of meretricious vulgarity" Stephen Schiff.
 d'annee, la possibilite d'experimenter diverses formes d'art, le faible cout de l'espace d'atelier, ainsi que divers nouveaux evenements qui se deroulent dans la ville et leur donnent l'occasion de se faire connaitre et de montrer leurs oeuvres.

Cependant, en termes de possibilites de carriere a plus long terme, si les artistes devaient quitter quit·ter  
n.
One who gives up easily.

Noun 1. quitter - a person who gives up too easily
individual, mortal, person, somebody, someone, soul - a human being; "there was too much for one person to do"
 Montreal, nos repondants affirment qu'ils choisiraient des villes avec encore plus d'occasions comme Toronto, New York, ou encore Londres et Berlin. Les artistes reconnaissent qu'en termes d'occasions des carrieres, un artiste dans une ville comme celles evoquees plus haut serait plus reconnu par rapport aux artistes qui resident a Montreal. Selon un artiste (MB), << les artistes qui continuent pendant pendant
 or pendent

In architecture, a sculpted ornament suspended from a vault or ceiling, especially an elongated boss (carved keystone) at the junction of the intersecting ribs of the fan vaulting associated with the English Perpendicular style.
 une longue periode a faire leur travail creatif deviennent en France un artiste d'Etat, en Grande-Bretagne un artiste commercial, en Ailemagne un artiste qui fait les contacts. Il ajoute que, par rapport a Montreal, dans ces villes, la population est plus grande, il y a plusieurs diffuseurs specialises aussi bien que des institutions prestigieuses >>.

Une autre artiste (ML), compare Berlin et Montreal. Selon l'artiste, << Berlin en terme de qualite de vie, c'est peut-etre sensiblement la meme chose, mais cote opportunite de carriere c'est beaucoup beau·coup   also boo·coo or boo·koo Chiefly Southern U.S.
adj.
Many; much: beaucoup money.

n. pl.
 plus fort. Une autre (CD), de la meme maniere compare Montreal avec la ville voisine americaine de New York. En terme de qualite de vie, elle trouve que << Montreal c'est beaucoup mieux, mais elle soutient que << sans avoir vecu a New York, pour la carriere, quelqu'un qui est bien place va performer plus >> [...]. Si comparee a Toronto, << evidemment il y a plus d'opportunite, il y a un grand nombre d'options, la population est plus grande et il y a un plus grand nombre de diffuseurs specialises, il y a des institutions prestigieuses. Evidemment au niveau du travail, il y a plus de travail a Toronto, ne serait-ce dans les musees, mais la vie a Toronto est beaucoup plus chere, tandis qu'a Montreal non ; aussi, a Toronto on travaille uniquement en anglais, c'est un bemol >>.

Plusieurs artistes soutiennent que Montreal souffre d'une carence evidente de structures artistiques-culturelles, que Montreal est parfois peu accueillante aux investissements dans ce domaine. Les infrastructures de Montreal, comme le soutient le ministre du Tourisme Raymond Bachand Raymond Bachand (born October 22, 1947 in Montreal, Quebec) is a politician, a businessman and a lawyer in Quebec, Canada. He is the Member of the National Assembly of Quebec (MNA) for the riding of Outremont, and a member of the Quebec Liberal Party caucus. , ont ete negligees depuis trente ans. Le fait par exemple que Toronto soit << creditee de l'existence de 19 orchestres symphoniques contre seulement 4 a Montreal et de 58 troupes de theatre contre 33 a Montreal est surement pour beaucoup dans ce nouvel ordre culturel urbain >> (Bellavance et Latouche 1999 : 2).

Montreal est donc attrayante en raison principalement du faible cout des loyers, et des possibilites d'experimentation artistique que l'on y trouve en debut de carriere. Par contre, pour progresser en carriere, plusieurs considerent qu'elle manque man·qué  
adj.
Unfulfilled or frustrated in the realization of one's ambitions or capabilities: an artist manqué; a writer manqué.
 d'institutions, de structures et de reseaux qui permettraient de faire une veritable carriere artistique, sans avoir un second emploi pour survivre.

Le role du reseau pour minimiser le risque lie a l'emploi et favoriser l'atteinte des objectifs de carriere

Selon les artistes interroges, une caracteristique fondamentale de la ville qui contribue a minimiser le risque de la perte d'emploi ou de faible revenu est l'existence d'un bon reseau entre les acteurs du territoire. Un milieu culturel actif et dynamique facilite certainement la creation de ce reseau, qui est aussi essentiel pour la croissance du milieu artistique et la carriere des artistes.

Une artiste (MJL MJL Much Juggalo Love ) precise que, << j'ai eu acces a des bonnes graces, a des reseaux bien etablis dans le milieu artistique puis a une scene alternative, puis une forte interconnexion entre les differents acteurs qui agissent dans ces reseaux sociaux. [...]. Par ailleurs, une autre (CB), presente la meme opinion << je pense que c'est vraiment central le reseau >>. Elle soutient que << c'est d'avoir un bon reseau professionnel qui permet que quand tu t'engages dans un endroit, meme si mettons tu changes d'emploi ou de place, il y ait comme un filet qui fait en sorte que tes competences ne sont pas perdues ou sont connues dans un milieu puis, ca permet de t'engager ailleurs >>

Cultiver et developper le reseau des contacts est une strategie efficace pour mettre en oeuvre les attentes et les objectifs de carriere. Cependant, ce reseau a une dimension assez limitee dans la zone metropolitaine de Montreal, qui ne permet pas aux artistes d'avoir une vision ainsi que des aspirations de carriere plus importantes, depassant Montreal et le Quebec essentiellement.

Un artiste (MB) soutient que << c'est beaucoup des choix de carriere ; ce sont souvent des opportunites qui sont donnees, donc j'essaie d'accroitre les opportunites en faisant un maximum de contacts, en jouant sur plusieurs niveaux, j e dirais, en etant artiste, coordonnateur, commissaire Commissaire may refer to:
  • Commissaire (cycling), an official in competitive cycle sport, analogulous to a referee or judge
  • The French word for commissioner
, donc ca me permet de rencontrer une multitude de gens qui s'ils m'apprecient ou s'ils apprecient mon travail d'une facon ou d'une autre, on peut penser a une eventuelle collaboration [...]. Les alliances sont strategiques parce que, de toutes les facons, si tu souhaites continuer a operer dans ce milieu la, tu vas te retrouver a travailler avec ces gens la, un jour ou l'autre. Donc, il y a quelques acteurs dans le milieu qui ont toume le dos au milieu, ils se trouvent maintenant completement isoles >>.

Le role du reseau est donc determinant pour la carriere; cependant, le milieu etant d' ampleur relativement limitee, il parait important d'etre bien percu par tous, car une mauvaise reputation peut se repandre rapidement au sein du reseau. Ainsi, le reseau peut etre une arme a double tranchant.

Plans de carriere, aspirations et defis de la carriere artistique

Plusieurs artistes interviewes affirment que Montreal a de bons atouts pour attirer et retenir le milieu artistique. Un nombre important d' artistes choisissent Montreal pour realiser leurs aspirations de carriere. Les objectifs de carriere sont centres sur la possibilite de pratiquer la profession d'artiste professionnel a temps plein, ce qui n'est pas toujours facile (language) Facile - A concurrent extension of ML from ECRC.

http://ecrc.de/facile/facile_home.html.

["Facile: A Symmetric Integration of Concurrent and Functional Programming", A. Giacalone et al, Intl J Parallel Prog 18(2):121-160, Apr 1989].
, ni possible. Cependant, dans le cas de ceux qui travaillent dans le cadre des centres d'artistes autogerees, en jouant sur plusieurs niveaux, en etant artiste, coordonnateur, animateur ou commissaire, ils peuvent rencontrer une multitude de gens, ce qui facilite le developpement de leur carriere. C'est un aspect qui encourage et facilite la creation des alliances ou la realisation de projets conjoints.

Le plus grand defi auquel les artistes sont confi'ontes est le manque de f'mancement. Les artistes sont souvent sous pression financiere. Cependant, ils font leur possible pour gerer ce defi en creant de nouveaux projets artistiques, des projets de soutien aux activites ou des politiques de levees de fonds, ou encore en diversifiant leurs activites vers vers
abbr.
versed sine
 l'enseignement, la gestion ou l'animation de reseaux artistiques.

Une artiste (ML) soutient que << le manque de financement, je dirais meme a priori a priori

In epistemology, knowledge that is independent of all particular experiences, as opposed to a posteriori (or empirical) knowledge, which derives from experience.
 c'est qu'il y a de l'argent mais le probleme, c'est comment et ou il est investi. Le changement fait peur, le genre de propos que je tiens en ce moment fait peur, [...]. Il y a quand meme de l'argent pour les artistes pour pouvoir produire, et le co-t de la vie n'est pas dispendieux, on peut avoir acces a des locaux a moindre frais pour faire de la production, des studios... >>.

L'examen des chiffres sur la situation financiere des artistes confirme que la vente ou la location d'oevres d'art, << sans etre necessairement la source principale du revenu global, n'en constitue pas moins la source de revenu la plus souvent mentionnee comme l'une des sources de ce revenu >> (Bellavance et al 2005 : iv, xiv). Les artistes ont tous un revenu provenant de sources tres diversifiees, mais comme le soutient Bellavance, << la plupart developpent vraisemblablement des strategies diversifiees de combinaison de revenus >> (idem) et, les gains tires directement de la pratique de l'art sont generalement assez faibles.

Selon l'etude Hill Strategies Recherche (2006), Montreal a neanmoins l'ecart de revenu (11) le plus faible entre les artistes et la population active locale parmi les trois villes canadiennes comparees (Toronto, Montreal et Vancouver). Avec une moyenne de 26 200 $CD, Montreal se classe au dixieme rang au palmares du revenu moyen le plus eleve au Canada et l'ecart de revenu est le plus faible par rapport au revenu moyen global. La faiblesse de l'ecart de revenu entre les artistes et les autres s'explique donc en partie par la faiblesse du revenu global par rapport a Vancouver et Toronto.

Selon les artistes interviewes, il existe des facteurs et des forces qui rendent Montreal unique par rapport aux autres villes. Ils sont plusieurs a souligner que parmi les facteurs qui les ont attires, il y a te fait qu'est la deuxieme ville francophone au monde, que le rythme de travail y est assez facile par rapport aux villes d'Amerique du Nord et certains notent l'importance de la diversite ethnique de la ville, ou encore la presence de la communaute gaie. Les artistes considerent effectivement qu'a l'instar des travaux de Florida, la ville est ainsi tolerante, qu'elle permet l'expression de diverses formes culturelles et qu'elle admet la diversite des populations.

Dans les paragraphes qui suivent, nous analysons les facteurs les plus importants d'attraction et de retention a Montreal, a partir des entretiens realises avec les artistes.

Facteurs d'attraction et de retention a Montreal

Les artistes soutiennent que la qualite de vie a Montreal est excellente, que ce n'est pas comparable avec des autres villes en termes de cout de la vie et de possibilites diverses (p. ex. vie artistique et loisirs). Les artistes interroges considerent qu'ils peuvent atteindre une qualite de vie superieure par rapport a ce qu'ils pourraient obtenir dans d'autres villes d'Amerique du Nord. Ils sont plusieurs a affirmer que l'acces a la culture a bas prix est un avantage important pour le milieu artistique.

La particularite de Montreal, selon divers repondants artistes, serait l'existence d'un bassin de talents, d'une grande creativite, mais aussi selon plusieurs d'une qualite de vie. Dans la meme perspective, selon un agent de developpement culturel de la Ville de Montreal interroge, << contrairement a des villes qui auraient pu nous etre immediatement associees comme Toronto, qui eux maintenant font de gros efforts au niveau d'equipements culturels avec des architectes de renom et des batiments invraisemblables de plusieurs centaines de millions et un opera recent, toutes choses qu'on voudrait leur envier et en meme temps, on nous a toujours reconnu cette qualite, cette joie de vivre joie de vi·vre  
n.
Hearty or carefree enjoyment of life.



[French : joie, joy + de, of + vivre, to live, living.
 qui fait qu'on a une facon singuliere, originale, distincte, francophone. [...] il faut juste bien situer notre distinction dans la mesure ou on est la 2e ville francophone au monde. [...] On se distingue dis·tin·gué  
adj.
Distinguished in appearance, manner, or bearing.



[French, past participle of distinguer, to distinguish, from Old French; see distinguish.]
 dans ce sens la, d'un point de vue culturel qui fait qu'on est pour ca unique et c'est d'en profiter plutot que d'en patir >>.

Par rapport aux autres grandes villes nord-americaines, Montreal a un environnement fort securitaire, ce que soulignent aussi plusieurs artistes. D'autres grandes villes internationales peuvent etre plus attrayantes du point de vue du dynamisme du monde artistique, mais elles sont souvent moins securitaires. Une artiste (CD) pense << qu'il y a d'autres choses qui s'en viennent qui vont donner plus de panache. Ce que j'apprecie de Montreal c'est qu'il fait bon vivre ici. [...] la ville est relativement securitaire. Ca, je trouve que c'est un bon point aussi. Un autre (MB) ajoute aussi la caracteristique d'extreme tolerance et de grande ouverture des gens de la ville, ce qui favorise la creativite et l'experimentation dans tous les domaines, y compris les arts. La qualite de la vie a Montreal represente ainsi le facteur d'attraction le plus important pour nombre d'artistes.

La qualite de vie dans une ville est aussi fondee sur les programmes communautaires ayant pour but d'influencer les communautes defavorisees ou stimulant le benevolat. Avec son fort volet social, la Tohu, la Cite des arts du Cirque a Montreal en constitue un exemple parmi d'autres (Tremblay et Pilati 2007) ; sa programmation artistique vise a renforcer l'aspect sociocommunautaire du quartier, les invitations a certains spectacles etant parfois reservees prioritairement aux residents du quartier, avant d'etre ouverts a la population en general. Selon une pratique de << community planning >> (Jacobs 1961, 1985, 1992) et de logique participative, la Tohu elabore des projets artistiques en collaboration avec la Ville de Montreal et plusieurs organismes du territoire (p. ex. grandes et petites associations communautaires du quartier, de service direct au citoyen et a la famille, aines, immigrants et jeunes meres), afin d'etablir une planification la plus integree possible (Pilati et Tremblay 2007). La Tohu a aussi une politique d'embauche locale qui suscite beaucoup d'interet de la part du milieu communautaire. En effet, il s'agit d'employer des jeunes du quartier ayant connu des difficultes d'insertion sociale--25 permanents, une trentaine de temps partiel et une vingtaine d'employes en sous-traitance, soit des concierges, agents de securite, techniciens, etc. (idem). Nous n'en ajoutons pas davantage sur ce cas, parce qu'il est documente par ailleurs et qu'il existe d'autres initiatives semblables, mais nous voulions evoquer cette dimension d'inclusion et de role du milieu communautaire, qui est aussi vue par plusieurs artistes comme une particularite de Montreal (Fontan et al 2005). Ayant evoque les facteurs attractifs, mentionnons aussi quelques elements cites comme moins attrayants par nos repondants.

Caracteristiques moins attrayantes de Montreal

Nous avons aussi interroge les artistes sur les caracteristiques moins attrayantes de Montreal. Selon plusieurs artistes, Montreal manque d'une strategie de politique culturelle plus authentique et originale. Pour reconnaitre Montreal comme veritable metropole Met´ro`pole

n. 1. A metropolis.
 culturelle reconnue a l'echelle internationale, il faudrait selon certains developper une specificite basee davantage sur la liberte creative eloignee de l'industrie culturelle, quoique d'autres reconnaissent que certaines activites de l'industrie culturelle favorisent l'ensemble du secteur des arts, y comaris les domaines les moins << grand public >>.

Certains artistes du domaine des arts visuels soulignent que Montreal a un marche d'art contemporain plutot faible et peu actif, ce qui rend rend  
v. rent or rend·ed, rend·ing, rends

v.tr.
1. To tear or split apart or into pieces violently. See Synonyms at tear1.

2.
 la ville peu attrayante aux artistes de ce secteur, et ce, malgre les faibles couts des loyers. En effet, si ces faibles couts facilitent l'installation des artistes, ainsi que la production d'ouvres originales, la diffusion des ouvres est jugee difficile par plusieurs artistes du domaine de l'art contemporain qui souhaitent faire carriere a Montreal, mais constatent qu'ils doivent souvent aller vers d'autres villes pour y arriver.

Ainsi, l'absence de soutien dans le domaine de l'art contemporain semble la difficulte majeure, alors que les artistes des autres domaines eprouvent moins de difficulte et considerent au contraire que la ville est source de creativite et que cela les soutient dans leur demarche dé·marche  
n.
1. A course of action; a maneuver.

2. A diplomatic representation or protest.

3. A statement or protest addressed by citizens to public authorities.
. Revenons donc sur ces dimensions qui font de Montreal une ville contribuant apparemment a la creativite des artistes.

Aspects de la ville qui contribuent a la creativite

Selon les repondants, la culture alternative et underground de Montreal represente un element complementaire de la scene artistique-culturelle, et constitue un facteur important pour les artistes dans le developpement de la creativite. Par exemple, une artiste (MJL) souligne l'importance des revues alternatives. Une autre (CB) ajoute le role important des details dans le contexte artistique-culturel de Montreal. Elle dit DIT

di-iodotyrosine.
 que << c'est plus finalement comme le underground, les initiatives de quartier qui font en sorte que pour moi, la ville est vivante. Puis la diversite aussi. Donc pour moi, la culture a Montreal, c'est ca qui est attrayant, c'est ca qui est interessant. Le milieu de la scene musicale mu·si·cale  
n.
A program of music performed at a party or social gathering.



[French, from (soirée) musicale, musical (evening), feminine of musical, from musique,
 a Montreal est tres apprecie a l'international. Il y a un public curieux et la musique La Musique is a private institution established in 1985 in Paarl, South Africa. External links
  • Official Site
 Pop, toute la scene underground c'est tres reconnu a l'international. >> Il semble donc y avoir un lien entre divers milieux artistiques (musique, arts visuels, photographie, etc.), qui contribuent tous a une certaine stimulation reciproque des divers milieux artistiques.

Selon plusieurs artistes, la dimension urbaine est aussi un facteur important pour la capacite creative des artistes. Une artiste (CB) dit << c'est peut-etre, oui, le sentiment que je peux avoir qu'il y a un reseau, y'a un sens pour la communaute a Montreal. Dans plusieurs quartiers, il y a comme un esprit de quartier. Donc de faire comme partie, d'etre probablement plus visible. D'etre sur la rue La Rue may refer to:
  • Places in the United States:
  • LaRue, Ohio
  • La Rue, Wisconsin
  • People
 avec une vitrine, ca c'etait comme quasiment le premier critere. [... ]. >> Un autre artiste (EG) souligne que Montreal est une ville qui est a la fois un village et une metropole dans tous ses quartiers, une ville qui en general fait trois etages de hauteur hauteur

machine-estimated mean fiber length in a top of wool; the basis for the pricing of tops.
 [...] ; ce qui facilite la creativite a Montreal, on est a la fois dans un village ou dans une ville, dans une tres grande ville dans le sens avec un g majuscule, dans le sens vaste, sur cette ile. Village et grande ville, c'est-a-dire la proximite, meme si tu dois prendre le metro, le reseau etant accessible, c'est facile l'autobus il y a en a partout, le taxi ca revient pas cher, parce qu'il y a une proximite de tout partout, c'est ca qui facilite la creativite >>.

Ensuite, les artistes soutiennent que la creativite est stimulee par un environnement de travail flexible, constitue par la possibilite d'avoir acces a des espaces en commun, avec des zones de relaxation et de socialisation. Montreal offre plusieurs de ces << espaces creatifs >> notamment dans des secteurs specifiques de la ville, des quartiers degrades ou desaffectes de la ville, ou encore en reconversion Reconversion

A method used by individuals to minimize the tax burden of converting by recharacterizing Roth IRA-converted amounts back to a Traditional IRA and then converting these assets back to a Roth IRA again.
, o- l'on a transforme des immeubles en espaces de creation pour les artistes de divers milieux. Puis, sans interventions specifiques de planification territoriale, les creatifs << s'arrachant souvent les propretes a la ruine par le biais de conversions illegales ou de la revitalisation grace a l'apport de competences >>, comme l'indiquait aussi Florida (2004a, b), ils investissent en culture autant qu'en creativite pour transformer les quartiers en << ecosystemes creatifs >>. Ces espaces sont adaptes aux artistes puisqu'en termes de localisation (programming) localisation - (l10n) Adapting a product to meet the language, cultural and other requirements of a specific target market "locale".

Localisation includes the translation of the user interface, on-line help and documentation, and ensuring the images and
, les artistes privilegient un environnement de travail ouvert, lumineux, calme, avec de grands espaces, de hauts plafonds et de la lumiere directe, afin de pouvoir y travailler plus facilement, y compris pour creer des ouvres de grande taille taille: see tallage. , comme c'est souvent le cas en art contemporain.

Une artiste (MJL) confirme que pour son travail artistique, elle a << toujours besoin d'espaces eclairees, toujours une lumiere naturelle, tu vois, et puis je pense quand je travaillais ailleurs, j'avais un placard sans lumiere, juste un neon je ne suis jamais allee, ca ne m'interesse pas ; pour ca c'est comme, ce n'est pas des environnements agreables meme pour penser ou la creativite, de toutes facons il y a un mur point. J'aime bien des defiles tres loin loin (loin) the part of the back between the thorax and pelvis.

loin
n.
The part of the body on either side of the spinal column between the ribs and the pelvis.
, on a l'impression de faire partie de quelque chose qui est anime et puis c'est un paysage urbain, j'aime bien, on a pleins de choses qui se sont passees sur le toit.l...] aussi d'avoir travaille dans les ateliers collectifs, pas un atelier tout seul, j'etais dans un immense espace, on etait des ateliers ouverts alors on pouvait se parler, ca a probablement eu une incidence et puis pour la question des contacts... >>. Les echanges et la collaboration dans les ateliers collectifs ouverts, souvent installes dans d'anciens ediflces industriels abandounes (dont parfois des centres d'artistes autogeres), favorisent ainsi la creation chez les artistes interroges.

Selon le rapport Hill Strategies Recherche, Montreal compterait cinq des dix quartiers les plus creatifs au Canada. Le secteur du Plateau Mont-Royal est considere comme le quartier le plus creatif au Canada. Il compte 605 artistes sur une population active totale de 7 560, soit une concentration d'artistes de 8,0 %. De la meme maniere, le quartier limitrophe au Plateau, le Mile-End, a un effectif artistique de 6,1%. Cela cree sans doute une ambiance favorable a la creativite et les artistes affirment s'y regrouper pour cela. On note d'ailleurs que les quartiers limitrophes, comme le Mile-End, commencent a se developper de la meme maniere que le Plateau, parce qu'ils sont a la fois proches du Plateau, mais que les loyers n'y sont pas encore aussi chers (Klein et al 2007).

Conclusion

Les etudes de Florida sur la << classe creative >> ont suscite beaucoup d'interet, mais tout autant de critiques, parfois virulentes, des rangs de la droite comme de la gauche. Cette classe est souvent vue comme une communaute alternative, d'avantgarde, des pionniers qui suivent un parcours caracterise par la creation et la liberte. Certaines des critiques adressees a Florida portent justement sur ce que certains considerent comme de l'elitisme, les populations moins creatives ou defavorisees n'etant apparemment pas prises en compte dans ses preoccupations. Nous n'avons pas voulu traiter de cette dimension ici, mais nous sommes plutot interesses a tester la validite de la these sur les facteurs d'attraction des creatifs.

Notre recherche n'avait pas pour but de confirmer ou de conclure definitivement sur la these de Florida, qui continuera certes cer·tes  
adv. Archaic
Certainly; truly.



[Middle English, from Old French (a) certes, perhaps from Latin ad cert
 a faire couler beaucoup d'encre. Par contre, nous avons voulu realiser une enquete exploratoire aupres de certaines populations incluses dans sa << classe creative >> et nous avons voulu commencer directement par les artistes. Nous avons voulu connaitre ce qui les attirait a Montreal, savoir si certains elements particuliers pouvaient les attirer et les retenir dans cette ville. Nous nous sommes inspires des elements de la these de Florida, mais avons pose des questions plus ouvertes pour determiner ce qui attirait et retenait les artistes a Montreal. Nous posions comme hypothese que pour attirer les talents, la ville devait etre en mesure d'offrir un climat urbain favorable pour attirer et retenir les travailleurs creatifs, ofteir une bonne qualite de vie et plusieurs occasions de carriere, notamment dans le secteur artistique. Nous avons constate que si ces elements ne sont pas negligeables, ils peuvent etre precises. Ainsi, nos repondants ont surtout mis l'accent sur les faibles couts des loyers, la possibilite d'acceder a de grands ateliers favorisant l'experimentation, ainsi qu'une vie culturelle active et diversifiee. Les possibilites de carriere semblent interessantes pour plusieurs, mais les artistes en art contemporain notent toutefois qu'il est difficile de faire carriere a Montreal; bien que les espaces peu couteux facilitent la production des ouvres, la diffusion n'est pas facile.

Il est par ailleurs interessant de se pencher sur le secteur des artistes parce que certains auteurs, dont Menger (2002), soutiennent que les artistes sont en quelque sorte les precurseurs du marche du travail de demain. Ainsi, Menger (2002), affirme que ce sont les << paradoxes du travail artistique >> qui revelent quelquesunes des principales mutations les plus significatives du travail et des systemes d'emploi d'aujourd'hui : la liberte d'action, un fort degre d'engagement dans l'activite, autonomie elevee du travail, flexibilite du travail et du contexte et, pour un grand nombre d'artistes, une gratification psychologique et sociale plutot que monetaire. Cela constitue bien sur le beau cote des choses, alors que ladite autonomie et la flexibilite peuvent renvoyer a de la precarite, surtout dans des secteurs moins creatifs. Il est donc doublement interessant de se pencher sur le secteur des artistes, ce que nous avons fait dans cette premiere enquete exploratoire. Celle-ci a bien sur des limites lim·i·tes  
n.
Plural of limes.
, ne reposant que sur un nombre limite d'entretiens, mais il est interessant de noter que les individus interviwes identifient globalement les memes facteurs d'attraction et les memes avantages pour la ville de Montreal : bas couts des loyers, facilite d'acces a de grands espaces locatifs, y compris des ateliers collectifs, ce qui facilite l'experimentation et la creativite. Plusieurs soulignent egalement l'importance de la vie culturelle et de la diversite de la ville, ces elements etant aussi vus comme des facteurs essentiels a la creativite.

Nous concluons donc en soulignant une certaine proximite des facteurs d'attraction mis en evidence par les artistes avec ceux mis de l'avant par Florida, mais en notant qu'il faudrait poursuivre les recherches pour voir si ces elements (diversite, vie culturelle, presence artistique, etc.), sont aussi importants pour d'autres membres de ladite << classe creative >>, ce qui a ete mis en doute par d'autres auteurs evoques plus haut.

References

Bellavance, G. 2004. Retour sur une enquete aupres des artistes en arts visuels. Montreal : INRS-Urbanisation, Culture et Societe.

Bellavance, G., L. Bernier et B. Laplante. 2005. Les conditions de pratique des artistes en arts visuels. Rapport d'enquete, phase 1. Montreal : INRS INRS Institut National de la Recherché Scientifique
INRS Institut National de la Recherche et de la Sécurité (French National Research and Safety Institute)
INRS It's Not Rocket Science (slang and also a web site) 
 Urbanisation, culture et societe.

Bellavance, G. et D. Latouche. 1999. "Montreal et Toronto : deux capitales culturelles et leurs publics". Canadian Journal of Regional Science/Revue canadienne d'etudes regionales, 22 : 113-132.

Burt, R.S. 1995. Le capital social, les trous structuraux et l'entre-preneur. Revue revue, a stage presentation that originated in the early 19th cent. as a light, satirical commentary on current events. It was rapidly developed, particularly in England and the United States, into an amorphous musical entertainment, retaining a small amount of  Francaise de Sociologie, 46 : 559-628.

Florida, R. 2002. The Rise of the Creative Class. And How It's Transforming Work, Leisure and Everyday Life. New York : Basic Books.

--. 2004a. The Great Creative Class Debate: Revenge of the Squelchers, Disposable Cities, (www.americancity.org/article.php?id_article=39), accede To consent or to agree, as to accede to another's point of view. To enter an office or to accept a position, as to accede to the presidency.  le 16 novembre, 2007.

--. 2004b. Cities and the Creative Class. New York : Routledge.

--. 2005. The Flight of the Creative Class. The New Global Competition for Talent. New York : Harper Business.

Florida, R., K. Stolarick. et L. Musante. 2005. Montreal's Capacity for Creative Connectivity: Outlook & Opportunities. Montreal : Catalytix.

Fontan, J.-M., J.-L. Klein et D.-G. Tremblay. 2005. Innovation sociale et reconversion economique. Le cas de Montreal. Paris : L'Harmattan.

Galenson, D.W. 2005. Anticipating Artistic Success (or How to Beat the Art Market): Lessons from history. Working Paper 11152. Cambridge: National Bureau of Economic Research.

Granovetter, M. 1985. "Economic Action and Social Structure: the Problem of Embeddedness". American Journal of Sociology, 91: 481-510.

--. 1994. Social Network Analysis: Methods and Applications. Cambridge University Press Cambridge University Press (known colloquially as CUP) is a publisher given a Royal Charter by Henry VIII in 1534, and one of the two privileged presses (the other being Oxford University Press). .

Hill Strategies Recherche. 2005. Les quartiers les plus creatifs du Canada sont a Montreal. Montreal : Hill Strategies Recherche Inc.

--. 2006. Les artistes dans les grandes villes du Canada. Regards statistiques sur les arts. Montreal : Hill Strategies Recherche Inc.

Jacobs, J. 1961. The Death and Life of Great American Cities. New York : Random House USA.

--. 1985. Cities and the Wealth of Nations. Vintage, Trade Paperback trade paperback
n.
A paperback book that is typically of better production quality, larger size, and higher price than a mass-market edition, intended for sale in bookstores.
.

--. 1992. Les villes et la richesse des nations. Montreal : Les editions du Boreal bo·re·al  
adj.
1. Of or relating to the north; northern.

2. Of or concerning the north wind.

3. Boreal
.

Klein, J.-L., D.G. Tremblay et D. Bussieres. 2007. Community-Based Intermediation and Social Innovation: A Case Study in Montreal's Apparel sector, texte soumis pour publication Vancouver: Communication au Colloque ISRN ISRN International Standard Technical Report Number
ISRN Internet Signal Radio Network
ISRN I'll Stop Rambling Now (IRC)
ISRN International Standard Road Number
, mai 2007.

Kotkin, J. 2000. The New Geography. New York : Random House.

Kotkin, J. et F. Siegel. 1999. Digital Geography. Indianapolis : Hudson Institute The Hudson Institute is a corporatist-leaning U.S. think tank, founded in 1961 in Croton-on-Hudson, New York, by the futurist Herman Kahn and other colleagues from the RAND Corporation. .

KPMG. 2006. Choix concurrentiels : Guide de KPMG sur les couts des entreprises a l'echelle international Montreal: KPMG International.

Lin, N. 1982. "Social Ressources and Instrumental Action", in Marsden et N. Lin (eds.). Social Structure and Network Analysis. Beverly Hills Beverly Hills, city (1990 pop. 31,971), Los Angeles co., S Calif., completely surrounded by the city of Los Angeles; inc. 1914. The largely residential city is home to many motion-picture and television personalities. : Sage.

Markusen, A. 2006. Urban Development and the Politics of a Creative Class: Evidence from the Study of Artists. Minneapolis: Forthcoming, Environment and Planning The Environment and Planning journals are four influential academic journals. They are described as as 'interdisciplinary', though they have a highly spatial focus, meaning that they are often of most interest to human geographers. . 44 p. (est-ce que le document est une journal ou text, si text ces quoi le noms du publisher, si une journal ces quoi les numeraux des page?

Menger, P.-M. 2002. Portrait de l'artiste en travailleur. Metamorphoses du capitalisme. Paris : Editions du Seuil et la Republique des Idees.

Michaud, P. 2003. Montreal, ville du savoir. Montreal : Rapport du Comite conseil Montreal, Ville du savoir.

Markusen, A., G. Schrock et M. Cameron. 2004. "The Artistic Dividend Revisited". Note de recherche du Project on Regional and Industrial Economics. Minneapolis: University of Minnessota, 28 pages.

Naud, D. et R. Tremblay. 2006. "Discours sur la qualite de vie et la competitivite des villes du savoir", dans D.-G. Tremblay et R. Tremblay (eds.). La competitivite urbaine a l'ere de la nouvelle economie; enjeux et defis. Quebec: Presses de l'universite du Quebec.

Pilati, T. et D.-G. Tremblay. 2007. "Cite creative et le district culturel: une analyse des theses en presence". Geographie, economie et societe. 9 : 381-401.

Ray, P. et S.R. Anderson. 2001. L 'emergence des creatifs culturels. Enquete sur les acteurs d'un changement de societe. Gap (France) : Yves Michel.

Romer M. P. 1989. Human capital and Growth : Theory and Evidence, NBER NBER National Bureau of Economic Research (Cambridge, MA)
NBER Nittany and Bald Eagle Railroad Company
 Working Paper (W3173). (http://ssrn.com/abstract=227284), accede le 20 decembre, 2006

Sacco, P.L. 2005. Economy, Institutions and Management. Slides from the Master of Arts Master of Arts
Noun

a degree, usually postgraduate in a nonscientific subject, or a person holding this degree

Noun 1. Master of Arts - a master's degree in arts and sciences
Artium Magister, MA, AM
 and Culture Management program. Trenton: Trentino School of Management

Sacco, P.L., G. Tavano Blessi et T. Pilati. 2006. Canadian Independent Arts Centres, Art Production or Culture Promotion? Conference on Cultural Economics, Vienna, Austria ACEI ACEI Angiotensin Converting Enzyme Inhibitor
ACEI Association for Childhood Education International
ACEI Association of Consulting Engineers of Ireland
 - Association for Cultural Economics International, le 9-11 juillet.

Shearmur, R. 2006. "Quelques reflexions sur les theses de Richard Florida", dans D.-G. Tremblay et R. Tremblay (dirs.). La competitivite urbaine a l'ere de la nouvelle economie: enjeux et defis. Quebec: Presses de l'universite du Quebec.

Statistique Canada, recensements de 1996 et 2001, http://wwwl2.statcan.ca/francais/census01/home/Index.cfm.

Throsby, C. D. 1994. "A Work Preference Model of Artist Behaviour", in A. Peacock et I. Rizzo (dirs.). Cultural Economics and Cultural Policies. Kluwer Academic Publisher.

Tremblay, D.-G. 2006. Networking, Clusters and Human Capital Development, Research report submitted to CPR/. Ottawa: Canadian Policy Research Initiative, 40 pages.

Tremblay, D.-G. et T. Pilati. 2007. "Tohu and Artist-run Centres in Montreal: Contributions to the Creative City?" Revue canadienne de sciences regionales/Canadian Journal of Regional Science The Journal of Regional Science was the first journal in the field of Regional science. Contributors hold positions in a variety of academic disciplines: economics, geography, agricultural economics, rural sociology, urban and regional planning, and civil engineering. , 30: 322-340.

Tremblay, D.-G. et Rolland, D. 2003. La nouvelle economie. O-? Quoi? Comment?. Quebec: Presses de l'Universite du Quebec.

Tremblay, D.-G. et R. Tremblay. 2006. La competitivite urbaine a l'ere de la nouvelle economie ; enjeux et defis. Quebec : Presses de l'universite du Quebec.

Thomas Pilati et Diane-Gabrielle Tremblay

Tele-universite, UQAM

100 Sherbrooke ouest

Montreal, Quebec

Canada H2X3P2

(1.) Voir l'etude de Ann Markusen (2006), Urban Development and the Politics of a Creative Class: Evidence from the Study of Artists. Ann Markusen est professeure et <<Fesler-Lampert Chair in Urban and Regional Affairs, ainsi que directrice du Project on Regional and Industrial Economics >> du Humphrey Institute et de I' << Institute of Public Affairs
This article is about an Australian think tank. For the Polish think tank, see Institute of Public Affairs, Poland.
The Institute of Public Affairs (IPA) is a conservative/neoliberal think tank based in Melbourne, Australia.
 >> de l'Universite de Minnesota. Voir The Artistic Dividend Revisited de A. Markusen, G. Schrock et M. Cameron, University of Minnesota (body, education) University of Minnesota - The home of Gopher.

http://umn.edu/.

Address: Minneapolis, Minnesota, USA.
 (2004: 1).

(2.) Il faut reconnaitre que le fait de regrouper ainsi les emplois favorise la these que Florida cherche a promouvoir.

(3.) Il est toutefois difficile de savoir precisement quelles categories professionnelles ont ete regrouupees par les auteurs.

(4.) Dans le contexte montrealais, les centres d'artistes autogeres sont un exemple concret, en Amerique du Nord, de groupes de creatifs qui se regroupent dans des secteurs geographiques specifiques de la ville. (Tremblay et Pilati (2007)). Ce sont des collcctifs d'artistes a but non lucratif qui ont pour mandat la de soutenir la creation artistique et la diffusion des produits de creations dans la communaute locale.

(5.) A ce sujet, voir Tremblay et Pilati (2007).

(6.) Cette enquete demandee par le RAAV, Regroupement des artistes en arts visuels, correspond a une premiere phase d'etude sur les pratiques des artistes visuels au Quebec. Cette recherche a ete administree en septembre et octobre 2000 aupres de 3 207 artistes, identifies par recensees par la fusion de neuf listes d'associations et organismes culturels. Il s'agit ici d'une enquete descriptive presentant une foule de details sur les conditions de travail et de vie des artistes, et qui nous donne une information de base permettant d'avancer notre propre recherche sur les facteurs d'attraction.

(7.) Cette enquete de I'IUAV, Istituto universitario di Venezia, s'apparente a une recherche sur les centres d'artistes autogeres a Montreal. Le but de la recherche etait de comprendre le role actif de ces organismes : modalites de gestion, de fonctionnement, les objectifs, les finalites et la possibilite de creation des reseaux de ces organismes. Cette recherche a ete effectuee entre octobre 2005 et fevrier 2006 aupres des artistes/gestionnaires des 18 centres dans la zone metropolitaine de Montreal.

(8.) Plusieurs rapports sur les artistes ont ete realises par Hill Strategies Recherche Inc. Pour notre recherche, nous prendrons en consideration certaines references du rapport << Les artistes dans les grandes villes au Canada >>. Celle-ci est une recherche de 2001 qui propose une analyse des artistes dans 92 grandes villes du Quebec et qui se fonde sur des demandes speciales de donnees du recensement de Statistique Canada.

(9.) Voir Hill Strategies Recherche Inc. (2005).

(10.) Ces centres voient le jour
This article is about the Quebec independence newspaper. For other uses, see Le Jour (disambiguation).


Le Jour (French for "The Day") was a Quebec independence newspaper.
 dans les annees 60 au Canada. Ces organismes sont des collectifs d'artistes a but non-lucratif. Pour approfondissement voir Tremblay et Pilati (2007).

(11.) L'ecart de revenu est la difference en pourcentage entre le revenu moyen des artistes et le revenu moyen de la population active locale.
COPYRIGHT 2007 Canadian Journal of Regional Science
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2007 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 Reader Opinion

Title:

Comment:



 

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Title Annotation:study of Montreal as a city that attracts creative people, jobs
Author:Pilati, Thomas; Tremblay, Diane-Gabrielle
Publication:Canadian Journal of Regional Science
Article Type:Critical essay
Geographic Code:1CQUE
Date:Sep 22, 2007
Words:10052
Previous Article:A look beyond metropolis: exploring creative class in the Canadian periphery */Une perspective au dela de la metropole: Une exploration de la classe...
Next Article:Classe creative et interdisciplinarite: une critique meritee.
Topics:



Related Articles
Administrations municipales et recherche scientifique: le cas des affaires interculturelles a la Ville de Montreal.
Presentation.
Lancement a l'UQAM de l'ouvrage Art et biotechnologies.
Saint-Laurent: transformations urbaines d'une ville de banlieue Quels changements dans la relation centre/peripherie?
Letter from the editor/Letter du directeur de la revue.
Introduction: concerning the creative class/Introduction: sur la classe creative.
Classe creative et interdisciplinarite: une critique meritee.
The involvement of forest co-operatives in the economic and social development of Quebec's peripheral regions/Les cooperatives forestieres dans le...
L'influence du Bureau d'amenagement de l'Est du Quebec dans le developpement de l'administration publique quebecoise.
Le developpement territorial integre: le role des rapports sociaux.

Terms of use | Copyright © 2014 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters