Printer Friendly
The Free Library
22,725,466 articles and books

Land use and land conflicts on the volcanic ashes of Moungo (Cameroun)/Occupation du sol et conflits fonciers sur les cendres volcaniques du Moungo (Cameroun).



Abstract

Most of the ethnic groups living in Africa had already established territories before the European colonisation. The land they occupied therefore was theirs. But since one of the aims of European colonisation on this continent was the search for fertile agricultural soil, they dispossessed native people of their land where natural conditions were favourable for cash cropping. In fact, during the colonial period Colonial Period may generally refer to any period in a country's history when it was subject to administration by a colonial power.
  • Korea under Japanese rule
  • Colonial America
See also
  • Colonialism
, ail metropolitan governments encouraged in their African colonies the creation of industrial agricultural companies in order to develop cash crops such as coffee, cocoa, banana, oil palm and hevea. These companies were often set up on several thousands of hectares of very fertile agricultural land which belonged to autochthonous autochthonous /au·toch·tho·nous/ (aw-tok´thah-nus)
1. originating in the same area in which it is found.

2. denoting a tissue graft to a new site on the same individual.
 populations. European colonisation in Africa therefore gave birth to the superposition su·per·po·si·tion  
n.
1. The act of superposing or the state of being superposed: "Yet another technique in the forensic specialist's repertoire is photo superposition" 
 of modern law (based on that of Western countries) and the traditional, customary or religious regulations of land ownership. In Africa, as far as management of land ownership is concerned, several laws co-exist, depending on each country's history. In principle, modern law over-rides other systems. But in practice, there is cohabitation A living arrangement in which an unmarried couple lives together in a long-term relationship that resembles a marriage.

Couples cohabit, rather than marry, for a variety of reasons. They may want to test their compatibility before they commit to a legal union.
 between modern and traditional law. That is the case in Cameroon. Already during the colonial era, certain regions of this country were overpopulated, whereas in others like the Mungo basin, the population was small in relation to the available land. Good climatic conditions and rich volcanic soils favoured dense colonisation of the Mungo. This modern valorisation The valorization of capital is a concept created by Karl Marx in his critique of political economy. The German original term is "Verwertung" (specifically Kapitalverwertung , characterised by the delimitation of the export farming peripheries, has monopolised the most fertile lands of the central part of this area in the form of a corridor. In others, to solve the problem of manpower in the plantations, some small farmers were transformed into agricultural labourers on their own land, whereas many other people left their villages and migrated to this pioneer front. This situation has given rise to land conflicts on peripheral lands. The arrival of migrants has not only accelerated demographic growth, it has also created and maintained confrontations between natives and migrants on marginal lands. It is on these undesirable soils that many new comers acquired parcels of land to cultivate and live on. However, it is also on these marginal lands that there is an imposed necessity for populations to practise at the same time subsistence agriculture Subsistence agriculture (also known as self sufficiency in terms of agriculture) is a method of farming in which farmers plan to grow only enough food to feed the family farming, pay taxes or feudal dues, and perhaps provide a small marketable surplus.  and cash cropping. By tradition, land in Africa belongs to autochthonous people; so, the original inhabitants usually end up reclaiming their land. These reclamations more often lead to conflicts among many categories of actors. This article is aimed at understanding land conflicts in Africa A, thus far incomplete, list of conflicts in Africa (arranged by Country), including;
  • Wars between African nations
  • Civil Wars within African nations
  • Colonial Wars/Conflicts in Africa
  • Wars of Independence in African nations
, especially in the rich agricultural area of Moungo in Cameroon, where three types of conflict situations have been identified, i.e. the protesting and reclaiming discourse of the indigenous communities and the authoritarian dis- course of the state; conflicts between migrants and autochthones; and conflicts between natives and foreigners. The study demonstrates that from the colonial to post-colonial period, lands quarrels have often degenerated into inter-tribal confrontations in this pioneer front, and constitute a thorny problem that must be resolved in order to achieve a sustainable development Sustainable development is a socio-ecological process characterized by the fulfilment of human needs while maintaining the quality of the natural environment indefinitely. The linkage between environment and development was globally recognized in 1980, when the International Union  of this region where rural activities and urbanisation are growing rapidly.

Resume

Avant la colonisation europeenne, la plupart de groupes ethniques vivant en Afrique avaient deja cree des territoires. Les terres qu'ils occupaient etaient leurs proprietes. Le but majeur vise par la colonisation europeenne sur ce continent etant la recherche La Recherche is a monthly French language popular science magazine covering recent scientific news. It is published by the Société d'éditions scientifiques (the Scientific Publishing Group), a subsidiary of Financière Tallandier.  des terres agricoles fertiles, les coloris avaient depossede les populations locales de leur patrimoine foncier la oU les conditions naturelles etaient favorables pour entreprendre les cultures de rapport. Presque tous les gouvernements metropolitains encourageaient dans leurs colonies africaines la creation des compagnies agro-industrieltes pour developper les cultures de rente tels que le cafe, le cacao, le tabac, la banane, le palmier a huile et l'hevea. Ces compagnies se sont approprie plusieurs milliers d'hectares des meilleures terres agricoles appartenant aux populations autochtones. La legitimation des terres expropriees s'est complexifiee, d'une part, selon le contexte historique de chaque pays, et d'autre part, du fait de la superposition sur la propriete terrienne des lois modernes (calquees de celles des pays occidentaux) et des regulations traditionnelles, coutumieres ou religieuses. En principe, dans chaque colonie c'est le droit Le Droit (established on March 27, 1913) is a Canadian daily newspaper, published in Ottawa, Canada and is operated by Gesca since 2000. History
The newspaper was launched at that period as a tool to condemn Bill 17, an Ontario legislation that abolished education
 moderne mo·derne  
adj.
Striving to be modern in appearance or style but lacking taste or refinement; pretentious.



[French, modern, from Old French; see modern.]

Adj. 1.
 qui regit l'acces a la terre La Terre (The Earth) is a novel by Émile Zola, published in 1887. It is the fifteenth novel in Zola's Rougon-Macquart series. The action takes place in a rural community in La Beauce, an area of northern France.  et la propriete fonciere. Mais dans la pratique pra·tique  
n.
Clearance granted to a ship to proceed into port after compliance with health regulations or quarantine.



[French, from Old French practique, from Medieval Latin
, il y a cohabitation entre les lois modernes et traditionnelles. C'est le cas au Cameroun oU, a l'ere coloniale deja, certaines regions telles les hautes terres de l'ouest etaient surpeuplees, tandis que dans d'autres a l'instar du bassin du Moungo, la population etait numeriquement faible par rapport aux terres disponibles. Le climat pluvieux et surtout Sur`tout´

n. 1. A man's coat to be worn over his other garments; an overcoat, especially when long, and fitting closely like a body coat.

Noun 1.
 les riches sols volcaniques du Moungo avaient favorise une colonisation dense de la region. Cette mise en valeur moderne caracterisee par la delimitation des perimetres de cultures d'exportation, a accapare les meilleures terres fertiles de la partie centrale du couloir cou·loir  
n.
A deep mountainside gorge or gully, especially in the Swiss Alps.



[French, from couler, to slide, to flow; see coulee.]
 et genere des conflits fonciers sur les terres peripheriques. En effet, pour pallier les besoins de main-d'oeuvre dans les plantations, d'une part, les petits paysans locaux avaient ete transformes en manoeuvres agricoles sur leurs propres terres; d'autre part, les migrants avaient ete appeles en renfort. La venue des migrants a eu pour consequences non seulement d'accelerer la croissance demographique, mais aussi de creer et d'entretenir les affrontements entre autochtones et allogenes quant a l'appropriation des espaces non cadastres. La plupart de migrants y avaient acquis des lopins de terre pour produire de quoi se nourrir. Aussi, c'est sur ces terres marginales que la necessite s'impose aux populations de pratiquer simultanement les cultures vivrieres et celles de rente pourvoyeuses de devises. La tradition en Afrique que la terre appartienne aux autochtones, ceux-ci finissent tres souvent par reclamer leur patrimoine. Ces reclamations suscitent tres souvent des conflits entre plusieurs categories d'acteurs. Selon le contexte politico-socio-economique prevalant dans le Moungo, les conflits fonciers degenerent en confrontations interethniques. Cet article essaie au travers de l'analyse du processus de l'occupation du sol dans la region, d'interpreter les situations conflictuelles decoulant de l'evolution du droit [French, Justice, right, law.] A term denoting the abstract concept of law or a right.

Droit is as variable a phrase as the English right or the Latin jus. It signifies the entire body of law or a right in terms of a duty or obligation.
 foncier, et de demontrer que ces conflits entravent une gestion raisonnee des ressources dans les reserves foncieres. L'etude met aussi en exergue le fait que de l'epoque coloniale a post-coloniale, ces conflits constituent un obstacle au developpement durable de ce terroir Terroir (/tεʀwaʀ/ in French) was originally a French term in wine and coffee used to denote the special characteristics that geography bestowed upon them.  en rurbanisation, oU la ruralite s'imbrique avec l'urbanisation acceleree des anciens bourgs de plantations.

**********

L'analyse de l'evolution des densites (1) de population laissent croire qu'il y avait dans la region du Moungo (figure 1) a l'epoque coloniale une apparente disponibilite en terres, et donc une facilite a delimiter des reserves foncieres occupees par la foret. L'Etat postcolonial s'est approprie ces reserves foncieres aussi denommees forets classees et y a reglemente la gestion des ressources et la propriete fonciere par le droit moderne. Mais depuis l'independance, ces espaces interstitiels sont prement convoites. Les textes de lois n'y ont pas toujours regule dans la pratique les confusions resultant de l'occupation des terres et de l'exploitation forestiere. Car le droit coutumier est ancre dans les moeurs des populations. L'appropriation des terres cultivables, qui sont en situation de rarete, y genere des competitions et des conflits. La coexistence de deux normes juridiques a cree et entretenu dans les aires protegees des litiges (2) opposant d'une part les autochtones aux allogenes (3) et aux neo-autochtones, (4) et d'autre part, l'Etat aux communautes rurales. Ces milieux, traverses de multiples contradictions internes, situes entre fermeture et ouverture, traditions et innovations, et soumis a diverses pressions externes, sont loin loin (loin) the part of the back between the thorax and pelvis.

loin
n.
The part of the body on either side of the spinal column between the ribs and the pelvis.
 d'etre des havres de paix.

[FIGURE 1 OMITTED]

Le Moungo : un couloir de transit entre l'hinterland et la cote

Situe a l'ouest du Cameroun entre 4030, et 5[degrees] de latitude Nord; et 5[degrees] et 10[degrees] de longitude Est, le Moungo est une synthese physique et socio-economique du sudCameroun forestier (figure 1). Cette aire d'une superficie d'environ 3.700 [km.sup.2] abrite une population estimee en 1987 a 340.000 habitants Habitants is the name used to refer to both the French settlers and the America-born inhabitants of French origin who farmed the land along the two shores of the St. Lawrence waterway in what is the present-day Province of Quebec in Canada. . Cette region en forme forme (form) pl. formes   [Fr.] form.

forme fruste  (froost) pl. formes frustes   an atypical, especially a mild or incomplete, form, as of a disease.
 de couloir se deploie en replats successifs entre les hauts plateaux ouestcamerounais et la zone cotiere. Ce couloir de transit est a la montee la principale porte d'entree dans l'ouest-Cameroun a partir de la cote, et a la descente la plus importante voie d'acheminement des produits d'exportation de l'hinterland vers le port de Douala. Cette position charniere fait de la zone un veritable cordon de rurbanisation polarise Verb 1. polarise - cause to vibrate in a definite pattern; "polarize light waves"
polarize

natural philosophy, physics - the science of matter and energy and their interactions; "his favorite subject was physics"
 par la ville-portuaire Douala, qui est la plus importante et en meme temps la plus attrayante agglomeration ag·glom·er·a·tion  
n.
1. The act or process of gathering into a mass.

2. A confused or jumbled mass:
 du pays. Les atouts naturels du Moungo ont des la fin du 19ieme siecle attire les Europeens, qui y ont entrepris avec le concours Concours or EU concours is a recruitment competition and examination to select staff to all institutions of the European Union. Explanation of Open Competition  des populations une mise en valeur agricole dense. Les terres arables ne se reduisent cependant qu'a la partie centrale du couloir. Le relief montagneux de la zone septentrionale contraint les paysans a grimper sur les flancs des montagnes jusqu'a 1000 metres d'altitude pour creer des champs de polyculture Polyculture is agriculture using multiple crops in the same space, in imitation of the diversity of natural ecosystems, and avoiding large stands of single crops, or monoculture. . Les sols volcaniques des piedmonts sont "relativement plats et ont de bonnes aptitudes agronomiques. C'est sur ces sols fertiles que s'etait deployee la colonisation europeenne. La reussite des cultures de rente a fait de cette region la principale vitrine agricole du pays.

Cette prosperite agricole n'occulte pourtant pas le probleme foncier auquel la region est confrontee. La complexite de ce probleme est imputable im·put·a·ble  
adj.
Possible to impute or ascribe; attributable: imputable oversights.



im·put
 d'une part au passe pas·sé  
adj.
1. No longer current or in fashion; out-of-date.

2. Past the prime; faded or aged.



[French, past participle of passer, to pass, from Old French; see
 colonial qui a superpose su·per·pose  
tr.v. su·per·posed, su·per·pos·ing, su·per·pos·es
1. To set or place (one thing) over or above something else.

2.
 le droit foncier importe aux regles coutumieres de gestion de l'espace, et d'autre part aux facteurs endogenes : pression demographique, urbanisation acceleree des anciens bourgs de plantations, faim de terres cultivables ... L'inegale occupation du sol par les differents acteurs de l'amenagement de l'espace a accentue l'insecurite fonciere et multiplie les occasions de conflits entre les differents groupes ethniques vivant en harmonie precaire sur ce territoire.

[FIGURE 2 OMITTED]

Le probleme foncier se pose dans la region en termes d'affrontements entre autochtones et allogenes. Ces affxontements ont lieu sur les terres situees en marge des plantations modernes. Les litiges fonciers sont nes des mouvements migratoires ayant sature les espaces non cadastres encore disponibles apres l'elargissement du perimetre des cultures d'exportation. Car par mimetisme face aux plantations modernes des Europeens << Les Bamileke se sont mues en petits colons agricoles, jusqu'a peupler a 85% un Moungo qui prolonge leur espace ethnique de 150 km vers Douala et la mer >> (Bruneau 2002). Des lors, la gestion de la terre est sous-tendue par deux rapports de force : en premier lieu, la domination des communautes rurales par les plantations agro-industrielles (figure 2), et en second lieu, la confrontation entre autochtones et immigres. En outre ou·tré  
adj.
Highly unconventional; eccentric or bizarre: "outré and affected stage antics" Michael Heaton.
, afin de sauvegarder la foret menacee de disparition, les autorites avaient cree pendant la colonisation des reserves forestieres sur des terres deja appropriees par les autochtones et les neo-autochtones. Depuis l'independance, ces forets classees sont devenues la propriete inalienable Not subject to sale or transfer; inseparable.

That which is inalienable cannot be bought, sold, or transferred from one individual to another. The personal rights to life and liberty guaranteed by the Constitution of the United States are inalienable.
 de 1'Etat qui y exerce son controle par des methodes repressives. Mais l'insuffisance des moyens pour mener la politique.de conservation fait de ces espaces proteges un champ d'acces libre aux populations qui y exploitent les ressources, parfois sans souci Sans Souci (säN ssē`) [Fr.,=without care], palace built (1745–47) at Potsdam, Germany, by Frederick II, who lived there for 40 years.  de durabilite.

Mise en valeur moderne et inegale appropriation de la terre

Depuis l'epoque coloniale, les communautes rurales sont marginalisees quant a la gestion des ressources du Cameroun. Ceci d'autant plus que l'autorite y a toujours mise sur l'accaparement des terres pour asseoir sa domination sur les populations. Ce rapport de force n'a pas fondamentalement change depuis l'independance.

Expansion des plantations de cultures de rente

L'annee 1895 marqua dans le Moungo le passage de l'economie de troc a l'economie de marche. C'est a partir de cette date que debuta la gestion directe des unites de production agricole par les grandes firmes. L'administration coloniale allemande allemande

Processional couple dance with stately flowing steps, fashionable in the 16th century, especially in France. A line of couples extended their paired hands forward and paraded back and forth the length of the ballroom.
 proceda alors a une distribution des terres aux compagnies pour creer les plantations de cultures d'exportation.

L'attribution des terres aux firmes agricoles eut comme consequence la spoliation Any erasure, interlineation, or other alteration made to Commercial Paper, such as a check or promissory note, by an individual who is not acting pursuant to the consent of the parties who have an interest in such instrument.  du patrimoine foncier des autochtones (p. ex. tableau 1). Cette politique de concessions, initiee par les Allemands, s'est repandue surtout sous l'administration francaise, tant et si bien qu'a la veille de l'independance du Cameroun, les plantations europeennes couvraient dans le Moungo 204.090 hectares. (5) Par la suite, l'Etat postcolonial a monopolise Verb 1. monopolise - have and control fully and exclusively; "He monopolizes the laser printer"
monopolize

control, command - exercise authoritative control or power over; "control the budget"; "Command the military forces"

2.
 le circuit d'exploitation des ressources. Ainsi s'est etabli le mythe de l'Etat forestier, qui a perdure per·dure  
intr.v. per·dured, per·dur·ing, per·dures
To last permanently; endure.



[Middle English perduren, from Old French pardurer, from Latin
 jusqu'a l'irruption de l'ouverture democratique dans les annees 1990. C'est a partir de cette date que l'administration a commence a tenir compte de la participation des populations a la gestion des ressources forestieres.

Acces des migrants Bamileke a la terre

L'accroissement demographique du Moungo est surtout imputable a 1'immigration. La region s'integre dans les terres chaudes et forestieres de la cote camerounaise, qui furent longtemps un quasi-vide humain entre les foyers peuples des Grassfields ouest-camerounais et du sud-est nigerian. Declenche par la colonisation europeenne, l'afflux des migrants de ces deux zones s'est fait aux depens des maigres populations autochtones, en l'occurrence les Mbo dont le terroir ancestral, le long couloir du Moungo, s'etire de la plaine La Plaine may refer to:
  • La Plaine, Dominica, a village on the eastern side of the island
  • La Plaine, Quebec, a small town north of Montreal
 marecageuse des Mbo (qui jouxte le rebord meridional me·rid·i·o·nal
adj.
Of or relating to meridians or a meridian.
 du plateau Bamileke) aux abords de la mer. Bruneau (2002) evoque l'implantation des << Bamileke en pays mbo, de Kekem a Douala >> et rappelle que << ces peuples natifs ont ete de longue date submerges sous l'afflux des "allogenes", en [une trainee] de plantations et de villes ... >>. Le phenomene migratoire a eu comme consequence majeure la reduction des autochtones a l'etat de minoritaires sur leur terroir. Les relations qui lient les allogenes aux terres qu'ils occupent sont tributaires des pratiques ayant sous-tendu leur installation. L'analyse de ces pratiques permet d'apprehender les heurts interethniques qui ont cours dans la region.

Les regles coutumieres d'acces a la terre etaient souples dans le Moungo a l'epoque coloniale. Cette souplesse avait facilite l'implantation des nouveaux venus qui, aux premiers moments de leur arrivee, versaient aux autochtones des cadeaux pour entretenir une cohabitation paisible. Parmi les immigres ayant peuple cette aire de colonisation, une attention particuliere doit etre portee aux Bamileke pour deux raisons evidentes. D'abord parce qu'ils constituent le groupe majoritaire parmi la population allogene; ensuite parce qu'ils detiennent, apres les Europeens, une importante part du patrimoine foncier de leur zone d'accueil. Des facteurs favorables se sont conjugues pour permettre a ces etrangers de devenir des proprietaires terriens. Ces facteurs sont notamment : les lopins de terre attribues aux manoeuvres des plantations; les cadeaux que les allogenes offraient aux autochtones ; les mariages inter-ethniques; et la crise economique de 1929.

* L'attribution des lopins de terre aux manoeuvres des plantations trouve son fondement dans la penurie alimentaire a laquelle fut confronte le front pionnier du Moungo au debut de la colonisation. A cette epoque, l'approvisionnement des camps de travailleurs etait deficitaire. L'augmentation fulgurante de la population stimulee par l'immigration ne s'etait pas accompagnee d'une production vivriere massive consequente. Les autochtones ne s'etaient pas prepares pour accueillir les flux des migrants, dont la venue a profondement bouleverse non seulement la structuration The theory of structuration, proposed by Anthony Giddens (1984) in The Constitution of Society, (mentioned also in Central Problems of Social Theory, 1979) is an attempt to reconcile theoretical dichotomies of social systems such as agency/structure,  de l'espace, mais egalement la capacite de pourvoir localement et dans l'immediat aux besoins nutritionnels. Afin de remedier a la carence de denrees alimentaires, les autorites administratives deciderent qu'a partir du 1[degrees]r avril 1927, les planteurs devaient nourrir leurs manouvres. Pour ce faire, le compromis trouve fut que les employeurs devaient octroyer aux ouvriers des lopins de terre sur lesquels ceux-ci devaient produire les vivres indispensables a leur survie. Cette solution fut salutaire pour les patrons puisqu'elle fut un excellent moyen de stabiliser les manoeuvres a proximite des plantations pour mieux controler leur assiduite au travail TRAVAIL. The act of child-bearing.
     2. A woman is said to be in her travail from the time the pains of child-bearing commence until her delivery. 5 Pick. 63; 6 Greenl. R. 460.
     3.
. Mais la mesure fut encore plus benefique aux travailleurs, car ce fut pour eux une veritable amorce du processus d'acces a la propriete terrienne. Nombreux autres immigres Bamileke avaient deploye diverses strategies pour negocier aupres des autochtones l'octroi des lopins de terre sur lesquels ils s'etaient installes, et avaient fini par acquerir (tableau 2):

* Le principe du cadeau est devenu au fil des annees une remuneration obligatoire qui entretenait un flou entre beneficiaires et donateurs. Du cote du beneficiaire du don, il y avait location de la terre. Cette location ne donnait lieu dans l'esprit du bailleur autochtone qu'a un droit d'usage qui prendrait fro a la mort du locataire. Ceci d'autant plus que la terre est traditionnellement inalienable, bien qu'elle puisse faire l'objet d'un pret a un "etranger" qui n'y recoit alors qu'un droit d'usufi'uit et non ET NON. And not. These words are sometimes employed in pleading to convey a pointed denial. They have the same effect as without this, absque hoe. 3 Bouv. Inst. n. 2981, note.  de propriete. De son cote, le locataire Bamileke croyait avoir acquis le droit de s'installer definitivement, et par consequent de transmettre ce droit a son successeur. L'ambiguite etait totale. A la longue, les Bamileke encouragerent les autochtones a leur vendre la majeure partie des terrains. Les transactions foncieres etaient sous-tendues par l'esprit selon lequel les natifs preferaient toucher beaucoup beau·coup   also boo·coo or boo·koo Chiefly Southern U.S.
adj.
Many; much: beaucoup money.

n. pl.
 d'argent en une seule fois en vendant une parcelle de terre, plutot que de recevoir de l'etranger chaque annee une somme derisoire d'argent, bien que ce fut un cadeau. Cette pratique convenait aux Bamileke qui, pour securiser leurs investissements, voulaient acheter les terres sur lesquelles ils s'etaient installes. Mais puisque ces transactions se faisaient de maniere illegale ou informelle et que les contrats signes n'avaient aucune valeur juridique devant les autorites quand des litiges venaient a surgir, les Bamileke adopterent la strategie des mariages inter-ethniques, socialement plus securisante pour acceder a la terre.

* Les mariages inter-ethniques sont nes de l'immigration. Dans la premiere phase de ce processus, les autochtones donnaient des terres et des femmes aux "etrangers"en echange de cadeaux et de 1 eur integration dans la communaute locale. Les mariages inter-ethniques etaient pour les locaux une pratique visant a contrecarrer les velleites des "etrangers" a constituer des leur arrivee des entites socio-politiques distinctes de celles existantes. Cette strategie fut par contre percue par les Bamileke comme un cordon societal de securite pour acceder a la terre. L'astuce consistait pour ces migrants a prendre A PRENDRE, French, to take, to seize, in contracts, as profits a prendre. Ham. N. P. 184; or a right to take something out of the soil. 5 Ad. & Ell. 764; 1 N. & P. 172 it differs from a right of way, which is simply an easement or interest which confers no interest in the land. 5 B. & C. 221.  femme femme  
adj.
Slang Exhibiting stereotypical or exaggerated feminine traits. Used especially of lesbians and gay men.

n.
1. Slang One who is femme.

2. Informal A woman or girl.
 chez chez  
prep.
At the home of; at or by.



[French, from Old French, from Latin casa, cottage, hut.]

chez
prep

at the home of [French]
 les autochtones pour se familiariser et s'inserer dans la communaute d'accueil. Une enquete administrative realisee en 1942 dans la region de Mbanga aupres de 1.575 Bamileke maries montre que 13 % d'entre eux avaient ainsi contracte un mariage inter-ethnique (Barbier 1983). L'integration sociale recherchee au travers de ces alliances etait acquise lorsque le couple avait des enfants.

* La crise economique de 1929 a contraint les planteurs autochtones confrontes aux difficultes financieres, soit a remunerer leurs manouvres allogenes (qu'ils n'avaient pu payer pendant quelques annees) par des lopins de terre, soit a leur ceder a vil prix toutes leurs plantations. C'est ainsi que les manouvres Bamileke ont accede To consent or to agree, as to accede to another's point of view. To enter an office or to accept a position, as to accede to the presidency.  a la propriete terrienne en se faisant "payer en terres" (6) par leurs patrons ruines. La vente des terres aux immigres s'est acceleree au cours des annees 30 a cause de la crise economique. Lorsque la mevente des produits d'exportation (cafe, cacao) debuta en 1929, les proprietaires des plantations crurent qu'elle allait etre de courte duree et garderent leurs travailleurs allogenes. Le prolongement de la crise eut pour consequence le passage progressif des domaines des planteurs ruines aux mains des manouvres Bamileke qui, en marge de la profession d'ouvriers agricoles qu'ils assumaient le jour
This article is about the Quebec independence newspaper. For other uses, see Le Jour (disambiguation).


Le Jour (French for "The Day") was a Quebec independence newspaper.
, etaient le soir Le Soir (meaning The Evening) is a Belgian newspaper in French. Le Soir was founded in 1887 by Emile Rossel. It is the most popular newspaper in the French speaking part of Belgium, followed by La Libre Belgique.  venu des petits commercants. La vente des terres aux immigres continua con·tin·u·a  
n.
A plural of continuum.
 apres la crise economique et allait devenir une pratique courante courante

(from Latin currere, “to run”) Court dance of the 16th century, fashionable in European ballrooms into the 18th century. It was originally performed with small back-and-forth springing steps, which later became stately glides.
. Cependant, l'acquisition des terres par les allogenes suscita chez les natifs du terroir des rancoeurs sur fond de litiges fonciers, ce qui allait sous-tendre les violences inter-ethniques pendant la periode de la lutte pour 1 'independance.

Regulation de la propriete terrienne et disputes foncieres

Le Cameroun a herite d'un droit foncier importe de l'Occident et plaque sur les regles foncieres traditionnelles. Cet heritage a suscite l'idee de propriete fonciere definie comme le droit absolu de jouir et de disposer des terres une fois celles-ci attribuees.

Evolution du droit foncier

La gestion rationnelle du territoire ainsi que les pratiques foncieres qui y sont associees ne s'etaient pas encore affirmees au Cameronn avant la colonisation. L'appropriation de la terre a l'epoque pre-coloniale se pensait selon la tradition et les coumrnes, en rapport en rap·port  
adj.
Being in agreement; harmonious.



[French : en, in + rapport, agreement.]
 avec l'appartenance lignagere, ce qui limitait considerablement le droit de libre disposition d'une terre qui, en outre n'etait jamais entierement un bien marchand facilement alienable The character of property that makes it capable of sale or transfer.

Absent a restriction in the owner's right, interests in real property and tangible Personal Property are generally freely and fully alienable by their nature.
. La question de l'appropriation privee de la terre ne s'y posait pas, parce que la securite fonciere est une exigence ex·i·gence  
n.
Exigency.
 et une contrainte imposees par la modernite. De meme, la conception geometrique de l'espace est a la fois le produit et la condition du fonctionnement des exploitations capitalistes, fondees sur la commercialisation de l'ensemble des facteurs de production. En transposant le droit foncier occidental dans le Moungo, et en presupposant que les conditions de l'accumulation primitive du capital y etaient reunies et permettaient la marchandisation de la terre, principal facteur de production, les Europeens avaient fait montre d'une volonte de mettre fin ici a un systeme qu'ils avaient surement compris. D'oU ce hiatus brutal entre le systeme cadastral ca·das·tre also ca·das·ter  
n.
A public record, survey, or map of the value, extent, and ownership of land as a basis of taxation.



[French, from Provençal cadastro, from Italian
 occidental et l'appropriation traditionnelle et communautaire des terres jusqu'alors en vigueur.

L'analyse de l'evolution de la problematique fonciere dans le Moungo montre que les causes des conflits fonciers relevent de l'accaparement des terres par les plantations agro-industrielles, des difficultes de cohabitation entre le droit moderne et le droit coutumier, des effets de la crise economique et de l'ajustement structurel, de l'explosion demographique. Les causes indirectes interviennent egalement, telles le commerce mondial Mondial can refer to:
  • Mondial (amusement ride manufacturer), a Dutch manufacturer of amusement rides.
  • Mondial (motorcyle manufacturer), an Italian motorcycle manufacturer.
 (deterioration des termes de l'echange, bas prix des produits d'exportation, concurrence CONCURRENCE, French law. The equality of rights, or privilege which several persons-have over the same thing; as, for example, the right which two judgment creditors, Whose judgments were rendered at the same time, have to be paid out of the proceeds of real estate bound by them. Dict. de Jur. h.t.  sur les produits d'exportation) et l'action insidieuse de la degradation de l'environnement (p. ex. baisse de la fertilite des sols). En outre, la regulation par le droit moderne de l'appropriation de la terre s'est averee ne pas etre une solution miracle pour la securisation fonciere. Cette pratique est restee marginale malgre son introduction depuis plus d'un siecle.

Les resultats actuels de la recherche sur la question fonciere montrent que le droit moderne visant a securiser l'investissement agricole induit une dynamique qui engendre de nouveaux problemes sans resoudre totalement les anciens, aussi bien pour l'Etat que pour les paysans. Pour legiferer sur l'appropriation de l'espace, l'Etat postcolonial s'est base essentiellement sur le droit foncier "importe", qui considerait les terres non cultivees comme "vacantes et sans maitre". Sur cette base, les communautes locales ont ete depossedees d'une importante fraction de leur patrimoine. En outre, alors que le droit occidental avait favorise pendant la colonisation les Europeens et l'elite locale (choisie pour servir l'administration), les reformes legislatives mises en place apres l'independance ont donne plus d'avantages aux riches et aux elites qu'au reste de la population. D'oU une dualite entre droit coutumier et droit moderne : les communautes resistent en fait a un certain arbitraire de l'Etat en se referant au droit coutumier, sur lequel elles s'appuient pour revendiquer que leur soit retrocede ret·ro·cede  
v. ret·ro·ced·ed, ret·ro·ced·ing, ret·ro·cedes

v.intr.
To go back; recede.

v.tr.
To cede or give back (a territory, for example); return.
 leur patrimoine ancestral jadis exproprie.

Eu egard a ce qui precede, deux institutions sont censees disposer d'un pouvoir de controle de l'acces aux reserves foncieres. La premiere est l'administration forestiere, la seconde l'autorite coutumiere. L'administration forestiere est chargee d'appliquer la reglementation a laquelle sont soumises les diverses utilisations de la foret. La loi prevoit que la foret appartient a la collectivite nationale representee par l'Etat, lequel attribue par concession l'exploitation de tout ou partie de ce domaine, qu'il detient generalement a titre titre

titer.
 prive. Dans un tel systeme, les droits des usagers locaux ne sont pas toujours explicitement reconnus, ce qui n'empeche pas l'acces a la ressource forestiere des utilisateurs qui croient en disposer par nature. C'est dire que le droit ecrit ne regule plus reellement l'acces a la terre, qui s'effectue le plus souvent dans l'illegalite, sans possibilite de controle effectif par l'autorite legale.

L'autorite coutumiere, souvent concurrente de l'administration, est generalement la plus respectee, car elle traduit plus que ne peut le faire l'Etat les aspirations des paysans. Ainsi se heurtent a l'interieur des forets classees du Moungo le droit coutumier et le droit moderne d'appropriation. L'Etat dispose de ces aires et en a fait son domaine prive, alors que pour les populations, il s'agit de leurs reserves foncieres. Les paysans estiment qu'ils sont dans leur droit naturel lorsqu'ils utilisent ces espaces (proteges) a des fins agricoles. Le resultat des enquetes revele un dualisme d'autorite a propos du droit d'attribution de la terre aux occupants de ces milieux. Les opinions recueillies dans l'une des reserves de la region sont recapitulees dans le tableau suivant.

Cette rivalite entre pouvoirs publics et autorites traditionnelles complique la question fonciere dans les reserves (tableaux 3 et 4). Ceci d'autant plus que la presence humaine y est anterieur a leur delimitation pendant la colonisation. Le controle exerce depuis l'independance par les services forestiers se relache au fur et a mesure que les difficultes de gestion augmentent. Vers la fin des annees 80, l'administration forestiere a vu ses moyens d'action baisser. De ce fait, elle ne peut plus reellement surveiller ou empecher l'occupation de ces espaces souvent exploites irrationnellement par les populations. Ceci parce que le monopole mon·o·pole  
n.
A magnetic monopole.



monopole  

The minimal region for which lines of force, as from an electric or magnetic field, either all enter or all leave the region.
 etatique les a jadis deresponsabilisees quant a la gestion des ressources. Depuis lors, le "laisser-faire", prevaut dans ces aires protegees soumises a une pression humaine sans cesse croissante.

Il semble donc qu'une part importante des occupants de la reserve de Mbanga s'y soient installes de leur propre initiative. En l'absence de moyens humains et materiels suffisants, la politique "conservationniste" de l'Etat a fait faillite. Consequemment, les aires protegees sont devenues des zones d'acces libre pour les populations, qui dans un contexte socio-economique (7) morose mo·rose  
adj.
Sullenly melancholy; gloomy.



[Latin mr
 s'y livrent a une surexploitation des ressources. Depuis le debut des annees 1990, on y assiste a la generalisation d'un developpement incontrole du vivrier marchand, de la coupe La Coupe is a Group 3 flat horse race in France for four-year-old and above thoroughbreds. It is run over a distance of 2,000 metres (approximately 1¼ miles) at Longchamp Racecourse in June.  de bois d'oeuvre et de chauffage, du prelevement de produits medicinaux, tous destines a la demande urbaine et a l'exportation. En outre, comme ces forets classees furent delimitees sur des terres non vacantes, patrimoine des autochtones, ceux-ci cherchent a y realiser des lotissements (croissance demographique oblige), et les disputent de nos jours a l'Etat.

Fin des terres vacantes et tensions sociales

L'evolution du milieu, la competition economique, la quete de nouvelles terres cultivables sont autant de facteurs qui accentuent les tensions relatives a l'exploitation des ressources et au controle de l'acces a la terre dans les reserves du Moungo. Le corollaire de la monopolisation Noun 1. monopolisation - domination (of a market or commodity) to the exclusion of others
monopolization

domination - social control by dominating
 des terres arables par les firmes agro-industrielles est l'emergence sur les espaces restantsde conflits fonciers sousrendus par la haine entre les groupes ethniques (8). L'Etat, lui-meme cense arbitrer ces conflits, se retrouve dans ces reserves foncieres a la fois juge et partie.

Contentieux entre les populations et l'Etat forestier

Depuis l'ouverture democratique du pays dans les annees 1990, les populations riveraines des forets classees ne vivent plus leur marginalisation Noun 1. marginalisation - the social process of becoming or being made marginal (especially as a group within the larger society); "the marginalization of the underclass"; "the marginalization of literature"
marginalization
 en victimes resignees. L'Etat forestier est vivement conteste. La liberalisation politique a impose dans la gestion des ressources une dynamique de remodelage des rapports entre l'Etat et les groupes sociaux. Ceci d'autant plus que l'insuffisance des moyens publics a fait des aires protegees des zones de non-droit.

Les conflits opposant dans les reserves du Moungo les communautes rurales a l'Etat resultent de la divergence des logiques deployees respectivement pour exploiter les ressources et mettre en valeur le milieu, ou pour le conserver. Le rapport d'activite de l'annee 1995 de la Delegation departementale de l'Environnement et des Forets a Nkongsamba signale que << Nos controles inopines nous ont amene a dresser plusieurs proces-verbaux contre Monsieur NGUEWO Isaie qui bien qu'ayant abattu plus de 622 arbres proteges dans la reserve forestiere de Loum reste toujours impuni. Un proces-verbal contre Monsieur NDOKI Pierre pour exploitation forestiere frauduleuse dans l'arrondissement de Mbanga, et enfin de nombreux proces-verbaux contre inconnu inconnu
Noun

Canad a whitefish of Arctic waters [French, literally: unknown]
 >>. Le litige opposant M. Nguewo Esaie et la communaute Bafun (ethnie autochtone) a I'ONADEF a oblige le sousprefet de l'arrondissement de Loum a creer ( par decision no 4/D/C 1602/SP du 17 avril 1996) une commission chargee des travaux preparatoires en vue de la materialisation des limites lim·i·tes  
n.
Plural of limes.
 de la reserve forestiere. Dans l'arrondissement de Mbanga, l'invasion de la reserve de Mouyouka-Kompina a suscite egalement la reaction de l'autorite administrative. Face a l'ampleur des empietements realises dans cette reserve fonciere par les populations environnantes, le sous-prefet a cree (par decision no 003/D/C 16-04/BRAG du 19 mars 1993) une commission chargee de la surveillance et du constat de son occupation anarchique. Les infi'actions perpetrees dans les forets classees du Moungo ont donne lieu a maints contentieux fonciers et/ou forestiers. Les contrevenants interpelles par les pouvoirs publics sont juges, et tres souvent ffappes d'une amende et/ou emprisonnes (9). Pourtant, malgre la repression menee par l'Etat, les paysans ne cessent d'infiltrer ces milieux. Les "debrouillards" qui se battent pour leur survie en exploitant des ressources dans les reserves ne sont pas prets a ceder aux dissuasions administratives. Ceci d'autant plus qu'ils n'ont pas d'alternative.

Affrontements entre autochtones et Bamileke

Comme toute societe africaine, celle Celle (tsĕl`ə), city (1994 pop. 73,670), Lower Saxony, N Germany, on the Aller River. Its manufactures include food products, electronic components, chemicals, and textiles. Wax processing and horse breeding are important locally.  du Moungo est faite de groupes ethniques (10) differencies, soumis au vent de l'histoire et aux conflits resultant de la competition pour l'occupation des terres agricoles. La question fonciere a pris dans cette region depuis la veille de l'independance l'allure d'affrontements entre autochtones et Bamileke. Ces affrontements ont lieu sur les terres situees a la peripherie des plantations modernes. Les Bamileke se sont approprie depuis l'epoque coloniale une importante fraction du patrimoine foncier. Au fil des annees, les terres jadis acquises par ces allogenes sont devenues une pierre d'achoppement entre eux et les autochtones. Leurs droits y sont souvent contestes. Les contestations degenerent en litiges, soit au cours d'une querelle de limites, soit au moment oU l'etranger veut etablir un titre foncier sur le terrain qu'il croit avoir achete a son arrivee ou pendant son sejour dans la region. Ces litiges ont a la longue rendu la cohabitation inter-ethnique malsaine, voire explosive, au point que des mouvements secrets comme l'Association Mont Koupe ont ete crees par les autochtones pour << chasser les Bamileke (envahisseurs (11)) et rendre la terre du Moungo aux enfants du pays >> (Dongmo 1981). Les circonstances tres troubles et meurtrieres ayant marque l'accession du Cameroun a l'independance, le 1er janvier 1960, ont attise chez les Mbo la tentation de rapatrier les Bamileke vers leur terroir d'origine, afin de se reapproprier leurs terres. Toutefois, cette hostilite entretenue par les originaires du Moungo allait a 1'encontre de la politique de stabilisation nationale menee par le gouvernement du jeune Etat, epris de paix et en quete de legitimite. Dans l'impossibilite de bouter les Bamileke hors de leur territoire, les autochtones se sont resignes. Mais, au fil des annees la conjoncture economique les a contraint a convoiter les forets classees oU ils se heurtent, dans la competition pour l'appropriation des terres, aux neo-autochtones qui s'y sont installes depuis la periode coloniale.

Litiges entre autochtones et neo-autochtones

Les reserves foncieres du Moungo sont des zones litigieuses en territoire autochtone. Le lien a la terre y est differemment interprete selon que l'on est originaire du terroir ou pas. L'interpretation polysemique du droit d'appropriation fait de ces espaces le theatre d'ambiguites foncieres. D'une part, les autochtones considerent les forets classees non pas comme un domaine prive de l'Etat, mais comme leur patrimoine ancestral, sur lequel se sont installes sans contrepartie les neo-autochtones a i'epoque coloniale. Ces derniers venaient des regions du centre et du sud du Cameroun, pour repondre a la demande de main-d'oeuvre des chantiers du Moungo. Dans l'esprit des autochtones, ces etrangers ne sont pas les legitimes proprietaires des terres qu'ils occupent. En consequence, les conditions d'appropriation devraient etre renegociees. De leur cote, les neo-autochtones sont conscients qu'ils occupent des reserves forestieres qui sont un domaine de l'Etat, et non des terres appartenant aux autochtones. Ils estiment n'avoir rien a negocier avec ceux-ci. Pour eux, leur seul interlocuteur est l'Etat, qui devrait prendre des mesures allant dans le sens de l'amelioration de leurs conditions de vie sur les terres ou ils sont implantes depuis deux generations, et qu'ils considerent comme leur patrimoine. Ceci explique leurs reactions au cours des controles effectues par les agents forestiers : ils affirment alors << Ici c'est notre patrimoine [...]. La foret c'est la foret de l'Etat, meme nous aussi, nous sommes les hommes de l'Etat >> (Nkankeu 2003). Vivant dans une pauperisation Noun 1. pauperisation - the act of making someone poor
impoverishment, pauperization

privation, deprivation - act of depriving someone of food or money or rights; "nutritional privation"; "deprivation of civil rights"
 aggravee par la crise cafeiere, ces neoautochtones vendent des lopins de terre aux "migrants de retour" (12) en faisant valoir ce qu'ils croient etre leur "droit naturel". Ils entrent en concurrence dans cette pratique avec les autochtones Balong qui, arguant eux aussi de leur "droit naturel", et profitant du fait que l'absence d'une protection efficace a transforme les aires protegees en espaces non regules, vendent les terrains aux acquereurs potentiels. Ces transactions foncieres contradictoires ont favorise ta resurgence de tensions ethniques dans les reserves. Ceci d'autant plus que les neo-autochtones nient le droit coutumier autochtone et revendiquent (13) un droit de propriete sur la terre jadis "empruntee". Par ailleurs, les forets et les lieux sacres des autochtones ont ete detruits ou abimes par ces allogenes qui ne respectent pas les traditions locales.

Aussi, la mobilisation des differents groupes pour la defense de leurs interets a cree une dynamique d'appropriation et de construction d'une identite spatiale dont la legitimite sous-tend la problematique de la gestion des reserves foncieres. Cette mobilisation trouve son fondement dans une conjoncture de crise economique qui a fait de la foret un reel enjeu socioculturel et politico-economique pour les populations, l'Etat et les operateurs economiques. "L'or vert" est convoite de toutes parts, parce que le bois, contrairement aux autres matieres premieres tropicales en deprise, n'a pas connu de baisse des cours. Au contraire, l'exploitation du bois Du Bois (d`bois, dəbois`), city (1990 pop. 8,286), Clearfield co., W central Pa., in the region of the Allegheny plateau; inc. 1881.  d'oeuvre a connu a partir de 1995 un essor stimule par la devaluation devaluation, decreasing the value of one nation's currency relative to gold or the currencies of other nations. It is usually undertaken as a means of correcting a deficit in the balance of payments.  du franc cfa. Dans le contexte actuel de recession economique et de post-ajustement structurel, la filiere bois apparait pour toutes les categories d'acteurs comme le meilleur moyen de lutte contre la crise. En pareille situation, la politique de gestion des ressources devrait reunir tous les acteurs concernes pour eviter la cristallisation des logiques de territorialite, potentiellement conflictuelles.

La gestion des espaces proteges du Moungo est une operation presque impossible, car il s'agit en fait de concilier trois logiques a priori a priori

In epistemology, knowledge that is independent of all particular experiences, as opposed to a posteriori (or empirical) knowledge, which derives from experience.
 inconciliables : la logique "conservationniste" de l'Etat, la lutte que menent les autochtones (Mbo) pour que leur soient retrocedees leurs terres jadis spoliees pour creer les reserves, et les doleances des neo-autochtones (Ewondo) qui souhaitent le declassement en leur faveur des aires protegees qu'ils occupent depuis longtemps, afin de pouvoir en tant que citoyens camerounais mieux y organiser leur vie. En outre, du fait de l'alourdissement des densites demographiques, de la conjoncture economique difficile et de la desagregation des solidarites familiales, on voit dans la region se profiler la fin des espaces vacants et la mise en culture consecutive de toutes les terres. De nombreuses etudes attestent que les campagnes africaines, a des echeances variables selon les situations regionales, seront inevitablement confrontees a la question fonciere qui conditionne le devenir de l'espace rural, tant dans ses aspects ecologiques que sur le plan des performances de l'agriculture et de la cohesion sociale. Certains auteurs (14) magnifient d'ailleurs les tensions foncieres comme etant des vecteurs du progres social. L'experience fonciere dans le Moungo montre que la securisation fonciere de la foret doit tenir compte de sa specificite. La foret est le milieu ou se rencontrent l'utilisation paysanne de l'espace et l'action des pouvoirs publics visant !a sauvegarde et/ou la regeneration de la vegetation naturelle. Sa confiscation confiscation

In law, the act of seizing property without compensation and submitting it to the public treasury. Illegal items such as narcotics or firearms, or profits from the sale of illegal items, may be confiscated by the police. Additionally, government action (e.g.
 par l'Etat reduit l'espace communautaire aux seules terres exploitees. Et pourtant les forets, qu'elles soient classees ou non, sont incluses dans les terroirs villageois. Tout projet de developpement devrait tenir compte de cette realite. Aussi la diversite des logiques d'acteurs et des representations spatiales doivent-elles etre reconnues par les decideurs.

Depuis le debut de la mise en valeur moderne de la region du Moungo, une gestion formelle s'est etablie sur les ressources naturelles qui jadis appartenaient aux autochtones. L'Etat postcolonial a poursuivi (jusqu'a une date recente) cette politique monopolistique, source de conflits fonciers pouvant a l'avenir prendre une triple dimension : regionale (15), nationale (16) et internationale (17). L'histoire des cinquante dernieres annees est marquee dans la region par des poussees de violence plus ou moins brusques (suivant les evenements socio-politiques) entre les differentes communautes ethniques. L'Etat a laisse pourrir la situation. Les incidents sont devenus de plus en plus frequents, et ont finis par entrer en resonance avec la situation politique, parfois tendue, du pays.

Conclusion

Dans la region du Moungo au Cameroun, la mise en valeur moderne a genere un peuplement allogene intensif au sein duquel les autochtones se sentent minorises. La competition (18) pour l'occupation du sol, l'exploitation des ressources dans les reserves foncieres et diverses strategies de survie des populations pauperisees par les effets conjugues de la crise cafeiere et de la politique budgetaire ont ravive les conflits fonciers qui y prennent tres souvent l'allure d'une confrontation interethnique.

En outre, l'Etat, celui de la colonie puis de la postcolonie, s'est impose comme proprietaire et gestionnaire exclusif des ressources forestieres. L'administration forestiere a toujours ete percue plus comme un instrument de repression des communautes rurales que comme un vecteur de developpement. En somme, la gestion des ressources naturelles dans les reserves foncieres n'est pas une notion identique pour tous, en raison des multiples enjeux qui la sous-tendent. Les differents acteurs ont des visions, des interets, des pratiques fondamentalement opposes. Leur mise en compatibilite, loin d'etre acquise a priori, ne peut qu'etre construite et negociee.

Pour reduire les conflits dans les reserves foncieres du Moungo, une politique d'amenagement du territoire devrait viser a y delimiter les terrains a batir, les parcelles agricoles, les zones a maintenir en boisement. Seule une politique de gestion du terroir bien concue, conciliant les interets des differents groupes d'acteurs, est susceptible de prevenir les conflits dans cette region en pleine mutation.

Bibliographie

Amyot, J. 1988. << La foret aux paysans : projet de villages forestiers dans le nordest de la Thailande >>. Unasylva, 159 : 2-8.

Barbier J.-C. 1983. Migration et developpement. La region du Moungo au Cameroun. Paris : ORSTOM ORSTOM Office de la Recherche Scientifique et Technique d'Outre-Mer (French) .

Bertrand, A. 1991. << Les problemes fonciers des forets tropicales africaines : le foncier de l'arbre et les fonciers forestiers >>. Bois et Forets des Tropiques, 227 : 18-26.

Bruneau, J.-C. 2002. << Vivre la ville a la campagne : crise des societes et exurbanisation en Afrique tropicale >>. Regards sur l'Afrique : Historiens & Geographes, 379 : 91-102.

--. 2002. << De l'ethnie au parler commun : espaces et cultures au Cameroun >>. Actes des IXieme Journees de Geographie Tropicale, Patrimoine et developpement dans les pays tropicaux, Septembre : 1-14.

--. 2003. << Ethnies, identites et territoires en Afrique : architectures et recompositions >> in F. Bart (dir.). L'Afrique : Continent pluriel. Liege liege

In European feudal society, an unconditional bond between a man and his overlord. Thus, if a tenant held estates from various overlords, his obligations to his liege lord, to whom he had paid “liege homage,” were greater than his obligations to the other
 (Belgique) : CNED-SEDES.

Bruneau, J.-C. et P. Tchawa. 1996. << Socio-culture et gestion de l'environnement sur les Hautes Terres de l'Ouest du Cameroun >>. Pratiques de gestion de l'environnement dans les pays tropicaux (Espaces Tropicaux no 15). Talence: DYMSET, CRET Cret Cretan (linguistics)
CRET Color Resolution Enhancement Technology
CRET Color Ret
, 71-78.

Buttoud, G. 2001. Gerer les forets du Sud. L'essentiel sur la politique et l'economie forestieres dans les pays en developpement. Paris : L'Harmattan.

Charlery de la Masseliere, B. 2002. << Paysanneries d'Afrique noire entre terre, terroir et territoire>>. Regards sur l'Afrique : Historiens & Geographes, 379 : 123-132.

Chatelperron de, C. 2001. Gestion durable des forets au Cameroun. Vers une foresterie responsable, contribution au projet Forets et Terroirs. Montpellier: CIRAD-MINEF-ONF.

Dongmo, J.-L. 1981. Le dynamisme Bamileke (Cameroun) Vol. 1. Maitrise de l'espace agraire. Yaounde : C.E.P.E.R.

Dubois, J.-J., J.-P. Amat et V. Clement. 1999. Les milieux forestiers. Aspects geographiques. Paris : Sedes/HER.

Dubresson, A. et J.-P. Raison. 1998. L'Afrique subsaharienne. Une geographie de changement. Paris : Armand Colin.

Etoga, E.F. 1971. Les chemins du developpement. Essai d'histoire des faits economiques du Cameroun. Yaounde : Sopecam.

Filleron, J.-Ch. 2001. << La terre et le sang : Territoires, patrimoines et epuration ethnique >>. Actes des IXieme Journees de Geographie Tropicale, Patrimoine et developpement dans les pays tropicaux, Septembre : 23-32.

Karsenty, A. 1998.- << Modes de regulations et negociations des conflits fonciers en Afrique >>. Intercooperants--Agridoc, 12 : 26-32.

Lavigne Delville, P. 1998. Quelles politiques foncieres pour l'Afrique rurale? Reconcilier pratiques, legitimite et legalite. Paris : Karthala/Cooperation et Francophonie.

Le Bris, E., E. Le Roy et P. Matthieu. 1991. << L'appropriation de la terre en Afrique Noire >>. Manuel d'analyse, de decision et de gestion fonciere. Paris : Karthala.

Le Roy, E. 1998. << L'espace et le foncier. Trois representations qui eclairent en Afrique l'histoire de l'humanite et la complexite des solutions juridiques >>. Intercooperants--Agridoc, 12 : 19-25.

Le Roy, E., A. Bertrand et A. Karsenty, A. 1997. << La securite fonciere dans un contexte de marchandisation imparfaite de la terre >>, in C. Blanc-Pamard et L. Cambrezy (eds.). Terre, Terroir, Territoire, les tensions foncieres. Paris : Coll. Dynamique des systemes agraires, ORSTOM.

Nkankeu, F. 2003. Les forets classees du Moungo (Cameroun) : Analyse des facteurs de leur evolution et consequences. These de Doctorat de geographie. Toulouse : Universite de Toulouse Le-Mirail.

Pelissier, P. 2002. Campagnes africaines en devenir. Paris : Editions Arguments.

Rossi, G., P. Lavigne Delville et D. Narbeburu. 1998. Societes rurales et environnement. Gestion des ressources et dynamiques locales au Sud. Paris : Talence, Karthala/Regards/Gret.

SAILD et AUSTROPROJET. 1999. La foret qui cache l'homme. Dans l'entrelacs des lianes du sud-ouest Cameroun. Yaounde : SAILD.

Francois Nkankeu

Departement de Geographie

Universite de Dschang--Cameroun

Stagiaire post-doctoral

Laboratoire Developpement Durable et Dynamique territoriale

Departement de Geographie

Universite de Montreal--Canada

(1.) A l'epoque coloniale, la densite de population etait inferieure a 20 habitants au [km.sup.2] dans le Moungo. Aujourd'hui, elle varie entre 50 et 100 habitants au [km.sup.2].

(2.) Dans la reserve de Mbanga, un litige oppose plusieurs entites :

* les autochtones sont ici les Balong, un element de l'ensemble ethnolinguistique des Mbo (dont le Moungo constitue le territoire ancestral). Ils souhaiteraient chasser les neoautochtones qui, selon eux, se sont jadis installes gratuitement sur les terres, et aujourd'hui les vendent a d'autres ; ceci sans aucun droit, et bien sUr sans titre foncier qui pourrait legitimer la transaction ;

* les allogenes, principalement des Bamileke, se sont installes dans le Moungo a l'epoque coloniale (selon des modalites analysees plus loin dans cet article ; toutefois, ils ne sont guere presents dans la reserve de Mbanga proprement dite ;

* les neo-autochtones (Ewondo et autres Beti) se sont installes comme bUcherons dans la reserve a l'epoque coloniale. Presents ici depuis deux generations, ils considerent les terres qu'ils occupent comme leur patrimoine; du fait de leur indigence in·di·gence  
n.
Poverty; neediness.

Noun 1. indigence - a state of extreme poverty or destitution; "their indigence appalled him"; "a general state of need exists among the homeless"
, ils en vendent des lopins aux neo-ruraux;

* les neo-ruraux venus des villes (du fait de l'exurbanisation actuelle) sont de diverses origines, mais rarement du Moungo. Ils achetent dans la reserve des lopins de terre, qu'ils cultivent et sur lesquels ils construisent des abris de fortune (provisoirement definitifs).

(3.) Les termes autochtones et allogenes, d'usage habituel au Cameroun, decoulent de l'ethnicite qui reprend chair et se fait omnipresente au Cameroun (Bruneau 2003). La politisation de ces termes a ete officialisee par la constitution du 18 janvier 1996. Le politique a imagine le concept d'autochtone, et par ricochet A wireless Internet service from Ricochet Networks, Inc., Denver, CO (www.ricochet.net). Originally developed by Los Gatos, CA-based Metricom, Inc., Ricochet was the first high-speed, wireless Internet service for commuters.  celui d'allogene, a l'oree de l'ouverture democratique des annees 90; cela pour limiter lim·it·er  
n.
1. One that limits: a limiter of choices.

2. Electronics A circuit that prevents the amplitude of a waveform from exceeding a specified value. Also called clipper.
 les velleites des (envahisseurs) Bamileke (allogenes et majoritaires dans toutes les grandes villes du sud du pays) dans la conquete du pouvoir au niveau local, au detriment des ethnies autochtones, en l'occurrence les Beti de Yaounde et les Sawa de Douala. Depuis lors, l'ethnicite qu'on voyait vraiment moribonde a l'heure du **village global** est revendiquee comme jamais par les autoehtones.

(4.) Les populations que nous qualifions dans cette etude e·tude  
n. Music
1. A piece composed for the development of a specific point of technique.

2. A composition featuring a point of technique but performed because of its artistic merit.
 de neo-autochtones sont des migrants originaires des regions du centre et du sud du Cameroun, et qui ont coupe depuis l'epoque coloniale toutes les racines avec leur terroir d'origine pour s'installer definitivement dans la region du Moungo.

(5.) Donogo (1981) estime que cette superficie represente environ un cinquieme du departement du Moungo, soit 27% des terres arables.

(6.) "Payer en terres" consiste pour le patron ruine a delimiter une portion de son domaine qu'il cede pour de bon comme propriete a son manoeuvre.

(7.) Le contexte socio-economique de la region, d'une part, est marque par la crise cafeiere, car la culture du cafe etait jusqu'en 1995 la principale source de revenus monetaires des paysans ; d'autre part, il y a la compression du personnel dans la fonction publique, et les pertes d'emplois dans le secteur prive.

(8.) Filleron (2002) souligne que les haines inter-ethniques sont une donnee don·née  
n.
1. A set of literary or artistic principles or assumptions on which a creative work is based: "He worked outward from the donnée toward the expression of some general theme or idea" 
 constante dans la sphere socio-politique africaine, car << Dans l'Afrique des savanes et des forets, les peuples "entremeles" n'ont jamais vecu en harmonie ... Dans les langues vernaculaires, les voisins sont souvent designes par les termes de "sauvages", de "monstres", de "singes", "d'esclaves", de "mangeurs d'excrements" et autres gracieusetes ... >>. Bruneau (2002) percoit "l'ethnicisme" (l'exaltation de l'ethnie) au Cameroun comme suit : << Le pays reel est celui d'une mosaique de peuples issus d'un passe souvent flou, mais fixes par le decoupage colonial ... La "paix du Blanc "a rigidifie ici des situations encore fluides, tire l'identite des groupes du lignage vers le territoire, etabli entre eux des hierarchies, durci des stereotypes integres par les interesses eux-memes et opposant, par exemple, "civilises" et" sauvages", cotiers et gens gens (jĕnz), ancient Roman kinship group. It was the counterpart of what is known in other societies as a patrilineal clan or sib, and the word has been used in social science as a generic term for such groupings.  de l'interieur >>.

(9.) Pour plus d'informations sur les contentieux opposant les populations a l'Etat dans les forets classees du Moungo, consulter la these de Nkankeu (op. cit.).

(10.) L'ethnie en Afrique est percue par Bruneau (2003) comme << Une communaute plus ou moins large, qui (comme la nation) est affaire subjective. Une souche commune, reelle ou supposee. Une langue langue  
n.
Language viewed as a system including vocabulary, grammar, and pronunciation of a particular community.



[French, from Old French; see language.]
 maternelle, un genre de vie, une religion. Donc des traits socio-culturels, avec coutumes, modes d'agir et de penser ... L'ethnie est d'abord sentiment d'appartenance, conforte par le regard des autres qui implique bien des cliches. Conscience d'ailleurs mouvante, oU les faibles s'identifient aux forts : l'ethnicite locale peut alors virer a une maniere de patriotisme regional, cadre de solidarites et voie d'acces aux privileges, jusque et surtout dans l'exil des grandes villes. >>

(11.) Les Bamileke sont consideres au Cameroun comme des envahisseurs. Ils representent probablement un cinquieme de la population totale du Cameroun, et sont l'une des rares ethnies du pays--sur environ 250--que l'on retrouve eparpillee sur l'ensemble du territoire national (au moins dans les villes), et meme a l'etranger. Bruneau (2002) evoque le syndrome bamileke en ces termes : << Le groupe bamileke : pres de trois millions d'ames, dont la moitie dans leur foyer montagnard oU la densite moyenne atteint 200 hab/km2. Au temps colonial, (...) ils ont emigre massivement, taeherons puis eolons agricoles, prolongeant via le couloir du Moungo leur espace ethnique de 150 km vers Douala et la mer, formant for·mant  
n.
Any of several frequency regions of relatively great intensity in a sound spectrum, which together determine the characteristic quality of a vowel sound.
 aussi d'autres fronts pionniers agricoles en peripherie du haut plateau ... >>.

(12.) Les migrants de retour qui s'installent dans la reserve de Mbanga viennent majoritairement de la ville de Douala ou la crise economique rend rend  
v. rent or rend·ed, rend·ing, rends

v.tr.
1. To tear or split apart or into pieces violently. See Synonyms at tear1.

2.
 les conditions de vie urbaine de plus en plus insupportables pour les pauvres. Ceux-ci preferent se rabattre sur le Moungo, qu'ils qualifient--selon nous, ajuste titre--de "banlieue" de la metropole Met´ro`pole

n. 1. A metropolis.
 doualaise.

(13.) Les neo-autochtones sont installes sur les terres qu'ils occupent depuis pres d'un siecle. L'anciennete de leur implantation sur ces espaces inscrit leur revendication dans la logique de la territorialite (existence d'une dimension territoriale dans une realite sociale). Plus speeialement, de la relation au territoire, de l'identite territoriale d'un individu ou d'un collectif..

(14.) Buttoud (2001) illustre cette vision positiviste des conflits fonciers lorsqu'il ecrit : << On peut se demander en fin de compte si le conflit n'est pas partie integrante de la dynamique sociale elle meme. Le conflit est constructif a plusieurs titres. D'abord, il est le plus souvent la seule maniere d'exprimer des demandes de changement, ou plus simplement de reveler des dysfonctionnements du systeme en place. Il est pour certains acteurs souvent oublies dans la negociation du compromis (comme les paysans) le seul moyen pour faire etat de certaines attentes sociales qui ne s'exprimeraient pas ailleurs ou autrement. Il peut de ce fait contribuer a ameliorer l'equite des decisions prises. Ensuite, il est egalement constitutif de l'identite locale villageoise. Le village n'est nullement une entite homogene, mais il est--comme la societe--compose de plusieurs groupes strategiques, qui refletent des couches sociales, des particularites ethniques et culturelles, ou des interets economiques differents. Une gestion locale s'attachant a veiller au renouvellement a long terme d'une ressource rare convoitee par tous ne peut jamais faire l'unanimite. Les conflits generes par cette gestion font partie de ce qu'est le village. La gestion multifonetionnelle est par essence un processus de negociation de compromis entre positions conflictuelles, dont certaines sont negociables et d'autres pas. C'est d'ailleurs ce qui definit aussi le progres social >>.

(15.) La dimension conflictuelle regionale pourrait opposer les regions voisines que sont d'une part le pays Bamileke, dont l'excedent humain s'est deverse dans l'aire de colonisation, et d'autre part le Moungo, qui constitue pour les hautes terres surpeuplees une veritable terre promise.

(16.) La dimension conflictuelle nationale pourrait naitre d'un affrontement entre les diverses ethnies (Ewondo, Bamileke, Mbo) qui peuplent cette terre d'accueil.

(17.) La dimension conflictuelle internationale pourrait surgir d'une eventuelle confrontation entre les nationaux et les etrangers, en l'occurrence les compagnies multinationales proprietaires des grandes exploitations agricoles, et surtout les Nigerians (Ibo et Biafrais) qui ont acquis des lopins de terre dans la region. Le syndrome nigerian au Cameroun est patent, au point d'etre evoque par Bruneau (2002) en ces termes << Reguliers ou clandestins, les "Biafrais" immigres, les lbo surtout, sont a present tres majoritaires sur le littoral littoral /lit·to·ral/ (lit´ah-r'l) pertaining to the shore of a large body of water.

littoral

pertaining to the shore.
 nord, nombreux aussi dans toutes les villes du SudOuest, et meme a Douala (ou ils sont peut-etre 10%). Deployes sur les deux pays, affichant leur dynamisme et leurs liens de solidarite, ils attirent la xenophobie diffuse des natifs cotiers comme des migrants "gafi" et bamileke, d'autant qu'ils s'infiltrent desormais dans le reste du Cameroun >>. On semble s'acheminer doucement, mais surement, vers une nigerianisation du Cameroun, favorisee par au moins deux facteurs tangibles. D'une part, les deux pays ont environ 1.200 km de frontiere commune, <<poreuse>> dans les deux sens ; elle s'etend de l'ocean Atlantique (ou ils guerroient depuis plus d'une decennie pour l'appropriation de la presqu'ile de Bakassi)jusqu'au lac Tchad. D'autre part, les langues vehiculaires, en l'occurrence lepidgin dans le Grand Ouest du Cameroun (Buea, Kumba, Mbanga, Nkongsamba, Bafoussam, Dschang, Bamenda...), et le fulfulde (sur fond d'islam) dans le Grand-Nord (Ngaoundere, Garoua, Maroua...), facilitent depuis tres longtemps l'implantation d'importantes communautes nigerianes au Cameroun.

(18.) Cette competition fonciere est imputable a l'insecurite (resultant du dualisme entre regimes fonciers coutumier et moderne), a l'urbanisation galopante, et surtout a l'essor du vivrier marchand.
TABLEAU 1 Concessions attribuees aux Europeens par l'administration de
1922 a 1933

                1922-1923    1924     1925     1926     1927      1928

Nombre              4          5        8       19        8        13

Superficie
en hectares        270        606     8.040    2.304    1.913    1.852

                  1929     1930     1931     1932     1933     Total

Nombre             29        6        5        2       11       110

Superficie
en hectares       4.534    1.927     501      81      1.118    22.848

Source: Dongmo (1981 : 253).

TABLEAU 2 Repartition de 1.734 planteurs Bamileke d'apres leur mode
d'acces a la terre en 1973

Mode d'acces a la terre
par departement            Heritage    Don     Defrichement    Achat

Bamboutos                         1     --                1       11
Menoua                          --        4               2       69
Mifi                             35       4               5      376
Haut-Nkam                        19      16               7      229
Nde                              38       7               2      375

Total                            93      31              17    1.060

Mode d'acces a la terre
par departement            Pret    Location    Total

Bamboutos                    19          13       45
Menoua                       27           8      110
Mifi                        150          29      599
Haut-Nkam                    65          21      357
Nde                         149          52      623

Total                       400         123    1.734

Source: Dongmo (1981 : 270).

TABLEAU 3 Qui detient le droit d'attribuer un lopin de terre dans la
reserve de Mbanga?

Opinion des occupants exprimee en

Les pouvoirs publics                 51%
Les autorites traditionnelles        30%
Les deux a la foil                   19%
Total                                100%

Source: Enquete de I'auteur, 2001 ; nombre de personnel
enquetees = 200

TABLEAU 4 Qui a autorise l'occupation des terres dans la reserve de
Mbanga?

Opinion des occupants exprimee en %

Personne                             37%
Les colons francais                  31%
Les autochtones                      20%
Les agents forestiers                12%
Total                                100%

Source : Enquete de fauteur, 2001 ; nombre de personnel
enquetees = 200
COPYRIGHT 2008 Canadian Journal of Regional Science
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2008 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 Reader Opinion

Title:

Comment:



 

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Title Annotation:DIALOGUE
Author:Nkankeu, Francois
Publication:Canadian Journal of Regional Science
Article Type:Report
Geographic Code:6CAME
Date:Jun 22, 2008
Words:8548
Previous Article:Virtual local government in practice: the case of town councils in Singapore/Un gouvernement local virtuel dans la pratique : Le cas de conseils de...
Next Article:Les gars du coin. Enquete sur une jeunesse rurale.
Topics:



Related Articles
Une analyse comparative des conditions et niveaux de vie des menages dans l'espace CEMAC *.
Reproductive and Sexual Health Rights in Africa: an advocacy and communications approach/Droits de sante reproductive et sexuelle en Afrique: une...
Adolescent girls affected by violent conflict: why should we care?/Les filles adolescentes affectees par les conflits violents: pourquoi...
The contribution of GIS to the analysis of the urban landscape of an African Metropolis of the Wet Tropics (Yaounde--Cameroun)/Contribution des SIG a...
Editorial/Editorial.
Gender considerations: a case for women's participation in peace processes/Considerations due genre: un argument en faveur de la participation des...
Mainstreaming gender in peace building and post-conflict reconstruction processes: a systematic approach to peaceful conflict resolution/Integration...
Advocacy for Gender Mainstreaming in Macroeconomics and the Poverty Reduction Strategy Processes (PRSPs) in Africa/Plaidoyer pour l'Integration du...
De l'imperatif d'une << mise en valeur >> a la sauvegarde des races indigenes ? La lutte contre la maladie du sommeil au Cameroun Francais.

Terms of use | Copyright © 2014 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters