Printer Friendly

Haiti-en-Quebec: notes pour une histoire.

On a souvent tendance a idealiser les immigrations passees et a ne voir que les conflits des immigrations presentes. L'histoire de l'installation des immigrants haitiens au Quebec n'est pas recente et pourtant elle a connu un destin inverse de cette regle generale. Ce texte brosse un apercu a·per·çu  
n. pl. a·per·çus
1. A discerning perception; an insight: "Her schmoozy but magisterial aperçus inspired widespread emulation among the young" Roy Blount, Jr.
 de cette histoire singuliere depuis les premiers contacts entre ces deux anciennes possessions francaises d'Amerique jusqu'a l'etablissement d'une communaute en terre quebecoise, en passant en pas·sant  
adv.
1. In passing; by the way; incidentally.

2. Used in reference to a move in chess in which a pawn that has just completed an initial advance to its fourth rank is captured by an opponent pawn as if it had only
 par les premiers migrants haitiens en Nouvelle France et la decouverte reciproque de ces deux peuples dans la premiere moitie du siecle dernier. Il examine l'evolution des conditions d'integration de ces immigrants haitiens a la societe quebecoise et les defis que leurs descendants ont aujourd'hui a relever.

There is always the inclination to idealise v. 1. Same as idealize.

Verb 1. idealise - consider or render as ideal; "She idealized her husband after his death"
idealize

consider, regard, view, reckon, see - deem to be; "She views this quite differently from me"; "I consider her to
 past migrations and only focus upon the conflicts of present migrations. The history of Haitian immigrants settling in Quebec is nota recent one, but nevertheless it has known a destiny inverse to this general trend. In broad strokes this essay sketches a survey of this singular history from the first contact between these two former French possessions in America up to the establishment of a Haitian community on Quebec soil, via the first Haitian immigrants to New France New France: see Canada.
New France

Possessions of France in North America from 1534 to the Treaty of Paris in 1763. After the first land claim for France by Jacques Cartier (1534), the company of New France was established in 1627.
 and the two peoples rediscovering each other in the first half of the last century. It examines the evolution of integration strategies for these Haitian immigrants to Quebec society and the challenges taken up by their descendents.

**********

Haiti est eminemment presente au Quebec. Non seulement a cause de la forte communaute haitienne qui s'y trouve, mais aussi a cause de l'interet jamais dementi du Canada pour cette ile au cours des siecles. On s'accorde generalement pour faire remonter la presence d'une communaute haitienne au Canada au milieu des annees 1960 (Dejean 1978 ; Pegram 2005). Cette communaute s'est naturellement integree a la societe quebecoise francophone parce qu'elle avait, avec celle-ci, la langue langue  
n.
Language viewed as a system including vocabulary, grammar, and pronunciation of a particular community.



[French, from Old French; see language.]
 en partage. Cependant, les relations entre le Quebec et Haiti remontent a la periode coloniale, quand le Canada et Haiti etaient des possessions francaises ou britanniques (Mathieu 1981 ; Havard et Vidal 2003). Il y a aussi l'oubli des relations, diplomatiques d'abord, et intellectuelles ensuite, riches et fructueuses, qui avaient debute entre les deux guerres et qui s'etaient poursuivies jusqu'a la fin des annees 1950, avant la premiere vague d'immigration au milieu des annees 1960 (Morisset 2004). Attester d'une recente presence haitienne au Canada, c'est considerer celle Celle (tsĕl`ə), city (1994 pop. 73,670), Lower Saxony, N Germany, on the Aller River. Its manufactures include food products, electronic components, chemicals, and textiles. Wax processing and horse breeding are important locally.  nombreuse, certes, mais non celle qui fonde la memoire et que l'on porte dans l'imaginaire. De ces rapports historiques et de cet etablissement de la communaute haitienne au Quebec depuis la deuxieme moitie du XXe siecle, nous nous proposons ici de faire le survol, de retracer ce parcours afin de suivre l'evolution des rapports de la communaute haitienne avec la societe quebecoise. Cette esquisse de ce trajet meconnu, oublie, occulte, se veut restitution d'une histoire afin de penser la presence ici de la communaute haitienne, au sein des societes quebecoise et canadienne. Forger une conscience de soi sur cette terre pour etre en mesure de se projeter dans l'avenir de ce pays passe pas·sé  
adj.
1. No longer current or in fashion; out-of-date.

2. Past the prime; faded or aged.



[French, past participle of passer, to pass, from Old French; see
 par l'appropriation de cette histoire. Ce sera donc aussi la question de l'integration, cette notion ideologiquement connotee qui, en filigrane, sous-tendra cette ebauche historique.

La periode coloniale

L'histoire du commerce intercolonial, du << petit triangle commercial >>, inspire par le sieur Alexandre de Prouville Marquis Alexandre de Prouville de Tracy (c. 1596 or 1603 – 1670) was a French aristocrat, statesman, and military leader. He was the seigneur of Tracy-le-Val and Tracy-le-Mont (Picardy)  de Tracy et mis en oeuvre par l'intendant Talon, entre Quebec, Port-Royal et Saint-Domingue (les Antilles), qui assurait le ravitaillement entre les colonies, se perd dans les archives de la mer. Les marchandises y ont circule ; donc les hommes aussi. La chute de Quebec aux mains des Anglais en 1759 modifia les routes maritimes. La defaite des Francais a Saint-Domingue en 1803 consacra la rupture. L'eclipse des relations entre les deux pays fait que moins d'une dizaine d'Haitiens arriverent au Canada au XIXe siecle.

There is clear evidence of the presence of three of them--two in Quebec (1728 and 1729) and one in Montreal (1778). At least two other immigrants from Port-au-Prince became residents of Canada in the first quarter of the nineteenth century, one in Montreal in 1816 and the other in Quebec City in 1820. It is not yet known whether these early Haitian immigrants left any descendants in Canada (Gay 1999 : 650).

Par contre, le fil de la descendance de Suzanne Dusable, fille de Jean-Baptiste et de son epouse Kittihawa, qui s'y installa avec son mari, se dissout dans les entrelacements du metissage. Ne a Saint-Domingue, dans la ville de Saint-Marc, Jean-Baptiste Dusable fuyait, deja, les troubles politiques qui sevissaient dans son pays natal. Coureur des bois A coureur des bois was an individual who engaged in the fur trade without permission from the French authorities. The coureurs des bois operated during the late 17th century and early 18th century in eastern North America. The term literally means "runner of the woods".  au pays des Illinois autour des Grands Lacs de 1764 a 1800, Dusable y exploitait un prospere poste de traite et faisait commerce entre le Wisconsin, le Michigan, la Nouvelle-Orleans et le Canada, jusqu'a Quebec. A la meme epoque, en janvier 1797, John Graves Simcoe John Graves Simcoe (February 25, 1752 – October 26, 1806) was the first lieutenant governor of Upper Canada (modern-day southern Ontario plus the watersheds of Georgian Bay and Lake Superior) from 1791-1796. , premier lieutenant gouverneur du Haut-Canada de 1792 a 1796, etait nomme gouverneur de Saint-Domingue par l'Empire britannique qui avait repondu a l'appel des colons francais. Anti-esclavagiste mais fidele serviteur de la Couronne, Simcoe avait pour tache de combattre la revolte de Toussaint Louverture. Six mois d'administration et de feroces combats le convainquirent de l'impossibilite de cette mission et, usant de la permission anticipee que lui avait accordee le Roi, il quitta son poste en juillet de la meme annee (<< John Graves Simcoe >>, s.d.).

Les premiers contacts

Si au XIXe siecle le Canada et Haiti s'ignoraient, les relations s'etabliront graduellement des le debut du XXe autour de deux axes : la communaute de langue et l'identite de religion, et d'une circonstance : la guerre en Europe. Les echanges entre leurs deux elites s'amorcerent en 1901. Mais ce n'est qu'en 1937 que les deux pays etablirent leurs premieres relations diplomatiques, faisant d'Haiti un des premiers pays avec lequel le Canada engagea des liens formels en son nom. Ces relations avaient ete preparees, au cours de la decennie precedente, par la complicite qui liait, a la Societe des Nations, l'Haitien Alfred Nemours et le Canadien
This article is about the newspaper. For the hockey team, see Montreal Canadiens.


Le Canadien was a French language newspaper published in Lower Canada from November 22, 1806 to March 14, 1810.
 Raoul Dandurand Raoul Dandurand, PC (November 4 1861 – March 11 1942) was a Canadian politician and longtime organizer in Quebec for the Liberal Party of Canada.

Dandurand graduated from the Faculty of Law at Université Laval, and worked as a corporate lawyer in Quebec.
 d'abord, et ensuite par Dantes Bellegarde, qui avait approche Ernest Lapointe Ernest Lapointe, PC (October 6 1876 – November 26 1941) was a Canadian politician.

Lapointe was a practicing lawyer in Quebec City and was appointed Crown Prosecutor for Kamouraska before entering politics.
 en vue d'etablir des echanges commerciaux entre leurs deux pays (Bellegarde 1945a : 15).

Le second canal de communication sera mis en place par les religieux. L'Europe en guerre generait peu de vocations outre-mer. Les missionnaires francais et belges qui constituaient l'essentiel du clerge haitien seront peu a peu remplaces par les Canadiens Les Canadiens were a Canadian hockey team in the National Hockey Association in 1909-10. It was a Francophone team created to attract fans away from the Montreal Nationals of the Canadian Hockey Association. The team was financed by the owner of the NHA franchise in Cobalt, Ontario.  francais. Ils arrivent dans les bagages de l'occupation americaine. Bien que les pionniers aient ete les Franco-americains de Lowell, l'un des premiers Canadiens fut le frere Dorothee, de son nom civil Thomas Sauvageau, qui arriva des 1914, et soeur Elizabeth, tante de la romanciere Nancy Huston Nancy Louise Huston (born September 16, 1953) is a Canadian-born novelist and essayist who writes primarily in French and translates her own works into English. Biography , qui prenait position en 1927, << brandissant son diplome d'infirmiere et son appareil photo comme un croise son epee et son bouclier >> (Huston 1995 : 161). 1914-1918, puis 1939-1945, avec la France La France was a single that was released by Dutch popgroup BZN in 1986. It is about a man and woman who met and fell in love while in France.  dans la tourmente, Quebec devint la capitale mondiale de la francophonie. De nombreux etudiants haitiens choisirent le Canada dans les annees 1930. Allait s'inaugurer un autre chapitre de cette histoire aujourd'hui tombee dans l'oubli. Bien que Bellegarde ait deploye une intense activite diplomatique, donnant de nombreuses conferences pour faire connaitre Haiti, Philippe Cantave, alors etudiant en pharmacie puis en sciences sociales, s'illustra par l'energie qu'il mit a resserrer les liens entre les deux pays. Il fut l'inspirateur et la cheville ouvriere de la premiere croisiere canadienne en Haiti organisee en 1937 par l'agence Canada Voyage. Emmenant en Haiti Mgr Cyrille Gagnon, recteur de l'universite Laval, ainsi que Jules Masse, president de la Societe du Bon Parler Francais, elle etait placee sous l'egide de la communaute de langue et de culture. La croisiere de l'annee suivante eut lieu sous les auspices de la religion. Y ont pris part le frere Marie Victorin et l'abbe Gingras. Tandis que le premier se promettait d'etudier la flore haitienne (Bellegarde 1945b : 9), le second fonda, a son retour, le comite Canada-Haiti, voue au resserrement des liens intellectuels et spirituels entre les deux pays. Un nouveau chapitre s'ouvrait sous le signe d'une entente cordiale Entente Cordiale: see Triple Alliance and Triple Entente.
Entente Cordiale

(French; “Cordial Understanding”)

(April 8, 1904) Anglo-French agreement that settled numerous colonial disputes and ended antagonisms between Britain
 et d'un reel desir de collaboration. Les Canadiens francais decouvraient sous d'autres cieux et sous un climat oppose la lutte d'un peuple pour sa survie culturelle, lutte qui, quelque part, ressemblait a la leur. L'emotion est palpable et l'enthousiasme profond chez chez  
prep.
At the home of; at or by.



[French, from Old French, from Latin casa, cottage, hut.]

chez
prep

at the home of [French]
 l'abbe Gingras qui voyait se tisser entre ces deux peuples << francais par la langue et la culture, chretiens par la foi, [de] mysterieux rapprochements, des attaches bien difficiles a denouer >> (Gingras 1941 : 1, 6). De son cote, Dantes Bellegarde etait convaincu << qu'aucun pays au monde n. 1. The world; a globe as an ensign of royalty.
Le beau monde
fashionable society. See Beau monde.
Demi monde
See Demimonde.
 ne jouit de plus de sympathie qu'Haiti ... dans la province de Quebec >> (1945 : 8). Et Philippe Cantave s'evertuait a relever, chez les elites des deux societes, les similitudes entre leurs us et coutumes, leur maniere d'etre et de sentir (1938 : 11-15), passant sous silence les deux monuments qui constituent le socle so·cle  
n.
1. A plain square block higher than a plinth, serving as a pedestal for sculpture, a vase, or a column.

2. A plain plinth supporting a wall.
 de la culture haitienne : le creole et le vodou. Les relations intellectuelles et culturelles etaient intenses et multiples mais les autres domaines ne furent pas negliges non plus. En 1943, le ministre de l'instruction publique d'Haiti, Maurice Dartigue, organisa des cours d'ete destines a la formation des professeurs du secondaire avec la collaboration d'Auguste Viatte de l'Universite Laval. Dantes Bellegarde etait en quete de debouches economiques, de savoir-faire technologiques et de competences administratives. Ses preoccupations economiques etaient partagees par le ministre Onesime Gagnon qui, des 1938, avait ainsi exprime son enthousiasme : << Nos vies economiques sont complementaires l'une de l'autre. Et je crois fermement que ce sont les elements sur lesquels nous pouvons fonder un accord durable et profitable >> (cite par Bellegarde 1945a : 16). Cependant, ni la visite du President haitien Elie Lescot en 1943, ni celle du President Magloire en 1954, n'aboutiront a une concretisation de ces velleites communes. Les routes commerciales resterent inchangees. Mais en 1954, les deux pays procederent a un echange d'ambassadeurs et Jacques Leger devenait le premier ambassadeur haitien a Ottawa.

Par contre, les Haitiens qui s'installerent au Canada a cette epoque furent accueillis a bras ouverts et, en retour, ils apporterent la contribution de leurs competences au developpement economique et social du Canada. Il importe, dans le contexte de l'epoque, que soit soulignee la possibilite qu'ont eue ces immigrants haitiens de mettre en pratique pra·tique  
n.
Clearance granted to a ship to proceed into port after compliance with health regulations or quarantine.



[French, from Old French practique, from Medieval Latin
 leurs capacites et de developper leurs talents. Moins d'un an apres que Martin Luther King eut communique au monde son reve d'egalite et de justice, le docteur Monestime, installe au Quebec en 1945, devenait en 1964, a Mattawa, petite ville de l'Ontario, le premier Noir elu maire en Amerique du Nord. Ces premiers immigrants haitiens se sont donc bien integres a la societe canadienne. Et l'on peut en dire autant de ceux qui suivirent. A la faveur de deux evenements concomitants, le decollage economique du Quebec, dans la foulee de la Revolution tranquille, qui entraina un appel ap·pel  
n. Sports
A quick stamp of the foot used in fencing as a feint to produce an opening.



[French, from appeler, to call, from Old French apeler, to appeal; see
 de competences, et la feroce dictature de Duvalier pere qui s'abattait sur Haiti a partir de 1957, poussant a l'exil des milliers de professionnels, Haiti deviendra le premier pays fournisseur d'immigrants du Quebec. Jusqu'en 1972, des milliers d'entre eux trouverent a s'y employer et connurent, eux aussi, des conditions d'integration favorables. Si l'on considere les criteres de l'integration generalement avances par les sociologues que sont la langue, le travail TRAVAIL. The act of child-bearing.
     2. A woman is said to be in her travail from the time the pains of child-bearing commence until her delivery. 5 Pick. 63; 6 Greenl. R. 460.
     3.
 et la sexualite, pour caracteriser le degre d'integration d'un groupe, force est de constater que, jusqu'en 1974, les immigrants haitiens etaient relativement bien integres a la societe quebecoise. Ils etaient francophones, de nombreux mariages interethniques eurent lieu et, competents, ils repondaient aux besoins de la societe quebecoise de l'epoque (Labelle 2004 : 49). Les pionniers des annees 1940 et 1950, peu nombreux, provenaient en grande majorite de cette elite que l'abbe Gingras decrivait comme << plus cultivee que la notre >> (Gingras 1941 : 10). S'il faut a cela ajouter l'ideologie religieuse catholique, dominante a cette epoque, que partageaient les elites des deux societes, on touche la aux principaux facteurs symboliques qui ont modele l'amitie et la complicite qui les liaient. << Francais par la culture ... chretiens par la foi, oserais-je ajouter [que] vous voulez vivre Canadiens par l'amitie !>>, s'enthousiasmait l'abbe Gingras (1941: 6). Ceux qui vinrent, dans les annees 1960 et 1970, aussi cultives que leurs predecesseurs, parlant << mieux le francais que les Quebecois >> (Leblanc 1993 : 159), furent accueillis en amis, comme des allies naturels dans ce Quebec qui, prenant conscience de la distance qui le separait de ses immigrants, s'ouvrait sur le monde. La longue frequentation de cette elite haitienne par les religieux canadiens francais et quebecois avait soude des attaches que les peres jesuites Jacques Couture et Julien Harvey demontrerent en defendant les immigrants illegaux haitiens de 1980 << comme des freres >> (Leblanc 1993: 160).

De la complicite a l'alterite

Pour des raisons historiques, la defaite devant les Anglais et les objectifs du Rapport Durham, qui visait la dilution du peuple canadien-francais dans l'immigration massive, longtemps le Quebec garda ses immigrants a distance avant d'instaurer des politiques pour les integrer. Mais, contrairement aux autres, la communaute haitienne a vecu une situation inverse au cours de son trajet d'integration au sein de la societe quebecoise. Ce mouvement se produira a partir du milieu des annees 1970. La dictature de Duvalier fils, qui avait succede a celle du pere, forca a l'exil, cette fois-ci, travailleurs et ouvriers non specialises dans un contexte de ralentissement de l'economie canadienne, en 1974, puis de recession, en 1981. Ce n'est plus l'elite qui est demandeuse d'emplois sur le marche international, mais le proletariat. Et si au Canada le besoin de main-d'oeuvre est toujours present, l'offre s'adresse desormais a ces ouvriers semi ou non specialises. Les ecueils que rencontreront ces immigrants decoulent de ce contexte nouveau. Faiblement scolarises et moins qualifies, ils occuperont des emplois dans les secteurs mous de l'economie ou les conditions d'emploi seront particulierement mauvaises : << salaires faibles, heures de travail longues, absence de securite, conflits avec les patrons, harcelement sexuel, etc. >> (Piche 1989 : 215) ; la concurrence CONCURRENCE, French law. The equality of rights, or privilege which several persons-have over the same thing; as, for example, the right which two judgment creditors, Whose judgments were rendered at the same time, have to be paid out of the proceeds of real estate bound by them. Dict. de Jur. h.t.  pour l'obtention des places disponibles sur le marche du travail devint tres forte et les problemes d'exclusion ou de discrimination dans l'emploi firent leur apparition apparition, spiritualistic manifestation of a person or object in which a form not actually present is seen with such intensity that belief in its reality is created. . Ces deux facteurs, sous-scolarisation et crise economique, peseront sur l'integration de ces immigrants a la societe quebecoise. En temoignent les epreuves qu'ont du subir ces immigres arrives sans visa et coinces entre deux legislations federales sur l'immigration en 1973-1974. Cet episode tragique de la deportation des immigrants haitiens que l'on a appele << le drame des 1500 >> (CCCI CCCI Campus Crusade for Christ International
CCCI Cebu Chamber of Commerce and Industry (Philippines)
CCCI Central Criminal Court of Iraq
CCCI Crossroads Christian Communications Inc.
 1974), est typique des difficultes rencontrees. Au-dela des enjeux relatifs aux relations federales provinciales, au droit [French, Justice, right, law.] A term denoting the abstract concept of law or a right.

Droit is as variable a phrase as the English right or the Latin jus. It signifies the entire body of law or a right in terms of a duty or obligation.
 d'asile et a la fallacieuse distinction entre refugies economiques et politiques, cette crise aura marque un tournant dans l'etablissement des Haitiens au Canada. Elle a revele l'extraordinaire solidarite des Quebecois avec les Haitiens, solidarite qui se manifestera de nouveau en 1980, quand le gouvernement de Rene Levesque regularisera les << sans-papiers >> haitiens. Mais elle a aussi marque le point culminant de la rupture de la belle unanimite qui avait regne entre les Haitiens du Quebec et leurs representants, interlocuteurs officiels du gouvernement canadien. Tandis que Philippe Cantave, nomme consul honoraire par le President Lescot en 1945, travaillait en harmonie avec ses compatriotes installes au Canada, le gouvernement des Duvalier qui, en Haiti, avait brise l'elan democratique et le developpement economique du pays sera, jusqu'a sa chute en 1986, en porte-a-faux par rapport a la communaute haitienne du Quebec. Cependant, a la meme epoque, la penetration economique du Canada en Haiti se faisait de plus en plus prononcee. Les hommes d'affaires et les compagnies canadiennes, soutenus par l'Agence Canadienne de Developpement International, repondaient a l'ouverture et a la liberalisation economiques preconisees par le gouvernement de Duvalier fils qui esperait, en vain, par le biais des investissements etrangers, redorer son blason Redorer son blason (literally "to re-gild one's coat of arms") was a social practice taking place in France before the French Revolution whereby a poor aristocratic family married a daughter with a rich commoner.  a l'echelle internationale. Les routes commerciales se modifiaient peu a peu et, pour la premiere fois, en 1978, une liaison aerienne, reclamee depuis la visite du President Magloire, reliait directement Montreal a Port-au-Prince. Pour les nouveaux immigrants haitiens au Quebec, les premieres tensions naquirent, les premiers conflits eclaterent. Les Haitiens du Quebec se doterent d'un reseau ré·seau or re·seau  
n. pl. réseaus or réseaux
1. A net or mesh foundation for lace.

2. Astronomy
 d'organismes communautaires dedies d'abord a l'aide aux nouveaux immigrants et, ensuite, a la resolution des problemes concrets lies a l'etablissement : emplois, logement, droits, education, etc. La creation, en 1972, du Bureau de la Communaute Chretienne des Haitiens de Montreal et de la Maison d'Haiti, constitue le point de depart de l'institutionnalisation et de la structuration The theory of structuration, proposed by Anthony Giddens (1984) in The Constitution of Society, (mentioned also in Central Problems of Social Theory, 1979) is an attempt to reconcile theoretical dichotomies of social systems such as agency/structure,  de la communaute haitienne au Quebec. En meme temps qu'elle menait une veritable guerilla ideologique et politique contre la dictature, cette elite exilee jetait les bases de l'enracinement des Haitiens au Quebec. Des problemes concrets d'insertion se posaient, parmi lesquels les faits, impensables auparavant, de retards scolaires chez les jeunes Haitiens et de la necessite d'un apprentissage de la langue francaise. Les incidents de la rue La Rue may refer to:
  • Places in the United States:
  • LaRue, Ohio
  • La Rue, Wisconsin
  • People
 Belanger en 1979, qui opposerent de jeunes Haitiens a la police, se fixerent dans les memoires au point d'etre repris dans le teleroman Jasmine en 1996. La fiction fixe le reel. La crise dans l'industrie du taxi, qui couvait depuis 1977 et qui eclata au grand jour au debut des annees 1980, revelait l'utilisation de la discrimination raciale comme arme de concurrence economique. Elle a donne lieu a la premiere enquete publique de la Commission des Droits de la Personne du Quebec (1984). Le scandale du sida stigmatisa la communaute haitienne et la Croix-Rouge canadienne provoqua, en 1983, une crise raciste en distribuant un depliant qui enjoignait aux Haitiens, entre autres, de s'abstenir de tout don de sang. Le phenomene des gangs de rue apparut et l'expulsion vers Haiti de jeunes arrives au Quebec en bas age laissa un arriere-gout d'essentialisation de la culture ; le pas fut franchi en 1998, quand une juge accorda sa clemence a deux à deux  
adj.
Of or involving two individuals, especially when of a private or intimate nature.

adv.
Privately with only two individuals involved: dining à deux.
 jeunes d'origine haitienne reconnus coupables de viol viol, family of bowed stringed instruments, the most important ensemble instruments from the 15th to the 17th cent. The viol's early history is indefinite, but it is recognizable in depictions from as early as the 11th cent. During the second half of the 17th cent. , leur evitant ainsi la prison, sous pretexte que << l'absence de remords >> de ces jeunes << releverait d'un contexte culturel >> (Presse canadienne 1998). Le processus de racisation de la communaute haitienne avait commence.

Mais il y a aussi la face lumineuse de cette presence haitienne qui a fait profiter le Quebec de ses competences, de son savoir-faire et de son apport An apport is the transference of an article from an unknown source, to you, or another place by unknown means.[1] The item can be anything, from coins and jewellery from ancient times, to modern objects such as watches and keys.  economique. Des 1980, il etait clair que le Quebec etait devenu l'un des principaux poles de production scientifique et litteraire de toute la diaspora haitienne (Anglade 1980 : 204). L'enseignement etait leur domaine privilegie. Pres de la moitie de ceux arrives entre 1968 et 1972 s'y destinaient. Et dans le domaine de la sante, de nombreux medecins s'illustrerent par leurs realisations de pointe, tandis que les nombreuses infirmieres apportaient leur contribution au soutien du systeme. En medecine, le Dr Yvette Bony realisa la premiere greffe de moelle osseuse en avril 1980 et recut, dix ans plus tard, le prix du meilleur professeur de l'hopital Maisonneuve-Rosemont. A la meme epoque, le Dr Herve Blanchard realisait une separation risquee de bebes siamois relies par le bassin et le ventre. Il recidiva une dizaine d'annees plus tard. Il est surtout Sur`tout´

n. 1. A man's coat to be worn over his other garments; an overcoat, especially when long, and fitting closely like a body coat.

Noun 1.
 reconnu comme le pionnier, au Quebec, de la transplantation renale pediatrique (1974) et de la transplantation hepatique chez l'enfant (1985) (Forum 2004). En litterature, Emile Ollivier, professeur a l'universite de Montreal, donna au Quebec des oeuvres qui rayonnent dans toute la francophonie. Il fut elu membre de l'academie des Lettres du Quebec en 2000. Dans le meme domaine, Maximilien Laroche, professeur a l'universite Laval et critique litteraire, tout comme Max Dorsinville, professeur a l'universite McGill, se sont tous deux penches sur les traits communs des litteratures quebecoise et haitienne ou du tiers-monde chez, entre autres auteurs, Marcel Dube et Gabrielle Roy For other uses, see Gabrielle Roy (disambiguation).

Gabrielle Roy, CC , FRSC (March 22, 1909 – July 13, 1983) was a Canadian author.

Born in Saint Boniface (now part of Winnipeg), Manitoba, Roy was educated at Saint Joseph's Academy.
. On pourrait citer Dany Laferriere, qui representa le Quebec au Salon du Livre li·vre  
n.
1. See Table at currency.

2. A money of account formerly used in France and originally worth a pound of silver.
 de Paris, Stanley Pean pe·an  
n.
Variant of paean.

Noun 1. pean - (ancient Greece) a hymn of praise (especially one sung in ancient Greece to invoke or thank a deity)
paean
, plus jeune, mais auteur auteur (ōtör`), in film criticism, a director who so dominates the film-making process that it is appropriate to call the director the auteur, or author, of the motion picture.  prolifique et dynamique vice-president de l'Union des ecrivaines et des ecrivains du Quebec, sans compter les poetes Anthony Phelps, Serge Legagneur, Joel des Rosiers, la romanciere Marie-Celie Agnant et bien d'autres. En informatique, le professeur Samuel Pierre de l'universite de Montreal a recu plusieurs distinctions, dont le Prix Poly 1873 pour l'excellence en enseignement et en formation (2001), le titre titre

titer.
 de Fellow de l'Institut Canadien des Ingenieurs (2003), entre autres, et depose To make a deposition; to give evidence in the shape of a deposition; to make statements that are written down and sworn to; to give testimony that is reduced to writing by a duly qualified officer and sworn to by the deponent.  cinq demandes de brevets d'invention (Pierre 2004) tandis que son collegue Jean-Marie Bourjolly, de l'Universite Concordia, recevait le premier prix (2001) au concours Concours or EU concours is a recruitment competition and examination to select staff to all institutions of the European Union. Explanation of Open Competition  sur la resolution de problemes reels, decerne par la Societe canadienne de recherche re·cher·ché  
adj.
1. Uncommon; rare.

2. Exquisite; choice.

3. Overrefined; forced.

4. Pretentious; overblown.
 operationnelle. Le professeur de geographie Georges Anglade, pionnier de l'Universite du Quebec a Montreal, a produit une oeuvre scientifique sur l'espace haitien utilisee dans toutes les ecoles d'Haiti. Il effectua une triple carriere universitaire, politique sur la scene haitienne, et litteraire depuis 1994. Quant Quant

A person with numerical and computer skills who carries out quantitative analyses of companies.


quant

A person who has strong skills in mathematics, engineering, or computer science, and who applies those skills to the securities
 a Vely Leroy, son collegue economiste de la meme universite, il fut un collaborateur et conseiller averti du Parti Quebecois en matiere d'economie. Et dans le domaine sportif, la grande fierte du Quebec et du Canada en athletisme est, bien sur, Bruny Surin Bruny Surin (born July 12, 1967) is a former Canadian athlete, winner of gold medal in 4x100 m relay at the 1996 Summer Olympics.

Surin was born in Cap-Haïtien, Haïti, and moved to Canada with his family in 1975.
, champion du monde du 60 metres (1993) et champion olympique au 4 fois 100 metres (1996). Il est le seul Quebecois d'origine haitienne a figurer parmi les grands personnages de la francophonie canadienne (Gouvernement du Canada 2004). Et comme temoignage de l'appreciation de la presence haitienne au Quebec, Paul Dejean recevait, en 1985, le prix des Communautes culturelles decerne par le Ministere de l'immigration du Quebec. Si maintenant nous considerons les criteres d'integration que sont la participation citoyenne et le sentiment d'appartenance, qui figurent dans la politique d'integration du gouvernement quebecois, la encore il faut constater l'implication des immigrants haitiens dans la societe canadienne. De Jean-Baptiste Dusable, emprisonne par les Anglais pour complicite avec les ennemis francais et americains, a Michel Adrien, maire de Mont-Laurier (2003) en passant par Ulrick Cherubin, maire d'Amos (2002) et Rene Coicou, premier Noir a occuper ce poste au Quebec dans la defunte ville de Gagnon de 1973 a 1985, Firmin Monestime, premier Noir elu maire en Amerique du Nord dans la ville de Mattawa (Ontario) en 1964, sans oublier Jean Alfred Jean Alfred,PH.D (born March 10, 1940) was a Haitian-born former politician in Quebec, Canada. He was a member of the National Assembly of Quebec as a member of the Parti Quebecois from 1976 to 1981. , premier Noir elu a l'assemblee Nationale du Quebec en 1976, et Michaelle Jean, premiere Noire a etre nommee au poste de gouverneur general du Canada (2005) ainsi que tous les candidats malheureux aux differents paliers de gouvernement, les immigrants haitiens ont partage et ont fait leurs les destinees de leur pays d'adoption. Et aujourd'hui, de nombreux jeunes sont partie prenante des projets de societe en debat tant sur la scene provinciale que federale.

D'une generation a l'autre, une insertion a double face

Ces deux aspects antithetiques de la communaute haitienne signalent l'heterogeneite de cette immigration immigration, entrance of a person (an alien) into a new country for the purpose of establishing permanent residence. Motives for immigration, like those for migration generally, are often economic, although religious or political factors may be very important.  ainsi que l'evolution de ses modalites d'insertion a la societe quebecoise. Les immigrants haitiens se sont inseres partout. Ils sont presents dans presque tous les domaines (Alcindor 1993). Etablis depuis des decennies, ils y ont plante des racines bien difficiles a << dechouquer >>, noue des attaches bien difficiles a defaire. Comme l'histoire l'a maintes fois prouve, il n'y eut pas de retour massif mas·sif  
n.
1. A large mountain mass or compact group of connected mountains forming an independent portion of a range.

2.
 de Montreal vers Port-au-Prince en 1986, lors de la chute de la dictature hereditaire des Duvalier en Haiti. Cette date constitue un point tournant de la presence haitienne au Canada. Elle eut pour effet de ressouder la communaute haitienne du Quebec, de la reconcilier avec ses representants officiels. Le premier geste geste  
n.
Variant of gest.
 que posa le nouveau consul d'Haiti a Montreal fut d'offrir un drapeau au directeur du Bureau de la Communaute Chretienne des Haitiens de Montreal comme temoignage de reconnaissance de son engagement aupres des Haitiens de Montreal, considerant cet organisme comme le veritable consulat d'Haiti durant les annees de la dictature (Dejean 1990 : 164). Les exiles avaient toujours maintenu l'idee d'un retour au pays natal. La chanteuse chan·teuse  
n.
A woman singer, especially a nightclub singer.



[French, feminine of chanteur, singer, from chanter, to sing; see chant.]
 Martha Jean-Claude, de passage a Montreal, avait electrise le public haitien de la Place des Arts Place des Arts is a major performing arts centre in Montreal, Quebec, Canada.

Located in the eastern part of the city's downtown ( 
 en janvier 1986 quand, augurant de la chute de Duvalier, elle entonna, sur un air connu : Batiman ekzile yo k ap tounen [Le retour des exiles]. Paul Dejean, l'un des principaux leaders de la communaute haitienne entre 1972 et 1986, l'avait souvent affirme. S'il reconnaissait que nombre d'entre les Haitiens du Quebec s'y implanteraient definitivement, il esperait neanmoins qu'un << changement fondamental en Haiti [leur] permettrait de faire un choix plus lucide et plus clair >> car, selon lui, << la mentalite d'une importante fraction de la communaute haitienne au Quebec correspondrait plutot a celle de l'exile qu'a celle de l'immigre >> (Dejean 1978 : 7, 108). Et le jour
This article is about the Quebec independence newspaper. For other uses, see Le Jour (disambiguation).


Le Jour (French for "The Day") was a Quebec independence newspaper.
 de l'annonce du depart de Duvalier, le 7 fevrier 1986, il provoqua la consternation des Quebecois et des Haitiens quand, au journaliste Pierre Nadeau qui lui demandait combien d'annees il avait passees au Quebec, il repondit : << Seize ans de trop de trop  
adj.
Too much or too many; excessive or superfluous: In retrospect the elaborate preparations seemed de trop.
 >> ! Les leaders communautaires rentrerent, mais le choix de vivre au Quebec, s'il etait masque masque, courtly form of dramatic spectacle, popular in England in the first half of the 17th cent. The masque developed from the early 16th-century disguising, or mummery, in which disguised guests bearing presents would break into a festival and then join with their  par la nostalgie du pays natal qu'ils avaient entretenue, apparait nettement a ce moment-la, l'excuse du pays d'origine bloque ayant disparu. D'autres, tres peu, suivirent afin de participer a l'espoir de democratie porteuse de developpement economique. Plusieurs revinrent, decus. Parmi ceux qui resterent, certains payerent leur ideal de leur sante ou meme de leur vie. Ceux qui revinrent, rentrerent << a la maison >>. Cet evenement a permis de consommer la rupture qui se manifestait deja, rupture entre les parents et leurs enfants. Aujourd'hui, la premiere generation, celle des exiles, est en passe de devenir minoritaire. Deux, trois, voire quatre generations d'Haitiens se sont succedees sur cette terre. Et leur apport constitue autant d'alluvions versees au patrimoine canadien. La premiere generation, celle des exiles, vit sa presence sur cette terre sur le mode de la dualite. Le pays d'adoption est celui porte dans l'imaginaire des projets qui ont preside a l'emigration, tandis que le pays natal subsiste, comme paradis perdu per·du or per·due  
n. Obsolete
A soldier sent on an especially dangerous mission.



[From French sentinelle perdue, forward sentry : sentinelle, sentinel +
 a retrouver, dans une memoire consciente et volontaire. Par contre, celle nee ici, ou arrivee tres jeune, vit cette presence sur le mode de la gemellite. Elle a recu un double heritage : le Quebec comme projet des parents a realiser, comme pays reel a s'approprier, et l'autre, celui de l'origine, inconnu inconnu
Noun

Canad a whitefish of Arctic waters [French, literally: unknown]
, qu'elle porte dans l'imaginaire et qui teinte ses rapports sociaux au quotidien. Cette descendance, visible mais souvent inaudible, connait neanmoins plus de difficultes d'integration que les premieres generations. Elle connait un taux de chomage deux fois plus eleve que l'ensemble de la population, l'un des plus forts au Quebec, 28,2% contre 13% dans la grande region de Montreal, alors meme qu'elle a, dans l'ensemble, un taux de scolarisation plus fort que celui des jeunes quebecois. Et cette participation inegalitaire au marche de l'emploi entrave sa participation citoyenne, accentue la fragilite sociale et la marginalisation Noun 1. marginalisation - the social process of becoming or being made marginal (especially as a group within the larger society); "the marginalization of the underclass"; "the marginalization of literature"
marginalization
. Pauvrete, sous-scolarisation et demission de·mis·sion  
n.
Relinquishment of an office or function.



[Middle English dimissioun, from Anglo-Norman, from Latin d
, volontaire ou non, des parents, l'equation est implacable : abaissement du taux de scolarisation, decrochage scolaire et, finalement, delinquance des enfants. Certains auteurs vont jusqu'a penser que la transition generationnelle n'est, jusqu'a present, pas assuree (Helly 1997 : 45). Et le discours des parents bien integres est aujourd'hui emaille de cette distance que l'on sent grandir entre la communaute haitienne et la societe quebecoise, celle-ci percevant cellela, desormais, selon des parametres culturels differents de ceux qu'avait percus l'abbe Gingras. Les facteurs symboliques qui avaient contribue a l'insertion harmonieuse des premiers immigrants a la societe quebecoise ont subi un flechissement marque. C'est meme tout le systeme de representations de la societe quebecoise en regard de la communaute haitienne qui a bascule bascule /bas·cule/ (bas´kul) [Fr.] a device working on the principle of the seesaw, so that when one end is raised the other is lowered. .

La communaute haitienne du Quebec est nombreuse et a connu, a deux epoques differentes, des modalites d'integration differenciees. Elle est aujourd'hui percue de facon plus negative et, dans certains cas, associee a des pratiques culturelles inacceptables et a la delinquance (Cyr 2002 : 39). Si, au tournant des annees 1980, les difficultes rencontrees par les enfants haitiens a l'ecole s'expliquaient par leurs retards academiques (Rouzier 1989) ou par les antagonismes entre les systemes scolaires quebecois et haitien (Pierre-Jacques 1985), et avec la justice par les consequences nefastes sur les enfants des conflits entre les generations et la crise des valeurs vecue au sein de la famille (Douyon 1982), les jeunes de la deuxieme generation vivent une experience de socialisation marquee par le racisme qui structure leur rapport a la societe d'accueil et qui organise la construction de leur identite. A l'ecole, ils sont victimes des prejuges defavorables tant de la part des professeurs et du personnel administratif qui usent de comportements depreciatifs a leur egard, que de leurs condisciples qui les marginalisent (Tchoryk-Pelletier 1989). Leurs relations avec la police sont marquees par la suspicion, le harcelement et les jeunes haitiens sont, plus souvent que les autres, sujets a des arrestations (Commission des droits de la personne 1988). Leur arrivee sur le marche du travail rencontre Ren`con´tre   

n. 1. Same as Rencounter,

n. os>
, egalement, de nombreux obstacles (El Yamani 1997).

Le racisme vecu par ces jeunes est d'autant plus aigu qu'ils appartiennent culturellement a la societe quebecoise et que, de ce fait, ils cherchent a travers differents << poles >> identitaires des ressources pour donner sens a leur experience fragmentee par le racisme (Potvin 2000 : 187).

Nes au Quebec ou arrives tres tot, les jeunes haitiens, constamment renvoyes a leur extraneite et a la couleur de leur peau, sont engages dans un processus de reorganisation de leur identite qui prend appui sur leur rapport a la societe quebecoise-canadienne, les referents culturels legues par les parents, leurs liens familiaux en Amerique du Nord, notamment avec la parente installee aux Etats-Unis et, plus largement, une conscience noire (Potvin 1997 ; Labelle 2004 ; Pegram 2005). Ces axes constituent autant de supports symboliques qui contribuent a donner sens a une experience sociale marquee par la disjonction qu'effectue la societe d'accueil entre un << eux >> toujours percu comme immigrants par un << nous >> quebecois de souche. Pourtant, ils jugent la societe quebecoise plus ouverte que le reste du Canada. Les jeunes haitiens sont quebecois. Bien qu'ils ne se reconnaissent pas dans certains traits culturels qui y sont vehicules, ceux lies a la conception de la famille par exemple, leur attachement, leur sentiment d'appartenance et leur desir d'une participation pleine et entiere a la societe quebecoise ne font pas de doute (Labelle 2004 : 57 ; Pegram 2005 : 129). Aussi n'est-il pas etonnant de constater que les recherches revelent differents types d'autodefinitions identitaires parmi ces jeunes. Quatre principaux types ressortent clairement de la recherche La Recherche is a monthly French language popular science magazine covering recent scientific news. It is published by the Société d'éditions scientifiques (the Scientific Publishing Group), a subsidiary of Financière Tallandier.  de Labelle (2004 : 51) : une identite mixte (42%), une identite unique d'origine ethnique (29%), une identite civique canadienne (17%) et une identite noire (8%).

Dans un autre ordre d'idees, on reproche a la communaute haitienne un manque man·qué  
adj.
Unfulfilled or frustrated in the realization of one's ambitions or capabilities: an artist manqué; a writer manqué.
 de dynamisme economique que demontre le faible taux d'entrepreneurs et de travailleurs autonomes en son sein: 4,6% selon le recensement de 1996, c'est-a-dire, en consequence, un poids economique faible comparativement aux autres communautes (Cyr 2002 : 39). Les immigrants des annees 1960 qui creerent des entreprises le firent en marge de l'exercice de leur profession, comme une simple activite complementaire, tandis que ceux de la deuxieme vague d'immigration des annees 1970, moins scolarises, etaient des entrepreneurs << involontaires >>, ceux qui n'avaient pu se trouver un emploi. Gilles Roy (1998) fait quand meme ressortir des caracteristiques communes a ces deux groupes. D'abord, ils viennent de familles sans experience du monde des affaires ; ensuite la mise de fond de depart est minime (souvent moins de 20 000 dollars) et, finalement, ce financement vient rarement de la communaute. Mais les deux caracteristiques principales communes a ces deux groupes, qu'il souligne, sont la non-utilisation du reseau ethnique et le manque de solidarite au sein d'une communaute dont les membres sont issus de classes sociales differentes. En cela, la communaute haitienne a importe d'Haiti au Quebec cette culture de l'envie et de la division qui prevaut dans son pays d'origine, culture qui, d'un certain point de vue, peut aussi bien etre comprise comme favorisant son integration individuelle a la societe quebecoise (Roy 1998 : 84-85). Des lueurs d'espoir percent tout de meme a l'horizon dans le domaine economique. L'industrie du taxi a ete largement investie par la communaute haitienne ou le nombre de travailleurs autonomes depasse le millier. Plusieurs epiceries et restaurants ont vu le jour et affichent une constance certaine depuis une vingtaine d'annees. Faute de capitaux, par manque de savoir-faire a cause de son eloignement seculaire des circuits economiques, la communaute haitienne du Quebec accumule et apprend lentement, le temps Le Temps is one of Switzerland's leading daily newspapers. The French language newspaper is published in Geneva and has editorial offices in Geneva, Lausanne, Berne and Zurich.  necessaire peut-etre afin de participer a ces << grands marches commerciaux >>. En ce sens, les relations Canada-Haiti en constituent un. Si Labelle (1995: 138) attribue le retard economique des Haitiens du Quebec a la faible valorisation The valorization of capital is a concept created by Karl Marx in his critique of political economy. The German original term is "Verwertung" (specifically Kapitalverwertung  de l'esprit d'entreprise dans le systeme educatif haitien, on a la un bel exemple d'une culture produite par des conditions historiques specifiques et reproduite par les institutions qui la transmettent et la perpetuent.

La rupture de 1986 marque egalement le debut de l'affaiblissement des structures communautaires. La dictature balayee, la conscience que l'exil est irremediablement devenu immigration emerge en meme temps que la realite du processus individuel d'integration. La nouvelle politique d'integration du gouvernement du Quebec, formulee en 1990, privilegie nettement cette insertion individuelle dans le cadre d'une societe pluraliste qui recuse To disqualify or remove oneself as a judge over a particular proceeding because of one's conflict of interest. Recusal, or the judge's act of disqualifying himself or herself from presiding over a proceeding, is based on the Maxim  le communautarisme et la fragmentation qui feraient coexister << differents groupes qui maintiendraient ... leurs cultures et leurs traditions d'origine ... dans l'ignorance reciproque et l'isolement >> (Gouvernement du Quebec 1990 : 18). Le pluralisme s'exprime desormais dans et a travers l'Etat par la prise en compte dans les institutions des differences culturelles dans le cadre d'une culture publique commune definie en reference aux imperatifs socioculturels du Quebec ouvert aux apports des cultures autres, les cultures particulieres pouvant se maintenir et se developper dans la sphere privee. C'est dans ce contexte que le processus d'insertion des Haitiens se poursuit a partir de 1986, toujours sur le mode de la bipolarisation. Si le domaine des arts, des lettres et des sciences demeure leur champ de predilection, de nombreux jeunes, arrives en bas age au Quebec ou issus de la deuxieme generation, investirent comme jamais auparavant le star system quebecois dans les domaines de la chanson chanson

(French; “song”)

French art song. The unaccompanied chanson for a single voice part, composed by the troubadours and later the trouvères, first appeared in the 12th century.
 ou de l'humour et firent pour la premiere fois une percee remarquee dans le monde de l'information.

Le chanteur Luck Mervil Luck Mervil (born 20 October 1967 in Port-au-Prince, Haïti) is a Haitian-Quebecois actor and singer-songwriter. He is known for his belief in Quebec independence and was named Patriot of the Year by the Saint-Jean-Baptiste Society in 2004.  integre avec succes des chansons du patrimoine quebecois a son rythme haitiano-caribeen, marquant ainsi de cette touche tropicale la diversification culturelle qu'a connue le Quebec a la fin du XXe siecle. Apres avoir ete designe comme porte-parole de la fete nationale du Quebec en 2003, il fut nomme << patriote de l'annee 2004-2005 >> par la Societe Saint-Jean Baptiste qui veut ainsi souligner et reconnaitre le fait qu'il existe au Quebec << une jeunesse dont les ancetres n'ont pas cultive de terres a l'ile d'Orleans, mais qui se rallie au projet d'un Quebec souverain >> (Dorion 2004).

L'humoriste Anthony Kavanagh
This article is about the Quebec comedian. For the British singer with the birth name of Anthony Kavanagh, see Kavana.


Anthony Kavanagh Jr. (born September 26, 1969 in Greenfield Park, Quebec, Canada) is a Quebec comedian, actor and singer.
, ne a Greenfield Park Greenfield Park is:
  • Greenfield Park, New South Wales, a suburb of Sydney, Australia
  • Greenfield Park, Quebec: a borough of the city of Longueuil, Quebec
  • Greenfield Park, Michigan: an unincorporated community in Michigan
, sur la rive rive  
v. rived, riv·en also rived, riv·ing, rives

v.tr.
1. To rend or tear apart.

2. To break into pieces, as by a blow; cleave or split asunder.

3.
 sud de Montreal, de pere De Pere (dĭ pēr), city (1990 pop. 16,569), Brown co., E central Wis., on the Fox River; inc. 1857; De Pere and West De Pere consolidated 1890.  et de mere haitiens, ne cesse de multiplier les succes depuis qu'il a remporte le titre des auditions nationales du festival Juste pour rire en 1989. Depuis, il mene une brillante carriere entre le Quebec et la France, qu'il a egalement conquise.

Dans le domaine de l'information, Marie-Anna Murat, nee en Beauce de parents haitiens, est la premiere reporter d'origine haitienne a devenir chef d'antenne d'un telejournal francophone au Canada, en 1989, sur la chaine de television TVA TVA: see Tennessee Valley Authority.  de Montreal. Elle avait debute sa carriere a TV Ontario en 1984, a Toronto, avant de s'initier a l'art du journalisme a Radio Canada.

Michaelle Jean debute en 1988 a Radio Canada et pendant dixhuit ans, elle connaitra une brillante carriere de journaliste, presentatrice et animatrice d'emissions d'information. Son travail sera recompense RECOMPENSE. A reward for services; remuneration for goods or other property.
     2. In maritime law there is a distinction between recompense and restitution. (q.v.
 de nombreux prix et distinctions. Elle recevra en 2003 le grade de Chevalier de l'ordre de La Pleiade, ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures.

Cette insertion nouvelle n'oblitere cependant pas la disparite et le contraste qui existent au sein de la communaute haitienne car pour les non scolarises, ouvriers, travailleurs journaliers ou saisonniers, la marginalisation et la discrimination dans l'emploi demeurent bien souvent une realite quotidienne. Dans un jugement rendu le 14 avril 2005, le Tribunal des droits de la personne du Quebec a juge une societe agricole coupable de discrimination et de harcelement fondes sur la race, la couleur et l'origine ethnique a l'endroit de quatre travailleurs saisonniers d'origine haitienne (Gouvernement du Quebec 2005). Dans une grande ferme maraichere quebecoise, les Blancs avaient droit a une cafeteria propre, a des tables de pique-nique, a un refrigerateur, a une distributrice de boissons gazeuses et a un vestiaire. Les employes noirs etaient relegues a ce qu'ils surnommaient la << cabane verte >>. La, pas d'eau courante courante

(from Latin currere, “to run”) Court dance of the 16th century, fashionable in European ballrooms into the 18th century. It was originally performed with small back-and-forth springing steps, which later became stately glides.
, pas de toilettes, pas de refrigerateur. Le menage n'etait jamais fait et les travailleurs noirs devaient se changer devant tout le monde (Radio Canada 2005). Ce comportement de segregation, bien que ponctuel et sanctionne, est neanmoins le symptome d'un rapport inegalitaire entre groupes ethniques au sein de la societe, rapport inegalitaire qui touche notamment la communaute noire (Gay 2004), si bien que le 12 novembre 2005, le Gouvernement du Quebec a lance une consultation en vue d'identifier les causes de la discrimination a l'embauche envers les Noirs (Gouvernement du Quebec 2005b ; Radio Canada 2005b).

Les relations Canada-Haiti

Cette double face de la communaute haitienne indique egalement la fracture, ici, de la societe haitienne de la-bas. Le << vrai visage d'Haiti >> dont parlait Philippe Cantave n'etait que celui d'une elite, minoritaire. Miroir deformant de la realite, cette image projetee masquait l'incapacite de cette elite a trouver des solutions au sous-developpement en meme temps qu'elle indiquait l'orientation neocoloniale indigene qu'elle voulait imprimer a son pays. De francophone et cultivee, la realite de la grande majorite des Haitiens, creolophones et sous-scolarises, affleure aujourd'hui parmi l'echantillon de cette population qui se retrouve au Quebec. Cette image est-elle plus juste ? Sans aucun doute. Le clivage social qui perdure per·dure  
intr.v. per·dured, per·dur·ing, per·dures
To last permanently; endure.



[Middle English perduren, from Old French pardurer, from Latin
 en Haiti depuis des siecles peut se reproduire en diaspora tout comme l'experience de la migration peut le resorber. Mais, tant que cette realite persistera en Haiti, cette image persistera dans toute la diaspora. Le sort de celle-ci, les conditions et les modalites d'integration des Haitiens, sont en partie lies a l'image que projette le pays d'origine.

Si entre Quebec et Haiti les relations sont anciennes, si entre les Quebecois et les Haitiens les affinites culturelles existent et facilitent le rapprochement, elles n'eclipsent pas pour autant les considerations economiques. Mieux, celles-ci determinent la politique canadienne a l'endroit d'Haiti. Cette preeminence avait deja ete exprimee en 1938 par le gouvernement du Canada. A Philippe Cantave, qui sollicitait de lui le renforcement des relations intellectuelles et culturelles entre Haiti et le Canada, le secretaire d'Etat, Fernand Rinfret Louis Édouard Fernand Rinfret (February 28 1883 – July 12 1939) was a Canadian politician.

He was elected to the Canadian House of Commons for the Montreal riding of St. James in a 1920 by-election. A Liberal, he was re-elected in 1921, 1925, 1930, and 1935.
, avait assure << toute sa sympathie pour l'etablissement de relations plus cordiales entre Haiti et le Canada >>, mais avait ajoute du meme souffle souffle /souf·fle/ (soo´f'l) a soft, blowing auscultatory sound.

cardiac souffle  any cardiac or vascular murmur of a blowing quality.
 que << les sympathies suivent les interets >> et qu'en consequence, << les relations intellectuelles [devaient] etre doublees de relations economiques >> pour que cette << mutuelle connaissance soit complete >> (cite par Cantave 1938 : 28). Or la faiblesse de l'economie haitienne n'avait pas echappe aux observateurs de l'epoque. En 1941, l'abbe Gingras soulignait deja l'infirmite de la classe moyenne en Haiti et souhaitait que l'elite creat << ce pont a peu pres inexistant ... et pourtant si necessaire entre le sommet et la base de la pyramide Fernand Point's (1897-1955) La Pyramide was a Michelin Guide 3-star restaurant located in Vienne, France. It was widely believed to be the best restaurant in France while Point was alive.

Point was born Louhans 1897.
 sociale [car] tant qu'une classe moyenne, suffisamment instruite et suffisamment salariee, n'aura pas ete modelee, l'unite haitienne demeurera instable >> (Gingras 1941 : 15). Et Maurice Audet avait souligne le manque de capitaux que << les fils de Dessalines, jaloux de l'heritage legue par leurs heros >> ne surent attirer dans leur pays << par peur de laisser l'etranger blanc s'implanter dans leur ile fortunee pour investir des capitaux qui auraient pu developper leur sol et leur commerce >> (Audet 1940 : 13). Il y a, de surcroit, cette faiblesse de l'elite au niveau du commerce et de la mise en marche des produits. Si cette elite est cultivee, notait encore l'abbe Gingras, elle n'a << pas au meme degre [que nous] le sens pratique des affaires, du commerce et des echanges >>. N'y connait-elle rien ? Pas sur, car elle a << toujours ete tenu[e] a l'ecart des grands marches commerciaux >> (Gingras 1941 : 10). Soixante ans plus tard, ces deux facteurs, classe moyenne anemiee et manque de dynamisme et d'ouverture economique, sont encore presentes comme les principales causes de sous-developpement d'Haiti (Anglade 2004 ; 2005). Sans absoudre l'incapacite des elites haitiennes a trouver des solutions au cours des siecles, il faut, en toute justice, reconnaitre que, premiere republique noire a conquerir son independance en 1804, Haiti fut mise au ban des nations pendant plus d'un siecle. Elle dut payer des << reparations >> a la France pendant plus d'un siecle. Pour << honorer >> ces paiements, equivalents au budget annuel de la France de l'epoque, le gouvernement haitien dut, des 1828, << emprunter pour rembourser les emprunts precedents : la spirale infernale s'enclenche. Pendant plus d'un siecle, Haiti va se saigner aux quatre veines pour rembourser cette dette qui lui a deliberement coupe les ailes au moment de l'envol ... rendant impossible tout developpement >> (CATDM 2005). Pendant toute cette periode, Haiti se retrouva isolee des autres nations; les Etats-Unis d'Amerique, fragile republique nouvellement independante, encore esclavagiste, bien qu'ils aient reconnu son independance en 1862, maintinrent avec elle des relations diplomatiques (Manigat 2002 : 490-498) et un commerce qui connut des hauts et des bas (Manigat 2003 : 30-58) et lui imposerent, de fait, un embargo (Pegram 2005 : 36) jusqu'a ce que Haiti tombe sous leur coupe et qu'ils occupent l'ile de 1915 a 1939.

Si, des le debut du siecle, Haiti voulait developper des relations economiques avec le Canada, elle l'incitait egalement a jouer un role plus actif en Amerique, le pressant de se joindre a l'Union panamericaine pour y constituer << un element de stabilite >> (Bellegarde 1945a). Mais le traite de Gand (24 decembre 1814), instaurant la paix entre l'Angleterre et les Etats-Unis d'Amerique, nouvellement independants et anticipant deja la doctrine Monroe (2 decembre 1823), marquait l'emergence des Etats-Unis comme nouvelle puissance puis·sance  
n.
Power; might.



[Middle English, from Old French, from poissant, powerful, present participle of pooir, to be able; see power.
 a l'interieur des Ameriques. S'engageant a respecter les frontieres des colonies britanniques du Nord, les Etats-Unis avaient les coudees franches dans leur expansion vers le sud. Des lors, le Canada etait exclu de tout projet concernant les autres Ameriques. Son espace politique se limitera a ses rapports avec le continent a l'ombre des Etats-Unis et au resserrement des relations avec l'Europe. Ce n'est que le 8 janvier 1990 que le Canada integrera l'Organisation des Etats Americains dans la foulee des negociations des accords de libre-echange avec les Etats-Unis et le Mexique et ce, a titre non pas de puissance economique, mais de defenseur de la democratie. Il a pu ainsi participer comme membre a part entiere au projet de creation d'une Communaute des democraties, projet d'integration continentale par le libre commerce (Zone de Libre Echange des Ameriques) et le partage de valeurs communes, tenu a Miami en decembre 1994 a l'instigation des Etats-Unis (Brunelle 2005). C'est dans ce contexte historique qu'aujourd'hui le Canada participe a la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haiti. L'ambition, ou les pretentions, de Bellegarde, enoncee au Canada en 1944, etait de faire echec a l'autarcie economique et culturelle dans laquelle Haiti avait ete maintenue jusqu'alors, de s'organiser et de s'elever, pas moins, << a un si haut degre de civilisation ... qu'il (sic) devienne une elite dans l'humanite >> (Bellegarde 1945 : 14). Mais devant l'impossibilite de trouver un consensus national, apres dix ans de stabilite et de prosperite relatives, Haiti s'enlisa dans une longue dictature de 1957 a 1986. Les premieres elections libres et democratiques de son histoire n'auront lieu qu'en 1990. Elles porterent au pouvoir l'ancien pretre salesien Jean-Bertrand Aristide qui avait fait ses etudes de theologie a Montreal dans les annees 1980. Cet espoir vira au cauchemar avec le sanglant coup d'etat de 1991. De nouveau, une ouverture se presenta quand l'armee des Etats-Unis intervint en septembre 1994, en accord avec l'ONU, pour ramener au pouvoir Jean-Bertrand Aristide. Meme si le peuple avait fonde en lui de nombreux espoirs, son gouvernement versa dans l'autoritarisme et le culte de la personnalite. De nouveau, tout faire pour garder le pouvoir. Il baillonne les syndicats, reprime les etudiants, applique les mesures neoliberales exigees par les institutions financieres internationales, s'appuie sur le cartel de la drogue, faisant de son pays une plaque tournante de ce commerce dans les Caraibes et adosse son pouvoir a une milice qui terrorise Verb 1. terrorise - coerce by violence or with threats
terrorize

coerce, force, hale, pressure, squeeze - to cause to do through pressure or necessity, by physical, moral or intellectual means :"She forced him to take a job in the city"; "He squeezed her for
 toute opposition. Le petit pretre des bidonvilles sombre som·bre  
adj. Chiefly British
Variant of somber.


sombre or US somber
Adjective

1. serious, sad, or gloomy: a sombre message

2.
 dans la demagogie et plonge Haiti dans l'anarchie. Sous la pression conjuguee de la rue, notamment des etudiants, d'une insurrection armee et de puissances occidentales, Etats-Unis, France, Canada, il est contraint a la demission et a l'exil le 28 fevrier 2004. La meme nuit, le Conseil de Securite des Nations Unies adopte une resolution qui << autorise le deploiement immediat d'une force multinationale interimaire pour une periode de trois mois au maximum >> (ONU ONU Organisation des Nations Unies (French: United Nations)
ONU Organização das Nações Unidas (Portuguese: United Nations)
ONU Organizacion de Naciones Unidas (Spanish: United Nations) 
 2004). Elle est encore presente aujourd'hui. Cette elite haitienne aura de nouveau echoue et, une fois de plus, la communaute haitienne de Montreal se trouve divisee entre partisans et adversaires d'Aristide. Au cours de cette periode, il y eut un nouvel exode de la population haitienne vers des terres plus clementes. Entre 1991 et 1996, Haiti redevint le premier pays fournisseur d'immigrants du Quebec, avec un total de 10 435 entrees, et resta parmi les dix premiers pour la periode allant de 1997 a 2001, avec une diminution de moitie des admissions. Le recensement de 2001 comptabilise 47 850 immigrants haitiens nes en Haiti (Statistique Canada 2003). Cependant, on estime generalement la population canadienne d'origine haitienne, toutes generations confondues, a environ 130 000 citoyens (Maison d'Haiti 2004).

En Haiti meme, la situation est tragique : moins d'un Haitien sur deux a un acces regulier a l'eau potable potable /pot·a·ble/ (po´tah-b'l) fit to drink.

po·ta·ble
adj.
Fit to drink; drinkable.



potable

fit to drink.
, un adulte haitien sur deux est analphabete, quatre Haitiens sur cinq vivent sous le seuil de pauvrete (CATDM 2005), l'esperance de vie est de 53 ans, la mortalite infantile est de 80 pour 1 000 (ACDI ACDI Agence Canadienne de Développement International (Canadian International Development Agency)
ACDI Agricultural Cooperative Development International
ACDI Asynchronous Communications Device Interface (IBM) 
 2005), tandis que la violence et l'insecurite rendent difficile toute normalisation 1. (data processing) normalisation - A transformation applied uniformly to each element in a set of data so that the set has some specific statistical property. For example, monthly measurements of the rainfall in London might be normalised by dividing each one by the total  de la vie sociale. Pour la premiere fois, le 14 novembre 2004, un Premier Ministre canadien visite Haiti. Paul Martin y annonce l'engagement de son pays aux cotes d'Haiti dans sa tache de reconstruction : << Je suis ici pour vous assurer de l'engagement du Canada aux cotes d'Haiti mais aussi pour vous donner notre appui ... afin d'assurer le succes de la transition. Haiti a toujours pris beaucoup beau·coup   also boo·coo or boo·koo Chiefly Southern U.S.
adj.
Many; much: beaucoup money.

n. pl.
 de place dans le coeur des Canadiens >> (Martin 2005a). Ses appels au desarmement et a l'arret des violences qui freinent l'amelioration des conditions de vie font echo aux appels au calme de John Graves Simcoe deux cents ans plus tot (Beacock et Dracott 1998). La situation internationale favorise le leadership du Canada en Haiti et c'est, pour lui, l'occasion d'occuper une place nouvelle au sein des Ameriques. En ce debut du XXIe siecle, les Etats-Unis sont, en effet, engages dans deux guerres, en Afghanistan et en Irak, et les Nations Unies aussi bien que l'Organisation des Etats Americains et la << Caribbean Community >> ne se rendent pas compte de l'urgence de la situation en Haiti (FOCAL 2005). Selon la Fondation Canadienne pour les Ameriques, << le Canada possede une combinaison unique d'interets nationaux et d'avantages comparatifs pour travailler en Haiti. Le Canada est le seul pays de notre hemisphere a posseder l'experience et les competences necessaires. C'est l'occasion pour le Canada d'assumer le leadership que son Premier Ministre cherche a exercer >> (FOCAL 2005). Les 11 et 12 decembre 2004, le Premier Ministre Paul Martin organise, a Montreal, une conference sur Haiti afin de determiner les modalites selon lesquelles la diaspora haitienne, representant plus de 20% de la population haitienne et ou se trouvent les principales competences du pays exilees au cours des decennies, pourrait aider a la reconstruction d'Haiti. Cependant, la politique canadienne en Haiti est critiquee tant par une partie des exiles haitiens du Quebec que par certains journalistes canadiens (Engler et Fenton 2005).

Le 22 juillet 2003, Haiti et le Canada avaient, pour la premiere fois, signe un accord economique, un protocole d'entente dans le cadre de l'initiative en faveur des pays les moins developpes. Les droits de douane applicables a la plupart des exportations haitiennes au Canada, a l'exception de certains produits agricoles, ont ete elimines. Si le domaine du textile est, pour l'instant et pour les besoins de dereglementation de cette industrie au Canada, cible, d'autres secteurs sont egalement vises : l'agriculture, la sante, l'education, les technologies de l'information et des communications, le transport, l'energie, le tourisme, etc. En 2002, les exportations du Canada vers Haiti totalisaient 30 millions de dollars contre des importations d'une valeur de 11 millions. La balance des echanges de 29 millions de dollars (Gouvernement du Canada 2005) est, comme au debut du siecle dernier, toujours en faveur du Canada. Dans l'ensemble des exportations canadiennes vers Haiti, la part des exportations du Quebec representait, la meme annee, 59,9% (Gouvernement du Quebec 2004). Si l'on ajoute a cela les transferts totaux de toute la diaspora haitienne vers la terre La Terre (The Earth) is a novel by Émile Zola, published in 1887. It is the fifteenth novel in Zola's Rougon-Macquart series. The action takes place in a rural community in La Beauce, an area of northern France.  natale, qui representent un milliard mil·liard  
n. Chiefly British
The cardinal number equal to 109.



[French, from Old French milliart, from milion, million; see million.
 de dollars par annee, dont la part des Haitiens du Quebec occupe le deuxieme rang apres ceux des Etats-Unis, il y a la un potentiel economique a saisir et a developper. Apres de multiples tentatives de regroupement economique au cours des ans, une chambre de commerce haitienne a ete mise sur pied a Montreal depuis deux ans par une nouvelle generation. << La province de Quebec et Haiti sont les deux plus grands centres de culture francaise en Amerique ... La voie est ouverte vers des collaborations illimitees >>, notait deja l'abbe Gingras (1941 : 14).

Integration et politiques gouvernementales

Au moment ou le Canada est directement implique en Haiti, les relations entre les deux pays se sont rechauffees et ont monte d'un cran dans l'echelle de la sympathie quand, le 4 aout 2005, le Premier Ministre Paul Martin a annonce la nomination de la journaliste d'origine haitienne, Michaelle Jean, au poste de gouverneur general du Canada. Le chef de l'Etat haitien a tout de suite exprime << sa grande joie et sa profonde emotion >> et considere que cet << honneur rejaillit sur Haiti et sur l'ensemble des Haitiens d'ici et d'ailleurs qui en tirent une legitime fierte >> (La Presse La Presse can refer to
  • La Presse (Canadian newspaper)
  • La Presse (French newspaper)
  • La Presse (Tunisian newspaper)
 2005 : A20). Au Quebec, en effet, les Haitiens expriment leur joie et leur fierte. Pour ce pays oublie de l'Histoire, pour ce peuple qui va de catastrophe en calamite cal·a·mite  
n.
Any of various extinct, chiefly carboniferous trees of the genus Calamites, related to the modern-day herbaceous horsetails (Equisetum).
, pour ces immigres haitiens qui ne recoivent que mauvaises nouvelles, tant de la situation politique, economique et sociale d'Haiti que des deconvenues de la communaute haitienne au Quebec, la trajectoire reussie de Michaelle Jean prend les allures << d'un conte conte  
n. pl. contes
1. A short story or novella.

2. A medieval narrative tale.



[French, from Old French conter, to relate, recount; see count
 de fees >> (Depestre 2005) que l'on propose a l'admiration des capacites des Haitiens et que l'on designe aux jeunes comme exemple de perseverance, d'efforts et de travail recompenses. Mais c'est aussi 79% de la population canadienne et 89% des Quebecois qui ont approuve ce choix (La Tribune 2005 : D7). Ses parents ayant fui le regime de Duvalier pere, Michaelle Jean est arrivee au Quebec en 1968, a l'age de 11 ans. Immigrante comme son predecesseur d'origine chinoise a ce poste, Adrienne Clarkson, elle est la premiere Noire a acceder a cette fonction. Tout le monde salue cet exemple d'ouverture et ce modele d'integration. Le Premier Ministre Paul Martin peut ainsi souligner << ces belles qualites qui definissent le Canada >> (Martin 2005b). Cette unanimite, qui a depasse les frontieres du pays, et ce concert d'eloges connurent leur premiere note discordante justement sur cette question de l'integration et de l'ouverture au pluralisme.

Le Quebec et le Canada ont elabore des modeles differents face au pluralisme : interculturalisme pour le premier et multiculturalisme pour le second. La premiere formulation de la politique de multiculturalisme du Canada remonte a la declaration du Premier Ministre Pierre Trudeau a la Chambre des communes en 1971. Elle visait, d'une part, le maintien de l'identite des groupes ethniques minoritaires en permettant a ceux qui le desiraient de perpetuer la culture et les traditions de leur pays d'origine et, d'autre part, la protection des droits de tous sans distinction de race ou de culture. La loi sur le multiculturalisme, qui reactualise cet enonce de politique, date de 1988. Elle confirme que << la diversite culturelle est une caracteristique fondamentale de notre societe et une composante essentielle du fait d'etre Canadien [... et] reconnait l'importance [de cette diversite] dans le faconnement de l'identite canadienne >> (Gouvernement du Canada 1990). Elle prend aussi en compte les dispositions de la Loi sur les langues officielles pour affirmer l'egalite de l'anglais et du francais. Cette politique connut de nombreuses critiques. Les souverainistes quebecois lui reprocherent de vouloir diluer la culture quebecoise dans l'indifferenciation du multiculturalisme et d'affaiblir ainsi la portee politique de la notion des deux peuples fondateurs inscrite dans la Constitution. Par ailleurs, l'enchassement de la Charte des droits et libertes dans la Constitution qui visait a assurer l'unite du Canada rencontra egalement des oppositions lorsqu'elle menaca la place preponderante du francais au Quebec. Mais les recriminations contre la politique canadienne du multiculturalisme venaient aussi des minorites ethnoculturelles et visibles qui lui reprocherent certains exces et une tendance a la ghettoisation (Bissoondath 1995).

Toutefois, l'immigration est une juridiction partagee entre le gouvernement central et les provinces. Et le Quebec va, peu a peu, recuperer des pouvoirs en la matiere. L'accord Cullen-Couture de 1979 entre Quebec et Ottawa accorda a celui-la le droit de selectionner ses propres immigrants. En 1981, le Quebec elabore une politique d'integration des immigrants qui fait de la culture francophone quebecoise le foyer de convergence des cultures immigrees. Celles-ci sont conviees a enrichir la culture quebecoise dont la langue, le francais, constitue le lieu des echanges et l'instrument de cohesion sociale. La culture d'expression francaise doit etre << le moteur principal de la culture quebecoise >> (Gouvernement du Quebec 1991), les autres cultures gravitant autour (Gay 1985). A cette politique de convergence succede, en 1990, une politique d'enrichissement et de partage mutuels. Les objectifs de la politique d'immigration presentes dans cet enonce s'articulent aux principes fondamentaux qui sous-tendent la politique d'integration. Ceux-ci definissent la societe quebecoise et constituent un contrat moral a l'intention des immigrants. Ce postulat definitionnel et ce contrat moral instituent la culture publique commune que doivent partager l'ensemble des Quebecois. Elle s'enonce en trois points. Le Quebec est:

1) une societe francophone dont la langue, outre ou·tré  
adj.
Highly unconventional; eccentric or bizarre: "outré and affected stage antics" Michael Heaton.
 le role instrumental qui permet les echanges, joue aussi un role symbolique qui developpe dé·vel·op·pé  
n.
A ballet movement in which one leg is raised to the knee of the supporting leg and fully extended.



[French, from past participle of développer, to develop; see develop.]
 le sentiment d'appartenance a la societe quebecoise ;

2) une societe democratique qui favorise << un acces equitable aux ressources ... et instances decisionnelles >> a tous les citoyens et attend en retour leur participation, qui va de l'acces a l'emploi << a la definition des grandes orientations de la societe >> (Gouvernement du Quebec 1990a : 16) ;

3) une societe pluraliste qui recuse la fragmentation des groupes et leur isolement. Cette politique a pour but de poser la collectivite quebecoise et ses institutions << comme pole d'integration des nouveaux arrivants >>, car il s'agit d'une << necessite incontournable pour assurer la perennite du fait francais >> (16) au Quebec. Cet enonce << s'inscrit dans une perspective de developpement de la societe distincte >> (9).

Ces politiques concurrentes du gouvernement federal et du gouvernement quebecois ont abouti a une << bifidation >> des vecteurs de la citoyennete au Quebec. Face a cette double reference, l'immigrant est convie, entre autres, a maintenir sa fidelite au Canada qui octroie la citoyennete ou a s'engager avec le Quebec, ce que desirent les souverainistes, sur la voie de l'independance. Or, depuis le double echec des accords du Lac Meech (1987) et de Charlottetown (1990) visant a reintegrer le Quebec dans la Constitution canadienne de 1982 qu'il n'a pas signee sign·ee  
n.
One who has signed a document, such as a contract or petition.
, l'Etat federal et le gouvernement provincial tentent chacun de faire valoir son modele et de le poser, voire de l'imposer, en reference de citoyennete. Le referendum de 1995 sur la souverainete du Quebec, qui amena la province au bord de la secession, fut un moment fort de cette lutte. Pourtant, le passage d'une identite ethnico-religieuse a une identite fondee sur une citoyennete ouverte au pluralisme n'a pas entraine dans son sillage une adhesion des communautes culturelles ou de la minorite anglophone. Le << pourcentage d'anglophones et d'allophones se disant "Quebecois" [stagne] a un niveau tres bas : 9% dans le premier cas et 5% dans le second ; pres de 60% des membres des deux groupes se [sentant] surtout "Canadiens" >> (Gouvernement du Quebec 1990b : 9). Les immigrants reprochent aux Quebecois leur ambivalence et la double reference identitaire de laquelle ils se reclament tout en refusant aux << autres >> la quebecitude, se la reservant exclusivement (Labelle et Levy 1995 ; Labelle et Salee 1999).

C'est sur cette toile toile  
n.
A sheer fabric, such as linen or cotton.



[French; see toil2.]
 de fond qu'intervient la nomination de Michaelle Jean au poste de gouverneure generale du Canada. Interroge sur les ondes de Radio Canada le jour de l'annonce de cette nomination, le chef du Bloc Quebecois, Gilles Duceppe, tout en rendant hommage aux qualites de Madame Jean, reaffirme la position republicaine et antimonarchiste de son Parti. Mais le 8 aout, dans une lettre adressee a la nouvelle gouverneure generale designee des·ig·nee  
n.
A person who has been designated.
, Gilles Rheaume (2005), president du Mouvement souverainiste quebecois, mais s'exprimant en tant que porte-parole de la Ligue quebecoise contre la propagande et la corruption canadienne, exprime sa consternation devant cette nomination acceptee par Madame Jean : << dans les cercles quebecois, certains vous estimaient souverainiste et affirmaient peremptoirement que votre entourage immediat etait carrement independantiste >>. Et il demande a la future vice-reine de rendre public son vote au referendum du 30 octobre 1995 sur la souverainete quebecoise. Cette premiere fleche flèche  
n.
A slender spire, especially one on a church above the intersection of the nave and transepts.



[French, arrow, flèche, from Old French, arrow, of Germanic origin; see
 fut suivie d'une avalanche d'articles visant a faire savoir au Canada anglais et surtout a prouver que Michaelle Jean etait souverainiste (Le Quebecois 2005). Cette tempete mediatique a revele la deception et le malaise qu'a provoque cette nomination dans les rangs souverainistes. Car si les Haitiens du Quebec sont traditionnellement percus comme etant majoritairement souverainistes, ils se revelaient, en cette occasion, aussi ambivalents que les Quebecois sur la question nationale. Plusieurs d'entre eux sont montes aux barricades pour defendre cette nomination (Laferriere 2005) et clamer leur fierte (1). Leur appui a la cause independantiste ne pouvait plus etre pris pour acquis. Certains souverainistes quebecois se sont sentis trahis (Rocheleau 2005), d'autres, tout en recusant rec·u·sant  
n.
1. One of the Roman Catholics in England who incurred legal and social penalties in the 16th century and afterward for refusing to attend services of the Church of England.

2. A dissenter; a nonconformist.
 l'institution que Michaelle Jean allait representer, appelerent au respect de ses opinions et a la necessaire distinction qui doit etre faite entre la fonction et la citoyenne a qui on ne peut faire un proces d'intention (Harel 2005). En arriere-plan de ce tolle mediatique mene au bord de l'erethisme et qui visait a saper la credibilite tant de Michaelle Jean que du Premier Ministre Paul Martin, il y a aussi le contexte d'un gouvernement liberal federal minoritaire, secoue de surcroit par des scandales de financement occulte, qui doit augmenter substantiellement le nombre de ses sieges au Quebec (2) s'il veut esperer former un gouvernement majoritaire (Bellavance 2005 : A8). Cette nomination n'a donc pas manque d'etre interpretee comme un calcul electoral visant a rallier a la cause federaliste, au-dela de la communaute haitienne, " toute la clientele ethnique " du Quebec (Bergeron 2005). Dans la controverse relative aux references a la citoyennete, si les souverainistes du Quebec avaient gagne la bataille de l'immigration, le gouvernement federal tente de remporter celle des symboles de l'integration. Lors de son installation, le 27 septembre 2005, la nouvelle gouverneure generale avait invite le patriote et chanteur Luck Mervil, comme elle d'origine haitienne, a se produire a Rideau Hall. Celui-ci declina poliment l'invitation (Radio Canada 2005c). Comme tous les Quebecois, les Haitiens du Quebec sont divises en federalistes et en souverainistes.

Conclusion

Le 6 mars 2006, a l'emission Des idees plein la tete : un autre regard, diffusee sur la premiere chaine de la radio de Radio Canada (2005d), la journaliste Joane Prince anime un debat sur les Haitiens du Quebec en compagnie de plusieurs personnalites de cette communaute de Montreal. Le theme de l'emission est decline sous forme forme (form) pl. formes   [Fr.] form.

forme fruste  (froost) pl. formes frustes   an atypical, especially a mild or incomplete, form, as of a disease.
 interrogative : Haiti P. Q. : L'integration est-elle possible ? La question elle-meme sous-entend la possibilite de la non-integration. En cela, elle revele le caractere ideologique du concept et du discours sur l'integration qui vise a poser et a legitimer une distinction entre un << nous >> et un << eux >>, entre des citoyens a integrer et une societe integratrice, distinction que manifeste la question inaugurale posee par la journaliste aux participants : << Comment vous definiriez-vous ? >> La possibilite de la non-integration est donc referee, ici, a un deficit culturel qui ferait obstacle a la pleine et entiere participation a la societe quebecoise. Ideologique la notion d'integration, car celle-ci est inevitable a partir du moment ou l'on est dans une societe, qu'on y participe, qu'on y travaille, qu'on y va a l'ecole, etc. Ideologique, car le probleme n'est pas a poser entre << integration >> ou << non-integration >> mais entre << integration inegalitaire >> ou << integration egalitaire >>. Nier l'inevitabilite de l'integration, c'est nier le fonctionnement social qui, toujours, integre selon certaines modalites, a certaines places et avec certaines assignations sociales (Bouamama 2005). Le concept d'integration vise donc a obliterer le caractere politique d'un discours, a masquer la possibilite d'une integration egalitaire et harmonieuse. Attribuee au deficit culturel de l'individu, la soi-disant non-integration est ainsi renvoyee a la responsabilite de celui-ci qui n'arriverait pas a combler cette distance culturelle. De la sorte, l'on fait fi des mecanismes et des processus d'inegalite a l'oeuvre dans la societe. Il n'est pas inutile de noter que l'emission avait debute par un documentaire sur la culture haitienne, comme pour bien marquer la distance culturelle entre << eux >> et << nous >>. De ces remarques decoulent deux consequences pour la communaute haitienne installee depuis de tres nombreuses annees.

Premierement, la racialisation de ses membres avait toujours existe : le docteur et maire Firmin Monestime, un des pionniers au Canada et au Quebec en faisait mention, et le racisme y etait toujours present, inscrit meme dans les structures de l'Etat, certes (Labelle : 2004), mais les Haitiens etaient generalement bien accueillis et acceptes. Aussi, le trajet meme de la communaute haitienne revele-t-il le caractere ideologique du discours sur l'integration. Parler des Haitiens issus de cette immigration ancienne en termes de << possibilite d'integration >> souligne l'occultation du processus d'enracinement de cette immigration, quelles que soient les faiblesses de celui-ci, et le passage a une logique de hierarchisation sociale a partir d'un critere culturel, voire d'origine.

Deuxiemement, individualiser l'integration et nier les mecanismes sociaux a l'oeuvre qui la regulent, c'est nier le caractere institutionnel de celle-ci. Cela est d'autant plus vrai lorsqu'il ne s'agit plus d'immigres mais de citoyens nes et socialises ici, ayant memoire sur cette terre, cependant racises tout en etant culturellement memes. Les medias en fournissent un bel exemple. Nous venons de le voir. Mais plus fondamentalement, par le traitement differencie qu'ils accordent aux citoyens d'origine haitienne, ou aux allophones en general, ils distillent dans la societe des stereotypes qui contribuent a les stigmatiser (Dejean 1990 : 135-137 ; Jacob 1991 : 83-97) et les consequences de ce traitement ont de reels effets sur le plan des rapports sociaux entre jeunes d'origine haitienne et jeunes quebecois.

Young Haitians ... mention that during any occasion in which an Allophone al·lo·phone  
n.
1. Linguistics A predictable phonetic variant of a phoneme. For example, the aspirated t of top, the unaspirated t of stop, and the tt (pronounced as a flap) of batter
 is implicated in a crime or difficult situation (or some other negative occurrence) the origins of that individual are highlighted. [They] feel that ... an individual's origins are often emphasised by the Quebec media whenever a crime is alleged to be perpetrated by someone from a minority community (and so forth), somehow separating Allophones from Quebecois (Pegram 2005 : 131-132).

L'institution scolaire en fournit un autre exemple, eloquent, qui touche egalement toutes les minorites. Mc Andrew (1993) a mis en lumiere les resistances des intervenants scolaires face aux transformations pluralistes de l'ecole. Jugeant les eleves des minorites << culturellement inassimilables >>, ils reclameraient de ceux-ci davantage d'efforts pour s'adapter a l'ecole et aux valeurs quebecoises, aveugles par la meme au fait que l'ecole est deja constituee en fonction de la majorite et que c'est a elle de s'ouvrir a la diversite.

Ces injonctions a l'integration sont recusees par les jeunes nes ici ou arrives des l'enfance; ils les jugent incongrues et surprenantes en ce qui les concerne. Socialises ici, ils sont d'ici, et ils ont aussi une memoire qui depasse le quartier ou l'ecole ou ils ont grandi: celle heritee de l'histoire des deplacements de populations qui ont fonde cette Amerique, histoire mouvementee et tumultueuse qui est aussi la leur. Cette memoire n'est pas transmise par les institutions scolaires et mediatiques. C'est elle, pourtant, qui contribue au developpement d'un sentiment d'appartenance. En effet, si le Quebec est un des derniers lieux d'implantation des Haitiens, ils ont neanmoins parcouru tres tot ce territoire.

<< The first white man who settled here was a Negro >>. C'est ainsi que les Amerindiens Pouteouatamis font debuter leur recit de l'arrivee de Jean-Baptiste Dusable a l'emplacement de ce qui sera plus tard la ville de Chicago. Le poste de traite que celui-ci avait etabli a Eschicagou etait devenu rapidement l'un des principaux centres d'approvisionnement et d'echanges de la region pour les trappeurs, les commercants, les coureurs des bois et les Amerindiens. Son prospere comptoir commercial comprenait granges, etables pour le betail, moulin moulin (mlăN`): see pothole. , boulangerie, poulailler, laiterie, fumoir et une maison ceinte de vergers, richement meublee et decoree de plusieurs pieces rares d'art europeen. Travailleur infatigable, polyvalent polyvalent /poly·va·lent/ (-va´lent) multivalent.

pol·y·va·lent
adj.
1. Acting against or interacting with more than one kind of antigen, antibody, toxin, or microorganism.

2.
, Dusable etait a la fois fermier, charpentier, tonnelier, meunier et aussi probablement distillateur. Il etait tres etroitement associe aux Francais du Canada et ces liens qu'il entretenait tant avec ceux-ci qu'avec les Americains conduisirent a son arrestation par les Britanniques (Boodram 2002). Le document de 1779 redige par l'officier qui a procede a cette arrestation rapporte que Dusable etait << much in the interest of the French >> et il fut detenu pour << complicite de relations avec l'ennemi >> (Bennett 2004). Mais son entregent et sa finesse d'esprit (Chicago Library 1999) eurent tot fait d'impressionner ses ravisseurs, comme l'atteste ce meme document qui le decrit comme << a handsome negro, well educated >> (Davey 2003). Il ne tarda pas non plus a faire montre de ses remarquables talents, si bien que le gouverneur Sinclair lui confia la gestion d'un poste de traite, The Pinery pin·er·y  
n. pl. pin·er·ies
1. A hothouse or plantation where pineapples are grown.

2. A forest of pine trees.


Pinery plantation of pine trees, 1831.
, dans la region de Saint Clair River, dans le Michigan actuel (Boodram 2002). Il occupa cette fonction durant cinq annees, de 1780 a 1784 (Boodram 2002). Polyglotte, outre le francais, l'anglais et l'espagnol, Dusable parlait couramment plusieurs langues amerindiennes (King 2004). Aussi les Britanniques l'utiliserent-ils comme agent de liaison avec les Amerindiens. En 1800, il vendit sa propriete ainsi que tous ses biens a un de ses employes, Jean Le Lime (ou Le Mai), un Francais de Quebec (Kinzie 1901), prete-nom de John Kinzie, pour la somme, assez considerable a l'epoque, de mille deux cents dollars. Jusqu'en 1968, John Kinzie ravira a Dusable le titre de fondateur de Chicago. Dusable retourna a Peoria ou il demeura chez son ami Glamorgan, un autre Noir de Saint-Domingue, jusqu'en 1805. Certains auteurs avancent qu'il demenagea suite a la mort de son epouse et de son fils, tandis que d'autres affirment qu'il s'en alla, decu par l'echec qu'il subit dans sa tentative de se faire elire chef parmi les Pouteouatamis. Au carrefour des mondes creole, amerindien, francais et anglais, son parcours est emblematique tant des convulsions qui ont secoue la defunte Nouvelle France que des preoccupations economiques et sociales qui l'ont traversee.

Pourquoi parler de Dusable ? Pourquoi remonter aux origines si tant est que cela est possible ? Pour donner du sens a l'histoire afin d'eclairer le present et degager, aujourd'hui, des perspectives d'avenir sur cette terre leguee comme projet des parents aux enfants ; pour que la memoire des exiles et fils d'exiles prenne place dans cette histoire ; parce qu'il est necessaire de la restituer afin que ces fils d'immigrants pensent leur presence ici et soient en mesure de se projeter dans l'avenir de ce pays ou ils sont nes et qui est aussi le leur. Si le terme de l'integration est le sentiment d'appartenance, les Haitiens du Quebec peuvent desormais s'identifier aux deux principales et puissantes sources symboliques de l'Empire : le coureur des bois et le gouverneur general.

References

ACDI, 2005, << Programmation de cooperation haitienne en Haiti >>.

Alternatives, http://www.alternatives.ca/article1910.html, consulte le 12 juillet 2005.

Alcindor, Maryse, 1993, << L'apport de la communaute haitienne a la societe quebecoise >>. Pensons famille, Le Regroupement interorganismes pour une politique familiale au Quebec 4 (30). http:// www.familis.org/riopfq/publication/pensons30/apport.haiti.html, consulte le 26 juin 2004.

Anglade, Georges, 1980, << La presence etrangere en Haiti >>. Relations, Montreal, juillet- aout : 203-204.

--, 2004, L'espace d'une generation. Montreal, Liber.

--, 2005, << La ville ou l'enfant devrait etre roi. Reponse a Gerard Etienne et Guy-Robert Saint-Cyr >>. http://www.oplpeople.com message/3193.html, consulte le 2 avril 2006.

Audet, Maurice, 1940, Le probleme du proletariat en Haiti. Montreal, Gerard-U. Maurice.

Beacock Fryer, Mary et Christopher Dracott, 1998, John Graves Simcoe, 1752-1806. A biography. Toronto/Oxford, Dundurn Press.

Bellavance, Joel-Denis, 2005, << Pas de forts gains au Quebec, pas de pouvoir, conclut Paul Martin >>. La Presse, 26 aout.

Bellegarde, Dantes, 1945a, << Voyages d'amitie >>. Les Cahiers d'Haiti II (8) : 14-19.

--, 1945b, << Voyages d'amitie >>. Les Cahiers d'Haiti II (7) : 6-13, 29.

Bennett, Eric, 2004, << Du Sable sable, species of marten, Martes zibellina, found in Siberia, N European Russia, and N Finland. This carnivorous mammal is highly valued for its thick, soft fur, which is dark brown or black, sometimes with white underparts and sometimes flecked with silver. , Jean Baptiste Pointe >>. Microsoft Encarta Africana, Third Edition, 1998-2000. http://www.africana.com/blackboard/bb_his_000188.htm#mat, consulte le 15 mars 2004.

Bergeron, Jacques, 2005, << Paul Martin ! Quel stratege ? >> Le Devoir, 8 aout.

Bissoondath, Neil, 1995, Le marche aux illusions. La meprise du multiculturalisme. Montreal, Boreal bo·re·al  
adj.
1. Of or relating to the north; northern.

2. Of or concerning the north wind.

3. Boreal
.

Boodram, Annan, 2002, << Campaign to Give Du Sable His Due >>. http://www.caribvoice.org/Profiles/dusable.html, consulte le 3 mai 2004.

Bouamama, Said, 2005, L'integration contre l'egalite. Les enseignements d'Abdelmalek Sayad. http://lmsi.net/article.php3?id_article=406, 2 novembre, consulte le 10 janvier 2006.

Brunelle, Dorval, 2005, << Le Canada et les Ameriques. Une politique plombee par la doctrine Monroe >>. Observatoire des Ameriques 25, http://www.ameriques.uqam.ca/pdf/Chro_0525_Monroe.pdf, consulte le 1er septembre 2005.

Cantave, Philippe, 1938, Le vrai visage d'Haiti. Montreal, Gerard-U. Maurice.

CADTM CADTM Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers Monde (French: Committee for the Abolition of the Third World Debt)  France, 2005, Haiti : 200 ans apres, a quand l'independance ? http://risal.collectifs.net/article.php3?id_article=886, consulte le 18 juin 2005.

CCCI, 1974, Articles et commentaires, Le drame des 1500. Situation tragique de 1500 Haitiens menaces de deportation. Ottawa, Conseil canadien pour la cooperation internationale.

Chicago Library, 1999, A chronological history of Chicago This article is about the history of Chicago, Illinois. Early days
At the beginning of recorded history, the Chicago area was inhabited by a number of Algonquian peoples, including the Mascoutens and Miamis.
: 1673. Compiled by Chicago Municipal Reference Library, Chicago public Library. http://www.chicagopubliclibrary.org/004chicago/chihist.html, consulte le 22 mars 2004.

Commission des droits de la personne du Quebec, 1984, Enquete sur les allegations de discrimination raciale dans l'industrie du taxi a Montreal. Montreal, CDPQ CDPQ Caisse de Dépôt et de Placement du Québec .

--, 1988, Enquete sur les relations entre les corps policiers et les minorites visibles et ethniques. Montreal, CDPQ.

Cyr, Ariane, 2002, << Pluralisme et citoyennete : le discours de la premiere generation d'immigrants haitiens de Montreal >>. Etudes canadiennes/Canadian studies 53 : 33-50.

Davey, Monica, 2003, Tribute to Chicago icon and enigma, http://www.wehaitians.com/tribute%20to%20chicago%20icon%20and%20enigma.html, consulte le 16 mars 2004.

Dejean, Paul, 1978, Les Haitiens au Quebec. Montreal, Presses de l'Universite du Quebec.

--, 1990, D'Haiti au Quebec. Montreal, CIDIHCA.

Depestre, Rene, 2005, << Ce n'est pas un conte de fees >>. Le Devoir, 17 aout.

Dorion, Jean, 2004, << Luck Mervil, neo-patriote >>. Le Devoir, 9 novembre.

Douyon, Emerson, 1982, << Les jeunes Haitiens et la justice des mineurs au Quebec >>. Dans Charles Pierre-Jacques (dir.), Actes du colloque sur l'enfant haitien en Amerique du Nord : sante, scolarite, adaptation sociale. Universite de Montreal, Centre de recherche caraibes : 104-110.

Engler, Yves et Anthony Fenton, 2005, Canada in Haiti. Vancouver, Red Publishing and Fernwood Publishing.

El Yamani, Myriam, 1997, L'emploi des jeunes. Un enjeu de societe. Montreal, Ministere des relations avec les citoyens.

FOCAL [Fondation canadienne pour les Ameriques], 2005, Le role du Canada dans l'Haiti de l'apres-Aristide. Structures, options et leadership. http://www.alliancecanadohaitienne.org, consulte le 20 fevrier 2006.

Forum, 2004, << Collation COLLATION, descents. A term used in the laws of Louisiana. Collation -of goods is the supposed or real return to the mass of the succession, which an heir makes of the property he received in advance of his share or otherwise, in order that such property may be divided, together with the  des grades, professeurs emerites >>. http:// www.forum.umontreal.ca/numeros/2000_2001/forum_01_06_04/ article05.html#prof6, consulte le 15 septembre.

Gay, Daniel, 1985, << Reflexions critiques sur les politiques ethniques du gouvernement federal canadien et du gouvernement du Quebec >>. Revue internationale d'action communautaire 14 (54) : 79-96.

--, 1999, << Haitians >>. Dans Paul Robert Magocsi (dir.), Encyclopaedia of Canada's people. Toronto, University of Toronto, University of, at Toronto, Ont., Canada; nondenominational; provincially supported; coeducational; founded 1827 as King's College. It achieved university status in 1849 and is governed under the Univ. of Toronto Act (1971).  Toronto Press : 649-657.

--, 2004, Les Noirs du Quebec : 1629-1900. Quebec, Septentrion sep·ten·tri·on  
n. Obsolete
Northern regions; the north.



[Middle English, from Old French, from Latin septentri
.

Gingras, Jules-Bernard, 1941, << Trois regards sur Haiti >>. L'oeuvre des tracts 265 (juillet): 1-16.

Gouvernement du Canada, 1990, La Loi sur le multiculturalisme canadien. Guide a l'intention des Canadiens. Ottawa, Multiculturalisme et Citoyennete, Ministere des Approvisionnements et Services.

--, 2004, << Les grands personnages de la francophonie canadienne >>. http://edimage.ca/edimage/grandspersonnages/fr/carte_r01.html, consulte le 8 mars 2004.

--, 2005, << Fiche Same as microfiche.  documentaire. Haiti >>. http://www.infoexport. gc.ca/ie-fr/DisplayDocument.jsp?did= 267&gid=205, consulte le 22 juin 2005.

Gouvernement du Quebec, 1981, Autant de facons d'etre quebecois. Plan d'action a l'intention des communautes culturelles. Quebec, Ministere du developpement culturel et scientifique.

--, 1990a, Au Quebec pour batir ensemble. Enonce de politique en matiere d'immigration et d'integration. Quebec, MCCI MCCI Molten Core Concrete Interaction
MCCI Molten Corium-Concrete Interaction
MCCI Mandaluyong Chamber of Commerce and Industry
MCCI Multi-Channel Communications Interface
MCCI Motor Carrier Consultants, Inc.
.

--, 1990b, Commission d'etude des questions afferentes a l'accession du Quebec a la souverainete. L'avenir politique et constitutionnel du Quebec. Quebec, Assemblee nationale.

--, 2004, << Relations internationales, engagements internationaux >>. http://www.mri.gouv.qc.ca/fr/action_internationale/ ententes/resultat.asp?pays=100&secteur=0&debut =1964&fin=2003, consulte le 20 decembre 2004.

--, 2005a, Jugement no 760-53-000001-048. Quebec, Tribunal des droits de la personne du Quebec.

--, 2005b, Groupe de travail sur la pleine participation a la societe quebecoise des communautes noires, http://www.micc.gouv.qc.ca/52_2.asp?pid=912, consulte le 20 septembre 2005.

Harel, Louise, 2005, << Les proces d'intention doivent cesser >>. CNW CNW Chicago and North Western (Railroad)
CNW Canada News Wire (media service)
CNW Community Nutrition Worker
CNW Commercial Nuclear Waste
 Telbec, http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/ GPQF/Aout2005/17/c1086.html, consulte le 17 aout.

Havard, Gilles et Cecile Vidal, 2003, Histoire de l'Amerique francaise. Paris, Flammarion.

Helly, Denise, 1997, Revue des etudes ethniques au Quebec 1977-1996. Montreal, INRS INRS Institut National de la Recherché Scientifique
INRS Institut National de la Recherche et de la Sécurité (French National Research and Safety Institute)
INRS It's Not Rocket Science (slang and also a web site) 
 culture et societe, http://im.metropolis.net/research-policy/research_content/doc/Helly_final.pdf, consulte le 21 decembre 2004.

Huston, Nancy, 1995, Cantique des plaines. Arles, Actes Sud.

Jacob, Andre, 1991, Le racisme au quotidien. Montreal, CIDIHCA. << John Graves Simcoe >>, s.d., Archives nationales du Canada, microfilm A-605.

King, Maria, 2004, Jean Baptiste Pointe du Sable Jean Baptiste Pointe du Sable (1745(?) - August 28, 1818), popularly known as "The Father of Chicago",[1] was the first known settler in the area which is now Chicago, Illinois. . http://www.historicpeoria.com/select.cfm?chose=272, consulte le 22 mars 2004.

Kinzie, Juliette, 1901, Wau-Bun. The Early Days of the North-West. Chicago et New York New York, state, United States
New York, Middle Atlantic state of the United States. It is bordered by Vermont, Massachusetts, Connecticut, and the Atlantic Ocean (E), New Jersey and Pennsylvania (S), Lakes Erie and Ontario and the Canadian province of
, Rand, McNally and Company.

Labelle, Micheline et Joseph Levy, 1995, Ethnicite et enjeux sociaux. Le Quebec vu par les leaders des groupes ethnoculturels. Montreal, Liber.

Labelle, Micheline et Daniel Salee, 1999, << La citoyennete en question. L'Etat canadien face a l'immigration et a la diversite nationale et culturelle >>. Sociologie et societes XXXI (2) : 125-144.

Labelle, Micheline, 2004, << The "language of race", Identity, Options, and "belonging" in the Quebec context >>. Dans Fiona Devine et Mary C. Waters (dir.), Social Inequalities in Comparative Perspective. Malden (MA), Blackwell Pub: 39-65.

Laferriere, Dany, 2005, << La colere d'un peuple >>. La Presse, 11 aout.

La Presse, 2005, << Des felicitations felicitations
Noun, pl, interj

expressions of pleasure at someone's success or good fortune; congratulations
 >>. 10 aout.

La Tribune, 2005, << Sondage Decima >>. 10 aout.

Leblanc, Gerald, 1993, Racines. Montreal, Meridiens.

Le Quebecois, 2005, << Archives >>. http://www.lequebecois.org

Maison d'Haiti, 2004, << La communaute haitienne >>. http://www.mhaiti.org/communaute.htm, consulte le 7 juin 2004.

Manigat, Leslie, 2002, Eventail d'histoire vivante. Traite d'histoire d'Haiti, tome 2. Port-au-Prince, collection du CHUDAC.

--, 2003, Eventail d'histoire vivante. Traite d'histoire d'Haiti, tome 3. Port-au-Prince, collection du CHUDAC.

Martin, Paul, 2005, << Transcription de l'allocution du Premier ministre Paul Martin a l'occasion d'un dejeuner le 14 novembre 2004 >>. Port-au-Prince, http://www.gc.ca, consulte le 6 fevrier.

--, 2005b, << Declaration du Premier Ministre Paul Martin >>. Radio-Canada television, 4 aout, http://www.pm.gc.ca/fra/news.asp?id=558, consulte le 17 aout.

Mathieu, Jacques, 1981, Le commerce entre la Nouvelle-France et les Antilles au XVIIIe siecle. Montreal, Fides.

Mc Andrew, Marie, 1993, L'integration des minorites ethniques quinze ans apres l'adoption de la loi 101 : quelques enjeux confrontant les ecoles publiques de langue francaise de la region montrealaise. Document de reflexion soumis a la Direction des etudes et de la recherche, Montreal, Ministere des Communautes culturelles et de l'immigration.

Morisset, Jean, 2004, << Haiti-Quebec ou la rencontre imprevue : reve, temoignage et interrogation interrogation

In criminal law, process of formally and systematically questioning a suspect in order to elicit incriminating responses. The process is largely outside the governance of law, though in the U.S.
 >>. Dans Celina Scheinowitz, Humberto de Oliveira et Maximilien Laroche (dir.), Haiti : 200 anos de distopias, didsporas e utopias de uma nacao americana, Universidade Estadual de Feira de Santana Feira de Santana (fā`rə dĭ səntä`nə), city (1991 pop. 340,621), Bahia state, E Brazil, between the Jacuípe and Pojuca rivers.  : 131-154.

ONU, 2004, Resolution S/12004/164 du Conseil de Securite.

Pegram, Scooter, 2005, Choosing their own style. Identity emergence among Haitian youth in Quebec. New-York, Peter Lang Publishing.

Piche, Victor, 1989, << L'immigration haitienne au Quebec, modalites d'insertion >>. Dans Philippe Antoine et Sidiki Coulibaly (dir.), L'insertion urbaine des migrants en Afrique, Paris, Editions de I'ORSTOM : 201-221.

Pierre, Samuel, 2004, << Samuel Pierre >>. http://larim.polymtl.ca/samuel/ index.php consulte le 8 juillet 2004

Pierre-Jacques, Charles, 1985, Les jeunes haitiens de la seconde generation : adaptation psycho-sociale. Rapport n[degrees] 16, Montreal, Centre de recherche caraibes, Universite de Montreal.

Potvin, Maryse, 2000, << Racisme et citoyennete chez les jeunes Quebecois de la deuxieme generation haitienne >>. Dans Maryse Potvin, Bernard Fournier et Yves Couture (dir.), L'individu et le citoyen dans la societe moderne mo·derne  
adj.
Striving to be modern in appearance or style but lacking taste or refinement; pretentious.



[French, modern, from Old French; see modern.]

Adj. 1.
. Montreal, Presses de l'universite de Montreal : 185-225.

--, 1997, << Les jeunes de la deuxieme generation haitienne au Quebec: entre la communaute "reelle" et la communaute "representee" >>. Sociologie et societes XXIX (2) : 77-101.

Presse canadienne, 1998, << La juge Monique Dubreuil admet avoir commis commis
Adjective

Brit (of a waiter or chef) apprentice: the commis chef [French]
 une erreur >>. 29 janvier. 06 h 39 HNE.

Radio Canada, 2005a, Emission Justice. 16 aout, http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/justice/archive74_200508.shtml

--, 2005b, << Les nouvelles du midi >>. 12 septembre, http:// www.micc.gouv.qc.ca/52_2.asp?pid=912

--, 2005c, << Luck Mervil decline l'invitation de Michaelle Jean >>. http://www.radio-canada.ca/culture/modele-document.asp?section= musique&prov=reportage&idRegion=1&idEntite=3871, consulte le 1er octobre 2005.

--, 2005d, <<Un autre regard >>. http://www.radio-canada.ca/radio/ emissions/listedocument.asp?numero=1662&date=20060306, consulte le 7 mars.

Rheaume, Gilles, 2005, << Votre nomination fut une surprise >>. Le Devoir, 8 aout.

Rouzier, Yannick, 1989. Dans Lyonel Icart (realisateur), A force de vivre. Documentaire 16 MM, 30 min. Montreal, Productions Atelier Inter-Cultures.

Rocheleau, Yves, 2005, << Elle ne peut plaider ignorance ... >>. Le Nouvelliste, 24 aout.

Roy, Gilles, 1998, Entrepreneurship immigrant et ethnoculturel au Quebec. Montreal, Federation cosmopolite COSMOPOLITE. A citizen of the world; one who has no fixed. residence. Vide Citizen.  des chambres de commerce du Grand Montreal.

Statistique Canada, 2003, Recensement du Canada de 2001.

Tchoryk-Pelletier, Peggy, 1989, L'adaptation des minorites ethniques. Ville Saint-Laurent, Cegep de Saint-Laurent.

Lyonel Icart

Universite Laval

(1.) Le 26 aout 2005, en l'eglise Saint-Edouard de Montreal, une messe a ete celebree par des Quebecois d'origine haitienne pour souligner cette nomination.

(2.) En 2005, le Parti Liberal du Canada ne detient que 28% des sieges au Quebec, le reste etant aux mains du Bloc Quebecois, parti souverainiste.
COPYRIGHT 2006 Ethnologies
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2006 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 Reader Opinion

Title:

Comment:



 

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Title Annotation:anthropological research on Haitian immigrants in Quebec
Author:Icart, Lyonel
Publication:Ethnologies
Article Type:Critical essay
Geographic Code:1CQUE
Date:Mar 22, 2006
Words:12985
Previous Article:Face au passe.
Next Article:Writing disaster: trauma, memory, and history in Edwidge Danticat's The Farming of Bones.
Topics:

Terms of use | Copyright © 2014 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters